Un hélicoptère privé faisant la liaison entre la capitale de Sierra Leone Freetown et l’aéroport international de Lungi, situé à proximité, s’est écrasé dimanche tuant 21 des 22 personnes à bord, dont le ministre togolais des Sports, a-t-on appris auprès de l’aéroport.

L’appareil de la société Paramount Airlines a pris feu alors qu’il s’apprêtait à atterrir à l’aéroport de Lungi, séparé de la capitale par un bras de mer, a indiqué à l’AFP un responsable de la maintenance à l’aéroport Alfred Yelinkeh. « Voir l’hélicoptère se désintégrer était terrible », a-t-il ajouté.

Selon lui, la majeure partie des victimes était des supporters de l’équipe de football du Togo, dont le ministre togolais du Sport Atipe Kwako, venus soutenir leur équipe qui a joué dimanche contre la Sierra Leone dans le cadre des qualifications à la Coupe d’Afrique des Nations 2008 (CAN-2008).

Le seul survivant est un des pilotes russes de l’hélicoptère. Selon des témoins, il est très grièvement blessé.

Le responsable des relations publiques de l’Association de football de Sierra Leone Chernor Ojuku Sesay a précisé que 18 Togolais dont plusieurs supporters et un journaliste avaient trouvé la mort dans cet accident. Les autres victimes sont des membres d’équipage.

L’équipe nationale de football attendait la prochaine navette lorsque le drame a eu lieu.

La Confédération africaine de football (CAF), basée au Caire, a été informée de l’accident.