le village

Débats sur le Congo, réflexions sur ce qui s'y passe, sur son avenir, la recherche de solutions.

Re: le village

Message par sycie l'impérative » Lun 21 Déc, 15 3:43

prenez-vous en charge viiite !

http://www.villagepilote.org/Collecte-d ... e-des.html

Vous êtes capables, qu'on ne vous mente pas !
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: le village

Message par sycie l'impérative » Lun 21 Déc, 15 3:45

Regardez même à Paris ;
http://www.villagepilote.org/Paris-par- ... vec-L.html
Paris par rue méconnus avec L’Antenne Ile de France de Village Pilote
Dans le cadre de la 6ème édition de « Résous-Moi » son festival solidaire et éthique du 19 au 21 Juin 2015 sur Paris 19 & 20, Paris Par Rues Méconnues, avec ses complices l’association Village Pilote & Kouzenidjoa organisent une collecte à destination du Sénégal et du Burkina Faso.

Vous avez rangé les affaires dont vous ne voulez plus, trié les vêtements des enfants, sorti de la cave le linge de maison de belle-maman, consenti à vous délester de votre joli pull rose fushia que monsieur ne supporte plus, vous vous êtes résolu(e)s au fait que cette année le seul sport que vous pratiquerez sera de courir après votre bus, et d’ailleurs ce petit short moulant n’est plus vraiment à votre... taille … bref vous avez un gros sac plein de vêtements et vous ne savez qu’en faire !

Un coup de fil et tout part ! Dans le cadre de la 6ème édition de « Résous-Moi » son festival solidaire et éthique du 19 au 21 Juin 2015 sur Paris 19 & 20, Paris Par Rues Méconnues, avec ses complices l’association Village Pilote & Kouzenidjoa organisent une collecte de vêtements, chaussures, matériel médical de première nécessité, lunettes de vue, jouets. Le tout à destination du Sénégal et du Burkina Faso.

Les seules consignes qui sont données sont de donner des vêtements propres et placés dans des sacs plastiques fermés de moins de 100 litres (sinon ça ne rentre pas dans le conteneur) et de remettre les chaussures par paires.

../...
Solidairement

sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: le village

Message par sycie l'impérative » Lun 21 Déc, 15 3:47

Votre village est en ruine ??? Faîte un projet et contactez donc les bailleurs si vous pouvez mais restez toujours maîtres de la situation !

http://www.villagepilote.org/+-Bailleurs-de-fond-+.html

SCAC (Service de Coopération et d’Action Culturelle français)

Le Service de Coopération et d’Action Culturelle Français, partenaire de Village Pilote depuis 1995, a participé à la genèse de notre projet en finançant une partie du centre d’accueil du Refuge, l’initialisation des équipes mobiles et des retours en Famille.

Accor

Subvention accordée en 2013 destinée à l’équipement de l’atelier de formation en électricité du Village Pilote du Lac rose et à la prise en charge de 55 jeunes

AECID

Les financements de l’AECID depuis 2009 ont permis à Village Pilote de financer l’extension des activités au centre d’accueil du Refuge (développement de la capacité d’accueil, financement d’activités socioculturelles, alphabétisation, sports). L’AECID a participé également au développement de notre 2eme centre d’hébergement (le Tremplin du Lac Rose) à travers notamment le renforcement des équipes d’animateurs et leur formation.

Agence Française de Développement


Ambassade Suisse


Bel Fondation

Subvention destinée à la culture d’une parcelle au Village Pilote du Lac Rose afin répondre aux besoins nutritionnelles des enfants du Refuge
renforcement des compétences du personnel encadrant (intervention de spécialistes en nutrition)

CAPE

Signature en 2014 d’une convention de partenariat annuel pour soutenir Village Pilote dans ses activités de réinsertion des enfants des rues. La CAPE facilite aussi à Village Pilote l’accès aux autorités administratives et politiques ainsi qu’aux différentes parties prenantes (socièté civile, dignitaires, etc.)

Fonds Social de Développement


Coopération Française


Educo


Fondation Eiffage


Fondation Société Générale

Subvention destinée à la prise en charge des jeunes intégrés au Village Pilote du Lac Rose

Jean Mermoz

campagnes de prévention et de sensibilisation
journées de solidarité

LIONS


Fondation AirFrance


AACID

Partenaire depuis 2009, la Coopération Andalouse participe à la formation professionnelle des jeunes adultes du Tremplin (Lac Rose), en finançant la construction d’un atelier de menuiserie et les équipements.
Nuevo Futuro


PAM

Le PAM apporte à Village Pilote une aide alimentaire depuis 2008 (céréales, légumineuses, huile,…).

OIM

Depuis 2007, l’OIM nous aide sur le volet des Retours en Famille des jeunes accueillis au sein de Village Pilote en finançant, une partie de la logistique (carburant notamment).

SOS Medecins


USA Embassy


Children of Africa
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: le village

Message par sycie l'impérative » Lun 21 Déc, 15 3:49

regardez vous-même ; Belgique ;
http://www.laprovince.be/1372120/articl ... rsonnes-de

Mons: recherche un terrain pour créer un village de jour pour SDF et personnes démunies
Rédaction en ligne

Depuis presque 6 mois, l’association Solidarité-SDF est sans local. Le groupe fournit de l’aide aux sans domicile fixe mais aussi aux personnes démunies. Pour pouvoir reprendre les distributions de vivre et rouvrir ses portes, l’association lance un appel. Elle cherche un terrain. Sur celui-ci, elle aimerait fonder un village de jour pour SDF et personnes démunies. Distributions et animations, tout a déjà été pensé.
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: le village

Message par sycie l'impérative » Lun 21 Déc, 15 3:51

Même les gens qui ont leur cabanes sur les plages pour faire des commerces ou restau sont chassés !

http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... or=SEC-724
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: le village

Message par sycie l'impérative » Lun 21 Déc, 15 3:52

les villages de jour sont comme des prisons :
Vous y dormez seulement le matin tôt on vous fout dehors !
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: le village

Message par sycie l'impérative » Lun 21 Déc, 15 3:54

http://ecoaustral.com/le-groupe-medine- ... leducation

regardez ; village de l'éducation :
Ambitieux projet pour l’ouest de l’île, le Medine Education Village se veut un lieu de vie où l’enseignement supérieur de qualité sera privilégié, à destination des Mauriciens et des étudiants étrangers.
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: le village

Message par sycie l'impérative » Lun 21 Déc, 15 3:55

Les milliardaires eux se créent des villages sur la lune (lol !)
http://www.letemps.ch/sciences/2015/11/ ... es-nations

d'autres veulent coloniser mars
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: le village

Message par sycie l'impérative » Lun 21 Déc, 15 3:59

Les villages qui veulent survire ont créé des société privées immobilières et se sont reconvertis en village de tourisme ;
http://www.e-monsite.com/annuaire/touri ... tique.html
Votre village fait partie des plus beaux villages fleuris de France et vous en êtes fier ? Créez un site Internet entièrement dédié à votre ville et partagez vos trésors touristiques. Communiquez vos actualités grâce au module blog !

Je me demande, qui c'est les touristes ??? des extra-terrestres ???

Alors essayez maintenant de replacer la phrase de Marien :
si ton pays est sale, etc....

Moi je te dis ; si ton village est sale tu vas avoir chaud !
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: le village

Message par sycie l'impérative » Lun 21 Déc, 15 4:00

http://www.deluz-doubs.com/

regardez un village abandonné dans les bois ce qu'il a fait !
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: le village

Message par sycie l'impérative » Lun 21 Déc, 15 4:02

Créez un circuit touristique ;
http://www.e-monsite.com/annuaire/tourisme-localite/

Créer un site sur le tourisme

Camping
Carnet de voyage
Chambre / Maison d'hôtes
Gites
Hôtel
Lieux à visiter
Location appartement / maison
Région
Restaurants
Sites municipaux / Collectivités
Ville / Village touristique

C'est ça que Sasou disait qu'il y a des hôtels 4 étoiles au CONGO !
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: le village

Message par sycie l'impérative » Lun 21 Déc, 15 4:04

Voilà un exemple :
Vous aimez voyager et souhaitez créer votre carnet de voyage en ligne pour partager vos expériences : faites-le avec e-monsite ! Utilisez le blog pour raconter les différentes étapes de votre voyage et restez connecté avec vos internautes grâce à l'espace membres.

http://www.e-monsite.com/annuaire/touri ... oyage.html

Pourquoi on ne peut plus capter les sites de Brazzaville ???
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: le village

Message par sycie l'impérative » Lun 21 Déc, 15 4:07

Créez un village dans la ville exemple à Talass :
http://www.vie-et-paysages.org/developp ... e-en-ville

Habiter autrement : créer un village en ville

Détails
Catégorie parente: Villes et villages
Catégorie : Eco-lieu
Qu'est-ce qu'un Eco quartier participatif ?

Ce qu’on appelle éco quartier (ou éco village) n’est pas novateur en soi. Il s’agit d’une forme d’organisation sociale de base qui fut celle de l’humanité pendant des millénaires L’objectif principal de l’éco quartier est de créer « une microsociété dont le fonctionnement s’appuie sur des principes éthiques, spirituels et politiques qui font l’objet d’un contrat social explicité et accepté par toutes et tous» selon H. Jackson, 2003; Leafe Christian, 2003.

C’est avant tout un art de vivre, avec la volonté assumée de transformer la société en commençant par se transformer soi-même et redonner de la valeur à l'être plutôt qu'à l'avoir,

L'objectif est de créer, ensemble, un mode de vie convivial et juste, et de ne pas prendre à la terre plus que ce qu'on peut lui retourner.

Un éco quartier, (qui peut se trouver aussi bien en ville qu’à la campagne, dans des constructions neuves ou réhabilitées) est un lieu de vie créé par des personnes qui veulent incarner les valeurs de respect, de solidarité, d'interdépendance, de justice, de partage tant entre eux qu'avec l'ensemble de la planète et, en résumé, vivre une écologie de l'environnement, de la relation, de l'argent.

Mais vouloir vivre dans un «éco quartier participatif» demande, comme son nom l’indique, la participation des habitants et ce dès la conception. Ils s'organisent selon des principes démocratiques portés par les acteurs de l'économie sociale : une personne une voix. Mais les valeurs, et le rapport au collectif, ne sont pas les mêmes pour tous. Quelle est pour chacun sa « porte d’entrée » ? Quelles relations entre l’individu et le collectif veut-on construire ? Que veut-on mettre concrètement en partage ? Autant de questions qui déterminent le profil d’un habitat participatif et qui se cristallisent au moment de l’élaboration du projet.

Avantages
Pour l'environnement

Promouvoir un mode de vie écologique basé sur le développement durable
Valoriser une meilleure utilisation des ressources naturelles par la réduction, la récupération et la réutilisation
Maintenir la biodiversité
Utiliser de façon efficace l'énergie, l'eau et les matériaux écologiques
eco quart 1
Pour l'habitant

Fournir une meilleure qualité de vie basée sur la satisfaction des besoins fondamentaux
Améliorer la santé physique et mentale grâce à un mode de vie sain
Diminuer la charge de travail individuel
Réduire les dépenses, accordant à l'individu plus de temps pour ses loisirs et ses rapports sociaux
Créer un environnement propice à l'épanouissement intellectuel, affectif, et spirituel
Procurer un sentiment d'appartenance et de sécurité favorisant une participation active à l'effort collectif
Participer activement à la vie sociale et économique de la communauté la collectivité est également un atout : échange de connaissances, mutualisation des savoirs, partage d'outils et machines (véhicules ou électroménager par exemple)
eco quart 2
Pour la communauté

Une façon efficace de ramener les jeunes en région
Intégrer les personnes âgées au sein de la communauté
Promouvoir la mixité sociale
Stimuler l'économie rurale
Développer la vie culturelle dans nos campagnes
Donner plus d’importance à la coopération plutôt qu'à la compétition


Et … si la situation de crise que nous traversons incitait à l’innovation ?


Voilà ! Ngouelondélé et sa copine Hidalgo ne doivent pas vous empêcher ! Ils ne sont rien devant vous ! Vous le savez ! Hugues doit s'asseoir avec vous et vous écouter sur vos propres projet de Ville et de quartier !
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: le village

Message par sycie l'impérative » Lun 21 Déc, 15 4:47

Créez des villages en ville ;


L’HOMME A BESOIN D’UN ENVIRONNEMENT A SA TAILLE
Le propre de l’écologie est de vouloir saisir l’homme et son environnement dans leur globalité, dans leur unité. Pas question de diviser l’homme en mille dimensions, chacune dépendante d’un budget, d’un ministère ou d’un lobby. Pas question car cet émiettement du regard, que le politique porte sur l’homme, finit par faire de la personne humaine un rubicube, modelable au gré des politiques, des « progrès » sociaux ou des intérêts de groupes d’influence. L’écologie humaine veut tenir chacune de ces dimensions ensemble et c’est pourquoi elle s’intéresse au village. Le « village-en-ville » est un de ces lieux où les concepts pourraient laisser place à la réalité pratique de chacun de ceux avec qui l’on vit.

LE VILLAGE, SOCIÉTÉ POLITIQUE
Lorsqu’Aristote décrit la société politique, il la résume à trois sociétés emboîtées les unes dans les autres : la famille, le village et la cité. La société politique est l’environnement humain (et donc organisé) dans lequel nous naissons, grandissons et exerçons notre liberté après y avoir été éduqués. Si aujourd’hui nous voyons encore à peu près ce qu’est une famille, la notion politique de village a en revanche totalement disparu de notre paysage intellectuel et social. Il évoque tout au plus un ensemble restreint de maisons à la campagne ou un lieu de villégiature. Parfois à travers un film historique, un roman ou un tableau, nous est-il présenté comme une structure sociale archaïque ou ennuyeuse. Mme Bovary se languit dans son village et Rastignac ne rêve que de conquérir Paris.

Si nous laissons de côté les clichés qui ont réduit le village à un lieu où l’on s’épie, et où l’on serait étouffé par un moralisme envahissant, le village pourrait enfin nous apparaître pour ce qu’il est vraiment : le prolongement de la famille, « La communauté formée par plusieurs familles pour faire face à des besoins qui débordent la vie de chaque jour» (Aristote, La Politique). Ce qu’offre le village, l’Etat Providence ne pourra jamais nous l’offrir : gratuité, présence de nos semblables, entraide, soutien mutuel.


QU’EST-CE QU’UN VILLAGE EN VILLE ?
Avant de réfléchir sur les multiples avantages sociaux et culturels que peut procurer le Village-en-ville, nous voudrions en donner un aperçu.

Un Village-en-ville c’est d’abord des conditions matérielles à rassembler : vivre en voisins dans un immeuble ou un lotissement, avoir des espaces communs, créer petit à petit des espaces et des temps de rencontre, d’activités.

C’est aussi une intuition. L’intuition que de nombreux problèmes sociaux se résolvent simplement, sans nous ruiner et sans ruiner l’Etat, par une solidarité intergénérationnelle de proximité. Une question de subsidiarité en fin de compte.

C’est ensuite un esprit. Un esprit dont le fondement est le respect de la dignité de la personne humaine dans toutes ses dimensions (physique, sociale, spirituelle), dans tous ses âges (de la conception à la mort). Un esprit qui voit dans l’autre un potentiel, une chance et non un problème.

C’est enfin un désir : celui de vivre une certaine solidarité avec ses voisins, de transformer notre rapport de méfiance ou de distance en rapport de confiance, de vivre au quotidien les joies (et les peines) d’une vie villageoise, familiale. C’est le désir de créer un cadre où pourra s’épancher jusqu’au bout notre désir de don de nous-même (je dis jusqu’au bout pour souligner que le premier lieu de ce don reste à mes yeux la famille) et notre besoin tout à la fois de soutien. Le désir de s’appartenir réciproquement. Non comme des époux bien sûr, mais simplement parce que nous partageons tous la même humanité et la même nature sociable. C’est le désir de donner naissance à une culture de la vie et de la joie simple et saine dans une société où apparaissent les germes d’une culture artificielle et mortifère.

Fort de ces bases, les Villages-en-ville pourraient porter de nombreux fruits et jouer un rôle important dans l’humanisation de nos métropoles tout comme dans le retour de notre vie politique et sociale vers plus de bon sens.



LE VILLAGE PROLONGEMENT DE LA FAMILLE
Le village, prolongement de la famille est d’abord le lieu qui accueille et soutient la famille. Il la soutient en tant que telle et à travers chacun de ses membres. Le village est un lieu qui aide la famille à accueillir la vie : la vie nouvelle comme celle qui est sur le point de s’éteindre. Là se tissent naturellement (et pour peu que l’on y mette un peu de bonne volonté), et grâce à la proximité spatiale, des solidarités qui permettent aux différentes générations et aux différentes familles de se soutenir dans la tâche de mener à l’âge adulte une nouvelle génération. Là se trouve actualisée cette potentialité trop souvent oubliée qu’est la solidarité intergénérationnelle. Là, l’ancien peut trouver sa place de transmission du savoir et des coutumes aux plus jeunes. Là, le jeune peut découvrir la joie de servir en rendant service à celui qui est trop vieux pour aller faire une course. Là, le parent submergé par les milles tâches de l’éducation pourra se reposer sur la grand-mère qui a du temps ou les voisins qui ont des enfants du même âge. Là, la personne âgée pourra vivre tout à la fois l’autonomie que donne le fait d’avoir son propre logement et la proximité rassurante de familiers et de voisins qu’elle connaît et en qui elle a confiance.

Le nombre de familles monoparentales croît sans cesse. La vie d’un foyer monoparental est compliquée. Elle est une cause reconnue de paupérisation de la population. Les Villages-en-ville seront pour eux un lieu d’accueil et de soutien non négligeable à la fois pour la vie quotidienne et pour l’éducation des enfants. Une sorte de famille élargie.

Face au coût des maisons de retraite et au manque d’humanité qui les caractérise parfois, la vie en village pourrait représenter une alternative tout à fait intéressante. La personne âgée pourrait avoir sa maison ou son appartement à proximité de sa famille ou de ses amis et ainsi conserver une certaine indépendance tout en ayant la sécurité de la proximité de familiers ou d’amis. Déjà des entreprises se penchent sur cette formule en proposant des appartements dont une chambre serait « détachable » pour permettre à un enfant devenu étudiant ou à un parent âgé de bénéficier d’une autonomie tout en restant proche.


LE VILLAGE, LIEU D’ÉCOLOGIE HUMAINE
Économiquement, le village peut apporter de nombreux bienfaits : par l’entraide, par le partage de certaines tâches, par la confiance qu’il engendre, par la sécurité qui en découle. Il est à mon sens, à terme, une des réponses de bon sens aux problèmes du déficit de la caisse des retraites. Par mille biais il peut être source d’économies (achats en gros, covoiturage, crèche commune, baby-sitting partagé ou alterné chez les uns ou les autres). L’intensité des relations et la connaissance mutuelle dans un tel cadre de vie ne peut qu’être propice à la création d’entreprises, à l’embauche de gens de confiance ou à la moralisation de l’économie.

Dans l’éducation d’un enfant, le village est un écosystème magnifique qui lui permet de sortir de sa famille, sans pour autant être jeté dans le vaste monde. Là, il peut se développer en ayant en permanence différentes figures d’adultes : ses parents, ses voisins. Là, il grandit en bénéficiant d’une ouverture que la famille ne peut lui donner à elle seule, en bénéficiant d’amis, de cousins qui viendront enrichir dès son jeune âge son sens de l’autre et du réel en général. Le tout dans un cadre protecteur. Là il a un terrain, celui du village où il est en sécurité, où il peut jouer, faire ses expériences, sans jamais être loin d’un adulte. Dans les expériences actuelles de villages-en-ville (je pense aux nombreux cohabitats au Danemark, au Royaume-Uni, mais aussi à ceux en région parisienne comme Le lavoir du Buisson Saint Louis à Paris ou La Maison du Val à Meudon), les habitants éprouvent un sentiment de sécurité propre au fait de bien s’entendre avec leurs voisins et de pouvoir laisser leurs enfants jouer dans les espaces communs en toute confiance. Les Villages-en-ville sont aussi appelés, je pense, à devenir des alternatives au système éducatif actuel. Il est assez simple d’organiser une école hors contrat avec ses voisins. .

La liste n’est pas exhaustive et vise simplement à donner un aperçu de l’intérêt qu’il y aurait à reconstruire de telles structures de vie.

Notons aussi que le village, comme la famille, ne se suffit pas à lui-même : il est préparation à la vie dans la cité de l’adulte et base arrière pour tous les âges de la vie. Il ouvre la famille à plus vaste qu’elle et s’ouvre lui-même sur plus vaste.



LE DÉFI DES VILLAGES-EN-VILLE
A l’heure où nous écrivons, l’occident connaît de nombreuses initiatives de village sous des noms divers : cohabitat, cohousing, habitat participatif, habitat groupé, communauté intentionnelle. Les grandes familles aux multiples cousins se retrouvant régulièrement en sont un autre exemple. Des soifs de voisinages plus solidaires s’expriment à travers des initiatives telles que La fête des voisins. Saurons-nous donner à ces initiatives une assise théorique et un élan qui leur permettront d’imprégner notre société ?

Après les désillusions du communisme et des utopies décevantes du 19ème siècle, les villages-en-ville proposent un modèle social simple et éprouvé qui respecte la cellule familiale, la liberté de la personne, la vie en société démocratique et qui offre un milieu humain où la personne peut épanouir son désir de sociabilité tout en gardant l’autonomie propre à notre culture. Les villages-en-ville ne sont en rien des kibboutz ou des kolkhozes. Il ne s’agit pas de mettre tout en commun ou de se plier à une discipline de fer. Il s’agit simplement de choisir résolument et ensemble de vivre entre voisins selon un nouveau modèle, de s’entraider, d’organiser des activités et des occasions pour se connaître et se rendre service. Il s’agit de redécouvrir à quel point cette proximité spatiale et intentionnelle est source de joie, créatrice d’une culture de vie, ferment de vie politique saine.

Recréer par touches successives ces villages et y vivre est un vrai défi. D’autant que la vie dans une proximité plus grande avec ses voisins représente un lieu de dépassement de soi, de don et d’ouverture du cœur. Ne nous faisons pas d’illusion sur l’exigence que représentera la vie en village, mais sachons accepter quelques renoncements pour les biens sociaux et psychologiques nécessaires et profonds qu’une telle vie nous apportera, à nous et à tous ceux que nous saurons convaincre de partager l’aventure d’une écologie humaine intégrale et vécue.

Sources :

http://www.ecologiehumaine.eu/jean-vlad ... -en-ville/
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: le village

Message par sycie l'impérative » Lun 21 Déc, 15 4:48

sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: le village

Message par sycie l'impérative » Lun 21 Déc, 15 4:57

pourquoi on vous empêche d'accéder à internet ;
LES RESSOURCES DE L'ÉVÉNEMENT

EDUCATION GAIA -
A la pointe de l'Education au développement durable
Formation, Université accrédité cours
Tout le système, social, culture / Worldview, Renouer avec la nature, l'écologie, l'économie
Activité à long terme
EDE
Afrique, Amérique, Asie, Europe, Oceanea
EXPERTS PERMACUTURE / AGRICULTURE NATURELLE
Restauration des terres dégradées
Mains sur le travail, l'expérience de la Communauté
Ecologie, Economie
Activité à long terme
GÊNES
Chine

pour vous empêcher d'avoir les informations c'est tout !
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: le village

Message par sycie l'impérative » Lun 21 Déc, 15 5:03

Pourquoi alors que des organisations internationales ont laissé des modèles en Afrique, les ministres ont-ils confisqué la chose ????
Ce sont des idiots ! Ils n'ont aucune compétences et sont égoïstes ; ils sont jaloux des villageois ! Ils préfèrent les voleurs les feymans !

Ils savent qu'avec la terre rouge ont peut tout construire, même les routes, tous les battements jusqu'aux casseroles !

La Terre crue
Ce matériau de construction et décoration, ancestrale et contemporain à la fois, prend une grande place dans nos formations. Nous sommes heureux de savoir travailler avec elle et encore plus heureux de savoir partager ce savoir-faire; de vous apprendre a réaliser des belles œuvres avec elle tels que : des enduits, peintures, sols, cloisons, meubles, poêles de masse, fours à pain-pizza et sculptures. Il y a quelque chose de magique dans l'acte de prendre la terre sous vos pieds et de créer avec elle.


On soigne même la peau et la diarrhée avec la terre !
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: le village

Message par sycie l'impérative » Lun 21 Déc, 15 5:04

Voilà la bestialité des autorités !
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: le village

Message par sycie l'impérative » Lun 21 Déc, 15 5:05

Ils veulent seulement l(argent facile détourné pour s'acheter des sapes de créateurs ou de grands couturiers et vous rendre bêtes avec la faim ! La misère enlève l’intelligence quand elle s'accompagne de souffrance sentimentale : la perte d'un être cher, votre enfant, votre mari, votre femme !
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: le village

Message par sycie l'impérative » Lun 21 Déc, 15 5:33

Sachez-le bien, ils vous traitent de niangalakata de pauvres idiots même avec des diplômes universitaires et l'expérience professionnelle et la maire de Paris et tous les ministres sont complices, parce qu'ils ont déjà leur plan, construire des villages hôtel où vous payez à la journée comme des gens qui vont aux dumba..
Ils ont fait exprs de dire aux gens que "nos ancêtres les gaulois" ne sont pas les ancêtres des africains alors que tous les humains sont pareil dans le monde entier !

Les ancêtres des français sont des villageois et des tribus ; leurs maisons étaient en paille et ils portaient des tresses !
voilà aujourd'hui, ils ont retrouvé leurs coutumes et savoir-faire et construisent des maisons en bois et en paille parce qu'ils sont trop pauvres !
Les politiciens ont volé tout l'argent avec leurs acolytes d'employeurs !
Centre de formation
- Nous proposons des formations de construction en paille (remplissage des ossatures et des murs porteurs) y compris la terre et la chaux, ossature bois et, bientôt, des poêles de masse.
- Nous avons formé, depuis 2001, plus de 450 particuliers et professionnels à la construction en paille, la terre, la chaux et, depuis 2011, le bois.
- Nos formations ont permis à de nombreux particuliers, de réaliser leur rêve : construire leur maison en paille et/ou de changer leur orientation professionnelle.
- Les professionnels ayant participé à nos formations ont pu améliorer leur savoir-faire et ajouter des flèches à leur arc.
- De nombreux participants à nos formations sont devenus des acteurs et actrices apportant à l'évolution de la filière de construction en paille.


http://www.lamaisonenpaille.com/

Qu'on ne vous trompe pas ; partout les peuples souffrent !
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

PrécédentSuivant

Retour vers Les Grands Débats

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 27 invité(s)