Le ciment

Libre d'accès et ouvert à tous sujets de discussion.

Message par niaou » Mar 18 Mars, 08 11:40

Dis moi, Loulou, toi en tant que patriote Congolais pur et dur, tu 'es pas un peu jaloux de ce que font les autres pays avec le ciment!
Quand on sait que la cimenterie congolaise est devenue une éléphante blanche...
Ca ne te donne pas des papillons dans l'estomac?? :roll:
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Message par niaou » Mar 18 Mars, 08 11:44

Le Congo Brazzaville veut faire baisser les prix des produits de base
Congo (Brazza) 18-03-2008

La ministre congolaise du Commerce, de la Consommation et des Approvisionnements, Jeanne Dambendzet, a exprimé récemment la détermination du gouvernement à faire baisser les prix des produits de première nécessité, tels que la farine, le lait, le sucre et le ciment, qui font l'objet de spéculations sur le marché.

Actuellement, le sac de ciment de 50 kilogrammes coûte 12 000 FCFA à Brazzaville alors que le salaire du Congolais moyen est resté autour de 60 000 FCFA depuis des années.
Source: cliquez ici:
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Message par niaou » Jeu 20 Mars, 08 1:32

Troisième cimenterie du Sénégal
Nouvelle CIMENTERIE A KEUR MOUSSA EN 2009 : 100 à 150.000 tonnes attendues


La troisième cimenterie du Sénégal devrait voir le jour sous peu. La pose de la première pierre a été effectuée hier par le ministre Me Madické Niang qui apprécie ainsi l’œuvre de jeunes sénégalais qui suscitent un réel espoir chez les populations. La capacité de production de départ est estimée entre 100 000 à 150 000 tonnes, avec une réelle opportunité de création de beaucoup d’emplois et d’infrastructures de base.

Le projet est porteur d’espoir. Parce qu’il est porteur aussi de beaucoup d’emplois, et surtout des possibilités de création d’infrastructures routières pour le désenclavement, d’éducation, de santé, et des services sociaux de base. Autant donc de raisons qui justifient l’ambiance qui a marqué hier la pose de la première pierre de la troisième unité de production de ciment du pays.

Une importante action bien accueillie par les populations de Touba Ngomène, dans la localité de Keur Moussa, son lieu d’implantation. Et c’est le ministre des Mines et de l’Industrie, Me Madické Niang, qui a présidé la cérémonie, matérialisant l’acte de jeunes Sénégalais revenus de l’hexagone pour investir chez eux et dans l’industrie.

C’est donc le début du projet Xewell cimenteries, nom donné à cette future unité industrielle de production de ciment. Me Madické Niang perçoit ce projet comme un espoir immense aussi bien pour les jeunes que pour toutes les populations. Parce qu’à son avis, beaucoup d’emplois pourront être générés, mais c’est aussi une porte bien ouverte pour la formation de la main d’œuvre non qualifiée pouvant permettre aux populations locales de se bonifier grâce à un transfert de technologie, et une formation professionnelle.

« Comme nous l’avons fait dans beaucoup de programmes miniers, c’est aussi l’occasion de penser accompagner les populations dans leurs demandes sociales, notamment un accompagnement dans l’éducation, la santé, l’agriculture, et dans tout ce qui peut contribuer au mieux être des populations », a notamment promis Me Madické Niang, lequel a ainsi exhorté les investisseurs à relever le défi et ne pas décevoir cet immense espoir.

Au-delà également de son impact sur le marché, avec l’ouverture de la concurrence qui pourrait contribuer à la baisse des prix du ciment, Me Niang a salué aussi ce projet novateur parce qu’il intègre le volet protection de l’environnement dans toute sa dimension.

Il a donc promis tout le soutien du gouvernement au projet, et de faire en sorte qu’il se développe de manière harmonieuse. « Nous serons à vos côtés pour que l’attente des populations ne soit pas déçue, pour que l’on puisse apporter des solutions à tous les besoins des populations et que l’on puisse résoudre tout ce qui concerne les services sociaux de base », a notamment souhaité Me Madické Niang.

Le projet devrait démarrer dans le courant 2009, avec une capacité de production annuelle entre 100 000 à 150. 000 tonnes, qui sera revue en hausse progressivement. « Xewell cimenteries entend participer à la construction de notre pays », affirme Madieng Ndiaye du groupe, qui considère cette nouvelle unité comme le début d’un processus marqué par une nouvelle vision, voire un nouveau type d’entrepreneursheap. Et donc l’ambition de ces investisseurs c’est d’être utile à leur pays, notamment par les emplois qui seront créés, mais aussi par la préservation de l’environnement. D’autant que c’est un important volet qui est largement pris en compte.

A en croire M. Ndiaye, un protocole d’accord a été d’ailleurs signé avec le service des Eaux et Forêts pour la réhabilitation et la prévention. Le projet a également bénéficié de l’accompagnement de l’Apix, et selon le Pcr de la localité, Momar Ciss, il devra permettre aux populations de la localité et ses environs de trouver des solutions à leurs préoccupations.


Adama MBODJ
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Message par niaou » Ven 21 Mars, 08 12:41

Algérie : le gouvernement promet des mesures contre la hausse des prix des matériaux de construction
Par sonia lyes le 20/03/2008 à 17:02

Les prix du ciment et du rond à béton ont connu d'importantes augmentations ces derniers mois. Le quintal du rond à béton est cédé à près de 8000 dinars au prix de gros. Le sac de ciment de 50kg a dépassé 450 dinars l'unité.

Le bois et le plâtre ont également augmenté, mettant en péril les futurs projets dans le bâtiment et les travaux publics. Les constructeurs individuels sont touchés de plein fouet par la flambée générale des prix des matériaux de construction. La raison ? Contrairement aux entreprises qui s'approvisionnent directement auprès des fabricants, les particuliers achètent auprès de détaillants qui trichent sur les prix et les quantités.

Les grands chantiers d'infrastructures dans les chemins de fer et les travaux publics continuent de fonctionner et ne semblent pas particulièrement affectés. Les entreprises chargées de la réalisation de ces grands projets s'approvisionnent à l'avance, c'est-à-dire avant le démarrage des travaux, en quantités nécessaires de ciments, de ronds à béton, de bois, granulats et autres matériaux de construction.

L'actuelle flambée des prix des matériaux de construction devrait peser sur les prix des projets de logements non encore lancés. Lucides, les entrepreneurs ont tiré la sonnette d'alarme pour obliger le gouvernement à prendre des mesures pour réguler le marché des matériaux de construction ou accepter une augmentation du prix du m2 des logements aidés par l'Etat. Le prix de ces logements est fixé d'une façon administrative.

De leur côté, des importateurs de rond à béton accusent les spéculateurs d'être à l'origine de la tension actuelle sur le marché du rond à béton. « Il y a quatre spéculateurs qui règnent sur le marché national. Ils font la pluie et le beau temps sur le marché. Ils augmentent et baissent les prix comme ils veulent et ces spéculateurs sont connus de tous.

Les importateurs travaillent avec eux, les détaillants, les grossistes », affirme un importateur de rond à béton qui a requis l'anonymat. Le ministre de l'habitat et l'urbanisme Nouredine Moussa a accusé mercredi dernier à M'sila les spéculateurs d'être à l'origine de la flambée générale des prix des matériaux de construction. Toutefois, le ministre n'a pas annoncé de mesures pour mettre fin à l'activité de ces spéculateurs. « Le dossier de l'augmentation des prix du ciment et du rond à béton est au niveau du gouvernement. Nous allons évaluer la situation lors du prochain conseil ministériel », a dit Nouredine Moussa.
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Message par niaou » Sam 22 Mars, 08 2:35

Fin des taxes sur les importations de ciment et d'acier aux Emirats

Les Emirats arabes unis ont décidé de supprimer les taxes sur l’importation du ciment et de l’acier. L’objectif de cette mesure étant de soutenir le secteur immobilier qui est confronté à la hausse des prix des matériaux de construction.

Les Emirats ont annoncé dimanche qu’ils allaient retirer les taxes liés à l’importation du ciment et de l’acier afin d’aider le secteur immobilier qui fait face à la hausse des prix des matériaux de construction.

Le vice-président et Premier ministre, Mohammed ben Rached al-Maktoum, a d’ailleurs déclaré à l’agence Wam que cette mesure est destinée à maintenir la «stabilité du marché de l'immobilier et la croissance du secteur du bâtiment».

De nombreux projets sont actuellement en cours à Dubaï parmi lesquels le plus haut pont du monde, la plus haute tour du monde et la construction d’îles artificielles.
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Message par Alain Rabault » Sam 22 Mars, 08 2:10

niaou a écrit :Fin des taxes sur les importations de ciment et d'acier aux Emirats

Les Emirats arabes unis ont décidé de supprimer les taxes sur l’importation du ciment et de l’acier. L’objectif de cette mesure étant de soutenir le secteur immobilier qui est confronté à la hausse des prix des matériaux de construction.

Les Emirats ont annoncé dimanche qu’ils allaient retirer les taxes liés à l’importation du ciment et de l’acier afin d’aider le secteur immobilier qui fait face à la hausse des prix des matériaux de construction.

Le vice-président et Premier ministre, Mohammed ben Rached al-Maktoum, a d’ailleurs déclaré à l’agence Wam que cette mesure est destinée à maintenir la «stabilité du marché de l'immobilier et la croissance du secteur du bâtiment».

De nombreux projets sont actuellement en cours à Dubaï parmi lesquels le plus haut pont du monde, la plus haute tour du monde et la construction d’îles artificielles.


MIAOU ! vieille chatte (double sens), t'as pas fini de NOUS saoûler avec tes COPIES-COLLES, juste pour embrouiller !

Tout le monde sait que Google est le moteur de recherche le plus puissant au monde !

Donc: ciment+Afrique = plein de sites

Toi, la vieille chatte ménoposée, au lieu d'emmerder le monde, tu ferais mieux de :

"okup' a ou, chatouyé ton vieu' minou"
(minou, kréol = ? devine)

A.R. 97

:roll:
Alain Rabault
Veterran
 
Message(s) : 1487
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : 97419 La Possession, La Réunion

Message par niaou » Sam 22 Mars, 08 5:08

«Quand le bâtiment va… tout va»

Doit-on, au Sénégal, s’en réjouir surtout quand les chiffres de la Direction de la prévision et de la statistique (Dps) montrent que le secteur du Btp est en pleine expansion (chiffre d’affaires réalisé en 2004 au Sénégal par les entreprises, en ce qui concerne le ciment, estimé à 100,7 milliards de francs Cfa).

Pour arriver à de pareils résultats, il aura fallu… «déforester», déclasser et démolir le Patrimoine culturel classé, dénaturer le littoral, vampiriser l’espace public, chasser les dieux et déesses de leur terroir (terres et mers),…

Au cœur de tout cela, la question foncière se pose à nous tous et particulièrement au niveau de la capitale. Tous ces projets urbains concentrés au même endroit, alors que parallèlement, on entend parler de ville nouvelle, de zone économique spéciale intégrée…

Dakar, presqu’île, doit, comme toutes les grandes capitales du monde, se mouler dans ce XXIe siècle, mais pas à n’importe quel prix ; elle doit se donner les moyens de rentrer dans le nouveau siècle en sauvegardant son patrimoine, ce qui ne veut absolument pas dire qu’il faille tout garder !

«La préservation demande des sacrifices, la perte signifie un sacrifice.» Alors pourquoi cette boulimie du foncier ?

Sur la Corniche à Fann Claudel ; un «deal obscur» aurait été fait entre l’Institution ayant sous sa responsabilité la Direction des Parcs nationaux et l’hôtel, du genre : «Je te cède une partie de mon terrain, tu me construis mon centre… !» Au finish l’hôtel se déploie sur l’ensemble du site ! Et on a retrouvé une «espèce de construction» ailleurs en guise de centre, plus exactement juste en face de Fann-Hock sur le littoral. Construction fort heureusement arrêtée depuis peu de temps.

L’Université privée Ahmadou Hampathé Bâ mitoyenne au lycée si vétuste Blaise Diagne, et sur le terrain de ce dernier. Cela se traduit par trop d’élèves concentrés dans les mêmes locaux de ce lycée décanti, chargé d’histoire, dont la construction remonte à plus d’une quarantaine d’années ! Qu’on nous dise, si vente il y a eu, pourquoi ne semble-t-elle pas profiter au lycée, à sa réhabilitation ?

J’ai lu avec attention l’article du quotidien Le Soleil du 16 janvier 2008 relatif à la nouvelle école «moderne» des Manguiers. Cette école s’écroule depuis bien longtemps, comme oubliée par tous !

Pas de sanitaires dignes de ce nom, effectif pléthorique, hélas à l’image de toutes ou presque toutes les écoles publiques de Dakar. Pas de terrain de sport, sans compter les tables-bancs très souvent pris en charge par les parents d’élèves, cantines aux activités incompatibles à l’école, adossées au mur de clôture dépourvu de porte d’accès digne de ce nom. On aura même vu, il y a quelques années, des chevaux parqués tous les soirs sur le trottoir, du genre hara de ville !

Si l’on doit reconnaître que cette école ne doit plus demeurer dans cet état de délabrement, et qu’il faut la réhabiliter, la moderniser, que les réserves foncières en ville s’amenuisent et qu’il faut réfléchir à une mise en valeur des réserves restantes… il est difficile de comprendre que c’est en installant sur plus de la moitié de cette superficie un quelconque siège… Francophonie, Hca ou tout autre projet, que les problèmes de l’école les Manguiers seront résolus ! Cela ne me semble qu’un vil prétexte.

D’ailleurs, ce fameux siège de la Francophonie ou Institut de langues et de civilisation française à Dakar semble être un «prétexte volant» que l’on promène de site en site. D’abord prévu sur la Corniche en face de «Yaye boy» et pour lequel un concours aurait été lancé et gagné (!), mais projet vite déguerpi par l’immeuble du «club de la presse», puis ce siège s’est promené du côté du cimetière catholique situé sur la Vd ! D’ailleurs, il s’y promène toujours à en croire la presse de ces jours-ci. Et aujourd’hui, on le retrouve à l’école les Manguiers ; bizarre non ? Quel bailleur, quel promoteur peut se laisser «balader» ainsi ?

Souhaitons que la résistance autour du projet, les Manguiers se ravive et «booste» ce projet, s’ils ne veulent pas se retrouver dans le même cas que d’autres à qui on avait promis mots, «maux» et merveilles. Mieux, ces résistances doivent exiger une école nouvelle sans condition, en tout cas, pas celles-là énoncées -une pierre trois coups !

Cette nouvelle boulimie du foncier semble inquiétante et l’on se surprend à regarder différemment d’autres grands projets et leurs réelles motivations : la construction du nouvel hôpital Dalal Jamm soi-disant prévu pour remplacer Le Dantec ! que de lenteurs dans ce projet et surtout Le Dantec doit être remplacé par deux ou trois hôpitaux, l’aéroport de Ndiass, dont les travaux ne cessent de démarrer depuis 3 ans… pour bénéficier d’une énorme réserve à Yoff, le lycée Van Vo, etc.

J’ai lu, tout dernièrement, un portrait de Berlin, titré «Le visage d’une métropole ou l’ancienne nouvelle capitale» : Berlin - c’est ce qu’on y ressent – a fait preuve d’honnêteté. On a compris que le passé ne saurait être refoulé… c’est une ville moderne respirant l’Histoire…

«Une patrie riche serait celle où le capital base des revenus passés, présents et futurs, s’élargit» ; il nous faut réagir pour sauver «l’authenticité de la ville».

Annie JOUGA - Citoyenne
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Message par Alain Rabault » Sam 22 Mars, 08 8:41

Alain Rabault a écrit :
niaou a écrit :Fin des taxes sur les importations de ciment et d'acier aux Emirats

Les Emirats arabes unis ont décidé de supprimer les taxes sur l’importation du ciment et de l’acier. L’objectif de cette mesure étant de soutenir le secteur immobilier qui est confronté à la hausse des prix des matériaux de construction.

Les Emirats ont annoncé dimanche qu’ils allaient retirer les taxes liés à l’importation du ciment et de l’acier afin d’aider le secteur immobilier qui fait face à la hausse des prix des matériaux de construction.

Le vice-président et Premier ministre, Mohammed ben Rached al-Maktoum, a d’ailleurs déclaré à l’agence Wam que cette mesure est destinée à maintenir la «stabilité du marché de l'immobilier et la croissance du secteur du bâtiment».

De nombreux projets sont actuellement en cours à Dubaï parmi lesquels le plus haut pont du monde, la plus haute tour du monde et la construction d’îles artificielles.


MIAOU ! vieille chatte (double sens), t'as pas fini de NOUS saoûler avec tes COPIES-COLLES, juste pour embrouiller !

Tout le monde sait que Google est le moteur de recherche le plus puissant au monde !

Donc: ciment+Afrique = plein de sites

Toi, la vieille chatte ménoposée, au lieu d'emmerder le monde, tu ferais mieux de :

"okup' a ou, chatouyé ton vieu' minou"
(minou, kréol = ? devine)

A.R. 97

:roll:



MIAOU !

T'es vraiment trop Konne, trop Zoba, trop Nyama, trop Ngulu, trop Konnasse, trop Z'imbécile, tro' Kouillon', tro' makro', tro' mi sé pa koué ....

MIAOU, t'es une vraie pu... qui ne sait même pas lire !

Spès Miaou, chatte, ménopausée, ....
que même les chats de gouttière n'iraient pas "courtiser"....
Pourkoué ?
Ton minou lé plu actif ....

IMBECILE heureuse....

Okup a ou le cabot ton dalon .... s'il existe !

Sur ce, ferm' ton gueul' de pitin de déjénérè !

Ca te suffit pas ?

OK ! J'en rajouterai ..........

Lé bon ?????????

:lol:

A.R. 97
Alain Rabault
Veterran
 
Message(s) : 1487
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : 97419 La Possession, La Réunion

Message par niaou » Sam 22 Mars, 08 9:58

Pourrais-tu te taire un peu fils d'esclave de put et de put d'esclave???
Bonnet blanc, blanc bonnet, c'est du put pareil..., ilien de cannes à sucre vautre toi avec tes porcs et ne casse pas les k au monde, fils de petite put des îles...
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Message par Alain Rabault » Sam 22 Mars, 08 10:04

Alain Rabault a écrit :
Alain Rabault a écrit :
niaou a écrit :Fin des taxes sur les importations de ciment et d'acier aux Emirats

Les Emirats arabes unis ont décidé de supprimer les taxes sur l’importation du ciment et de l’acier. L’objectif de cette mesure étant de soutenir le secteur immobilier qui est confronté à la hausse des prix des matériaux de construction.

Les Emirats ont annoncé dimanche qu’ils allaient retirer les taxes liés à l’importation du ciment et de l’acier afin d’aider le secteur immobilier qui fait face à la hausse des prix des matériaux de construction.

Le vice-président et Premier ministre, Mohammed ben Rached al-Maktoum, a d’ailleurs déclaré à l’agence Wam que cette mesure est destinée à maintenir la «stabilité du marché de l'immobilier et la croissance du secteur du bâtiment».

De nombreux projets sont actuellement en cours à Dubaï parmi lesquels le plus haut pont du monde, la plus haute tour du monde et la construction d’îles artificielles.


MIAOU ! vieille chatte (double sens), t'as pas fini de NOUS saoûler avec tes COPIES-COLLES, juste pour embrouiller !

Tout le monde sait que Google est le moteur de recherche le plus puissant au monde !

Donc: ciment+Afrique = plein de sites

Toi, la vieille chatte ménoposée, au lieu d'emmerder le monde, tu ferais mieux de :

"okup' a ou, chatouyé ton vieu' minou"
(minou, kréol = ? devine)

A.R. 97

:roll:



MIAOU !

T'es vraiment trop Konne, trop Zoba, trop Nyama, trop Ngulu, trop Konnasse, trop Z'imbécile, tro' Kouillon', tro' makro', tro' mi sé pa koué ....

MIAOU, t'es une vraie pu... qui ne sait même pas lire !

Spès Miaou, chatte, ménopausée, ....
que même les chats de gouttière n'iraient pas "courtiser"....
Pourkoué ?
Ton minou lé plu actif ....

IMBECILE heureuse....

Okup a ou le cabot ton dalon .... s'il existe !

Sur ce, ferm' ton gueul' de pitin de déjénérè !

Ca te suffit pas ?

OK ! J'en rajouterai ..........

Lé bon ?????????

:lol:

A.R. 97


Tu comprends rien, ou koué ?

Spès ngulu sovaz' chemin Kimongo ...

:roll:
Alain Rabault
Veterran
 
Message(s) : 1487
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : 97419 La Possession, La Réunion

Message par niaou » Sam 22 Mars, 08 10:17

Fils de put et d'esclave de put
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Message par Alain Rabault » Sam 22 Mars, 08 10:27

niaou a écrit :Fils de put et d'esclave de put


MIAOU, à la chatte FATIGUEE,....
Tu ne sais même pas ECRIRE PUT.E !

"Spès ngulu sovaz' chemin Kimongo ... "


:lol:
Dernière édition par Alain Rabault le Sam 22 Mars, 08 10:29, édité 1 fois.
Alain Rabault
Veterran
 
Message(s) : 1487
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : 97419 La Possession, La Réunion

Message par niaou » Sam 22 Mars, 08 10:28

Tais-toi fils de pé_tasse... espèce de trou du kul
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Message par Alain Rabault » Sam 22 Mars, 08 10:34

niaou a écrit :Tais-toi fils de pé_tasse... espèce de trou du kul


NON !

Toi la chatte ignorée même des plus vilains matous....

On dit:

fis de ton momon pitin'
spès trou du ki ......................

(LECONS GRATUITES....)



:zz
Dernière édition par Alain Rabault le Lun 24 Mars, 08 1:58, édité 1 fois.
Alain Rabault
Veterran
 
Message(s) : 1487
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : 97419 La Possession, La Réunion

Message par niaou » Sam 22 Mars, 08 10:35

T'es qu'un pauvre fils de put d'esclave, un gros trou du cul,
Pouah, en plus il pue de tous les recoins, pôvre mal enkulé
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Message par niaou » Dim 23 Mars, 08 11:54

Dubaï: importations de ciment en hausse

Dubaï a augmenté ses importations de ciment de 73,6% en 2007, à près de 3 millions de tonnes, pour répondre à une demande croissante dans cet émirat du Golfe, en plein boom immobilier et économique, a indiqué dimanche le groupe public Dubai World.

Dans un communiqué, Dubai World précise que les importations de l'émirat en ciment sont passées de 1,074 Mt en 2006 à 2,960 Mt en 2007, soit respectivement d'un montant de 374 à 672 millions de dirhams (101,9 à 183 millions USD).

"Les importations de ciment ont augmenté durant les trois dernières années en raison des activités de construction sans précédent qui accompagnent le boom économique aux Emirats arabes unis et dans la région", a déclaré le chef du département des statistiques de Dubai World, Nassim Al-Mehairi, citée dans le communiqué.

Source : AFP
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Message par Alain Rabault » Lun 24 Mars, 08 2:03

niaou a écrit :Dubaï: importations de ciment en hausse

Dubaï a augmenté ses importations de ciment de 73,6% en 2007, à près de 3 millions de tonnes, pour répondre à une demande croissante dans cet émirat du Golfe, en plein boom immobilier et économique, a indiqué dimanche le groupe public Dubai World.

Dans un communiqué, Dubai World précise que les importations de l'émirat en ciment sont passées de 1,074 Mt en 2006 à 2,960 Mt en 2007, soit respectivement d'un montant de 374 à 672 millions de dirhams (101,9 à 183 millions USD).

"Les importations de ciment ont augmenté durant les trois dernières années en raison des activités de construction sans précédent qui accompagnent le boom économique aux Emirats arabes unis et dans la région", a déclaré le chef du département des statistiques de Dubai World, Nassim Al-Mehairi, citée dans le communiqué.

Source : AFP


ET mon ki,

toi la chatte vérolée !


:zz :zz :zz


ps : fé gaf

, mi koné in peu sur toé ?????????????????


Lè vrai, ou kouè ????


:noel
Alain Rabault
Veterran
 
Message(s) : 1487
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : 97419 La Possession, La Réunion

Message par niaou » Jeu 27 Mars, 08 11:51

Le cancer qui ronge le ciment au Cameroun

Le développement infrastructurel au Cameroun a pris un sérieux coup ces derniers mois. L’image des chantiers abandonnés a eu pignon sur rue, laissant sur le carreau ouvriers et ingénieurs en bâtiment et génie civil contrains de prendre des congés forcés.

Deux causes majeures ont ainsi été identifiées : la pénurie du ciment et la surenchère relevée autour de ce produit de consommation de masse.
La principale mamelle nourricière du marché camerounais du ciment la société CIMENCAM a avoué son incapacité à satisfaire la demande.
Sur les 5000 Tonnes requises au quotidien, les cimenteries du Cameroun affirment ne pouvoir fournir que 4000 Tonnes.

A cela se greffe des disfonctionnements relevés dans la chaîne de distribution de ce produit. Conséquence, une spéculation a vu le jour, donnant lieu à une hausse significative des prix. Le sac de ciment local est passé de 4500 F CFA à plus de 7000 F CFA.

Face à la demande sans cesse croissante, l’insuffisance du ciment sur le marché et le thermomètre sans cesse croissant des coûts, le gouvernement camerounais vient de prendre deux mesures urgentes pour soigner ce cancer qui ronge le tissu infrastructurel du pays à savoir la libération de la production du ciment et la réduction des droits de douane sur certaines matières premières importées qui entrent dans le processus de fabrication du ciment.
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Message par Loumo » Ven 28 Mars, 08 9:31

Emile Ouosso (Commerce et Transport civil) et non Pacifique Issoibeka (Industrie) aurait inauguré le futur site où sera construite la deuxième usine de ciment à Madingou (Bouenza). C'est Télé Congo (journal du 26 mars 2008) qui a annoncé et la nouvelle et les images du terrain vague qui recevra la cimenterie.
Vu l'étendu de la pénurie que relate ce file, je suis surpris d'apprendre qu'il existait déjà une première usine. Le ministère compte probablement celle de Loutété reprise par les Chinois avec une production fantôme.

Misant (comme d'habitude sur les effets d'annonce) le ministre a sillonné le site totalement vierge de toute construction. Accompagné d'une forte délégation et de journalistes (caméras au poing) le ministre a circulé en long et en large au milieu de la savane puis a prononcé un discours dans lequel il a vanté les mérites de son chef, Denis Sassou-Nguesso l'homme des masses.
Bref, cette usine de ciment, c'est de la poudre aux yeux (pour ne pas dire "poudreuse).
Les promesses (c'est connu) n'engagent jamais ceux qui les font mais ceux qui les écoutent.
A la veille de 2009, ce n'est pas mauvais de commencer à bétonner la campagne présidentielle avec tous les matériaux dont on dispose, à commencer par la démagogie, le meilleur ciment pour souder la propagande.

De toute façon, c'est la première fois dans l'histoire de l'idustrialisation d'un pays qu'est organisée une cérémonie ministérielle au cours du repérage d'un site d'où émergera une usine que, dans leur esprit, les décideurs n'envisagent même pas de construire. Mais ça, ils s'en foutent royalement.
Les Congolais logeront à la belle étoile s'ils attendent la production de la cimenterie de Madingou pour construire leurs maisons.

Quel pays ! Quelle franc-maçonnerie ! Mais quel gouvernement de merde !
Loumo
Veterran
 
Message(s) : 8261
Inscription : Mar 16 Sep, 03 10:30

Message par niaou » Ven 28 Mars, 08 12:05

Le ministre du Commerce sur la hausse des prix :

Le gouvernement du Sénégal a pris toute une série de mesures. Au plan institutionnel, le Sénégal a tenu deux conseils présidentiels en juin et en octobre 2007, au cours des quels 19 mesures ont été arrêtées pour stabiliser les prix à la consommation. Le gouvernement du Sénégal a également fait l’option de suspendre les droits et taxes sur huit produits de consommation courante : le riz, l’huile, le lait en poudre, le blé, la farine et le pain, le gaz butane, le savon de ménage, le café et le ciment.

Dans le même sillage, les autorités sénégalaises ont pris des mesures structurelles pour améliorer les capacités d’offre nationale dans la filière agricole. Il s’agit de la filière riz, pour 1 million de tonnes à l’horizon 2015, la filière tomate, 80 000 pour la campagne 2007-2008. La filière oignon a déjà atteint 136 700 tonnes. Sur cette dernière mesure, le ministre dira qu’il nous faut aller vers une coalition nationale pour l’autosuffisance alimentaire.
Car le Sénégal, a t-il dit, est le seul pays au monde où l’on ne produit rien de ce que l’on consomme.

Et moi qui croyais naïvement que le Congo-B etait le seul pays au monde où l'on ne produit rien de ce que l'on consomme!! Il ya de quoi réjouir les patrons de la nouvelle espérance!
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

PrécédentSuivant

Retour vers Forum Public

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)