Madeleine Malonga, 16 ans le 25 décembre prochain, est championne de France 2009 de Judo (Fédération Française de Judo). Elle a un palmarès élogieux : 3ème au Championnat d’Europe, elle a participé au championnat du monde dans la catégorie Cadette des moins de 16 ans.
En vacance sur la Côte d’Azur, elle nous a donné cette interview.

Congopage : Tu le conserves jusqu’à quand ton titre ?

M. Malonga : Jusqu’en septembre date à laquelle je vais passer JUNIOR.

Congopage : Pourquoi es-tu venue au Judo ?

M.M : Comme ça. Pour essayer un nouveau sport. Je pratique le Judo depuis huit ans. Je suis inscrite à la FJEP-Chambly. Ma catégorie est celle des plus de 70kg.

Congopage : Que t’apporte le Judo ?

M.M : Ca me fait respecter le code moral. Ca me donne une confiance en soi, de la politesse, du courage, un contrôle de soi.

Congopage : Comment es-tu perçue par tes amis ?

M.M : Ils m’admirent. Ils sont fiers de moi.

CP : As-tu déjà été au Congo ?

MM : Non.

CP : T’intéresses-tu au pays de tes parents, le Congo ?

MM : Beaucoup. J’ai appris que mon grand-père maternel, Raphaël Malonga, a fait du Judo, au Congo. Je ne le savais pas avant de pratiquer moi-même ce sport. Je ne peux pas dire que je suis allée au Judo par lui, ou alors inconsciemment, par héritage génétique (rires). J’aime le sport en général. Notamment l’athlétisme. J’admire Jo-Wilfrid Tsonga, qui a des racines congolaises comme moi.

C.P : Quel message lances-tu à la jeunesse congolaise ?

MM : Qu’elle se mette dans le sport. Sans oublier les études et la famille.

CP : Un dernier mot ?

MM : Je dis bonjour à tout le monde de la famille Malonga, Marie-Julie, Pépé Rapahël, Pépé Bernard, la famille Malékat, et tous ceux qui me reconnaîtront.

Je n’oublie pas le maire de ma ville Chambly, Monsieur Michel Français ainsi que tous mes potes du club de Judo.

COMMENTAIRES

La diaspora est fière de compter parmi elle de jeunes valeurs qui rappellent l’existence du Congo au reste du monde. La rédaction de CONGOPAGE ouvre ses colonnes à toutes les intelligences (sportives, artistiques) afin de leur donner une visibilité.

A titre de rappel, le judo est un sport qui a une longue tradition au Congo et de bons résultats. Aux 1ers jeux africains (1965) la nation récolta des médailles en or. Récemment, en janvier 2009, le Club MATITI MABE (Judo-en-vie) de Me Basile Marius Ngassaki (Brazzaville) a participé à un échange avec un club lillois (France) où il a laissé une bonne impression.

Si le Judo se porte bien, en revanche, les autres sports sont chaque fois envoyés au tapis à cause d’une mauvaise gestion. L’équipe de Basket vient de boire la tasse à Tripoli où elle est sortie dernière. "Elle a fait piètre figure" a commenté TELE CONGO sans trop insister. Pourquoi se le cacher : la meilleure sorcellerie pour obtenir la ceinture d’or de l’excellence, quel que soit le sport, se trouve dans la formation, c’est-à-dire, dans l’investissement en équipements sportifs.

JPEG - 127.6 ko
La championne, à Nice
JPEG - 84.8 ko
De droite à gauche : Mado et sa grand tante, Charlotte Malékat
JPEG - 68.5 ko
"Mes amis sont fiers de moi". Ici en compagnie de ses cousines niçoises : Emmanuelle, Marie-Charlotte, Rosine