L’impact de la famille des chrétiens du Congo dans la recherche des voies et pistes de sorties de la crise multidimensionnelle que connait la république du Congo met la réflexion devant plusieurs pistes.

L’analyse citoyenne et patriotique de la crise multidimensionnelle de gouvernance que connaît le Congo-Brazzaville pousse tout citoyen de se poser la question : d’où peut venir un vent d’espoir pour le peuple ? D’aucuns voient dans la vision œcuménique des confessions chrétiennes du Congo une sortie honorable pour toutes les couches impliquées dans la gouvernance du pays avec les promesses et les révélations de Dieu à l’endroit du peuple congolais. Nous venons de découvrir sur la toile l’expression d’un cri d’espoir sollicité auprès de Dieu, créateur de tout l’univers depuis la Suède, terre d’origine du christianisme évangélique protestant. L’un des courants du christianisme pratiqué au Congo-Brazzaville par une des nombreuses diasporas que comptent beau pays, commença à Madzia en 1909 par la création du premier poste missionnaire par le missionnaire JOHAN HAMMAR. Les origines de ce courant sont suédoises. Paraphrasons le psalmiste. Peut-on regarder vers cette direction boréale d’où nous viendra le salut ?

Jean Richard Amédée SAMBA DIA NKOUMBI
Communicant événementiel
Administrateur du média d’analyses et d’investigations en ligne ’’ Nsimou-tv’’