Ce fut l’une des meilleures voix de l’Ok Jazz. Son départ du groupe diminua sa visibilité. Une pensée pour le chanteur mémorable Victor LONGOMBA "Vicky"

1971 - CRÉATION DE L’ORCHESTRE "LOVY DU ZAIRE "

En 1971, Victor LONGOMBA "Vicky" coupe court avec son collègue et ami LUAMBO "Franco", par son départ de l’OK Jazz. Il forme son propre orchestre "LOVY DU ZAIRE" (Longomba Vicky du Zaïre).

Si le groupe attire à ses débuts de nombreux fans, de l’OK jazz divisés pratiquement en deux, pour savourer le nouveau cru, l’expérience quant à elle n’ira pas loin.

Néanmoins en 1972 quelques disques voient le jour sur la marque "Vicklong".

On retient dans cette excellente production, une musique agréable devenue classique, dont tout l’attrait reposait sur des arrangements subtils et la belle voix de LONGOMBA. Pourtant les chansons n’ont pas gardé quelque chose de familier par rapport à son ancien groupe L’Ok jazz.

On peut citer les compositions ci-après écrites dans la bonne forme tradition de la Rumba, mais quelque peu différente de "Odemba", dont pourtant LONGOMBA est issu. (La tribu "Mongo" de la région de L’équateur) : "Conseil d’ami ", "Celi à démissionner ", "Nalingi nde mobali", "Eulalie"... et surtout, le best-seller "Nakotuna" dédié aux précurseurs de la musique congolaise moderne, sur les deux rives du fleuve Congo.

Victor LONGOMBA "Vicky", on le sait, a tiré sa révérence depuis le 12 mars 1988 à Kinshasa.

Clément Ossinondé
Vicky & Lovy du " Nakotuna " Zaire 1971 1973
youtube.com