les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Débats sur le Congo, réflexions sur ce qui s'y passe, sur son avenir, la recherche de solutions.

les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Message par sycie l'impérative » Lun 15 Fév, 16 2:14

http://www.zenga-mambu.com/fiche.php?id=5887
Alors qu'il va vous annoncer qu'il va se présenter en candidat du parti créé par le Président Marien NGOUABI, Sassou Nguesso a fait interner à l'hôpital Psychiatrique de Sainte Anne, justement le mal aimé des fils NGOUABI : NGOUABI YOKA Ghislain Césaré.

Chacun a droit à sa vérité !

Laissez ces enfants virent ! Cessez de vous servir d'eux pour des causes bidons. On sait comment les psychiatres fabriquent des monstres. Ces enfants là souffrent trop. Effectivement, la douleur leur colle à la peau. Il faut séparer le fait politique et le fort privé ; n'empêche que l'histoire de ces enfants-là; leur souffrances psychiatriques sont dues au meurtre de leur père. J'en appelle à la pitié de la famille. Ne mêlez pas les politiciens à ça ! Ils ont le droit de ivre et de faire le deuil : Vous n'êtes qu'une bande de salopards; allez torturer les enfants d'un ex-chef d'état Ils ne sont pas responsables des actes de leurs père en tant que personnalité politique, ni du parti communiste ; ils appartiennent à leur famille et non au parti.

Salops va !
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Message par sycie l'impérative » Lun 15 Fév, 16 2:31

Yoka, c'est pour toi :
https://youtu.be/Yc1R1JMTMKQ
T'inquiètes pas , on sait tout . On sait maintenant comment ils emprisonnent l'âme des gens et les vendent à) des vautours... Ta justice arrive ! Tu n'es pas foui, tu souffres dans ta chair, mais nous ne laisserons pas graver sur ta chair le nigredo des alchismistes de merde, c'est tout ! Dieu est avec toi !
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Message par sycie l'impérative » Lun 15 Fév, 16 2:58

Toi Sassou et ta femme sorcière, vous n'avez pas honte ? Pourquoi le fils Poto était soit-disant fou et clochard, quand il vous a fui, à peine arrivé aux states, n'a-t-il pas été auréolé de succès et écris une chanson avec une des plus grandes stars Steeve Wonder ?
On sait comment vous vendez les gens et comment tu prostitue les enfants de Ngouabi, on sait comment dans votre secte vous violez les enfants.

Tu as vendu toute l'Afrique pour une bouchée de pain aux hedge founds américains. On ne vend pas les gens comme ça ; on persécute tous les noirs en occident par des cabinets faillitaires parce que tu as vendu nos créances ; de quel droit ? Tu ne sait pas que nous sommes à nous seuls des drapeaux sur plusieurs continents ? Ne t'inquiète pas pour la guerre que tu promet au Congo ; ce sera une frappe chirurgicale pour toi et toi seul ; les tiens vont tous baisser leur culotte en lâches qu'ils sont ; ils t'ont déjà vendu. Et nous remettons les dettes des enfants que tu as fait souffrir , il ne reste plus que toi et les tiens et nous refusons le pardon ; tu vas payer.

Tu l'as voulu ! Nous déposons une class action contre toi et n"oublies pas ta responsabilité individuelle , ton titre ne te protègeras pas ni tes copains de business ; le procès en Italie n'est rien à comparer de ce qui t'attend ; je te promet le TPI : ce sera consortium contre consortium ; tes enfants iront en esclavage, comme tu as fait aux enfants des peuples car nous ne partageons pas les mêmes valeurs et tu oublies une chose ; la notoriété et sa durée. Tu as eu tord ; tes pleurs et ta maladie ne sera rien face à ta souffrance qui arrive. Tu dira à tes copains particulièrement ceux à qui tu nous a vendu qu'ils vont se retrouver clochards à poil. Tu ne mourras pas idiot comme tu es dans ta vie ; tu apprendras ce que signifie le coup de l'échelle !

Tu n'es q'une conformation vicelarde, une erreur de la nature !
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Message par sycie l'impérative » Lun 15 Fév, 16 3:19

Pendant son séjour parisien où avec son ministre de la Défense ils sont venus s’expliquer sur l’affaire de numéro de série des armes trouver chez les Kamikazes de Paris....
A votre avis ? Hollande ne le sait pas ?

Toute la France va savoir comment des djihadiste présumés se retrouvent avec des armes pour tirer sur la population ; n'essayes plus les petits accidents sur les familles d'autrui ; les propos de tes arrangements ont été enregistrés, ; ils vont être publiés à la face du monde entier. Tu te prends pour l'égal de qui ? Tu croies que tu peux te mesurer comme ça à n'importe qui ? Les juges que tu as soudoyés vont finir en prison. La vengeance arrive ; on ne t'as laissé prospérer que pour voir tes oeuvres dans le détail.

Nous réouvrons l'enclave du Kabinda ; les tigres arrivent et les affamés de Zamzibar ; tu vas voir ! Ne te réfugies pas en France, tu seras prisonnier et j'ai bien peur que tu crèves avant ton procès, tant la population est en colère ! Tout le monde est au courant. Nous distribuons ce jour le Kaolin. Gare à tes fesses ! La population a déjà l'ordre de laisser passer les soldats sans heurts. L'histoire se répète !

Tu sais que c'est qu'une action en simulation ? On t'observe depuis toujours.
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Message par sycie l'impérative » Lun 15 Fév, 16 3:56

Dédicace ; même ici on a des kadogos.
https://youtu.be/ZZMEwN8fmmI

Retour au 18ème siècle ! L'histoire se répète ; sauf dans les interstices !
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Message par sycie l'impérative » Lun 15 Fév, 16 4:54

https://youtu.be/biezNaxGnvg

congo-internet.com Les Fonds vautours
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Message par sycie l'impérative » Lun 15 Fév, 16 5:00

https://youtu.be/CSDP7ehJzwo

CES SASSOU NGUESSO QUI HUMILIENT l'Afrique
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Message par sycie l'impérative » Mar 23 Fév, 16 9:55

Ce n'est pas honnête de tourner autour du pot et ça ne peut pas sauver la vie de qui que ce soit ;
il faut rendre hommage à celui qui a eu le courage de dire ce que n'osent dire bien des gens qui savent ; c'est un peu comme pour Hitler... Personne n'osait jusqu'à l'horreur absolue.

Il faut arrêter le coupable sans ménagement.
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Message par sycie l'impérative » Mar 23 Fév, 16 10:56


Alors qu'il va vous annoncer qu'il va se présenter en candidat du parti créé par le Président Marien NGOUABI, Sassou Nguesso a fait interner à l'hôpital Psychiatrique de Sainte Anne, justement le mal aimé des fils NGOUABI : NGOUABI YOKA Ghislain Césaré.

Pourquoi ? En tant que son Avocat, NGOUABI YOKA m'a confié le manuscrit de son livre SASSOU, le fou au pouvoir que j'ai préfacé et aussitôt confié à un éditeur américain. Ce livre en cours de fabrication fait terriblement peur à SASSOU.

Il démontre comment pendant 22 ans, SASSOU a construit et fait construire le personnage de YOKA, le fou, pour avoir accusé publiquement à l'âge de 20 ans SASSOU d'être l'assassin de son Père NGOUABI. Son aîné Marien, du même prénom que son père qui l'a fait le premier a trouvé la mort dans une boîte de nuit dans un assassinat maquillé en suicide. NGOUABI YOKA a eu droit à une mort sociale.

A 42 ans, il n'a rien fait de sa vie, tandis que d'autres comme Dominique NGOUABI, sont devenus des multi millionnaires en exploitant des licences sur des mines congolaises et d'autres "affaires".

Pendant son séjour parisien où avec son ministre de la Défense ils sont venus s'expliquer sur l'affaire de numéro de série des armes trouver chez les Kamikazes de Paris qui proviendraient du stock congolais des armes, SASSOU qui ne savait pas que le livre était achevé, a donné à Dominique NGOUABI des instructions de bien "s'occuper", moyennant une enveloppe assez copieuse, de son frère. Conclusion : NGOUABI YOKA se retrouve interner à l'hôpital Sainte Anne.

Je sollicite chacun de vous d'écrire à Monsieur le Président de la République, à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères, à la Direction de l'hôpital Sainte Anne et d'exiger la libération.

Même si on vous répondait qu'il y est entré librement ou pour son intérêt, insistez, car NGOUABI YOKA que la psychiatrie sous les commandes de SASSOU avait détruit, retrouvait ses repères et commençait à reprendre en main sa vie la preuve la rédaction de ce livre SASSOU, un fou au pouvoir, qui est une bombe dans la maison même de SASSOU.

Dominique KOUNKOU
Avocat






Alors voilà :
Dominique NGOUABI des instructions de bien "s'occuper", moyennant une enveloppe assez copieuse, de son frère.

Sassou a toujours dit qu'il donnait de l'argent pour la famille de Ngouabi, pour toute la famille. Cependant, il fait comme au village : il donne l'argent aux chefs de meute dont ce Dominique Ngouabi qui n'a jamais fait aucune affaire, mais qu'on a vu rendre des services bien peu orthodoxes... Enfant d'une makoua, il ne vit que par le complexe d'être à la hauteur, d'être reconnu lui aussi et nourrit une rivalité sans faille pour sa fratrie et n'importe qui au demeurant.

S'il y a des malades dans les familles, il y a aussi des enfants ratés parfois, et ce ne sont pas forcément ceux qu'on croit fous.

Le plus fou des Ngouabi est certainement ce Dominique ; il vendrait sa famille pour un bifteck. C'est un grand psychopathe notoire qui déstabilise toute sa famille et son village par le désordre chaotique de son comportement ; plusieurs chefs d'entreprises qui ont porté plainte contre le Congo-Brazzaville et arpentent les tribunaux internationaux ont été arnaqués par ce Dominique avec des apparences d'être mandaté par l'état congolais, ou d'autres états, on se demande bien comment... Enfin plus depuis le film ; the ambassador. Il est constant qu'il soit lié à de très graves et sombres catastrophes humanitaires en Afrique centrale, dont en Centrafrique. Véritable couteau-Suisse des affaires sous le manteau de la françafrique, mi délateur, mi mendiant, je devrais diviser la part en plus que ça pour qualifier la schizophrénie de cet énergumène, un vrai criminel dont on se demande si les crimes du sérial killer de Pointe-Noire ne sont pas véritablement de lui. Il n'y a qu'à voir ses fréquentations.

C'est sans doute à cause de ce type que Yoka ne guérit plus. En 2008, Ngoualondélé et quelques gens de leur microcosme, se sont arrangés avec les autorités françaises pour faire éliminer des personnes pouvant les gêner en France ; en commençant par faire couper les aides médicales et moyens de survie, faire virer certains de leur travail, essayer de les déporter au Congo où les attendait la prison ou l'asile qu'ils nomment le cabanon.

Comme tout le monde en état de choc, une personne honnête et sensible qui le sait peut péter un câble ; ils le savent, alors ils en jouent ; comme tous les pervers qui se disent travailler pour des services de renseignements, ils encerclent la victime dans un étau invisible fait de galères insurmontables avec des autorités de confiance, et les rendent fou.

Voilà ce que cet enfant a vécu en gros depuis presque toujours, de 1992 à ce jour.
Il est possible de détruire quelqu’un juste avec des mots, des regards, des sous-entendus : cela se nomme pour M.F. Hirigoyen la violence perverse ou le harcèlement moral. Comment comprendre, analyser, vaincre ce type de violences Quelles solutions, quelles parades y apporter
Nous résumons ici l’ouvrage « Le harcèlement moral » dont le sous-titre est La violence perverse au quotidien de M.F. Hirigoyen. Le livre est publié en collection de poche chez Pocket. Présenté en formation continue, ce livre et la lecture qu’en ont faite certains collègues a constitué une véritable libération. Victimes de harcèlement moral, ils avaient enfoui ce vécu dans les profondeurs de leur inconscient. Le réveil de cette série de blessures, la prise de conscience des manœuvres dont ils avaient été victimes, la lecture des exemples cliniques dans lesquels ils se retrouvaient les a aidé à dépasser un vécu douloureux.

La violence perverse au quotidien

De petits actes pervers sont si quotidiens qu’ils paraissent la norme. Cela commence par un simple manque de respect, du mensonge ou de la manipulation. Nous ne trouvons pas cela insupportable que si nous sommes atteints directement. Puis, si le groupe social dans lequel ces conduites apparaissent ne réagit pas, cela se transforme progressivement en conduites perverses avérées qui ont des conséquences graves sur la santé psychologique des victimes. N’étant pas sûres d’être entendues, celles-ci se taisent et souffrent en silence.
Cette destruction morale existe depuis toujours, dans les familles où elle reste cachée, et, dans l’entreprise où l’on s’en accommodait en période de plein emploi car la victime avait la possibilité de partir. Aujourd’hui, celles-ci s’accrochent désespérément à leur poste de travail au détriment de leur santé tant physique que psychique. Quelques-unes se sont révoltées, ont quelquefois intenté des procès ; le phénomène commence à être médiatisé et cela amène la société à s’interroger.
Il est courant dans nos pratiques d’êtres témoins d’histoire de vie où l’on discerne mal la réalité extérieure de la réalité psychique. Ce qui frappe dans tous ces récits de souffrance c’est la récurrence, ce que chacun croyait singulier est partagé par beaucoup d’autres.
La difficulté des transcriptions cliniques réside dans le fait que chaque mot, chaque intonation, chaque allusion ont de l’importance. Tous les détails, pris séparément, paraissent anodins, mais leur ensemble crée un processus destructeur. La victime est entraînée dans ce jeu mortifère et peut réagir elle-même en retour sur un mode pervers, car ce mode de relation peut être utilisé par chacun de nous dans un but défensif. C’est ce qui peut amener à parler de complicité de la victime avec son agresseur.
De nombreuses séquences d’agressivité et/ou de violence peuvent être liées ou déclenchées par le harcèlement moral. C’est pour cette raison que chaque fois que l’on parle de violences, il faut en décrire très précisément le contexte. On risque sinon de contribuer à accréditer l’idée que c’est la victime qui en est l’auteur, et qu’elle seule doit en payer les conséquences. La notion de harcèlement moral montre que les choses sont bien différentes et surtout beaucoup plus complexes. Il existe des soignants qui sont des harceleurs moraux même si chacun de nous peut à un moment ou à un autre adopter une attitude perverse.
M.F. Hirigoyen note qu’un même individu tend à reproduire son comportement destructeur dans toutes les circonstances de sa vie sur son lieu de travail, dans son couple, avec ses enfants, et c’est cette continuité qu’elle veut souligner. Il est ainsi des individus qui jonchent leur parcours de cadavres ou de morts-vivants. Cela ne les empêche pas de donner le change par ailleurs et de paraître tout à fait adaptés à la société.


C'est la spécialité des barbouzes comme Ngouelondélé et ceux qu'il a formé comme malheureusement cette ligue criminelle échappée du Congo Brazza, décrite dans le mainstream, comme des extrémistes de gauche djihadiste.
Il ne faut plus se taire où le Congo aura cette fois-ci un vrai Hitler à sa tête !
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Message par sycie l'impérative » Mar 23 Fév, 16 11:32

Un viol moral devient aussi physique qu'un viol physique surtout quand on utilise ensuite la contrainte et la menace de contrainte contre la victime :
Comment éviter de se faire violer

6 parties:Les faits que vous devez savoir
Être en sécurité quand vous êtes de sortie
Être en sécurité chez vous
Arrêter les violeurs
Savoir quoi faire après un viol
Qu'est-ce qu'on qualifie de viol ?

Empêcher un viol n'est en aucun cas le devoir de la victime, mais celui du violeur. Cependant, comme pour beaucoup d'autres évènements de la vie, il existe des mesures basiques à prendre afin de rester en sécurité sans pour autant se priver de vivre pleinement sa vie. Si vous souhaitez apprendre de vrais conseils basés sur des preuves concrètes, alors cet article peut vous aider.


http://fr.wikihow.com/%C3%A9viter-de-se-faire-violer
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Message par sycie l'impérative » Mar 23 Fév, 16 11:56

Les enfants d'autorités se font tabasser à l'école surtout l'école militaire !!! et encore plus s'ils s'appellent Ngouabi ; tout le Congo doit le savoir !
Plus tard, quand ils sont en poste, ils sont harcelés tous les jours !
http://www.dans-ma-tribu.fr/pourquoi-ar ... -defendre/

Imaginez depuis votre enfance être harcelé ! Quel genre d'adulte ça devient ??? pour le savoir lisez :

En dominant l’autre, on met le besoin d’avoir le pouvoir sur les autres au centre des interactions entre les adolescents. Il doit y avoir un gagnant et un perdant à chaque fois. C’est oublier toutes les nuances que la vie propose, c’est oublier que nous formons ces enfants à leur vie future, et qu’ils auront besoin de nuances dans leur vie adulte.

C’est également oublier qu’un échange d’insultes, ou de coups, suppose qu’un des deux sera humilié. Et justement…
Ça encourage la spirale de violence

Tu le sais aussi bien que moi, il n’y a rien de pire qu’un ego blessé. Quoi de pire que ce sentiment que nous nous sommes humiliés publiquement, que nous avons perdu la face ?

Je suis certaine que, comme moi, tu sais que ce qui succède à ce sentiment : c’est le besoin, l’envie de vengeance. Le besoin de vengeance engendre la pulsion violente, et une spirale de violence commence. La succession de petites humiliations nourrit la rancœur, qui nourrit le besoin de vengeance, et ainsi de suite.

Les passions se déchaînent dans la cour de récré, pas besoin d’ajouter de la haine à tous ces sentiments qui agitent le cœur des enfants ! Ça invalide la place de l’adulte et renforce le sentiment de défiance envers l’adulte

Communiquer avec un adolescent peut parfois être très difficile. Nous passons beaucoup de temps à répéter aux adolescents qu’en cas de besoin, ils peuvent s’adresser à n’importe quel adulte de l’établissement.
Le fait est que peu d’entre eux le font. Pourquoi ? Il y a sûrement beaucoup de raisons, mais l’une d’entre elles est sûrement ce sentiment de défiance qu’ont les ados envers les adultes – tous parties prenantes d’un grand complot anti-amusement des jeunes
Dire à un enfant, ou à un adolescent, que si on l’agresse, il doit apprendre à se défendre tout seul, c’est nier le fait que des personnes autour de lui peuvent l’aide, c’est nier l’existence d’adultes habilités à intervenir pour lui venir en aide.

Cela renforce la loi du silence qui règne dans les cours de récré et dans la rue.

C’est aussi apprendre à l’enfant qu’il n’existe aucune autorité au-dessus de lui, qu’il est le seul garant de sa sécurité et, par extension, de sa place dans la société.
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Message par sycie l'impérative » Mer 24 Fév, 16 12:04

Les orphelins du PCT s'appellent Casa Nostra ! C'est vous dire !

http://aetpaulsita.unblog.fr/a-propos-d ... paul-sita/

L'histoire commence dans la fin des années 80
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Message par sycie l'impérative » Mer 24 Fév, 16 12:10

Message de survivant ;


Se-Preparer-Aux-Crises.fr
Profiter des idées des survivalistes pour améliorer le quotidien sans attendre l'effondrement complet. Devenir plus libre, plus fort. Ne plus compter sur les dirigeants incompétents, corrompus, traitres, qui transforment notre Etat en ennemi, et préserver nous-mêmes ce qui compte vraiment…



Légitime défense avec des armes improvisées

Donc, voilà l’intérêt de cet article : vous permettre de vous défendre en urgence avec presque n’importe quel objet dur autour de vous.

C’est valable chez vous, au bureau, dans un magasin, dans la rue, dans un véhicule…

Comme vous allez le voir, quand on prend le temps de regarder autour de soi avant de foncer sur un agresseur, on peut transformer beaucoup de choses en armes.
Des petits objets que l’on trouve couramment dans n’importe quelle pièce, n’importe quel endroit : cuisine, salle de bain, couloir, bureau, commerce, garage, jardin, voiture,…


Charman...... A LA DONALD TRUMP !
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Message par sycie l'impérative » Mer 24 Fév, 16 12:20

En 2008, les blogs ont foisonné sur la violence, car tout le monde savait qu'il y en aurait et que la police ne ferait rien.

La victime, ne comprenant pas l’attitude instaurée par l’agresseur, va se poser des questions au point de culpabiliser et de se remettre plus d’une fois en question afin de trouver une solution pour pouvoir « plaire » à son agresseur.
Pourquoi plaire ?
Dans toutes relations, quelles soient amicales ou professionnelles, nous avons besoin d’être reconnus par les autres et ce, en voulant faire bonne impression.
L’attitude de l’agresseur est de faire comprendre à la victime qu’elle lui déplait sans dire ouvertement pourquoi.
Par survie et d’instinct, la victime va essayer, par divers comportements, à plaire, à ce faire accepter par son harceleur. D’où cette incessante remise en question et la culpabilité de ne pas comprendre et d’échouer dans ses tentatives de réconciliations.
Cette maltraitance relationnelle est d’autant plus cruelle que le harceleur sait que la victime s’est donné comme mot d’ordre d’arriver à faire accepter à tout prix par cette personne qui lui pourri l’existence professionnelle. Malheureusement, rien ne peut changer ou attendrir son assaillant moral.

La disqualification

Contrairement à la violence physique, la violence morale est basée sur des comportements hypocrites, rien n’est au vu et au su de tous. De plus cette violence morale ne permet aucune réplique et est pratiquée de manière sous- jacente :

- soupirs excédés ;
- haussement d’épaules ;
- regards méprisants
- des non-dits ;
- des sous-entendus ;
- allusions déstabilisantes ou malveillantes ;
- remarques désobligeantes,…
Le doute est ainsi amené progressivement chez la victime. Elle va se poser des questions sur ses compétences professionnelles, et, le harceleur par cette attitude remet en question tout ce que la victime a dit ou a fait.

Discréditer
Dans le harcèlement moral, discréditer : c’est mettre le doute dans l’esprit des autres :
- en insinuant :
- en dénigrant ;
- en calomniant ;
- en utilisant le mensonge,…

C’est également tenir un faux discours structuré de sous-entendus, de non-dits, en introduisant des malentendus pour l’exploiter à son avantage.
Pour détruire la victime et jusqu’à qu’elle perde totalement confiance en elle, le harceleur va la ridiculiser, l’humilier, la couvrir de sarcasmes.
Il va également l’affubler d’un surnom ridicule, se moquer ouvertement d’un détail physique ou d’une défaillance de la victime. Le harceleur va s’arranger pour que la victime connaisse les moqueries à son sujet sans qu’elle puisse pour autant s’en défendre.
Le résultat escompter par le harceleur, c’est que la victime vienne à craquer, à s’énerver ou à déprimer pour justifier le harcèlement.
Isolement
Dans la destruction psychologique, il faut que la victime ne puisse pas se défendre, et pour cela, il faut l’isoler en détruisant ses relations au sein de l’entreprise ou de l’institution.
Diviser pour mieux régner !
L’isolement se fait par des insinuations ou des préférences affichées afin de provoquer des jalousies, on sème la discorde en montant les gens les uns contre les autres.
La déstabilisation se fait par le biais des collègues et non par le harceleur lui-même. Le harceleur a manipulé son entourage pour ne pas être mis en cause dans ce qui se passe envers la victime.
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Message par sycie l'impérative » Mer 24 Fév, 16 12:33

Le manipulateur choisit ses proies

http://www.ithaquecoaching.com/articles ... r-738.html

Petit détail :
vous êtes particulièrement exposés depuis juin 2008 ??? Ils attendent mars 2016 pour anéantir toutes vos chances de sortie de la dépendance ou de la galère.... Si vous ne savez pas toujours pas pourquoi, alors soyez certains que vous êtes vendu à votre insu...
Malheureusement comme cette triste histoire. quelqu"un vit votre vie à votre place et prend votre argent même si vous travaillez ; vous serez de plus en plus pauvre. Ce quelqu'un est proche de vous. Il a usurpé votre identité. Ce n'est pas de la voyance, c'est de la finance tout bêtement.

Rappelons pour commencer que nous sommes tous un peu manipulateurs : nous avons tous, de temps en temps, recours à des techniques manipulatoires pour obtenir ce que nous voulons. Que celui qui n’a jamais usé – voire abusé – de chantage affectif, de réponses volontairement vagues, de petits mensonges pour se faciliter la vie, de culpabilisation, d’interprétation, etc. lève le doigt et nous autres mortels imparfaits lui érigerons une statue.
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Message par sycie l'impérative » Ven 26 Fév, 16 3:57

Beaucoup de gens voudraient voir leur justice arriver en opposant les fils Ngouabi aux Sassou !

Vous êtes idiots ou quoi ? C'est le même microcosme et c'est même dangereux car des gens sans poids ni envergure ont se croire tout permis pour tirer la couverture de leur côté alors que ce sont des incapables (faille mentale) ; il ne faut pas se mentir ; se sont des criminels et délinquants. Peu sont les pays qui osent dire à quel point certains enfants d'élites sont des criminels et assassins comme certains enfants de Mobutu, dont le sur-nommé défunt Sadam : violeurs, trafiquants, assassins, escrocs, détraqués mentaux ! ils sont associés à des enfants de rue pour les coups les pires, mais aussi des agents gradés du régime en place qui doivent effacer les crimes, et ceux-ci trouvent refuge à l'étranger quand ça pète contre renseignements.

Et si vous portez plainte contre eux, les services de renseignements protègent ces gens comme des indics. Ainsi ils se retrouvent protégés, mais ne vous leurrer pas ; les utiliser ne vous sortira pas d'affaire ; vous tournerez en rond. Ceux qui ont essayé se sont fait abattre.
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Message par sycie l'impérative » Ven 26 Fév, 16 5:17

Bon alors voyons quel est l'indice de confiance !
http://www.coface.com/fr/Etudes-economi ... pays/Congo

Bon, gagner les élections dépendent aussi du recouvrement des créances. Comment ça se fait ? On croyait que c'était les votes ???
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Message par sycie l'impérative » Mer 11 Mai, 16 11:52

Écoutez un grand sociologue :
https://vimeo.com/165134450

Maurice Godelier

Les clans, les castes, les parentés
ce qui fait société c'est une forme socio-historique donc une force invariante...
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Message par sycie l'impérative » Dim 19 Juin, 16 9:35

Regardes-moi bien ! Tu me connais pas hein ? Tu as apprendre à me con,naître !

Discours de nouchis !

Bon voilà une entracte après on entre dans le vif du sujet ;

https://www.youtube.com/watch?v=SKAR4IlbFFg

La Vendééé

Voilà, les gens du bled sont transformés en zombies, en morts vivants.. On a nos réservistes ici. On a délirer ces pays ! Avant qu'on ne meure, ceux qui disaient qu'on va apprendre à les connaître ne savent pas qu'on les a déjà classés depuis toujours... Ils ont fait leur démo, à notre tour, ça a chier non stop !

Ma mama, ba tata, préparez les pillons, les bâtons, tout !!! Défense civile ! On arrive !
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: les enfants du PCT de Marien Ngouabi

Message par sycie l'impérative » Dim 19 Juin, 16 9:46

Un seul peuple, une seule culture !!!!

voici une chaîne qui vous montre les enfants d'ici et d'ailleurs, les mêmes danses, les mêmes pas, la même culture !!
https://www.youtube.com/watch?v=W5FXz7gSvIY
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Suivant

Retour vers Les Grands Débats

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)