Automobiles Congo BZV

Libre d'accès et ouvert à tous sujets de discussion.

Re: Automobiles Congo BZV

Message par Mi Palabres » Lun 12 Juil, 10 9:37

le chauffeur n 'e'st en rien respopnsable de la mort de ces 7 personnes
le responsable c'est ...sassou
me dira t on one ne va pas lemettre a toutes les sauces
ooooo que si
car lorsque le camion se renverse , jusqu 'a preuve ducontraire il n ya acun mort ( si j'encrois le recit)
les morts sont la resultante des batailles des gens autour de la cargaison repandue au sol.
et cette bataille est elle meme la resultante de la misere dans laquelle est maintenue la population congolaise par sassou et ses sbires...CQFD
Avatar de l’utilisateur
Mi Palabres
Veterran
 
Message(s) : 1088
Inscription : Mer 25 Mars, 09 12:43

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Sam 24 Juil, 10 2:20

Augmentation du nombre de morts par accident de la route au Congo Brazzaville

Le nombre de personnes tuées dans les accidents de circulation au Congo Brazzaville a augmenté de 43,4 pour cent au cours des six premiers mois de cette année, comparé au bilan du premier semestre de 2009, a-t-on appris ce vendredi de source officielle à Brazzaville.

"Entre janvier et juin 2010, nous avons enregistré 847 accidents sur toute l’étendue du pays. Ce chiffre est en recul par rapport à celui de la même période au cours de l’année précédente, mais les accidents de 2010 ont été plus meurtriers. Au total, 99 personnes sont mortes des suites de ces accidents, 404 blessés graves et 627 blessés légers", a déclaré jeudi le directeur général des Transports terrestres, Alphonse Kani.

Selon lui, sur la même période de 2009, le nombre des accidents était de 1.043, occasionnant 69 décès, 225 blessés graves et 642 blessés légers. Le nombre des victimes des accidents a donc augmenté au premier trimestre 2010 de 20,73 pour cent et celui des tués de 43,48 pour cent.

La situation n’est cependant pas la même selon qu’on est à Brazzaville, Pointe-Noire ou dans les autres départements du Congo.

Dans la zone urbaine de Brazzaville, quelque 563 accidents ont été enregistrés, ayant occasionné 652 victimes dont 40 sont mortes sur le coup.

Comparé aux six premiers mois de 2009, le nombre des accidents s’est réduit dans la ville capitale, ainsi que celui des tués, alors que 806 accidents ont causé 55 décès l’année dernière.

L’administration des transports terrestres explique cette baisse par "les travaux d’aménagement des voiries urbaines dans Brazzaville, ralentissant considérablement la circulation et la vitesse pour le transport public, tout en allongeant la durée des trajets".

Alors que dans les zones urbaines et péri urbaines de Pointe-Noire, le nombre des tués est passé de 14 à 20, soit une augmentation de 42,86 pour cent, le nombre des accidents chutait de 41 pour cent, passant de 237 à 196 accidents.

Selon les autorités, ces accidents de la circulation sont principalement dus à des manquements humains.

Le refus de céder le passage est placé en tête des causes, suivi de l’excès de vitesse, du non-respect de la distance de sécurité, du non respect du panneau stop et de la défaillance mécanique des véhicules.

Source: cliquez ici
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Sam 31 Juil, 10 9:10

Un chauffard fauche un piéton et prend la clé des champs…

Si la police n’ouvre pas les yeux, la route fera de plus en plus de victimes. Le jeudi 22 juillet 2010, vers 17h, une voiture privée de marque Toyota, conduite par un chauffard, roulant à tombeau ouvert, avenue des A.e.t (Anciens enfants de troupe), a fauché un piéton.

L’infortuné tentait de traverser la route, quand le chauffard et son bolide l’ont surpris et renversé. Il a eu un traumatisme crânien. Les agents de la police routière, présents sur les lieux, ont arrêté le premier taxi qui passait par-là, en demandant aux clients qui s’y trouvaient, deux femmes, de sortir, pour embarquer d’urgence le blessé et le conduire au C.h.u (Centre hospitalier et universitaire).

Pendant ce temps, le chauffard avait déjà pris la clé des champs. Est-ce pour échapper à la justice populaire qu’il s’est enfui? Cela pose, naturellement, le problème de conscience de la part des automobilistes. L’on ne sait si le pauvre homme renversé est encore en vie.
Lasemaineafricaine.com
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par Ya Sanza » Lun 02 Août, 10 10:52

L’on ne sait si le pauvre homme renversé est encore en vie.
Et quid du boulot des journalistes ? Qu'ils osent écrire qu'ils ne l'ont pas fait dépasse l'entendement. Ne pouvaient-ils pas prendre un taxi et se rendre au CHU pour aller quérir l'information ?
Avatar de l’utilisateur
Ya Sanza
Veterran
 
Message(s) : 1448
Inscription : Lun 07 Juil, 03 9:43
Localisation : Pointe-Noire

Re: Automobiles Congo BZV

Message par Loumo » Lun 02 Août, 10 5:15

Ya Sanza a écrit :
L’on ne sait si le pauvre homme renversé est encore en vie.
Et quid du boulot des journalistes ? Qu'ils osent écrire qu'ils ne l'ont pas fait dépasse l'entendement. Ne pouvaient-ils pas prendre un taxi et se rendre au CHU pour aller quérir l'information ?

Je ne sais pas si j'aurai encore envie de lire LA SEMAINE. Du vrai travail d'amateur. Pourquoi ne pas téléphoner aux urgences du fameux CHU pour avoir les suites de cet accident de circulation ?
Loumo
Veterran
 
Message(s) : 8261
Inscription : Mar 16 Sep, 03 10:30

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Mar 03 Août, 10 12:08

Volvo est maintenant chinois

Geely a finalisé son opération de rachat de Volvo, la filiale suédoise de Ford, pour 1,8 milliard de dollars américains. Il s’agit de la plus importante reprise d'un constructeur automobile étranger par un Chinois.

Stefan Jacoby, ex-dirigeant de Volkswagen en Amérique du Nord, a été nommé pdg de Volvo, succédant à Stephen Odell. Il prendra ses fonctions le 16 août.

«Comme annoncé lors de la signature de l'accord d'achat le 28 mars dernier, Geely a convenu de verser 1,8 milliard de dollars américains pour Volvo, ce qui comprend 200 millions de dollars américains en obligations et le reste en espèces», a indiqué le constructeur automobile chinois par voie de communiqué. L’acquisition sera effectuée avec ses propres ressources ainsi qu'avec l'aide d'établissements financiers chinois et d’opérations sur des marchés financiers.

Une relative autonomie

Volvo Cars conservera ses sièges sociaux et ses usines en Suède et en Belgique. Sa haute direction pourra agir «de manière autonome», mais dans le cadre de la stratégie définie par son conseil d'administration présidé par le président de Geely, Li Shufu.

Le groupe chinois envisage d'utiliser Volvo pour produire des véhicules haut de gamme en Chine, tout en conservant ses activités en Europe pour fournir le marché international. «Pour Geely, l'opération pourrait améliorer son image de marque et sa notoriété, ce qui pourrait accroître la confiance de ses clients dans ses opérations futures», dit Wang Jing, analyste, de Phillip Securities.

Selon John Zeng, analyste, d’IHS Automotive, Geely est à même de relever le défi d’amener Volvo à renouer avec les profits. «Geely n'est pas un débutant en matière de fusions-acquisitions, contrairement à ce que croient beaucoup de gens. En Chine, il est ainsi devenu un constructeur automobile de masse, et l'acquisition de Volvo lui donne l'opportunité de passer au stade suivant, à savoir l’échelle internationale», dit-il.
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Sam 07 Août, 10 3:51

Trop d’accidents sur la route nationale n°2

Trois accidents graves de circulation se sont produits sur la route nationale n°2, en l’espace de deux jours, la semaine dernière. Ils ont causé d’importants dégâts matériels et humains.

Le premier, jeudi 29 juillet, à Ekolo, un village du département des Plateaux: un pick-up est entré en collision avec un véhicule appartenant à une société chinoise, en provenance d’Oyo (Cuvette). Deux personnes ont été tuées sur place.

Le second, un camion chargé de casiers de boisson, voulait faire un dépassement à Itaba, une autre localité des Plateaux. Il a eu lieu, vendredi 30 juillet. Mais, le chauffeur l’a mal abordé si bien qu’il a percuté un véhicule appartenant, là aussi, à une compagnie chinoise.

Ce chauffeur s’est tué. Le troisième accident a eu lieu vendredi, également, à Imvouba. Selon les témoins, l’excès de vitesse est la principale cause de ces accidents.

Lasemaineafricaine.com
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Sam 04 Sep, 10 5:56

Un véhicule termine sa course sur le capot d’un autre

Un stupide accident de la circulation s’est produit, lundi 30 août 2010, sur le coup de 16h, à hauteur du pont de La Tsiémé, non loin de l’entrée principale de l’hôpital de base de Talangaï. Il était, en plus, spectaculaire.

C’est une voiture de marque B.m.w, en direction de Talangaï, qui s’est retrouvé sur le capot d’un minibus de transport public, qui roulait dans le sens inverse. Le chauffard de la B.m.w a perdu le contrôle de son véhicule, a traversé le terre-plein central de la chaussée, et est entré en collision avec le minibus de marque Toyota Hiace.

Au passage, il a fauché une jeune fille. On a enregistré, aussi, deux autres blessés, tous admis au service de chirurgie et de radiographie de l’hôpital de Talangaï. Mais, le chauffard de la B.m.w a pris la poudre d’escampette, abandonnant son véhicule.
Lasemaineafricaine.com
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par Loumo » Dim 05 Sep, 10 10:05

Mais, le chauffard de la B.m.w a pris la poudre d’escampette, abandonnant son véhicule.


Ce ne doit pas être un militaire ou un parent de Sassou. Ces catégories-là ont l'impunité et l'immunité diplomatique à vie tant que le monarque est en vie.
Loumo
Veterran
 
Message(s) : 8261
Inscription : Mar 16 Sep, 03 10:30

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Dim 05 Sep, 10 3:36

Accident de circulation à Émeraude

Un mort et quelques blessés. C'est le bilan de l'accident qui s'est produit le samedi 4 septembre à Émeraude, à Mikalou II sur la route du Nord, non loin de l'arrêt de bus La Ferme.

Il était environ huit heures du matin quand un bus des Transporteurs, en provenance de Makabandilou et se rendant au Centre hospitalier universitaire, a fauché un homme muni d'une brouette remplie de bidons de 25 litres pour s'approvisionner en eau.

Selon les témoignages recueillis sur place, cet accident est dû à un excès de vitesse. La victime a été traînée sur plusieurs mètres. Après le drame, le chauffeur s'est enfui et les voyageurs du bus blessés et éprouvés par l'accident ont été transportés à l'hôpital par la gendarmerie nationale.
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Mar 14 Sep, 10 12:47

Un camion renverse sa cargaison de boisson au rond-point du C.c.f, à Brazzaville

Lundi 6 septembre 2010, vers 21h, un camion surchargé de casiers de boisson et abordant le virage du C.c.f (Centre culturel français), en direction de Bacongo, le deuxième arrondissement de la capitale, a renversé une partie de son chargement sur la chaussée.

De nombreux casiers se sont retrouvés par terre, des bouteilles cassées et la boisson s’est répandue. Jusqu’au lendemain matin, le macadam était jonché de milliers de tessons de bouteilles, à cet endroit. Selon des témoins, la mauvaise disposition des casiers serait à l’origine de cet accident.

En effet, les casiers étaient chargés jusqu’à une grande hauteur sur le camion. Heureusement, au moment de l’accident, il n’y avait pas de piétons au bord de la route, autrement la chute des casiers de boisson aurait eu des conséquences dramatiques. Pour le propriétaire, il ne fait pas de doute que cet accident a occasionné une grande perte.

Mais, en voulant trop gagner, en surchargeant le camion, on perd. C’est pourquoi, il faut toujours respecter les normes.
Lasemaineafricaine.com
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par Loumo » Mar 14 Sep, 10 1:17

C’est pourquoi, il faut toujours respecter les normes.


Les normes du journalisme aussi, il faut les respecter. Dommage que La Semaine où ont signé Jean Malonga, Létembé Ambilly, Côme Manckassa soit devenue un bateau ivre.
Loumo
Veterran
 
Message(s) : 8261
Inscription : Mar 16 Sep, 03 10:30

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Mar 14 Sep, 10 6:55

Oko et Taty les bourriques euphoriques du Congo...
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Sam 18 Sep, 10 3:04

Un contrôleur de minibus donne un coup de tête à un policier, à Poto-Poto.

Sur la voie publique, il y a de ces scènes à vous casser les côtes. Telle l’anodine altercation, mercredi 15 septembre 2010, au niveau de la rue Mbaka, à Poto-Poto, le troisième arrondissement de Brazzaville, entre un agent de la circulation routière et un contrôleur de minibus de transport public.

Le premier a interpellé le chauffeur du minibus, parce qu’un client avait sorti son bras du véhicule; cela étant interdit. Pour poursuivre sa route, l’équipage a estimé qu’il fallait faire «manger» le policier. Mais, ce dernier n’a pas souhaité que ça se passe au vu et au su des passants et des clients.

Parce que le policier tergiversait, le contrôleur du minibus, à bout de nerfs, lui a appliqué un coup de tête violent. Du sang a coulé sur le corps de l’agent de la force publique. Pendant que les badauds en rigolaient, l’agresseur a pris la poudre d’escampette, abandonnant le chauffeur entre les mains des policiers venus à la rescousse de leur ami. En tout cas, sur la voie publique, il faut avoir des nerfs solides, sinon on craque.
Lasemaineafricaine.com
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Mer 13 Oct, 10 7:01

Un véhicule de la police fait tonneau: trois morts sur le champ!

Il y a aussi des chauffards dans la police nationale. Tel celui qui était, vendredi 8 octobre 2010, vers 21h, au volant de la Toyota Land Cruser du commissariat de police d’arrondissement de Mfilou, le septième arrondissement de Brazzaville.
A bord dudit véhicule se trouvaient sept policiers et un civil arrêté au marché Ngabio, menotté et jeté sans autre forme de procès sous le banc placé à l’arrière. Il roulait à vive allure sur la nouvelle route qui relie l’aéroport international Maya-Maya et l’avenue Loutassi, quand il a fait, brusquement, tonneau.
Bilan: deux policiers tués et le civil arrêté. Selon la police, le système de freinage défectueux serait à l’origine de l’accident. Le véhicule est hors d’usage.
Lasemaineafricaine.com
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Lun 08 Nov, 10 12:07

A l’entrée de Loufoula: on écrase une femme et «on part on part»!

On se demande quelle conscience ont certains chauffeurs de véhicule, sur nos routes, quand ils sont à l’origine d’accidents mortels. C’est la question qu’on peut se poser, à la suite de l’accident cruel qui, dimanche 31 octobre 2010, a coûté la vie à une femme d’environ 40 ans, à l’entrée de Loufoula, une localité située à 135 Km de Brazzaville, sur la route nationale n°2.

C’est un groupe de gens revenant d’un pèlerinage, qui a eu la désagréable surprise de découvrir, à 5h du matin, le corps difficilement identifiable, déchiqueté de ladite femme au bord de la route.

Des témoignages rapportent qu’elle a été percutée et écrasée par un gros bahut, entre 3h et 4 h du matin, mais le chauffeur ne s’est pas arrêté pour constater les dégâts et, éventuellement, transporter le corps à une morgue.

D’autres véhicules seraient passés sur elle. Les restes humains de l’infortunée ont traîné jusqu’en milieu de la journée, avant d’être transportés à la morgue.

Nous osons croire qu’une enquête sera ouverte, pour identifier la victime et rechercher le véhicule et le chauffeur impliqué dans cet accident.
Lasemaineafricaine.com
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par Loumo » Lun 08 Nov, 10 12:51

C'est l'horreur absolue. Ce pays n'a plus de valeurs. On le savait. La scène de Loufoula le confirme. Au sommet de l'Etat on nous démontre chaque jour que la vie humaine ne vaut rien. Point d'hopitaux pour soigner les malades, point d'électricité pour le confort des populations, pas d'eau potable pour la santé. Sassou vole, ses ministres volent, ses parents volent. Seul l'argent intéresse ceux qui gouvernent ce pays depuis 1969. Inversion morale tout azimut. Ce qu'il ne faut pas faire pour heurter la raison humaine, c'est ce qui, allègrement, se fait dans cet enfer dantesque qu'est devenue la société congolaise. Bientôt vous verrez que, sous Sassou, on n'inhumera plus les morts. Les vivants cohabiteront avec les cadavres. Le Congo sera une alliance de la peste, des mouches et des mains sales : Camus et Sartre réunis. La nausée. On a vu à Itatolo, l'érosion éventrer des tombes. Des scènes d'un autre âge sont apparues, effrayant l'environnement. L'indicible a été banalisé. A cause du taux de mortalité très élevé au Congo, l'idée de la mort est désormais intégrée comme une norme de la vie quotidienne. Pourtant, dans toutes les civilisations, la coupure doit être radicale entre les vivants et les morts. Dans les sociétés animales, cette rupture n'existe pas. Normal, les animaux fonctionnent sous l'empire de l'instinct. Voilà que Sassou nous ramène sous le règne animal. Le Congolais est entré dans l'emprise de la pulsion de mort. C'est devenu un plaisir d'ôter la vie à son prochain. On écrase les hommes, on écrase la société. On roule en mbéba. Le Congo est un film d'horreur. Il est temps d'arrêter le metteur en scène de la version locale d'Apocalypse Now. Il faut que ça cesse. Ca doit cesser. Comment ? Par une ivoirisation du Congo, c'est-à-dire une élection dans les règles de l'art grec qui finira par mettre hors d'état de nuire la vermine de Mpila.
Loumo
Veterran
 
Message(s) : 8261
Inscription : Mar 16 Sep, 03 10:30

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Sam 19 Mars, 11 10:38

Fuir Brazzaville est à propos...
Accident de circulation vers le terminus de Mikalou

www.dailymotion.com

Et puis un autre Oko qui montre la mer à Taty: ouvrez bien vos oreilles et vous entendrez ce qui suit: (Lire en rouge)
Merci de nous êtra fidela à célébration le 20 marsa prochain...
évènements organisés dans la capitala
avec fasta, des dégats matérielas très importants,... les membras du Parti congolais du Travailla
Plus médiocre lecteur que celui-ci, avec ses a, je meurs...
Son nom: Boris Iloyi Ibara... Comme s'il se sentait obligé, parce qu'il est de Makoua, de tout terminer par a
Mais quelle médiocrité!!! Du jamais entendu ni vu à Télé-Congo...
Pouâhhhha <---, Merde, je crois avoir été contaminéea :cry:
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Jeu 28 Avr, 11 11:56

Une voiture de mariés dévorée par les flammes à la mairie de Talangaï

Insolite est cette scène qui s’est produite, le samedi 16 avril dernier, sur l’avenue Marien Ngouabi. Elle s’est déroulée à la devanture de la mairie de Talangaï, le sixième arrondissement de Brazzaville.

Les mariés venaient de sortir de la salle de mariage où l’adminitrateur-maire venait sceller leurs noces. Le cortège s’était formé pour s’ébranler, ensuite, à l’église. Mais, au moment de démarrer, la voiture des mariés, un véhicule de marque Mercedes MR, a, subitement, pris feu, avant d’être dévorée par les flammes.

Devant une foule de gens impuissants criant: Au feu! Au feu! Au feu! Heureusement, le chauffeur et le couple ont pu s’extraire, à temps, du véhicule en flammes, avant de se poser mille et une questions, sur l’origine de l’incendie.

Le maire était obligé de prêter au couple un autre véhicule, pour se rendre à l’église. Et le public se demande encore comment cela a-t-il pu arriver?
Lasemaineafricaine.com
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Ven 20 Mai, 11 12:16

Des minibus en rade sur la route d’Imboulou!
Jeudi, 19 Mai 2011 09:13

Samedi 7 mai dernier, le président de la République, Denis Sassou Nguesso, procédait à l’inauguration officielle du complexe hydroélectrique d’Imboulou, dans le Nord du département du Pool.

Comme ils savent le faire, les organisateurs avaient mobilisé les militants, pour permettre au chef de l’Etat de faire le bain de foule nécessaire au succès de l’événement. Des dizaines de minibus ont été ainsi loués pour transporter les militants au lieu de la manifestation, à plus de 220 kilomètres au Nord-Est de Brazzaville, sur la route nationale n°2.

Ces véhicules qui tournent dans la ville, pour le transport en commun, ne sont pas toujours en bon état technique. Ainsi, ce samedi-là, le reporter de La Semaine Africaine a compté pas moins d’une quinzaine de minibus en rade sur la route: moteur qui chauffe, huile qui coule, crevaison, etc., les pannes étaient, vraiment, au rendez-vous.

Certains militants ont dû passer la nuit à la belle étoile, pour attendre que leurs minibus soient réparés. D’autres se sont débrouillés pour rentrer chez eux. Le plus dramatique, ce sont les accidents survenus ce jour-là. Il y en aurait eu au moins trois, dont un, dû à un excès de vitesse, aurait fait deux morts et trois blessés graves.
Lasemaineafricaine
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

PrécédentSuivant

Retour vers Forum Public

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invité(s)