Congo/Diaspora : le bureau de l’Association ACB-J3M-France définitivement installé

Fin de polémique ! Le nouveau bureau de ACB-J3M-France ( Actions pour le Congo Brazzaville avec Jean Marie Michel MOKOKO) a été définitivement installé le 12 novembre dernier à Paris. Francis Mouketou succède à Michel Mpandi comme président ; Thierry Ifoundza, lui, devient le Secrétaire général.

Jusque-là inaudibles et désordonnés, les membres de l’association promettent de s’exprimer davantage et de donner une nouvelle impulsion à leur combat, depuis Paris. Aussi ont-ils réagi, par le biais d’un communiqué de presse, au refus des autorités de Brazzaville de laisser visiter les prisonniers politiques par le CICR. « ... les autorités congolaises de fait, par l’intermédiaire de la Direction de la Maison d’Arrêt de Brazzaville, le commandant OBA APOUNOU, ont violé l’Accord de siège signé en 1999 avec le Comité international de la Croix Rouge (CICR), relatif au droit légitime de visiter les prisonniers de guerre, les prisonniers politiques et d’opinions politiques, dans le cadre de la vérification de la conformité des conditions matérielles, physiques et sanitaires de détention par rapport au Droit International Humanitaire(DIH). Une fois de plus, le président Jean Marie Michel MOKOKO a été privé de cette visite précieuse, où il aurait pu s’entretenir librement sans témoin avec le CICR sur ses conditions de détention. Ce qui prouve à suffisance le déni des droits des détenus et des droits humains dans un pays en pleine crise socio-politique grave. » Et de réitérer leur appel à la libération immédiate et sans conditions du Général Jean Marie Michel MOKOKO, de tous les autres prisonniers politiques, ainsi qu’à l’arrêt des bombardements dans le département du POOL.

Entrecongolais.com