Retour au format normal


Les résultats complets des législatives

10 août 2007

par Congopage

Après 4 jours de carambouille et tripatouillages, le résultat des législatives à enfin été rendu aux congolais.



DEPARTEMENTCIRCONSCRIPTIONELUPARTI
BRAZZAVILLE MAKÉLÉKÉLÉ 1 KOLÉLAS Euloge Landry MCDDI
- MAKÉLÉKÉLÉ 2 BADIABO Joseph MCDDI
- MAKÉLÉKÉLÉ 3 MOUYECKET Rodrigue Arsène MCDDI
- MAKÉLÉKÉLÉ 4 PANDOU Anicet Indépendant
- MAKÉLÉKÉLÉ 5 DIATOULOU Prosper MCDDI
- BACONGO 1 BOUÉTOUBASSA Prosper MCDDI
- BACONGO 2 N’SILOU Claude Alphonse RC
- POTO-POTO 1 KOURISSA Jean De Dieu PCT
- POTO-POTO 2 Mme OPIMBAT née MBOUNDZA-MOKÉ Charlotte FDN
- POTO-POTO 3 NDENGUET ATIKI Alexandre PCT
- MOUNGALI 1 MOUSSODIA Jean Bernard MCDDI
- MOUNGALI 2 NGOUELONDELE Hugues Indépendant
- MOUNGALI 3 MOUSSODIA Jean Didier Médard Indépendant
- OUENZE 1 NGOLO Pierre PCT
- OUENZÉ 2 BOUYA Serge César Indépendant
- OUENZÉ 3 MOULEKÉ Henri UP
- TALANGAÏ 1 INGANI Hyacinthe PCT
- TALANGAÏ 2 IBOVI Jean-Claude MDP
- TALANGAÏ 3 OSSIALA Sylvestre PCT
- TALANGAÏ 4 ELENGA Faustin PCT
- TALANGAÏ 5 OBA René Serge Blanchard MSD
- TALANGAÏ 6 KIDZIE Hilaire Epiphane PCT
- MFILOU 1 MOUNGALLA Thierry Indépendant
- MFILOU 2 GANONGO OLOU Antoinette PCT
POINTE-NOIRE MVOU MVOU1 THYSTERE TCHICAYA Jean-Pierre RDPS
- M’VOUVOU 2 M’FINDI Victor JEM
- LUMUMBA 1 POTIGNON née NGONDO Micheline Indépendante
- LUMUMBA 2 LOEMBA Jean Toussaint Club 2002-PUR
- LUMUMBA 3 MAVOUNGOU Maurice Indépendant
- TIÉ-TIÉ 1 KODIA Ken Gaetan APC
- TIÉ-TIÉ 2 KITOMBO NDOKO Alphonse PCT
- TSIÉ-TSIÉ 3 BAYAKISSA Ambroise PCT
- LOANDJILI 1 LEGERNARE Jean Alexis PCT
- LOANDJILI 2 LOUKOULOU Mathias Raymond RDPS
- LOANDJILI 3 MILANDOU Claude Abraham PCT
KOUILOU MADINGO KAYES TENGO Laurent MAR
- MVOUTI 1 BONGO Jean Richard Indépendant
- MVOUTI 2 COUSSOUD-MAVOUNGOU P.A.M PCT
- HINDA 1 OBA née LOEMBA SAUTHAT Lucie PCT
- HINDA2 BOUITI- VIAUDO MAR
- TCHIAMBA-NZASSI TATY LOUTARD J.B. MAR
- KAKAMOEKA MAKAYA ZASSI Darius MAR
- NZAMBI BONGO MAVOUNGOU Raymond PCT
NIARI MOUNGOUNDOU-NORD KADIA Patrice UPADS
- YAYA OUOSSO Emille MAR
- MAYOKO SIAPA IVOULOUNGOU Jean Claude UPADS
- MOSSENDJO NGUELET Lamyr Indépendant
- MOUTAMBA MAVOUNGOU NGOT Jean Michel PCT
- LOUVAKOU BOUSSOUKOU Auguste UPADS
- DIVÉNIÉ NKOUKA née MANGANGA-YONGO Mariane Indépendante
- LONDELA KAYES LOUZITOU André Fortuné PCT
- MBINDA LEOUOBO Marcel Indépendant
- MAKABANA NIMI MADINGOU UPADS
- NIANGA ONDAYE née MAPESSI-TSONA Bernadette Indépendante
- KIBANGOU IGNOUMBA Serge Victor Indépendant
- BANDA KOUMBA Justin PCT
- KIMONGO MAHOUNGOU MASSILA Bernard Indépendant
- MOUNGOUNDOU SUD MBOYI Daniel UPADS
- DOLISIE 1 NGUIMBI Pierre Michel PCT
- DOLISIE 2 MOUANDA Jean Claude Indépendant
BOUENZA LOUDIMA TSATY MABIALA Pascal UPADS
- KAYES BIDIMBOU Michel UR
- MFOUATI KOLLO Laurent Indépendant
- NKAYI MABONZO Emile Indépendant
- KINGOUÉ TAMBA TAMBA Victor UPADS
- MADINGOU NITOU Jean Gilbert UPADS
- TSIAKI BATI Benoît Parti la Vie
- BOKO-SONGHO BALOUBOUKA Daniel UR
- MOUYONDZI MUNARI Claudine Indépendante
- MABOMBO KALLA Marcel Indépendant
- YAMBA MBOUNGOU NZOUMBA Raoul MSD
LÉKOUMOU BAMBAMA NGOUAKA Fidèle Indépendant
- ZANAGA NGOUBILI Charles Indépendant
- KOMONO MISSIÉ Dieudonné Indépendant
- MAYÉYÉ MPASSI Pierre PCT
- SIBITI 1 KIGNOUMBI KIA MBOUNGOU UPADS
- SIBITI 2 IKOUNGA Martial De Paul UPADS
POOL LOUMO MATABOUNA Enoch Indépendant
- KINDAMBA MVOUBA Isidore PCT
- VINDZA MATSIMA Jean Paul Indépendant
- GOMA TSE-TSE KOLELAS Bernard MCDDI
- KINKALA KOLELAS Guy- Parfait MCDDI
- MBANDZA-NDOUNGA TCHIBAMBELELA Bernard MCDDI
- IGNIÉ MBEMBA Jean Martin UP
- BOKO HEMILOMBOLO Jean Claude Dieudonné Indépendant
- MAYAMA MIÉNAHATA Paul MCDDI
- LOUINGUI KIMINOU Boniface MCDDI
- MINDOULI 1 Mme MOUNDÉLÉ NGOLLO Adélaïde Club2002-PUR
- MINDOULI 2 BÉTÉ-SIBA Emmanuel PCT
- KIMBA MAYELA Stevy Etienne Indépendant
- NGABÉ NDIVILI Gaston PCT
PLATEAUX DJAMBALA ONSOUENE Séraphin UFD
- GAMBOMA 1 NGUIE Paul Stanislas PCT
- GAMBOMA 2 GANTSIO GAMBOU G.T. Indépendant
- OLLOMBO 1 ITOUA Bruno J.R. PCT
- OLLOMBO 2 IBARA Félix PCT
- ALLEMBE SOUSSA Louis PCT
- MPOUYA MBOULOU Raymond PCT
- ONGOGNI NGAKOSSO Jean Claude PCT
- MBON AMPION Philippe UPDP
- LEKANA OKOMBI SALISSA André PCT
- NGO GONGARAD NKOUA Auguste Célestin UPDP
- MAKOTIMPOKO MAPENGO GANONGO Indépendant
- ABALA OSSEBI Henri APC
CUVETTE BOUNDJI LEKOUNDZOU ITHI OSSETOUMBA PCT
- MAKOUA AYESSA Firmin PCT
- NGOKO DAMBENDZET Jeanne PCT
- NTOKOU OKOULA Edouard Roger PCT
- TCHIKAPIKA PEA Daniel PCT
- OYO IBOVI François PCT
- MOSSAKA 1 MOKOKO Léon Raphaël Indépendant
- MOSSAKA 2 BOPOUMBOU Jean Marie APC
- OWANDO 1 MOUSSA Pierre PCT
- OWANDO 2 SOKO Abraham PCT
- LOUKOLÉLA DÉKAMBI Eric PCT
CUVETTE-OUEST MBAMA MOUELE Serges Hubert Indépendant
- MBOMO MATAMAYA Jean MSD
- KELLÉ OBIE Thierry Indépendant
- OKOYO NZILA Pierre PCT
- EWO1 ODZOKI Serge Michel PCT
- EWO2 KENTOULA Jean Serge MSD
- ETOUMBI OKOKO Lambert MSD
SANGHA PIKOUNDA MOTTO Jacques PCT
- MOKEKO MBOUMA Albert PCT
- NGBALA ANIABA Pierre Symphorien Club 2002 PUR
- SOUANKÉ KISSANGUI André Indépendant
- SÉMBÉ ZABA Norbert Constant Indépendant
- OUESSO NDINGA MAKANDA Axel Arnaud PCT
LIKOUALA EPENA 1 TONO Marie-Louise Indépendant
- EPENA 2 BATHEAS Jean Marie Indépendant
- ENYELLE DJOMBO Henri PCT
- BETOU SABAYE Fernand PCT
- DONGOU TASSOUA Jean Marie FDN
- IMPFONDO MOKA Alain Indépendant

Les élections partielles concernant les deux circonscriptions (Bounéla et Liranga) du département de la Likouala seront organisées très prochainement. Les candidats en lice sont : Jean Christian Kégnolot (PCT) et Raymond Ebonga (Indépendant) pour la circonscription de Bouanéla et Valère Gabriel Etéka Yemet (Indépendant) et Alexandre Koumous Castro (indépendant) pour celle de Liranga.

Répartition des sièges par parti

PARTISIEGES
APC 3
Club2002-PUR 3
Indépendants 36
JEM 1
MAR 5
MCDDI 11
MDP 1
MSD 5
Parti la Vie 1
PCT 46
RC 1
RDPS 2
UFD 2
UP 2
UPADS 10
UPDP 2
UR 2

Le PCT avec 46 sièges n’obtient pas la majorité absolue, il est vrai que s’il résoud ses contradicctions internes, il peut compter sur le MAR (5 sièges), le Club 2002-PUR (3 sièges), Agir Pour le Congo (3 sièges), les 5 sièges du MSD et sans aucun doute au moins le tiers des indépendants [1] (12 sièges), ce qui lui permet de pouvoir assurer ses arrières avec au plus strict minimum 74 voix. Bien assez pour ne pas être mis en difficultés sans avoir à concéder au MCDDI [2].

Pas de surprise [3], la répartition politico/ethnique est respectée, MAR dans le Kouilou, UPADS, dans le Niboland, MCDDI dans le pool et à Makélékélé, PCT dans ses fiefs du nord Plateaux, Cuvettes sans oublier Talangaï.

C’est bien joué de la part du pouvoir qui s’assure d’un parlement suffisament multicolore pour satisfaire les observateurs internationaux, peu au fait des arcanes de la politique congolaise, alors qu’il le garde à sa botte.

Tout est pour le mieux dans le meilleur des Congo possibles, pense-t-on en haut lieu, rien ne va y changer.


BRAZZAVILLE (AFP) - Les "dysfonctionnements" notés lors du premier tour des législatives au Congo, qui s’était déroulé dans des conditions chaotiques, ont largement subsisté lors du second, ont relevé les observateurs de l’Union africaine (UA), dans un texte reçu jeudi par l’AFP à Brazzaville.

"En dépit des efforts fournis par les autorités (...) pour une meilleure organisation du 2ème tour du scrutin législatif, les résultats escomptés n’ont pas été atteints", selon ce communiqué.

"Les dysfonctionnements relevés au premier tour n’ont pas été totalement endigués", précisent les observateurs, citant notamment des erreurs sur les listes électorales (omissions, doublons...), l’arrivée tardive du matériel électoral dans de nombreux bureaux, "une distribution incomplète des nouvelles cartes d’électeur", la non observation dans certains bureaux de la loi électorale ou des regroupements "impromptus" de bureaux...

La mission de l’UA recommande notamment une "refonte totale du fichier électoral et son informatisation" ainsi qu’un "réexamen du système de distribution de la carte d’électeur et du matériel électoral".

Elle estime aussi "urgente" la création d’une "structure unique, permanente et indépendante pour l’organisation des élections (...) afin de garantir l’impartialité et l’efficacité dans l’organisation des futures élections".

L’organisation matérielle des élections incombe au ministère de l’Administration territoriale, alors que la Commission nationale d’organisation des élections (Conel) est chargée de superviser le scrutin et le dépouillement.

Un collectif d’ONG, de partis d’opposition et certains de la majorité, avaient réclamé en vain la création avant les législatives d’une Commission électorale "réellement indépendante" chargé de l’ensemble du processus électoral.

Ce collectif, dont une majeure partie des partis membres a boycotté le scrutin pour dénoncer ses conditions d’organisation, a de nouveau appelé jeudi à l’annulation du scrutin.

"Jamais une élection n’a été organisée de manière aussi hasardeuse", a déclaré Clément Miérassa, président du collectif, "cette élection n’est pas crédible et ne permet pas la mise en place d’une Assemblée. Il faut simplement l’annuler".

Il a également noté que les conditions du vote avaient donné raison aux tenants du boycott et affirmé que "le taux d’abstention aux législatives a été supérieur à 85%".

Les observateurs de l’UA ont aussi relevé "une faible participation de l’électorat le jour du scrutin (qui) démontre que le 2ème tour du scrutin n’a pas suscité l’engouement des électeurs".

Le premier tour le 24 juin s’était déroulé dans des conditions particulièrement chaotiques, contraignant le gouvernement à réorganiser le scrutin dans plusieurs circonscriptions.

Publié le : 09/08/2007 à 18:59:03 GMT Source : AFP

Congopage


[1] N’est-ce pas Thierry Moungalla

[2] Qui trouve tout de même place pour rien de moins que 3 Kolélas dans l’hémicycle, presque assez pour former un groupe à eux seuls.

[3] La seule vraie surprise aurait été qu’il y en ait une.