Automobiles Congo BZV

Libre d'accès et ouvert à tous sujets de discussion.

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Sam 28 Mai, 11 1:23

Trois morts et des blessés graves, dans un accident de route à Pointe-Noire
Vendredi, 27 Mai 2011 14:16

Nous ne le dirons jamais assez. Le retour d’enterrement est un moment de folie. Qui l’arrêtera? Jeudi 19 mai 2011, un minibus immatriculé 538 SM 6, de retour d’un enterrement au cimetière Vindoulou, à Pointe-Noire, roulait à vive allure sur la descente de Mongo-Nkamba.

Arrivé à hauteur de la station Puma, il a heurté un taxi en stationnement, avant de percuter un minibus venant en sens inverse. Le chauffeur et deux femmes se trouvant dans la cabine sont morts de leurs blessures, à l’hôpital Adolphe Sicé.

Plusieurs blessés ont été enregistrés. C’est le prix inutile de la folie au volant, quand on revient d’un enterrement! Qu’en pensez-vous? Il faut que ça change.
Lasemaineafricaine.com
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Dim 29 Mai, 11 8:05

Il fait tomber son conteneur qui tue un motocycliste vers le village Mengo

La vitesse, encore la vitesse qui tue! C’est un camion qui transportait une semi-remorque sur laquelle était placé un conteneur. Il avait quitté Pointe-Noire pour Brazzaville, dimanche 15 mai dernier. Vers le village Mengo, dans le département du Kouilou, il aborde un virage à vive allure.

Le conteneur se détache et, en tombant, écrase un cyclomotoriste qui roulait sur une moto Jakarta, le tuant sur le champ. Bien évidemment, le chauffeur s’est enfui, comme dans la plupart des accidents mortels. En colère, les habitants des villages Mengo et Bondi ont alors pillé la cargaison. Il y avait mille sacs de riz dans le conteneur.

Lorsque les militaires du camp de Makola sont arrivés, pour sécuriser les lieux, il n’y avait plus que 175 sacs de riz dans le conteneur. Le malheureux cyclomotoriste a été enterré, le samedi 21 mai. Plus on fait les routes, plus elles tuent, parce que les chauffards ne respectent pas les limitations de vitesse.
Lasemaineafricaine.com
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Dim 03 Juil, 11 8:19

Pointe-Noire, les feux de signalisation sont en panne et personne ne s’en préoccupe!

Aucun feu de signalisation ne fonctionne dans plusieurs carrefours et ronds-points de Pointe-Noire, la capitale économique du Congo.

Au carrefour des avenues Charles De Gaulle et Moe Nelli, à côté du siège de la S.n.e (Société nationale d’électricité); au rond-point de l’avenue Marien Ngouabi, dit «Bord bord»; au carrefour des avenues Charles De Gaulle et Gervais Bikoumou, à côté de la pharmacie du palais, et au carrefour de l’avenue de la République et la rue Bakandila.

Les feux de signalisation se sont éteints, depuis belle lurette, et personne ne s’en préoccupe. Pendant les heures de pointe, la circulation automobile devient un véritable casse-tête chinois. Si les policiers de la circulation routière ne sont pas là, c’est l’enfer. Les automobilistes sont obligés de prendre, parfois, les rues parallèles, mais non goudronnées, pour échapper aux embouteillages monstres qui s’y forment.
Lasemaineafricaine.com
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par Loumo » Lun 04 Juil, 11 2:19

Je crois savoir que les feux tricolors marchent avec du courant électrique. Messieurs de La Semaine, comment voulez-vous que les feux fonctionnent quand Imbouilou n'a pas encore démarré !

J'aime quand on tape sur Sassou, mais là, soyons honnêtes. L'homme des masses n'y est pour rien. Attendons au moins qu'il inaugure Imbouilou sur le Léfini ou la Sunda sur le Kouilou, ensuite vos feux pourront s'allumer !
Pourquoi mettre la charrue avant le zébu ?
Loumo
Veterran
 
Message(s) : 8261
Inscription : Mar 16 Sep, 03 10:30

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Lun 04 Juil, 11 3:05

Loumo a écrit : Messieurs de La Semaine, comment voulez-vous que les feux fonctionnent quand Imbouilou n'a pas encore démarré !
Et s'il y avait les panneaux solaires de Davidubois pour faire fonctionner les feux de circulation? Image
Hein?
Ya Sanza ou Andrew Young pourraient nous en parler si jamais ils nous lisent encore!
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par davidubois » Lun 04 Juil, 11 8:29

Vu :o
davidubois
Doyen du forum
 
Message(s) : 171
Inscription : Lun 03 Mai, 10 2:33
Localisation : Pointe Noire / Congo

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Jeu 06 Oct, 11 2:07

Un gros nid de poule sur l’avenue Peterson (ex-Tenrikyo), à Makélékélé

Depuis quelques semaines, un gros nid de poule s’est creusé dans l’avenue Peterson (ex-Tenrikyo), qui relie l’avenue de l’Union africaine au quartier Château d’eau Ngangouoni, dans l’arrondissement 1 Makélékélé, à Brazzaville.

La route goudronnée s’est cabossée, précisément sur la descente située non loin du domicile de l’ex-international congolais de football, Mbemba Tostao. Les automobilistes se disputent alors une petite partie de la chaussée, et cela ralentit la circulation, créant ainsi un embouteillage, aux heures de pointe.

L’effondrement de la chaussée à ce niveau a été provoqué par les eaux provenant des deux stations de lavage de véhicules qui bordent la voie. Ce qui est étonnant, c’est de constater que le service de réparation de la voirie urbaine ne réagit pas.

Conséquence: les nids de poule deviennent des ravins, détruisant ainsi des voies goudronnées. Dans une commune qui se respecte, les routes sont réparées, systématiquement, chaque fois qu’il y a un nid de poule.

Chez nous, on laisse, pendant des mois voire des années, la voie goudronnée se détruire, avant de réagir. C’est étonnant de la part d’un pays qui se veut émergent en 2025, c’est-à-dire dans moins de quinze ans.
Lasemaineafricaine.com
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par Loumo » Ven 07 Oct, 11 1:01

LA SEMAINE
Quel trou ! Ce journal

Pourquoi Terinkyo est devenu Peterson ? Et qui était cette personne nommée Peterson ?
Loumo
Veterran
 
Message(s) : 8261
Inscription : Mar 16 Sep, 03 10:30

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Dim 09 Oct, 11 7:34

Loumo a écrit :LA SEMAINE
Quel trou ! Ce journal
Pourquoi Terinkyo est devenu Peterson ? Et qui était cette personne nommée Peterson ?
Peterson, c'est comme Thomson, le chinchard! Ca pue le poisson pourri de partout!
Plus rien ne nous étonne...
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Dim 09 Oct, 11 8:27

Un véhicule de l’armée termine sa course contre le mur d’une station service

Vendredi, 07 Octobre 2011 10:44

Il y a eu, également, un accident à cause de l’excès de vitesse, mercredi 5 octobre 2011, vers 15h, au niveau du rond-point de la mairie de Mfilou, dans le 7ème arrondissement.

Un véhicule du G.p.c (Groupement para-commando), à bord duquel se trouvaient, outre le chauffeur, deux autres militaires, a foncé tout droit sur le mur d’enceinte court de la station service Total. Il abordait le virage du rond-point en toute vitesse.

Des clients se ravitaillaient en carburant, quand l’accident s’est produit. Si on n’a pas déploré des pertes en vies humaines, c’est grâce au caniveau qui est devant le petit mur de la station service, qui a amorti la vitesse du véhicule, sinon il le franchissait pour aller faucher les gens qui se trouvaient à la station.

Le véhicule est cabossé à l’avant, mais il n’y a même pas eu de blessés parmi les trois militaires qui se trouvaient à bord.
Lasemaineafricaine.com
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Jeu 13 Oct, 11 3:37

Des quolibets pour les sapeurs pompiers à Makélékélé!

Mercredi, 12 Octobre 2011 10:54

Un taxi «cent-cent» a pris feu, samedi 8 octobre 2011, au croisement de l’avenue de l’Union africaine et l’avenue Matsoua, au niveau du Centre sportif et universitaire de Makélékélé, dans le premier arrondissement de Brazzaville.

Le feu est parti de la bouteille en plastique servant de réservoir de carburant, et placée sous le capot. Le chauffeur ayant tenté de la retirer, les flammes l’ont atteint, lui-même, l’obligeant à abandonner son opération.

Alertés, les sapeurs pompiers sont arrivés quelques minutes plus tard. Mais, en activant leur camion-citerne, ils se sont rendus compte qu’il était vide. Alors, les soldats du feu ont regagné la caserne, mais sous les quolibets de la foule, alors que le feu avait fini de dévorer le taxi «cent-cent».
Lasemaineafricaine.com
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par Loumo » Jeu 13 Oct, 11 5:31

Il y a des pompiers à Brazzaville ! Première nouvelle.
Loumo
Veterran
 
Message(s) : 8261
Inscription : Mar 16 Sep, 03 10:30

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Jeu 13 Oct, 11 6:42

Loumo a écrit :Il y a des pompiers à Brazzaville ! Première nouvelle.

Des pompiers, des pompistes, et mêmes des lampistes...
Au pays de Marien, on trouve de tout...
:lol:
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Sam 29 Oct, 11 4:48

La réforme de l’immatriculation provisoire en série ZZ prochainement en vigueur

La République du Congo va adopter le 2 novembre 2011, la disposition sur l’attribution de l'immatriculation provisoire en série ZZ aux véhicules entrants au port autonome de Pointe-Noire, selon le directeur de la Société des plaques, accessoires et multiservices (SPAMS), Tony Adjovi qui l'a récemment annoncé à Brazzaville.
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par Loumo » Sam 29 Oct, 11 11:27

niaou a écrit :La réforme de l’immatriculation provisoire en série ZZ prochainement en vigueur

La République du Congo va adopter le 2 novembre 2011, la disposition sur l’attribution de l'immatriculation provisoire en série ZZ aux véhicules entrants au port autonome de Pointe-Noire, selon le directeur de la Société des plaques, accessoires et multiservices (SPAMS), Tony Adjovi qui l'a récemment annoncé à Brazzaville.


L'immatriculation des automobiles : voilà une urgence à laquelle Le Chemin d'avenir devait vite faire face sans perdre du temps. Pendant ce temps, la population crève tellement de faim qu'il ne faut pas s'étonner qu'elle ressemble aux Juifs que les Nazis déportaient dans les camps de concentration après les avoir immatriculés.
Loumo
Veterran
 
Message(s) : 8261
Inscription : Mar 16 Sep, 03 10:30

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Jeu 23 Fév, 12 12:55

Accident de la circulation : une excursion de prêtres tourne à la catastrophe sur la route nationale n°2

Plus de 20 prêtres ont été blessés, dont 2 grièvement, au cours de l'accident survenu le 18 février sur la route allant de Brazzaville vers le nord du pays.

Le drame s'est produit à 45 kilomètres de la capitale, avant le village Odziba en direction du nord du Congo. L'accident a été causé par un excès de vitesse du chauffeur. Partis de la cathédrale de Brazzaville, les prêtres et les religieuses se rendaient à la Léfini où ils devaient prendre part à la journée des ouvriers apostoliques de l'archidiocèse.

Mgr Anatole Milandou, archevêque de Brazzaville, était en tête du cortège. Son bus était suivi de cinq autres véhicules dont l'un, comprenant à son bord 36 personnes, a causé l'accident en voulant dépasser les autres. Mais à la suite d'une crevaison, le véhicule a fini sa course contre un arbre.
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Dim 22 Juil, 12 4:28

Un gros camion se retrouve les quatre roues en l’air dans le Mayombe

Vendredi, 20 Juillet 2012 08:43

Un gros camion, lourdement chargé de vingt-quatre tonnes de ciment, s’est renversé, il y a quelques jours, dans le Mayombe, sur le tronçon Pointe-Noire-Dolisie de la nouvelle route lourde Pointe-Noire-Brazzaville, en amorçant le col Malika, à 30 km de Dolisie.

Les quatre roues en l’air, la cargaison qu’il transportait s’est éparpillée au sol. On y déplore des blessés. Ce gros véhicule revenait de Pointe-Noire, en partance pour Brazzaville. La défectuosité du système de freinage serait à l’origine de cet accident.

Comme quoi, le contrôle technique des véhicules, particulièrement les gros camions, devrait être de rigueur.
Lasemaineafricaine.com
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Sam 17 Nov, 12 8:02

Fixer le prix du bus à 250 FCFA, pour mettre fin aux demi-terrains!
La chronique d'Elvis Ngatse

Se déplacer à Brazzaville, relève du casse-tête chinois. Le problème ici ne se pose pas en termes de moyens de transport mis à la disposition des usagers, mais en termes de gestion des lignes à desservir. Car comment expliquer que Brazzaville qui compte plus de bus que la ville de Paris, peine à transporter ses habitants ? On ne peut répondre à cette question, sans s’interroger sur la raison d’être des demi-terrains.

Le saucissonnage des lignes de transport au Congo, est un modèle économique, qui vise à rentabiliser les investissements des patrons de bus. A quel moment par exemple, un bus TOYOTA HIACE devient-il rentable? Un bus travaille en moyenne 16 heures par jour. Pour un trajet Moukondo-Total-Moukondo, il faut compter 2 heures. Soit 8 allers/retours entre 6H et 22H. Avec une capacité de 18 passagers, il transporte jusqu’à 18 X 2(aller/retour) X 8(nombre d’allers/retours journaliers) soit 288 passagers, pour une recette estimative de 43.200 FCFA. Si le taux de remplissage est de 100%. Pour travailler, il faut dépenser en carburant jusqu’à 15.000 FCFA par jour, 3.000 FCFA pour la ration des salariés (chauffeur et conducteur), 3.000 FCFA pour les crieurs (ceux qui remplissent les bus), 1.000 FCFA pour le lavage, 1.000 FCFA pour le parking et 2.000 FCFA pour les imprévus. Soit 22.000 FCFA pour les charges de fonctionnement.

Soit une entrée en caisse réelle en fin de journée de 21.200 FCFA, et de 551.200 FCFA par mois. Un chauffeur de bus gagne en moyenne 180.000 FCFA et 120.000 FCFA pour le contrôleur. A cela, il faut ajouter 100.000 FCFA pour la maintenance et l’entretien du bus, les assurances, les droits et taxes, et affecter en moyenne 15% des recettes au titre de l’amortissement soit 82.680FCFA si l’on veut récupérer en 8 ans près de 8 millions de FCFA investis. Dieu seul sait si le patron pourra amortir son investissement sur cette durée avec l’état piteux de nos routes.

Avec un revenu de 68.000 FCFA par mois, après toutes charges, tenant compte du coût de la vie à Brazzaville, investir dans un bus est-il rentable? La réponse est non. C’est pour cette raison, que les patrons encouragent le développement des demi-terrains, en fixant d’avance des objectifs journaliers chiffrés à leurs travailleurs.

Or, le saucissonnage des trajets pénalise sérieusement les usagers des bus. Ils doivent débourser jusqu’à 800 FCFA par jour pour se rendre au travail. Ce qui nous fait dire qu’en augmentant le prix des transports et en le portant à 250FCFA, tout le monde sera gagnant. L’usager des bus en premier car il partira d’un point de la ville à un autre sans changer de bus. Et gagnera jusqu’à 500FCFA sur son transport journalier, soit une économie de 13.000FCFA par mois.

Le patron qui aura une recette de 288 passagers X 250FCFA soit 72.000FCFA, pourra dégager tous les mois après charges, jusqu’à 600.000FCFA hors amortissement, si le taux de remplissage mensuel de son bus est de 70%. C’est dire que si nous voulons régler le problème des demi-terrains à Brazzaville, il faut avant tout réévaluer le prix de transport.

Les demi-terrains étant en réalité un modèle économique qui vise à rentabiliser les investissements des patrons de bus et ils n’ont pas torts. La Mairie de cette localité réussira un jour, et nous le souhaitons, à mettre en place ses propres bus. Mais si le prix de transport actuel reste inchangé, la nouvelle société ne sera jamais rentable. Au contraire, elle finira au bout de quelques mois à mettre la clef sous la porte comme les précédentes. Car que représente un ticket de 0.10€ dans la rentabilité d’une entreprise? A pouvoir d’achat inégal, le même ticket coûte 1.80€ à Paris en France. Soit une différence de 1.70€.

http://journaldebrazza.com/article.php?aid=2197
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par niaou » Dim 30 Déc, 12 5:12

La RN2 menacée de coupure au niveau du cimetière d'Itatolo à Makabandilou:

http://www.dailymotion.com/video/xwbhow ... rch_algo=2

Ebonga ebonga té...
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Automobiles Congo BZV

Message par Loumo » Lun 31 Déc, 12 12:52

La nationale 2 peut disparaître, on s'en fiche. Nous avons le bateau Ville de Brazzaville pour se rendre à Oyo. Quand il n'y aura ni bateau ni camion pour aller au Nord, on le fera à la nage.
Bonne année 13.
Loumo
Veterran
 
Message(s) : 8261
Inscription : Mar 16 Sep, 03 10:30

PrécédentSuivant

Retour vers Forum Public

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : MSN [Bot] et 5 invité(s)