Ce dimanche 09 novembre 2014 à Paris Porte de Montreuil, dans le studio d’enregistrement de Francky Mouellé, l’immense Papa Wemba à placé sa voix d’ange dans une des merveilles de Jacques Loubelo.

Le géant de la musique congolaise était invité par la voix de velours Jackson Babingui, ce Mobalé-O-Tembé, comme dirait Jean Malonga dans Cœur d’aryenne, lequel s’apprête à relever un défi majeur : réunir une pelletée de grands noms de la musique africaine dans sa reprise de l’œuvre de l’ancien leader des Cheveux Crépus. On attend également les contributions de Lokwa Kanza et de deux voix féminines célèbres - dont les noms sont tenus top secret. «  Je ne cesserai pas de rendre hommage à Jacques Loubelo, je lui suis reconnaissant pour m’avoir permis de reprendre Ntima Luaka  », chante Jackson Babingui. Et la nouvelle coqueluche du chant congolais de promettre d’autres surprises dans l’album où il revisite l’œuvre de Jacques Loubelo. A titre de rappel Jackson Babingui a déjà rendu hommage à Franklin Boukaka.

Le prometteur featuring sortira en 2015 ; un challenge dans lequel J. Babingui s’est lancé avec l’énergie du travail bien fait, une sorte de conatus. Certes les producteurs ne se pressent pas pour cette initiative ! « Mais je ne désespère pas, l’album ira à son terme  », conclut-il.

Bedel Baouna