Congopage Congopage

Il y a 20 ans : Menaces de Pierre Anga contre Sassou I

par Wilfrid Sathoud | mercredi 21 mai 2008

Tous les commentaires postés sur ce site ne représentent pas le point de vue de Congopage et n'engagent que leurs auteurs.

Lire ou relire l'article
- Il ya 54sujets en réponse à cet article
  • 21 mai 2008 @ 19:28  # 

    Creusons et nous aurons quelques éléments pour comprendre pourquoi le pouvoir politique actuel du congo s’acharne sur Jean Pierre LOKEGNA. C’est la cible idéale. Ce dernier était militaire sous la direction de Pierre ANGA du temps du PCT. Le fait d etre proche de ANGA et ensuite celui de MADZIMBA ( et donc LEKOUNDZOU ) semble déranger le pouvoir politique congolais. Allez y comprendre pourquoi ?
    Jean- Pierre LOKEGNA est aussi un ancien militaire congolais du TCHAD, principal animateur de l’association qui revendique à l’Etat congolais des indemnités suite à cette mission placée sous l égide de la communauté internationale. Liberté pour Jean Pierre LOKEGNA !

    Répondre à ce message

  • 21 mai 2008 @ 20:05, par Mwana Ouénzé  # 

    CE SATHOUD ne sait pas écrire... il fait des fautes stupides de syntaxe, de vocabulaire et des phrases sans queue ni ... et Congopage le laisse faire ! EH ! Ya Sanza ... en français on ne dit pas ... "il m’a absenté...". Quelle honte de voir des gens qui se prennent pour des "journalistes" écrire comme des ... enfin bon ! Le français dépend de l’auteur .. n’est ce pas ?

    Répondre à ce message

    • 21 mai 2008 @ 20:24, par Mokolo Bilanga

      A mwana ouenzé
      Ne te focalise pas seulement sur la construction des phrases, va au bout et analyse les idées présentées. Tous mes voeux, les meilleurs, pour ton mariage

      • 25 mai 2008 @ 12:32

        Il n’y a aucune idée dans ce texte ci-dessous ... pas d’analyse nécessaire ; il n’y a que de l’émotion, de la critique et de bêtise. C’est la forme qui conditionne le contenu...
        Mwana Ouénzé.

  • 21 mai 2008 @ 20:11, par Sangavoulou  # 

    On lit dans ce texte que feu Pierre Anga voulut faire des révelations (tardives) sur l’assassinat de Marien Nguabi. Or selon les résultats de la commission "assassinat" à la Conférence Nationale, Pierre Anga est donné comme celui qui trancha la gorge de Ngouabi, en présence de Sassou, à l’hôtel Le Mistral.

    Sassou a-t-il éliminé un témoin gênant en 1987, pour être en paix jusqu’à la fin de ses jours ?

    Répondre à ce message

  • 22 mai 2008 @ 00:50, par Otongui  # 

    Monsieur Mboumba

    A force de lire vos posts, j’en arrive au constat que le tribalisme est une psychopathie aussi désespérante que peut l’être le sida, car il n’y a pas de thérapie viable.
    Tu te dis envoyé de Dieu. Mais tu oublies que chez un être de lumière il n’y a pas de place pour l’obscurité. Alors si tu es sûr de tes allégations sur ceux qui d’après toi savent tout de l’assassinat de Marien NGouabi, c’est que tu en sais toi-même quelque chose. Pourquoi ne dis-tu rien ? pourquoi ne revèles-tu rien ? Tout simplement parce que tu es un illusionniste. Observe donc cette phrase
    "Ngouelondelé Anga avait envie de dire la vérité ! toute la vérité ! sur la mort de Ngouabi"
    Il y a problème me semble t-il. Ngouolondele et Anga ne sont-ils pas deux personnes différentes ? Anga a inondé le monde de cassettes audio faites depuis son maquis. Qu’a t-il dit de sérieux ? Nada. J’en avais moi même reçues deux en France. Après les avoir écoutées, j’ai été gagné par un vrai sentiment de désolation, non seulement pour avoir compris qu’il y avait des tarés parmi nos dirigeants, mais de voir que même à l’article de la mort, un homme politique congolais et la vérité feront toujours deux.
    Laisse tomber Mboumba. Il y en a un qu’on croyait crédible. On l’avait massivement élu. Il avait promis aux congolais qu’il ferait des excréments des chèvres du parfum, érigerait des conserveries de fruits partout. Mais à la fin de son mandat, il n’a inauguré même pas une paillote. Voir 30 ans de révolution pour rien de C. Moukoueke
    Vous êtes tous des menteurs.

    Répondre à ce message

  • 22 mai 2008 @ 01:36, par Christ Bomondjo  # 

    Monsieur Mboumba,votre tribalisme primaire de basse besogne ne fait peur et ne fera peur a personne. Le fait que Sassou et ses principaux lieutenants soient du nord congo ne veut en aucun cas dire qu’ils expriment la pensee des gens de ce coin du pays. Vous croyez qu’a Oyo les gens percoivent des allocations familliales ou le taux de chomage est de 0% ? vous ets tombes sur la tete ou quoi ?La politique de Sassou est deplorable,clienteliste,claniqe et familiale etc...tout le monde le sait on n’est pas oblige d’avoir une boule de cristal ou etre un petit geni venu du sud Congo pour se rendre compte de la veracite d’une telle evidence claire comme l’eau de source ;par ailleurs on ne peut non plus sanctifier les noms de Mvouba,Ntumi,Bitsindou,Kolelas et descendants etc...assis a la mangeoire avec Sassou aujourd’hui et bien d’autres cadres sans scrupules de quelque origine que ce soit tout simplement parcequ’ils ne sont pas originaire de la terre selon vous "maudite" du "peuple Diabolique" du Nord Congo.C’est pueril ce raisonnement du diable d’un cote et du peuple de Dieu de l’autre,ce raisonnement qui consiste a incriminer les autres et a blanchir les autres de l’autre cote. La brillante election de Pascal Lissouba en 1992,avec sa victoire dans quasiment toutes les regions du Congo au dela des clivages tribalo-ethniques que vous ne cessez de ressassez souvent a bout d’arguments,etait l’exemple patant selon lequel les Congolais pouvaient etre unis et rejeter la mediocrite.Mais qu’est ce qui s’est passe apres ?on peut aujourd’hui philosopher sur les evenements de 1997,mais pouvez vous monsieur le "saint sudiste" repondre aux questions suivantes:avons nous vecu 5ans de prosperite democratique entre 92 et 97 ? y a t-il pas eu morcellement plus profond du tissus national pendant cette periode avec des guerres a repetition et le foisonnement des milices ?lesquels se sont piles dans les mortiers en 93-94 ? ou se trouve le Nkoumbi de total aujourd’hui(le messie,l’integre),dans une jungle a Pokola ou dans un taudis a Ollombo comme les autres pauvres nordistes que vous enviez tant ? Aucun peuple au monde ne saura etre juge et condamne pour les actes poses par ses leaders fussent-ils de la meme ethnie,autant les Allemands n’ont jamais eu a repondre en choeur de la folie meurtriere du Reich,autant les Conglais du sud ne profitent du bonheur "CHEREMENT" acquis de Kolelas,Lissouba,Ntumi,autant les Congolais du nord ne sont comptables de la gestion chaotique de Sassou et sa bande...votre reflexion sur le fameux pouvoir qu’incarneraient des nordistes est niais,miserable,superfetatoire et sans logique intellectuelle...le probleme du Congo est ailleurs et les Congolais vivent la meme misere partout.

    Répondre à ce message

  • 22 mai 2008 @ 03:06, par GERVAIS MBOUMBA  # 

    Christ Bomondjo et son acolyte otongui, un binôme d’escrocs du Net.

    Chers messieurs de la diversion totale !

    Lisez et relisez ce que j’écris. Je dis bien que :« Il faut que les vrais nordistes se séparent des gens comme sassou yhombi, tsiba ,oba,,,et racaille ». Aviez vous bien lu avec des yeux de dragon ou avec des yeux de simples moustiques de madoukou ?

    Écoutez chers messieurs !

    Votre disque ne produit que les mêmes sons.

    Le congo est malade à cause des criminels du nord.
    Voulez faire un plaidoyer pour ça ?
    Mais attendez un peu.Vous venez de naître ici bas ? D’où sortez-vous chers messieurs ?

    Gervais Mboumba est du sud, mais ne le prenez pas pour votre ennemi.je suis plus ami des gens de tous les coins que de ma propre région.
    Essayez de lire et faire lire l’histoire politique du congo sans verser dans la malhonnêteté .Vous aviez voté pour Pascal Lissouba.Oui ! j’en conviens, c’est ce que la nouvelle donne nous recommande.C’est clair, c’est net et c’est civilisé.

    Alors ! Pensez-vous que Pascal Lissouba avait fait un coup d’État pour s’auto-proclamer président de la république du Congo ?

    Mais surement que vous voulez écrire des livres afin de dire aux 4 coins du monde que les coups d’État, faits par des éléments comme yhombi ,sassou et consort ,sont une bonne chose.
    De grâce ! ne me dites pas que je suis traversé par une haine tribale.Il ne s’agit pas de haine ici.Il s’agit de voir ce que font des nordistes.J’ai un profond respect pour des gens du nord sérieux, le cas du Professeur Théophile Obenga, et bien d’autres.Il y’a un autre exemple celui de Grégoire Leoufoba, sans compter ,des femmes et des hommes du nord qui sont dans leurs occupations quotidiennes...

    Mais vous montez sur des flammes de feu,chers messieurs !

    Il n’y a point d’autres vocables à utiliser pour indexer ou désigner les coupables de la violence guerrière et des coups d’État au Congo.les nordistes. Oui ! je l’ai dit, et je le dirais encore.Ils sont connus, l’armée c’est leur répère.Les quatre points cardinaux ont été bien élaborés.Personne n’ira les déboussoler.
    Vous ne pouviez pas quand même me dire que Marien Ngouabi ne soit pas tué par les nordistes,alors que Yhombi ,Okoko, Sassou, et des gens du nord, n’ont pas hésiter d’égorger un cardinal, un ancien chef d’État qui n’avait aucune milice, aucune armée:Massamba -Débat. Tout ça, vous ne le lisez pas avec vos yeux.
    je parle de Ngouelondelé et de Anga pour dire combien ils étaient au courant. Il n’y a pas de contradiction.Il y’a un téké et un kouyou, mais tous du nord. les plateaux sont du nord. Il n’y pas de centre au Congo.Si centre il y’a, c’est Brazzaville.

    Chers messieurs ! Ne perdez pas du temps à faire la défense de sassou et ses sbires du nord parce que je les désigne par un terme collectif en nordistes,bien que cela vous fait manquer de roupies qui circulent de maisons en maisons.N’est ce qu’on nous dire qu’il y’a des salaires du nord et ceux du sud.
    peut-être que c’est une réalité.Qui sait ?

    Les gens du sud qui sont avec eux, ne le sont que pour des intérêts,la base du pouvoir criminel reste avant tout nordiste,question de légitimer le pouvoir des criminels que sont sassou, yhombi, tsiba, oba et leurs rejetons.

    Chers messieurs, Votre plaidoyer est un massacre de la vérité .
    Dites-moi qui a tué Marien Ngouabi ?
    Pensez-vous qu’un homme du sud a tué Marien Ngouabi ?

    Pourquoi Anga qui est de chez vous s’est-il rebellé ? N’est ce pas parce que entre eux, ils ne se sont pas accordés après avoir tué Marien Ngouabi ?

    De qui voulez-vous vous prendre chers messieurs !

    Non ! évitez la malhonnêteté .Gervais Mboumba n’est pas tribaliste, c’est bien La moralisation du Congo qui est sa tasse de thé.Il faut qu’on moralise les gens de manière à vivre ensemble ,mais à la seule condition de cesser avec la violence en tuant des innocents.vous ne savez pas ce que Dieu peut programmer sur terre.
    Vous êtes des malhonnêtes.Vivons ensemble en abandonnant les velléités de coups d’État, c’est cela le problème qui divise le Congo.C’est la question du pouvoir acquis et conservé par les armes qu’on reproche aux nordistes.Nous ne condamnons pas des populations du nord. Vous êtes des champions de l’intox. Vous allez expliquer votre argumentaire en occident. Essayez de le faire un jour, vous serez hués,car vous applaudissez des criminels du nord qui aiment le pouvoir par effusion de sang.

    Vous ne pouvez pas continuellement vous placer sur une table de malhonnêteté ! C’est un triple crime.
    Aussi ,n’intervenez pas comme des primitifs lorsque les choses sont claires.

    C’est ça la vérité ! La vraie vérité !

    Répondre à ce message

  • 22 mai 2008 @ 04:00, par GERVAIS MBOUMBA  # 

    Peuple Congolais,

    Si vous observez la photo des 11 membres du CMP.
    vous comprendrez le sens des symboles à partir des bérets rouges distinctifs que portent Anga ,sassou et Yhombi.

    Bérets rouges, certes, le corps de metiér des armes l’exigerait, mais le béret rouge symbolise également trop de sang versé.

    Que le tintin d’otongui, aille demander à ses parents : qui a tué Marien Ngouabi ? J’ai peur que son parent lui répète les mêmes choses à savoir : Marien Ngouabi a été tué par un sudiste. Je crois que même Dieu ne va pas tarder de réagir.

    C’est ça la vérité ! la vraie vérité !

    Répondre à ce message

  • 22 mai 2008 @ 04:49, par CONGOLAIS  # 

    Christ Bomondjo et Otongui.

    Vous êtes des grands poisons pour le congo.

    Souvenez-vous en 1977, si vous étiez au village peut-être, mais si vous étiez à Brazzaville, ou alors, si vous n’étiez pas encore nés, je vais vous dire qu’en 1977, quelques 3 mois seulement après l’assassinat du président Marien Ngouabi, les criminels ont projeté un film populaire sur les obsèques du président Marien Ngouabi.
    De Bacongo à MakeléKelé, en passant pas Moungali et poto-poto, rien ne s’était passé de grave.
    Arrivé à Ouenzé. devant la mairie de ouenzé, le film fut projeté, dans la nuit, tout le monde regardait le film, mais lorsqu’on a montré cette photo du CMP=complices sur la mort du président, Toute l’assistance a crié a lancé des clameurs avec rage :
    Assassins ,assassins ! assassins !, dans le film, les gens ont regardé l’image de sassou bouger, et celle de Anga abaissée, comme si leurs images comprenaient quelque chose. Le technicien qui projetait ce film, à eu peur et à coupé brusquement le film et, un coup infernal se produisit.
    C’était la débandade totale en pleine nuit sans clair de lune.

    Le matin on vint retrouvé plus de 140 paires de chaussures abandonnées par des femmes, vieux, enfants, et jeunes qui regardaient ce film..

    Alors ! vous deux, vous n’êtes pas quand même des enfants pour l’oublier ! vous le savez bien.

    C’est ça la vérité ! la vraie vérité1

    Répondre à ce message

  • 22 mai 2008 @ 09:36, par Gervice  # 

    Avez vous déjà vu Mboumba raisonner sans faire référence au nord et au Sud ou à Lissouba ? Empêchez-le de raisonner ainsi et il n’aura plus rien à dire.
    L’étroitesse de son esprit ne lui fait pas dépasser les quatre points cardinaux. Il ne connaît que ça, que voulez-vous, ce n’est pas à plus de quarante ans qu’il changera. Pardonnez-lui !

    Répondre à ce message

  • 22 mai 2008 @ 11:04, par Lemboumbou-Lassé  # 

    Mes amis, que voulez-vous ? Tout rejeton du pouvoir Lissouba ne raisonne qu’en terme de Nord contre le sud sans faire attention au mal que leurs parents ont fait au pays. Le Congo n’a plus besoin de ces chiens, qu’ils s’en aillent ! En parlant de Lekoundzou ou d’Anga, ils évitent soigneusement d’écrire des articles sur leur parti en voie de disparition : l’UPADS.Et pourtant c’est la vérité. Et quand ils répondent aux autres, ils brandissent leurs dents comme pour se moquer des maux qu’ils ont générés. Silence ! le Congo a changé de camp. Moléi niaou abongaka tè !

    Répondre à ce message

  • 22 mai 2008 @ 11:18, par ABOYA  # 

    Anga etait un soldat maudit, tribaliste et assoifé de sang.Il est mort de son aveu glement.SAVEZ VOUS QUE C4EST ANGA QUI CHOISISSAIT LES MILITAIRES QUIDEVAIENT EXECUTER LES GENS DES PETITS MATINS SOUS LE REGNE DU C M P

    Répondre à ce message

  • 22 mai 2008 @ 12:29, par YA cyrio  # 

    Jean Pierre LOKEGNA A été libéré hier soir vers 19H00 à la surprise generale sans meme que son avocat ni aucun membre de la famille ne soit au courant. Par la suite ont ete enleve son fils ainé, une voisine de la famille ( soit disant pour retrouver les armes cachées par Jean ¨Pierre LOKEGNA et son fils). La belle mere de Jean Pierre LOKEGNA a auusi victime de l intimidation des hommes de EL DIABLO toujours pour la recherche des armes de guerre. Vive la LIBERTE et HONTE 0 sassou nguessso.

    Répondre à ce message

  • 22 mai 2008 @ 13:56, par Christ Bomondjo  # 

    Monsieur Mboumba !
    Jecomprends qu’il peut y avoir des tribalistes dans un pays bien que convaincu qu’ils seront toujours marginaux et rejetes,comme il y a des racistes un peu partout dans le monde,mais je redis que votre discours guerrier,dressant le nord contre le sud ne fait peur a personne,au contraire il consterne et fait de vous malheureusement un homme a bout d’arguments.
    Le fait que ce soit un groupe d’officiers fussent-ils du nord qui aient tue Ngouabi,Emile Biayenda,Massamba Debat et bien d’autres n’incrimine en rien l’homme du nord moyen,citoyen Congolais ordinaire qui broie du noir comme tous les autres.Vous etes toujours entrain de faire de l’invective dans vos propos,ce serait vous les vrais patriotes,les autres sont des chimeres.Nord-Sud,Sud-Nord etc...et entretemps on ne voit rien dans les propositions de Monsieur Mboumba.Le pouvoir cher monsieur,il ne suffit pas d’y acceder comme on l’a vu avec Lissouba incapable de conduire le navire,comme on le voit avec Sassou incompetent depuis toujours,il faut avoir un projet et le projet ne consiste pas a dire qu’on peut faire du Congo une petite Suisse(en realite grand brasier),il ne suffit pas de dresser les Congolais les uns contre les autres ou d’organiser la nouvelle decheance en lieu et place de la nouvelle esperance qu’on promettait,il faut elaborer des vrais projets structurants et penser au developpement global de notre pays,preparer l’apres petrole,unifier le peuple,la nation qui est une famille etc...c’est pourquoi au lieu de distraire les gens avec cette histoire nord-sud,preparez l’alternance a partir d’un projet voila tout.Au Zimbabwe malgre le muselage,on a vu quand le peuple se leve derriere un homme plus une seule magouille ne resister au poids du choix populaire,mais pour ca il faut aussi un candidat credible,pas de petits opposants connus que dans leurs petits cercles familiaux.
    Votre discours montre a quel point vous ne maitrisez meme pas les composantes socio-anthropologiques du pays.Au nord il n’y a un peuple,une ethnie homogene,et donc quand vous cherchez a sanctifier les cadres non originaires du nord Congo avec la grave excuse selon laquelle ils ne sont que des simples invites,pas du tout comptables du systeme est chimerique.Pourquoi alors selon votre argument l’originaire de la Likouala,de la Sangha pour ne prendre que ces deux departements ne seraient pas eux aussi consideres comme simples invites n’etant pas d’oyo ? Vous parlez des tekes comme inconditionnels soutiens a Sassou ?revoyez votre copie.Ntsiba ne gagnait meme la depuation chez lui avant qu’ils ne reviennent aux affaires,et cette partie du pays etait fief electoral de Ganao vous vous souvenez de Monsieur le premier ministre a la coiffe inhabituelle qui ne jurait que sur le professeur ? Lui aussi est depuis rentre dans les rangs...
    A propos des crimes et assassinats dans notre pays,c’est assez curieux de votre part que de faire croire aux jeunes generations que ces violences n’ont debute qu’en mars 77. Vous qui etes si bon en histoire pouvez vous nous parler des annees 60 precisement de 1965 ? la JMNR ca vous dit quelque chose ?Pouabou,Matsokota,Massoueme hein ? Vous me posez la question de savoir qui a tue Ngouabi ?c’est clair et net que ce sont ses amis Yhombi et Sassou en tete,personne ne le nie ou ne les defend.
    cessez le tribalisme-c’est trop bas comme concept au xxi siecle.
    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
    A propos de l’histoire du film projete apres la mort de Ngouabi que nous raconte "Congolais",heureusement qu’il ne nous dit pas lui aussi qu’on a retrouve 140paires de chaussures de sudistes(apres tests ADN),il s’agissait certainement de Congolais de tous bords(si l’histoire est vraie) et cela prouve a suffisance que ceux qui subissent le martyr dans ce pays ce ne sont pas les uns,et de l’autre cote le lait et le miel serait entrain de couler.
    A propos de Ngouabi paix a son ame,a t-il eu lui meme de son vivant que des reflexes humanistes ? qe vous rappele la date du 23fevrier 1972 cher Monsieur vous qui qualifiez les autres de poisons ? Apres la tentive de coup d’etat du 22 fevrier 1972 suite a une crise politique,les documents d’archives de la conference nationale
    relate,une liste fut concoctee par Yhomby alors chef d’etat major general de Ngouabi denoncant les presumes suspects,sur la liste figuraient de nombreux noms dont celui de Franklin Boukaka ce jeune prodigieux musicien Congolais. Ils furent tous conduits au petit matin le lendemain.
    L’histoire de notre pays est faite de pages sombres et ecrite de sang,les victimes sont de tous les cotes voila ma position

    Répondre à ce message

  • 22 mai 2008 @ 17:56, par Andrew YOUNG  # 

    Qui peut me dire, qui avait instauré et accepté les soldats de l’UNITA installer leurs arrières bases au Congo-Brazzaville ?

    Quel est ce Président élu démocratiquement qui aurait pactisé et reçu en grande pompe un chef de rebelles en l’occurence Jonas SAVIMBI sur son territoire ?
    A cet effet, le tapis rouge avait été déroulé pour recevoir ce chef de rebellion.

    Alors, peut-on me dire pour quel intérêt avait-on accepté une bande de rebelles étrangère sur le territoire congolais ?

    Qui a donc reçu en premier lieu les troupes térangères sur le territoire congolais ?

    Gervais M’BOUMBA, a toi la parole.

    Répondre à ce message

  • 22 mai 2008 @ 17:58, par Andrew YOUNG  # 

    Erreur, lire donc:Qui a donc reçu en premier lieu les troupes étrangères sur le territoire congolais ?

    Répondre à ce message

  • 22 mai 2008 @ 18:00, par Mwana Potal  # 

    Ce Gervais MBOUMBA est un malade. Cher frère BOMONDDZO, rien ne sers de continuer à polémiquer avec ce Monsieur. Je suis du Nord du Congo, Likouala par mon père et en rien je ne suis comptable des actes délictueux commis par les cadres du Nord. ce qui est le cas de ce psycopathe de Gervais pour les cadres du sud. De toutes les manières, ce mec est appelé à finir ces jours à l’étranger, parceque son discours n’a plus droit au chapitre au Congo. Nous luttons actuellement du Nord au Sud pour se débarasser de SASSOU. Nordiste et fier de l’être.

    Répondre à ce message

  • 22 mai 2008 @ 18:45, par MOLEKI NZELA  # 

    Dire que le J.M.N.R n’a commis aucun crime au Congo,ne relève que d’une malhonêteté intellectuelle incurable.

    Ce sont aussi les M’Bochis qui étaient à l’origine des exactions affreuses et meurtrière commises à l’époque de la J.M.N.R ?Ce sont eux aussi qui dirigeaient la J.M.N.R ?

    Ce genre de discours a été utilisé avant, pendant et après la conférence nationale.Ce qui est curieux, c’est qu’après la conférence nationale les régimes qui se sont succédés avant la guerre étaient sudistes.La question que l’on se pose est celle-ci:pourquoi pendant ces régimes sudistes, les commissions qui avaient été mises en place n’avaient pas démontré grâce aux moyens mis à leur disposition la véracité des propos tenus avant, pendant et après la conférence nationale contre les M’bochis et le pouvoir nordiste ?

    Car , l’occasion était là bien indiqué pour mettre la lumière sur toutes les zones d’ombre de l’histoire de notre pays.Ils avaient tout le pouvoir(exécutif, législatif et judiciaire), ils avaient tous les moyens,mais à notre grande surprise aucune commission n’est arrivée au bout du tunnel.(DJOUMANGUELE et Jean Claude MAYIMA-MBEMBA en connaissent quelque chose).

    Alors, Monsieur Gervais M’BOUMBA, ton discours ne peut pas tenir le coup, car il est creux et non fondé.

    Si les différentes commissions mises en place après la conférence nationale pour éclairer le peuple congolais et démontrer le caractère sanguinaire des pouvoirs et dirigeants nordistes n’avaient pas abouties aux conclusions confirmant vos propos,rien ne sert de nous divertir.Cela suppose qu’il y’a anguille sous roche et dans tout ce que nous denonçons et décrions dans notre pays, les auteurs sont des originaires des quatres coins de notre pays.

    Répondre à ce message

  • 22 mai 2008 @ 18:46, par MOLEKI NZELA  # 

    La J.M.N.R au lieu de :le J.M.N.R

    Répondre à ce message

  • 22 mai 2008 @ 18:53, par ULYSSE  # 

    cet article n’apporte rien de nouveau. surtout, il ne révelle pas la vérité. je ne vois pas pour quelle raison, les gars comme Mboumba et les autres s’étripent pour rien. le but est que chacun de nous puisse apporter sa contribution afinq ue la vérité puiose éclater, je vois pas non plus ce que font les clivage nord-sud.

    nous avons des acteurs principaux qui sont là et, c’est sur ceux là que nous devrions débattre.

    Pour information, Anga n’a jamais été abattu à Ikonongo son village. ila vit été captuer par Bongo, transfert à brazzaville vers 5h30 6 heueres à l’aéaroport de maya-Maya. j’ai un oncle qui avait travaillé ce jour là. depuis leurs bureaux, ils pouvaient suivre toute la scène. une fois sur le tarmac, il sera mis dans un véhicule miliatire vers le camps de la Base. LA RUMEUR DIT qu’après voir été torturé, Sassou lui aurait fait subir toutes les humiliations avant d’être exécuté.

    la suite vous la connaissez , cete mise en scène avec des militaires à Owando et dans le maquis, les informations et le corps de Anga à la télévision congolaise. si vous vous souvenez, il étaiat bien rasé, il n’avait ni des cheveux sale, comme un vrai maquisard. D’ailleurs, je me souviens, c’est jean claude Kakou qui avait fait ce journal du soir et c’est lui qui annonça la mort de Anga.

    que d’autres qui ont des informations apportent leur contribution à mon témoignage.

    P.S C’EST BIEN ANGA QUI TUA NGOUABI EN LUI TRANCHANT LA GORGE. LES PREMIRES VERSIONS DU COMMUNIQUE DU CPM l’AVIT ANNONCE AVAIT DE CHANGER DE VERSION. ON SAIT TOUS QUE LA PREMIERE VERSION EST LA BONNE.

    Répondre à ce message

    • 23 mai 2008 @ 00:12, par bantu

      Je suis d’accord avec monsieur ULYSSE sur deux faits : pourquoi les congolais s’étripent ? et que PIERRE ANGA n’avait pas été tué dans la forêt d’IKONONGO. Il était trop bien rasé pour être dans le maquis et, en plus, quand on avait montré le cadavre à la Télévision, du sang coulait à hauteur de la poitrine du côté du coeur et ce sang ne semblait pas frais, cela rappelait, au contraire, le sang qui coule d’un gibier abattu la veille à la chasse.

      Pour ce qui est de l’assassinat de MARIEN NGOUABI, je ne crois pas à la version que c’est PIERRE ANGA qui lui aurait coupé la carotide. D’ailleurs, en véhiculant ce récit, DENIS SASSOU NGUESSO trouve un moyen de disculper comme à ses habitudes. C’est la même stratégie qui avait consisté à salir ONTSOU avec les tracts lancés du haut d’un hélicoptère qui sillonnait le ciel Brazzaville, puis BARTHELEMY KIKADIDI, et aussi MOTANDO. Le maître à penser de tous ces mensonges, c’est bien DENIS SASSOU NGUESSO.

      Pour couper la carotide à MARIEN NGOUABI, PIERRE ANGA aurait-il eu besoin du médecin CARLOS ? Pourquoi ce médecin fait-il parti des éléments du PUZZLE ayant contribué à l’élimination de MARIEN NGOUABI ?

      Le vrai cerveau de l’élimination physique de MARIEN NGOUABI fut DENIS SASSOU NGUESSO. C’est lui qui avait les contacts directs avec les français.

      JACQUES JOACHIM YHOMBI avait été comme OCTAVE (Le neveu de Jules CESAR) dans l’élimination physique de ce dernier : " Je ne puis trahir mon oncle, mais je ne m’y opposerai pas si vous décidez quoi que ce soit contre lui." répond t-il à BRUTUS et à d’autres comploteurs romains proches de JULES CESAR qui avaient décidé d’éliminer ce dernier.

      MOTIF : JULES CESAR avait reconnu CESARION comme son fils légitime, l’enfant que ce dernier eut de ses amours avec CLEOPATRE. Alors, pour ROME, c’était un scandale : MIEUX VAUT PERDRE JULES CESAR QUE D’AVOIR UN FUTUR HERITIER NON ROMAIN à 100%

      Des propositions furent faites à OCTAVE, l’intérêt d’éliminer son oncle JULES CESAR pour que le pouvoir lui revienne de droit et, éliminer par la suite CESARION, le fils de CLEOPATRE.

      Mais, si pour OCATVE, le pouvoir lui réussit, il n’en a pas été pour YHOMBI et les autres compatriotes KOUYOUS qui acceptèrent naïvement la proposition de DENIS SASSOU NGUESSO.

      DENIS SASSOU NGUESSO travaillait pour le compte des français et pour ses propres intérêts. Il n’hésita pas de déposer JACQUES JOACHIM YHOMBI OPANGO et de mettre à l’écart PIERRE ANGA pour se tailler la part du lion.

      La mort de MARIEN NGOUABI ressemble quelque peu à celle de JULES CESAR. Mais si JULES CESAR avait eu un fidèle comme MARC ANTOINE, il n’en a pas été le cas pour MARIEN NGOUABI.

  • 22 mai 2008 @ 19:12, par Christ Bomondjo  # 

    Inutile de discuter avec un soit disant descendant du Christ....la Schizophrenie prend du temps a etre decellee mais bonne chance Monsieur Mboumba,meme si avec ce discours vous n’avez aucune chance de convaincre les Congolais a adherer a votre demarche sectaire,tribale et machiavelique.
    Je crois moi en un Congo uni et prospere,ca tarde certes a se materialiser mais le moment viendra ou les Congolais ne se jugeront plus par leurs origines,la naissance etant simple contingence,mais se jugeront par la qualite des actes que chacun d’entre eux poseront(that’s my dream).
    Je suis navre qu’un super intello,qui pretend ecrire des livres emette meme des doutes sur la population de son pays,donnees consultables,verifiables sur le site des agences des nations unies telles que le fnuap,le pnud...Savez vous que le recensement de la population est une exigence internationale et que tous les pays s’y pretent tous les 10ans avec l’appui des nations unies ? dommage que ce Monsieur ne sait meme pas que malgre la pauvrete paradoxalement le Congo affiche un des plus forts taux de natalite au monde,ce qui justifie heureusement pour nous sa croissance demographique...
    A propos des armes que chaque nordiste detiendrait chez lui a la maison-vous savez faire rire cher Monsieur Mboumba,Dieu vous a meme fait une telle revelation la nuit ?Bravo !
    Vous dites ensuite que vous ne voyez pas les opposants nordistes ?c’est vrai ? ca ne m’etonne pas puisque moi je ne vois meme pas d’opposants serieux au pays ce que je deplore. A moins que l’espoir soit KIgnoumbi ?c’est ca ?il fait de la comedie ! le vrai opposant c’etait qui le Nkoumbi ?ils n’ont plus besoin puisuq’il vit dejamieux que le pauvre nordiste de Betou qui continue de vivre de peche et de cueillette,ou vous faites allusion a Nguila ou le professeur ? chacun a deja eu sa part apres l’avoir longtemps attendu suivant la maxime de notre cher ex president,
    Ou c’est Mboumba qui se prepare a nous apporter la revolution en gazant a la "ali le chemique" la vermine population du Nord ?
    Le Congo sera uni j’ai foi,vous perdez votre temps a le diviser.
    Les vrais Congolais travaillent sur l’alternance qui est imminente,ils reflechissent sur l’economie,les grands challenges qui attendent notre pays demain,l’unite nationale,la formation,la lutte contre la pauvrete,les projets structurants vecteurs de developpement,ils n’attisent pas le feu,ne disent ni gloire au sudiste ni mort au nordiste,ils revent d’un seul Congo...
    Que vive notre cher beau pays !
    PS:Salutations a Mwana potal

    Répondre à ce message

Congopage

Ceci n'est pas un forum de discussion, mais votre réaction à cet article précis. Veuillez donc y poster seulement des commentaires en relation avec cet article. Tout commentaire hors sujet ou "spammant" sera supprimé. Veuillez aussi respecter quelques règles de courtoisie et de netiquette, en faisant abstraction de l'injure.


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Congopage Congopage