L’écrivain-chercheur congolais, le Dr Michel Innocent Peya, en « VRP » du Fonds bleu à la conférence internationale sur les énergies renouvelables et des véhicules écologiques tenue à Monaco, vient de susciter l’adhésion de l’ancienne ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, ambassadrice de France pour les pôles Arctique et Antarctique, qui s’est dite prête à aider le Congo, sur la gestion rationnelle du Bassin du Congo, après son brillant exposé à la tribune de ladite conférence et de la dédicace de ses deux livres sur l’avenir écologique et climatique de la planète.

Il est vrai de reconnaître que le combat de plus de 30 ans de Denis Sassou Nguesso sur la gestion rationnelle de la flore et de la faune n’est plus à démontrer. La mise en place d’une politique nationale de reboisement à travers les actions : une école un champ, la journée nationale de l’arbre, un pionnier un arbre, ainsi que le projet terre d’école institués en République du Congo depuis les années 1980 par le Président Denis Sassou Nguesso, participaient d’une vision éclairée aux fins de lutter contre la déforestation et le changement climatique dont les conséquences sont devenues très dévastatrices ( érosions, inondations, dérèglement du climat etc...).

Le Fonds bleu, lancé à l’initiative du leader écolo visionnaire Denis Sassou Nguesso, est un mécanisme de financement et de gestion du Bassin du Congo. Il permettra une protection de l’environnement pour un développement durable du Bassin du Congo avec ses tourbières.

Cela mérite le soutien, l’appui et l’attention de tous pour l’intérêt de l’humanité toute entière.

L’écrivain-chercheur Michel Innocent Peya, auteur de «  Vision verte de Denis Sassou Nguesso » et du « Fonds bleu pour la protection du bassin du Congo », engagé pleinement dans ce combat a reçu le soutien des diverses personnalités de premier plan à Monaco.
JPEG
Il s’agit notamment de son Altesse sérénissime le Prince Albert II de Monaco, Jorge Carlos De Almeida Fonseca, Président du Cap Vert, de la princesse Jazmin Grace Grimaldi de Monaco et de Ségolène Royal qui a clairement marqué sa disponibilité à aider le Congo dans ce combat contre le changement climatique.
JPEG