Encore un bébé congolais mort de circoncision (A bas la c. )

Libre d'accès et ouvert à tous sujets de discussion.

Encore un bébé congolais mort de circoncision (A bas la c. )

Message par Sigismond » Lun 26 Nov, 07 8:02

Voici un article lu le 22 novembre dans le journal espagnol EL PAIS : mort d'un enfant suite à une circoncison à Taragona.

http://www.elpais.com/articulo/sociedad ... soc_11/Tes


Un bébé de 18 jours meurt vidé de son sang après une circoncision
L'operation a été réalisée à la maison des parents, d'origine nigérienne
ORIOL AYMÍ - Tarragona - 22/11/2007

Un bébé de 18 jours est décédé dimanche dernier à Tarragone vidé de son sang à cause de blessures au pénis produites par sa circoncision subie chez lui, dans un quartier d'ouvriers émigrés. Des sources judiciaires assurent que l'autopsie ne laisse aucun doute sur la cause de la mort de l'enfant, en dépit du fait que dans un premier temps, les parents, d'origine nigérienne, ont déclaré que leur fils était mort étouffé par ses propres vomissures.

(Note de Sigismond : vomir est une des réactions courantes lors de la circoncision et la version parentale est tout à fait plausible)

C'est arrivé dimanche soir, vers neuf heures et quart. Les parents, avec l'aide d'une autre personne qui a dirigé la circoncision du bébé, pratiquèrent l'opération chez eux.

Les secours d'urgence ne purent rien faire pour sauver la vie du nouveau-né. Les parents, qui n'ont pas été incarcérés, firent devant l'autorité judiciaire la même déclaration qu'ils avaient tout d'abord donnée à la police : que l'enfant était mort étouffé par ses propres vomissements. L'autopsie, pratiquée hier, a établi que la circoncision fut fatale et fut la cause de la mort, ce qui renversa la version parentale.

Des agents du Corps de police nationale (CPN) ont tenté hier de localiser la troisième personne, aussi d'origine nigérienne mais sans relation familiale avec les parents, qui aurait pratiqué l'opération.

Le juge d'instruction de la troisième cour de Tarragone, chargé de l'affaire, accuse cette tierce personne du délit d'homicide par imprudence pour avoir pratiqué une opération sans aucune garantie sanitaire.

La situation des parents devant la loi pourrait également changer puisque lors de leur première déclaration devant le juge, les résultats de l'autopsie n'étaient pas encore connus. On ne sait encore rien de l'instrument avec lequel fut accomplie l'opération, bien qu'on tienne pour acquis qu'elle fut faite avec le consentement des parents.

Les voisins disent que le couple n'était installé que depuis quelques mois et que le bébé mort était leur premier enfant. A la porte de la maison est affiché un poster d'une Eglise d'obédience chrétienne : Harvest Believers Ministries, dont les voisins affirment aussi que les parents du bébé étaient des fidèles.

Ce fut le père lui-même, dont le Corps de police nationale a rapporté seulement hier qu'il avait un passeport nigérien, qui a alerté l'ambulance pour signaler que son fils était en train de mourir. La police est arivée peu après.

Le cas de ce bébé rappelle les opérations de mutilation génitale féminine qui sont de pratique courante dans certains pays pour les filles. Il le rappelle parce que dans les deux cas, il s'agit d'une opération coutumière sans aucune garantie sanitaire, mais il y a une différence ; la circoncision est une pratique répandue dans de nombreuses cultures et, dans beaucoup de cas, elle se fait de façon plus "civilisée", avec sécurité et hygiène. Elle n'est pas interdite, tandis que l'excision est pénalisée en Europe. Pour ce motif, de nombreux immigrants, faisaient le voyage à leur pays d'origine avec leurs filles. Ils leur faisaient l'opération là-bas.

Conscientes de cette coutume, les autorités judiciaires espagnoles essayent de freiner le contournement de l'interdiction. Cette année même, un juge a interdit à une fillette de faire la voyage en Gambie depuis Girona. Sa mère envisageait la mutilation génitale de la fille et ce fut le père qui la dénonça.


Je vous ai traduit l'article depuis l'espagnol. Ceux qui m'ont déjà lu remarqueront l'ignorance totale de la valeur érogène du prépuce dont témoigne ce journaliste qui colporte les vieux mythes éculés sur l'absence de nocivité de la circoncision.
Sigismond
Doyen du forum
 
Message(s) : 207
Inscription : Jeu 29 Déc, 05 6:54

Message par vali » Lun 26 Nov, 07 11:18

Et pourquoi ce titre à la gomme " Encore un bébé congolais mort ..."
Ne s'agit-il pas d'une famille nigérienne ?
Ne s'agit-il pas d'un cas isolé, cas de parents inconscients qui n'ont pas pris toutes les mesures de sécurité ?

Toutes les circoncisions, depuis que le monde est monde, n'aboutissent fort heureusement pas à la mort.

Par ailleurs, j'ai connu un Africain qui a fait circoncire son tout jeune enfant dans une clinique française, dans les règles de l'art.

Alors faut arrêter la "fixette" sur la circoncision, sigismond.
Faut arrêter de mettre tout le monde dans le même panier, ou de stigmatiser ce qui te dépasse.
Attaque-toi plutôt à la véritable plaie qu'est l'excision de la petite fille et qui engendre ô combien de souffrances, au sens propre comme au figuré, à la future femme et future mère qu'elle sera avec toutes les complications que cela implique, mais de grâce, la circoncision, que je sache, n'altère en rien la vie d'un homme.
La preuve, ici tout le monde s'en fout.

Ciao
vali
Veterran
 
Message(s) : 1660
Inscription : Mer 02 Mars, 05 12:43

Message par Sigismond » Mar 27 Nov, 07 7:16

Bravo, Vali, c'est vrai que j'ai commis un abominable lapsus : congolais pour nigérien. Bigre, je fais me faire descendre en flammes par tous les nationalistes... Je suis mauoooort !

Tant pis pour moi, encore que mon lapsus s'analyse en un avertissement qui vaut pour toutes les mamans et papas nigériens, aussi bien que pour ceux du Congo et qu'on pourrait résumer comme suit :

MERES ET PERES DE TOUS LES PAYS,

NE JETEZ PAS LE CLITORIS OU LE PREPUCE DE BEBE AVEC L'EAU DU BAIN !

Parce que pour ceux qui sont un tout petit peu psychologues, il est absolument évident que les dommages psychologiques de la circoncision sont tout aussi forts sur les petites filles, même là où la circoncision n'est pas ou plus pratiquée. Ca s'appelle le traumatisme de la menace de castration, aux effets graves et multiples, selon Freud et toute la psychologie et la psychanalyse contemporaine.

On ne castre pas impunément de leur organe autosexuel les petits garçons comme les petites filles. L'effet d'une pareille opération est de décréter péché originel la sexualité infantile, ce qui est une abomination puisque c'est la toute première sexualité, la plus innocente et naturelle qui soit. Il n'y a qu'à observer les singes, ils ne se gènent pas, eux et personne ne vient le rabrouer ni les circoncire !!!

D'ailleurs le Deuxième Commandement donné par Dieu à Moïse a interdit la circoncision en la déclarant criminelle :

"Je suis un Dieu jaloux qui punit le crime des pères sur les fils jusqu'à la troisième et à la quatrième génération.

"Jaloux" parce qu'il n'aime par qu'on se prenne pour Dieu à sa place en s'autorisant à modifier en quoi que ce soit sa création.

"le crime des pères sur les fils", c'est bien évidemment la circoncision, parce que "le" au singulier désigne un crime bien bien précis. Si c'avait été la criminalité en général, Dieu aurait dit : "les crimes des pères" ou " le crime du père".

Enfin la troisième génération, ce sont les grands-pères et la quatrième les arrière-grands-pères. Après il sont tous morts et il faut bien que la punition s'arrête. Si ç'avait été l'interprétation rabbinique orthodoxe d'un chatiment de la criminalité sur les enfants innocents, d'abord ce serait inhumain mais surtout, pour être aussi aveugle, on ne voit pas pourquoi ce châtiment s'arrêterait à la quatrième génération plutôt que de se poursuivre jusqu'à la fin des temps.

Cordialement, Sigismond
Sigismond
Doyen du forum
 
Message(s) : 207
Inscription : Jeu 29 Déc, 05 6:54

Message par Blanchard Alice » Mar 27 Nov, 07 8:37

Sigismond a écrit :

Bravo, Vali, c'est vrai que j'ai commis un abominable lapsus : congolais pour nigérien. Bigre, je fais me faire descendre en flammes par tous les nationalistes... Je suis mauoooort !


Alors commence par rendre son prépuce aux nigériens en changeant ce titre. Merci Sigismond.
Avatar de l’utilisateur
Blanchard Alice
Doyen du forum
 
Message(s) : 248
Inscription : Mar 17 Fév, 04 4:40

Changement de titre

Message par Sigismond » Jeu 29 Nov, 07 4:54

Je voudrais bien mais comment faire ?

Cordialement, Sigi
Sigismond
Doyen du forum
 
Message(s) : 207
Inscription : Jeu 29 Déc, 05 6:54

Message par Blanchard Alice » Jeu 29 Nov, 07 5:16

Mais en rétablissant les choses. Tu as fait comment lorsque tu as écrit congolais à la place de nigérien ? Alors corrige. C'est tout. Si tu ne peux pas le faire alors, tu comprends que ce n'est pas facile non plus de changer les choses lorsqu'on a passé des siègles à faire autrement que comme pense Sigismond.

Tu as peut-être raison de t'en prendre à cette bande de barbares qui coupent les prépuces pour des raisons infondées. Mais vois-tu, ici, pour l'instant, tu prêches dans le désert.

Mais comme tu es têtu, tu peux continuer. A force d'écrire sur le net, peut-être que ces pauvres sauvages, perchés sur leurs arbres finiront par voir la fumée et à entendre le son du tam-tam restranscrivant tes conseils donnés sur le net.

Hum, c'est à voir. Bon courage néanmoins !!! S'il te plaît enlève congolais et mets nigérien.
Avatar de l’utilisateur
Blanchard Alice
Doyen du forum
 
Message(s) : 248
Inscription : Mar 17 Fév, 04 4:40

changer nigérien pour congolais

Message par Sigismond » Dim 02 Déc, 07 8:57

Pas question, non pas parce que je ne peux pas mais parce que c'est un très beau lapsus qu'il faut conserver.

En effet, nigérien, c'est très bien, congolais aussi et c'est kif kif pour les citoyens du monde.

Cordialement, Sigi
Sigismond
Doyen du forum
 
Message(s) : 207
Inscription : Jeu 29 Déc, 05 6:54

Message par vali » Dim 02 Déc, 07 10:17

sigismond a écrit :Pas question, non pas parce que je ne peux pas mais parce que c'est un très beau lapsus qu'il faut conserver.

En effet, nigérien, c'est très bien, congolais aussi et c'est kif kif pour les citoyens du monde.

Oh la la, la la ! mais quelle arrogance ! :x
C'est le genre "Je sais tout et je ne sais rien" qui croit que ses paroles "sont d'évangile".

Ecoute bien "ci-gît c'monde" :
Commence par te procurer Nations Nègres & Culture du brillantissime Pr Cheikh Anta Diop,
tu lis notamment à la page 208,

oh puis non, je vais t'en écrire directement un extrait pour plus de compréhension :

[...] la circoncision, pour avoir tout son sens, doit être accompagnée de l'excision : ces deux opérations
ayant pour but de retirer à l'homme ce qu'il a de femelle et à la femme ce qu'elle a de mâle. [...]
Selon la cosmogonie Dogon, l'être qui vient au monde est, dans une certaine mesure, androgyne comme le premier dieu.
"Tant qu'il conserve son prépuce ou son clitoris, supports du principe de sexe contraire au sexe apparent,
masculinité et féminité sont de même force. [...]

Comprends-tu mieux ce qui t'échappe complètement ?

Attention : compréhension de l'origine des pratiques ancestrales n'est pas forcément synonyme d'approbation,
surtout au XXIè siècle, et ce pour n raisons !

Cela dit, ce n'est pas à toi, occidental, de juger.
C'est par les Africains eux-mêmes, comme notamment l'artiste Youssou N'Dour (qui combat l'excision),
que les mentalités peuvent changer.

Le reste, de ta part, relève du négativisme à l'occidentale.

Un conseil : avant de juger l'autre, juge-toi toi même et apprends de l'autre.

___________________
ps : merci à un ami qui se reconnaîtra ;)
vali
Veterran
 
Message(s) : 1660
Inscription : Mer 02 Mars, 05 12:43

Message par Sigismond » Lun 03 Déc, 07 4:45

"L'homme est pour l'homme l'être suprême."

Aussi lorsque tu m'écris :

"Cela dit, ce n'est pas à toi, occidental, de juger."

en intervenant dans un débat que j'avais avec une autre personne, tu t'autorises à juger. Je te rends la pareille et je ne vais pas me gêner, non pas en occidental, selon ta conception étriquée, passablement et arrogamment raciste, mais en citoyen du monde.

C'est en citoyen du monde que je prends la défense de tous les enfants du monde menacés de mutilations sexuelles (ma spécialité), sans me préoccuper s'ils sont africains, européens, américains, océaniens ou américains.

Je suis au courant, depuis longtemps des alibis prétendument culturels (de belles saloperies) qui sont en fait celles de la classe dominante africaine (les chefs et sorciers de village). Ils ne m'intéressent pas plus que l'alibi abrahamique, que celui soi-disant hygiéniste des médecins US ou d'autres.

La seule et unique réalité concernant les mutilations sexuelles infantiles est celle de la castration par les adultes-bourreaux des organes de l'autosexualité des enfants. C'est une honteuse et criminelle (crime contre l'humanité) abomination, où que cela se passe.

La seule chose qui compte pour moi, c'est le droit de l'homme à la propriété de son corps. Tout le reste est mauvaise littérature.

Pour ce qui est du "juge toi toi-même", à mon âge, il y a bien longtemps que c'est fait et je pourrais te raconter comment s'est passée pour moi, la répression - fascisante comme toutes les répressions - de l'autosexualité mais cela n'a guère d'intérêt, c'est banal.

Cordialement, Sigi
Sigismond
Doyen du forum
 
Message(s) : 207
Inscription : Jeu 29 Déc, 05 6:54

Message par Sigismond » Lun 03 Déc, 07 4:52

"Tant qu'il conserve son prépuce ou son clitoris, supports du principe de sexe contraire au sexe apparent, masculinité et féminité sont de même force."

Voici un excellent argument pour la conservation des organes humains de l'autosexualité. Il a été développé par le prix Nobel de médecine Georges Wald :

"Car c'est une chose barbare que d'accueillir un nouveau-né au couteau, par une mutilation délibérée. Et la partie supprimée n'est pas négligeable ; elle a des fonctions claires et valables à accomplir. Ne pas circoncire un garçon ne lui épargnera pas seulement une brutale violence à l'entrée de la vie, cela lui promettra une existence plus riche. Et ce non seulement parce que la possession d'un prépuce augmentera sa sensibilité génitale et rendra possible une activité sexuelle plus satisfaisante et agréable, mais aussi à cause de la considération… que le prépuce est l'élément femelle du mâle… Car chaque enfant est venu au monde avec beaucoup d'un sexe et un petit peu de l'autre. C'est une erreur que d'enlever ce petit peu de l'autre sexe par une mutilation. On devrait le laisser comme la nature lui a permis d'évoluer, comme chez l'enfant, de façon que, toute notre vie, nous puissions être beaucoup d'un sexe et toujours un petit peu de l'autre."

Circumcision (inédit). 1975. Harvard university library (archives).
hul.harvard.edu/huarc (box 103)
Sigismond
Doyen du forum
 
Message(s) : 207
Inscription : Jeu 29 Déc, 05 6:54

Message par Hannibal » Lun 03 Déc, 07 5:48

Sigismond a écrit :
Je suis au courant, depuis longtemps des alibis prétendument culturels (de belles saloperies) qui sont en fait celles de la classe dominante africaine (les chefs et sorciers de village). Ils ne m'intéressent pas plus que l'alibi abrahamique, que celui soi-disant hygiéniste des médecins US ou d'autres.


:P :P :P :lol: :lol: :lol:

J'adore ce type de niaiseries cher ami.
Je suis africain, noir charbon, kemit comme disaient les anciens égyptiens pour désigner leur couleur de peau ; je suis né et j'ai grandi en Afrique, mon père n'a jamais été chef du village et encore moins sorcier, mais je suis circoncis et me porte plutot bien, surtout là où vous focalisez votre combat.

Si votre combat à quelque raison d'exister, éviter des interprétations farfelues qui frisent le ridicule et qui montrent votre méconnaissance totale des sociétés que vous souhaitez "civiliser".

C'est aussi en prétextant lutter contre la barbarie des sociétés africaines que vous ne connaissez pas que la Bible dans la main gauche, et le fusil dans la main droite, votre civilisation a bousillé des cosmogonies locales, a bousillé des cultures millénaires, réduit à néant des pharmacopées, introduit l'usage de la torture, de l'assassinat, des systèmes politiques basés sur la répression sanguinaire...

Votre discours drapé du joli manteau de citoyen du monde est un recyclage subtil des pages sombres de la rencontre de l'Europe avec d'autres peuples de la planète. Dans cette conception messianique de la vérité, cette manière impolie et cavalière de juger des Cultures des autres, vous avez fait disparaitre des Peuples entiers de la Planète, devenues des espèces disparues. Au nom des droits humains, où sont les Maya, les Aztèques ?

Avec la vision moderne, en effet, nul ne peut soutenir l'excision telle qu'elle a été pratiquée par les sociétés traditionnelles même dans le principe. La sociologie historique africaine tente de comprendre pourquoi nos aieux pratiquaient cela, alors qu'ils étaient réputés particulièrement respecteux de l'écologie tant humaine que naturelle ?

Or les raisons liées à la limitation du plaisir sexuel chez la fille ou la femme que les sociétés africaines traditionnelles relativement récentes tentent d'expliquer ne tiennent pas la route, quand on sait que les recherches plus approfondies montrent que l'excision ne peut se comprendre sans la lier à la compréhension de la circonsion. Donc si la méthode est humainement plus brutale chez la fille, il reste qu'au départ, il n'y avait pas de discrimination d'autant les garçons comme les filles par classe d'age, subissaient ce rite afin de rentrer dans la vie adulte, en enlevant chez les uns l'aspect male apparent (clitoris), et chez les autres l'aspect femelle apparent (prépuce) afin de basculer définitivement du coté Homme adulte avec ce que cela représente et du coté Femme avec ce que cela représente dans ce type de Société.

On voit bien que nous sommes loin de ces arguments insuffisants et méprisants liés à la limitation du plaisir sexuel que les africains récents, ayant perdu une bonne part de leur mémoire, ont du bricoler pour expliquer un fait sociologique devenu barbare aujourd'hui.

Et plus fondamentalement, ce trait de la sociologie historique africaine explique aussi pourquoi les sociétés africaines n'ont connu de façon massive des phénomènes liés à l'homosexualité pourtant courant en Occident surtout en Grèce antique. Je ne dis pas que l'homosexualité n'a pas existé en Afrique, mais quand un enfant (garçon ou fille) a subi ce rite initiatique collectif, il tient à mériter désormais sa condition d'homme ou de femme dans la société.

Maintenant, quand on a compris cela, on peut expliquer aux populations que cela est revolu. Le progrès de la médécine montre que cette pratique n'est pas bien à cause de telle ou telle conséquence et il y a d'autres type de socialisation pour aider l'enfant à rentrer dans le monde des adultes...

Mais cette façon de juger les cultures sans les comprendre vous condamnera au rejet alors même que votre combat est justifié par ailleurs !
Avatar de l’utilisateur
Hannibal
Veterran
 
Message(s) : 3026
Inscription : Sam 29 Nov, 03 2:59

Message par venga! » Mer 05 Déc, 07 2:53

Mais bon sang !!! au lieu de se battre et focaliser sur un petit bout de peau masculin ne semblerait-il pas plus urgent de se battre, crier, se lever, se révolter et tout faire pour que le monde change en se ruant sur des causes et cas beaucoup plus urgent comme par exemple celui de la petite NOÉLANIE étranglée par racisme !!! Avez-vous pensez que ça pourrait arriver à nos enfants aussi !!!!!

Je ne dis pas que ta cause n'est pas bonne Sigismond, mais pardi !!! tu ne viendra pas nous faire accroire que cette cause est d'une urgence et d'une priorité absolu dans notre société de fou !!!!!

Faudrait quand même pas exagérer et cesser de nous casser les oreilles avec ta circoncision dont on en a rien à foutre parmi tout les dédales de problèmes prioritaires qui se passent dans notre monde souvent inhumain !!

Arrête ça, il y a bien pire sur cette terre que le combat que tu nous joue ici.

D'ailleurs ce n'est pas le fait de parler constamment d'un sujet qui va faire avancer les choses. IL FAUT BOUGER !
venga!
Veterran
 
Message(s) : 1620
Inscription : Ven 03 Fév, 06 6:18

Message par niaou » Mer 05 Déc, 07 4:07

Pour notre amputé du troisième pied, voici un sujet très très très très préoccupant, bien plus que le bout de mukanda dont il est le défenseur en chef!
A peine 10 % seulement des 120 000 séropositifs sont pris en charge médicalement au Congo.
Clique ici pour voir la réalité en face:
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Message par Sigismond » Mer 05 Déc, 07 5:08

Il y a une chose que vous refusez de voir en face :

Sur les dix génocides des temps modernes : Congolais, Héréros, Arméniens, Juifs, Biafrais, Cambodge, Tutsis, Hutus, Bosniens, Darfour, neuf ont impliqué des circoncis d'un côté ou de l'autre.

Cordialement, Sigi
Sigismond
Doyen du forum
 
Message(s) : 207
Inscription : Jeu 29 Déc, 05 6:54

Message par Hannibal » Mer 05 Déc, 07 8:01

Sigismond a écrit :Il y a une chose que vous refusez de voir en face :

Sur les dix génocides des temps modernes : Congolais, Héréros, Arméniens, Juifs, Biafrais, Cambodge, Tutsis, Hutus, Bosniens, Darfour, neuf ont impliqué des circoncis d'un côté ou de l'autre.

Cordialement, Sigi


Je suis sûr que si vous tenez ces mêmes propos sur un form Juif, en comparant la Shoa à un prétendu génocide des circoncis, soit vous serez banni, soit on vous collera une plainte...

Que voulez-vous, les Nègres sont gentils.
On peut insulter gratuitement et globalement les chefs de village africain, minimiser les crimes de l'esclavage, mettre au même niveau le génocide rwandais avec les prétendus assassinats de circoncis, relativiser la colonisation.. sur un forum congolais, non seulement, ça n'émeut personne, en plus vous ne risquez ni un bannissement, et encore moins une plainte...

Tant que vous n'apprendrez pas le sens de la mesure dans votre combat, c'est le dégout que vous m'inspirez !!!!!!!!!!
Avatar de l’utilisateur
Hannibal
Veterran
 
Message(s) : 3026
Inscription : Sam 29 Nov, 03 2:59

Message par Sigismond » Sam 22 Déc, 07 7:18

"C'est aussi en prétextant lutter contre la barbarie des sociétés africaines"

Mais pas du tout ; je lutte contre la circoncision indépendamment de l'ethnie, de la religion, etc. L'africaine n'est pas particulièrement visée.

Il y a aussi les USA, les Sud-coréens, les Philipins, les musulmans, les Juifs et quelques autres dans le pacifique...

Cordialement, Sigismond
Sigismond
Doyen du forum
 
Message(s) : 207
Inscription : Jeu 29 Déc, 05 6:54

Message par Sigismond » Sam 22 Déc, 07 7:30

"Or les raisons liées à la limitation du plaisir sexuel chez la fille ou la femme que les sociétés africaines traditionnelles relativement récentes tentent d'expliquer ne tiennent pas la route, quand on sait que les recherches plus approfondies montrent que l'excision ne peut se comprendre sans la lier à la compréhension de la circonsion. Donc si la méthode est humainement plus brutale chez la fille, il reste qu'au départ, il n'y avait pas de discrimination d'autant les garçons comme les filles par classe d'age, subissaient ce rite afin de rentrer dans la vie adulte, en enlevant chez les uns l'aspect male apparent (clitoris), et chez les autres l'aspect femelle apparent (prépuce) afin de basculer définitivement du coté Homme adulte avec ce que cela représente et du coté Femme avec ce que cela représente dans ce type de Société "

Saint Hannibal, priez pour nous. Tes ancêtres étaient des anges de douceur... au couteau à la main.

Tes recherches prétendues approfondies ne sont que de rationalisations de sociologues épatés en fascinés par leur objet d'étude. J'ai lu des pages et pages sur les mythes de la circoncision ou de l'excision, il y en a des tomes, ça n'explique rien car ce ne sont que des contes à but apologétique, inventés par les chefs et sorciers pour faire passer la pilule.

L'excision et la circoncision ont deux objets :

- 1 terroriser l'enfant pour le dominer (pour qu'il respecte et craigne le sacro-saint establishment des sociétés tribales : les chefs et les sorciers, les anciens)

et quand tu écris :

"quand un enfant (garçon ou fille) a subi ce rite initiatique collectif, il tient à mériter désormais sa condition d'homme ou de femme dans la société"

tu as parfaitement raison ; l'enfant en question est complètement terrorisé, pour la vie.

- 2 orienter la sexualité vers la reproduction

et un moyen identique : interdire (pour la fille chez qui ça devient douloureux) et limiter la jouissance autosexuelle.

Tout le reste est littérature.

Cordialement, Sigismond
Sigismond
Doyen du forum
 
Message(s) : 207
Inscription : Jeu 29 Déc, 05 6:54

Message par Hannibal » Sam 22 Déc, 07 7:59

Sigismond a écrit :Mais pas du tout ; je lutte contre la circoncision indépendamment de l'ethnie, de la religion, etc. L'africaine n'est pas particulièrement visée.

Il y a aussi les USA, les Sud-coréens, les Philipins, les musulmans, les Juifs et quelques autres dans le pacifique...


Ok, Chef,

Dans ce cas, débarassez votre joli discours des raccourcis ayant trait à l'ethnologie lénifiante.

Quand vous déclarez :

Je suis au courant, depuis longtemps des alibis prétendument culturels (de belles saloperies) qui sont en fait celles de la classe dominante africaine (les chefs et sorciers de village).


Qu'en savez-vous des Chefs de village et autres sorciers africains ?
Ces belles saloperies, comme vous dites, les avez-vous vues vous-même ?
Ces belles saloperies, comme vous dites, les avez-vous attestées sur le terrain par vous même ou simplement le psittacisme éternel des ethnologues que vous reprenez à votre compte ?

Vous ajoutez sans sourcier :

Saint Hannibal, priez pour nous. Tes ancêtres étaient des anges de douceur... au couteau à la main.


Les vôtres qui ont fait disparaitre de la surface de la Terre les Mayas, les Azstèques..., génocidé les indiens, réduits en esclavage les africains, détruit des cultures des autres par racisme et mépris, installent et mainteinnent des dictacteurs encore aujourd'hui en Afrique, et comble de l'ironie condamne Kadafhi pour les mêmes forfaits, les vôtres disai-je, sont sans doute des Archanges (Ange d'un ordre supérieur) ? C'est ça Monsieur ?

Vous ajoutez, la même rengaine ethnographique :

J'ai lu des pages et pages sur les mythes de la circoncision ou de l'excision, il y en a des tomes, ça n'explique rien car ce ne sont que des contes à but apologétique, inventés par les chefs et sorciers pour faire passer la pilule.


Ce que vous avez lu (encore venant de qui ?), moi, je les ai vécu en mon âme et dans ma chère.
Je peux mieux que vos lectures bucoliques (encore que...) faire la part des choses.

Mais votre suffisance est telle que vous ne pouvez vous empêcher d'insulter les Chefs de village africains et autres sorciers.
Si seulement, vous saviez ce que représente un Chef de village africain dans la société africaine contrairement aux chefs d'Etat actuels, chefs folkloriques que votre colonisation nauséabonde nous a légué en guise d'héritage, vous retournerez votre langue 10 000 fois avant de la pendre comme c'est le cas ici.

Un Chef dans un village africain est d'abord le symbole de la sagesse, garant des valeurs morales... et non cette espèce de fou que vous décrivez, résultat surement de vos fumeuses lectures ethnologiques.

Dites-moi qui vous lisez pour comprendre l'Afrique, je vous dirais qui vous êtes...
Avatar de l’utilisateur
Hannibal
Veterran
 
Message(s) : 3026
Inscription : Sam 29 Nov, 03 2:59

Message par vali » Dim 23 Déc, 07 1:43

Hannibal a écrit :Dites-moi qui vous lisez pour comprendre l'Afrique, je vous dirais qui vous êtes...

Sûrement un ami proche de ces "ingénieurs de l'âme" comme ce bouffon de Stephen Smith, par exemple.

A Sigismond, voici LA question qui devrait te préoccuper en premier lieu :

"Qui sommes-nous, nous qui avons pratiqué l’esclavage pendant des siècles (y compris après la Révolution) et aboli la peine de mort il y a un peu plus de vingt ans seulement, pour porter des jugements définitifs sur les rituels des autres ?"
vali
Veterran
 
Message(s) : 1660
Inscription : Mer 02 Mars, 05 12:43

Message par Sigismond » Dim 23 Déc, 07 6:11

" Ces belles saloperies, comme vous dites, les avez-vous attestées sur le terrain par vous même... "

Certainement pas, je n'ai pas de temps à perdre !

" ou simplement le psittacisme éternel des ethnologues que vous reprenez à votre compte ? "

Certainement pas, l'ethnologie m'assomme !

Je suis psychanalyste et je ne m'intéresse pas à toutes ces fables pour les petits enfants que les grands chefs et autres sorciers, sourciers ou ethnologues tentent de vous faire accroire. La seule chose qui m'intéresse, c'est de nous en débarrasser à tout jamais.

Quand à mes ancêtres, c'étaient de braves paysans qui n'ont jamais fait de mal à personne. Aussi je ne sais pas de quoi tu causes, je sais seulement que tu commences à me brouter avec tes généralisations dignes des pires aneries racistes anti-blancs.

Range ton savon paranoïaque etgarde le pour toi-même.

"vous ne pouvez vous empêcher d'insulter les Chefs de village africains et autres sorciers. "

J'insulte tous les fascistes, qu'ils soient blancs ou noirs et si ça t'emmerde, c'est le même prix.

"Un Chef dans un village africain est d'abord le symbole de la sagesse, garant des valeurs morales... "

Ces chefs là sont mes amis, à condition qu'ils laissent tomber les rituels barbares.

Et justement, il y en a qui commencent à le faire :

Ainsi en Lybie, un grand chef, un vieux juge, aujourd'hui à la retraite, a bravé les fatwas islamo-fascisantes pour s'élever contre la circoncision :

"En vérité il y a dans la création des cieux et de la terre et dans l'alternance de la nuit "et du jour, des signes certains pour les hommes doués d'intelligence,

"qui, assis, debout ou couchés, se souviennent de Dieu, méditant sur la création des "cieux et de la terre (en disant) : "Seigneur, ce n'est pas en vain que tu as créé cela ! "Gloire à toi ! Préserve-nous du supplice du feu !" (3 : 190-91) (*)


(*) Cité par le juge libyen (aujourd'hui retraité) Mustafa Kamal Al-Mahdawi dans son livre (Al-Bayan bil-Qur'an, 2 volumes, Al-dar al-gamahiriyyah, Misratah et Dar al-afaq al-gadidah, Casablanca, 1990, vol. I, pp. 348-350) où il affirme que le Coran refuse la circoncision. Al-Mahdawi se réfère au verset 86 : 14 pour estimer que Dieu ne peut pas s'adonner à de telles futilités. Accusé d'apostasie et menacé de fatwa s'il ne se rétractait pas, Al-Mahdawi fut poursuivi devant un tribunal islamique. Bien qu'il ne se soit pas rétracté, la cour d'appel de Benghazi le relaxa de l'accusation d'apostasie (peine de mort) ; sa lecture scrupuleuse du Coran ne permettait pas de le condamner. Son livre fut cependant interdit. La docteure égyptienne Nawal Al-Saadawi, Jamal Al-Banna et divers autres auteurs et universitaires musulmans s'élèvent aussi contre la circoncision. (cf. S. Aldeeb Abu-Sahlieh. op. cité p. 32. p.147-48)

(Sami Aldeeb, le palestinien catholique professeur de droit musulman à l'université de Lausanne est un autre de ces grands chefs qui, malheureusement, ne courent pas les rues et ressemblent à monsieur toutlemonde ; la docteure Nawal Al-Saadawi en est une aussi, de cheffe)

Encore une fois, range ton savon, ça coûte cher le savon, garde-le pour d'autres.
Sigismond
Doyen du forum
 
Message(s) : 207
Inscription : Jeu 29 Déc, 05 6:54

Suivant

Retour vers Forum Public

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)
cron