Boa au piment vert

Recettes et trucs pratiques sur la cuisine congolaise.

Message par Mecbohem » Ven 24 Juin, 05 11:55

Blaise a écrit :Le poisson salé dans le bitsunkulu !!!!!!!!!!!!! tu connais pas ?

Ben si, justement, mais quand j'étais gamin, je triais les bitsunkulus du makayabu, depuis j'ai plus eu l'occasion d'en remanger !
Avec le bintsukulu et le bibette on peut gagner les bouches des blancs. Et faire aimer un peu plus notre cuisine aux étrangers. En plus c'est original comme plats. Disons typique. (Nous y reviendrons)

Très franchement, depuis tout gamin, depuis mon arrivée dans ce pays, je n'ai jamais compris le besoin de certains frangins de toujours vouloir prouver je ne sais quoi au blâan, rien à secouer qu'il aime mes chenilles, ma spiritualité, mes valeurs...Tout ce que j'attends de lui c'est qu'il n'empiète en rien sur tout ce qui fait mon être profond, mon essence, l'embêtant c'est qu'il passe son temps à vouloir s'asseoir sur les miens depuis son entrée sur le continent!

En parlant de mon beauf, en 92 il était DRH. Même initiale de nom que moi. Si t'as connu quelqu'un qui travaillait à SARIS en 92, forcément qu'il l'a connu et donc forcément qu'il a connu son épouse.

Alors ton beauf, ne l'était plus en 96, car c'était un certain Moussitou qui était DRH à ce môment-là et il avait longtemps vécu en France m'avait-on dit!

J'attends qu'une femme congolaise (pardon) un congolais amoureux du bibette et bintsukulu comme moi, se prononce également sur ce plat. En tout, j'en ai parlé déjà avec beaucoup de gens que nous connaissons virtuellement en commun. Je me suis donné pour projet de faire connaître le bibette aux français.

Chacun sa route, chacun sa voie!

_____________
Mecbohem
Mecbohem
Veterran
 
Message(s) : 1238
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : Région parisienne

Message par Blaise » Sam 25 Juin, 05 7:13

Mecbohem a écrit :
Blaise a écrit :
Avec le bintsukulu et le bibette on peut gagner les bouches des blancs. Et faire aimer un peu plus notre cuisine aux étrangers. En plus c'est original comme plats. Disons typique. (Nous y reviendrons)

Très franchement, depuis tout gamin, depuis mon arrivée dans ce pays, je n'ai jamais compris le besoin de certains frangins de toujours vouloir prouver je ne sais quoi au blâan, rien à secouer qu'il aime mes chenilles, ma spiritualité, mes valeurs...Tout ce que j'attends de lui c'est qu'il n'empiète en rien sur tout ce qui fait mon être profond, mon essence, l'embêtant c'est qu'il passe son temps à vouloir s'asseoir sur les miens depuis son entrée sur le continent!



N'y vois aucun complexe Mecbohem. S'il y a un congolais qui n'a aucun complexe du blâân c'est bien moi, même si j'avoue aimer la culture des blââns, justement par leur façon de mettre en valeur les choses.

Mecbohem, un jour en allant au resto, ma fille (6 ans et demi) m'a dit : "Papa, et si on allait dans un restaurant congolais !".

T'en connais Mecbohem, des restaurants congolais qui fassent pas ghettos et où tu peux aller manger en famille avec enfants à bas âge ou entre amis ?

C'est aussi des collègues de boulots qui me réclament souvent un resto congolais. Je les emmene où, je leur fais manger quoi ?

C'est cette vision là aussi qu'il faut que le congolais adopte.

Le congolais ne fait aucun effort d'amélioration de sa cuisine parcequ'il n'a pas cette vision. Or si on l'avait on s'améliorerait beaucoup, en qualité et en présentation. Le blanc (pardon) le blaân et tous les autres ont hissé leur cuisine au niveau de l'art, nous comme toujours, on tire la queue.

Le jour où ma fille m'avait demandé un restaurant congolais, on a terminé dans un restaurant Marocain à Maison Alfort. Il y avait de l'art. Depuis le mur jusqu'aux assiettes. De l'art Marocain pour ne pas dire arabe.

- Les collègues marocains nous invitent dans des restaurants marocains

- Ma très charmante collègue et amie franco-indienne nous invite dans des restaurants indiens

- Les collègues pakistanais, nous invitent dans des restaurants pakistanais

- Les collègues chinois, vietnamiens et gambodgiens, nous invitent dans des resto chinois, vietnamiens et gambodgiens.

Et tous ces restaurants là, cotoient des restaurants français.

Où sont donc les restaurants congolais ?

Pour sortir la restauration congolaise des ghettos, c'est un problème financier. Il faut élargir la clientèle. Et attirer la clientèle à pouvoir d'achat élevé, et qui a une tradition d'aller au restaurant et le blâân est celui-là.

De toute façon mecbohem, toute cuisine doit vivre, doit évoluer. En matière de cuisine il faut de la créativité. Or la cuisine congolaise semble statique.

Mecbohem, ça fait plusieurs années que je passe le message. Je contribuerai volontiers en tant qu'actionnaire (donc affaire privée et lucrative) à l'ouverture d'un restaurant congolais en plein milieu de paris (et à l'exception du 18ème).

Mecbohem a écrit :
Blaise a écrit :
En parlant de mon beauf, en 92 il était DRH. Même initiale de nom que moi. Si t'as connu quelqu'un qui travaillait à SARIS en 92, forcément qu'il l'a connu et donc forcément qu'il a connu son épouse.

Alors ton beauf, ne l'était plus en 96, car c'était un certain Moussitou qui était DRH à ce môment-là et il avait longtemps vécu en France m'avait-on dit!


Oui mon beauf grand cadre, fut viré de son poste de DRH de la SARIS avec l'arrivée de LISSOUBA au pouvoir. Déjà rien que pour les 2 jours que j'ai passé chez eux en 92, les rumeurs s'amplifiaient déjà sur la necessité de remplacer ce "mbochi" qui empêchait le recrutement des NIBOLEK à SARIS.

J'étais très surpris car j'ai jamais su que mon beauf était mbochi. Ce n'est qu'après son éviction à ce poste que je saurais qu'il était d'un parent mbochi et l'autre kamba. Je ne sais pas si c'est le père, la mère, ça m'a jamais interessé de savoir. J'en aurais honte de demander même à ma nièce (sa fille) qui est ici en FRANCE et qui doit le savoir. Tu sais c'est le genre de chose auxquelles on faisait pas attention dans notre Congo à nous que nous avions batti entre 1970 et le milieu des années 80.

Mon beauf et ma soeur s'étaient rencontrés et ils s'étaient mis ensemble. Pour nous ça s'arrêtait là.


Mecbohem a écrit :
Blaise a écrit :J'attends qu'une femme congolaise (pardon) un congolais amoureux du bibette et bintsukulu comme moi, se prononce également sur ce plat. En tout, j'en ai parlé déjà avec beaucoup de gens que nous connaissons virtuellement en commun. Je me suis donné pour projet de faire connaître le bibette aux français.

Chacun sa route, chacun sa voie!



Chacun sa route comme tu l'as dit Mecbohem. Mais tu sais que moi je suis très américain dans ma tête. Derrière le bibete, je vois aussi des dollars.

La FRANCE a réussi un merveilleux mariage entre les dollars (pardon) les euros et la gastronomie. Même les anglais les ont copié. On aurait intérêt à copier les français de ce coté là.

J'adore la gastronomie française. Surtout la gastronomie du PERIGORD, qui me fait penser à la gastronomie de la BOUENZA mais en vachement plus améliorée.

Blaise
Blaise
Veterran
 
Message(s) : 5933
Inscription : Dim 07 Avr, 02 10:46
Localisation : Val-de-Marne

Message par Mecbohem » Sam 25 Juin, 05 11:54

Blaise a écrit :Mecbohem, un jour en allant au resto, ma fille (6 ans et demi) m'a dit : "Papa, et si on allait dans un restaurant congolais !".

T'en connais Mecbohem, des restaurants congolais qui fassent pas ghettos et où tu peux aller manger en famille avec enfants à bas âge ou entre amis ?

Oui, j'en connais au moins un actuellement, un restaurant de l'autre rive, merveilleux, spacieux, propre, accueillant, chaleureux, bien aéré, il vaut le détour malgré la distance: il se trouve à Evry-centre, juste au niveau de la gare.
On y mange bien, copieux, une vidéo accompagne les ébats, de la musique Congolaise bien sûr, bref on se sent comme là-bas tout en étant ici, il est très éloigné de Paris, mais aller au resto, surtout dans le contexte où tu le signale, c'est aussi voyager, alors il en vaut le détour, du reste Evry n'est qu'à 15 mn de la porte d'Italie quand ça roule bien!

C'est aussid es collègues de boulots qui me réclament souvent un resto congolais. Je les emmene où, je leur fais manger quoi ?

Eh bien maintenant tu sais où les emmener tes collègues, tu feras ainsi de la pub pour ces frères en pleine expansion et tes collègues seront fiers de toi, il suffira juste que tu leur précise que seule la séparation voulu par leurs ancêtres nous a fait passer pour différents mais qu'en réalité ces deux Congos-là ne sont qu'un!

Le jour où ma fille m'avait demandé un restaurant congolais, on a terminé dans un restaurant Marocain à Maison Alfort. Il y avait de l'art. Depuis le mur jusqu'aux assiettes. De l'art Marocain pour ne pas dire arabe.

Emmenes ta fille là-bas et viens nous en dire des nouvelles, si tu veux le téléphone, je te le donnerais un de ces jours, car je sais comment y aller mais ne l'ai pas du tout!


Où sont donc les restaurants congolais ?

Maintenant tu pourras en citer au moins un, mais je suis persuadé qu'en fouillant bien, on peut en trouver d'autres de même qualité.
Tiens maintenant que j'y pense, porte de Saint Ouen, donc plus près de Paris, tu as aussi chez "mère Véro", dans un cadre très moderne, à mi-chemin entre la boite de nuit et le resto classique, on y mange rès bien.

Chacun sa route comme tu l'as dit Mecbohem. Mais tu sais que moi je suis très américain dans ma tête. Derrière le bibete, je vois aussi des dollars.
La FRANCE a réussi un merveilleux mariage entre les dollars (pardon) les euros et la gastronomie. Même les anglais les ont copié. On aurait intérêt à copier les français de ce coté là.

Si c'est une histoire de gros sous, pourquoi pas, question de valeurs, alors-là je te comprends mieux, mais je maintiens le "à chacun sa route et ses valeurs": la propension à tout vouloir monnayer et tirer profit contribue à ramener le niveau de vie humain à néant, à la base se nourrir était avant tout un simple plaisir à partager, point!

____________
Mecbohem
Mecbohem
Veterran
 
Message(s) : 1238
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : Région parisienne

Message par Invité » Sam 25 Juin, 05 12:35

Mecbohem, je suis mort de rire !
Le noir restera le noir :lol: :lol: :lol:

Pour toi qui qui baigne dans ce monde occidental depuis ta tendre jeunesse, c'est de cette façon là que tu me renseignes sur ce fameux restaurant congolais ?

Un blâân aurait donné :

Nom resto
Adresse exact
Téléphone


C'est à ce niveau là que je veux que le noir progresse. ça ferait gagner du temps à tout le monde. On est pas à Massembo-Loubaki ici. Ce restaurant a bien un nom, adresse et téléphone.

Ainsi, je peux téléphoner avant de faire un tour en "éclaireur" d'abord moi-même, puis avec ma petite famille, puis mes collègues.

Je t'assure Mecbohem, mes collègues n'attendent que ça. En réalité ce sont des ex collègues, On est aujourd'hui une grosse bande de toutes les nationalités. La dernière fois qu'on s'est retrouvé c'était au MAKOUMBA plus d'une trentaine de personne rien que pour nous. Repas Brésilienne, puis SALSA colombienne.

Le MAKOUMBA se trouve près de la Cité des Sciences à Paris.

On a jamais fait Africain jusqu'à présent. Ma petite stagiaire sénégalaise nous avai promis le PARIS-DAKAR, mais ça s'est pas fait, puis elle est au CANADA aujourd'hui où elle a trouvé un super poste.

PARIS-DAKAR, un resto sénégalais qui serait situé dans Paris coté Montparnasse.

Je crains Mecbo que si je dis à mes collègues que je vous invite dans un Resto congolais à EVRY, que tout le monde trouve une mission longue durée à TOULOUSE, LILLE, LONDRES, BONGKOK, qui l'empêcherait de venir. Jusqu'à présent, quand on sort, on reste dans PARIS. Mais à titre personnel communique moi ici le nom, adresse,téléphone de ce resto et j'irais moi-même en éclaireur.

Oui c'est vrai aussi que j'ai déjà mangé dans un resto congolais (RDC) à Saint-Ouen. D'ailleurs c'est une amie camerounaise qui nous l'avait fait découvrir. On était entre africains. C'est vrai que pour entre nous, c'était déjà assez bien. Mecbohem, crois-moi, j'encourage cela, s'il y a un frère ou une soeur congolaise qui ouvre un resto congolais digne de ce nom dans un endroit fréquentable par tous. Toutes les semaines je lui emmenerais du monde. Des Européens, des américains, des asiatiques qui ne demandent que ça !


Blaise
Invité
 

Message par Blaise » Dim 26 Juin, 05 4:28

Blaise a écrit :

Anonymous a écrit :Des Européens, des américains, des asiatiques qui ne demandent que ça !


Je parlais de la cuisine congolaise bien entendu. Et en termes d'Américains, il s'agit encore plus de nos amis latino-américains et de l'Amérique Centrale notamment (Brésil, Cuba, Vénézuéla, Argentine, Mexique, Chili, etc.....).

Il y a des Restaurants Mexicains, Brésiliens dans Paris, des clubs de danse du Tango Argentin, de la Salsa cubaine, des poetes chiliens.

Et nous Mecbohem ?

On pourra en débattre au forum public si tu veux. Voilà les batailles qu'il nous faut désormais gagner Mecbohem. Le reste est un retour en arrière car ces combats là ont déjà été gagnés. Il faut avancer Mecbohem.

En valorisant ta gastronomie en terre française en l'élargissant à toute la population française comme les "arabes" ont fait avec leur COUSCOUS, les Italiens avec leur PIZZA, les Espagnols avec leur PAELA tu marques de ton empreinte ta société française dans sa muticulturalité.

Les chinois ont réussi a faire rentrer leurs beignets en FRANCE. Nous qui savons faire les meilleurs beignets du monde. Nous sommes toujours à la traine.

J'ai eu à faire vendre des beignets à une congolaise à la fête de l'huma à la COURVEUVE. Ce fut un succès incroyable ! elle ne savait plus où mettre l'argent. Il fallait des mains pour l'aider à vendre les beignets. L'année d'après je lui ai dis, on loue un stand à nous tout seul, beignets, nourriture congolaise, musique et bar congolais. Mais mon frère Mecbohem, je ne comprendrais jamais le congolais. JAMAIS !

Tu me diras que je cherche toujours un rapport avec l'argent. Mais oui Mecbohem, c'est avec l'argent qu'on protège la culture aujourd'hui. Regarde comment ce sont les chinois qui aujourd'hui gouvernent notre consommation de Safous à PARIS. Là, j'aborde des grands sujets Mecbohem. C'est pas le but de ce fourm. Alors retournons dans notre petite cuisine, comme nous savons le faire.

C'est quoi déjà, le bibete ? Ce sont les graines de courges ? c'est comme cela qu'on disait au pays, n'est ce pas ?

Blaise
Blaise
Veterran
 
Message(s) : 5933
Inscription : Dim 07 Avr, 02 10:46
Localisation : Val-de-Marne

Message par Mecbohem » Mer 29 Juin, 05 12:16

Salut Blaise,


Voici les coordonnées du restaurant:
Nom: Chez Sims
Adresse: Rue Benjamin Franklin
Ville: Evry
Téléphone: 06 09 05 36 93
C'est en face de deux hotels dont l'un est l'hotel Etape, il m'a fallu y aller pour prendre tous ces renseignements!
Voilà maintenant tu pourras t'y rendre en éclaireur, puis avec qui tu veux.

____________
Mecbohem
Mecbohem
Veterran
 
Message(s) : 1238
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : Région parisienne

Message par Blaise » Mer 29 Juin, 05 6:07

Merci Mecbohem pour tous les efforts que tu accomplis. Mais je dis "peut mieux faire !"

- Il manque le numéro de la rue
- Puis pour un resto il devait avoir un numéro fixe. Tu m'as donné un numéro de portable (si je vois bien). Du pur congolisme. Non pas de ta part, mais de notre cher Patron de resto.
- J'ai fait une recherche dans les pages jaunes de France télécom, le resto n'est pas référencé.


Bref, je vois qu'on est toujours dans le mboka-mboka. Et dire que certains congolais ici se moquent de moi quand, je fais peser des sacs de foufous au Congo. La démarche que j'emploie au Congo est la même que ce que tu viens de faire. J'envoie les gens sur le terrain, ils prennent les infos précises et on les nettoie, on les agrège (pour reprendre un terme qui m'est cher dans le domaine des bases de données) et on les rentre dans notre DATA WARE HOUSE sur le Congo-Brazzaville.

Très cher Mecbohem, ce que tu viens de faire et que je te demande d'approfondir davantage n'est pas différent de ce que fait le Guide du routard par exemple. Si le blâân arrive à faire des grandes choses c'est parce qu'il sait faire petites choses. Nous les congolais quand tu commences à faire les petites choses on se moque de toi. On dit que c'est inutile, ça n'apporte rien. On préfère commencer tou de suite avec les grosses (choses bien entendu).

Tiens il est bientôt 05h, et j'ai devant les yeux "Le guide du routard Afrique Noire" , que je viens de m'acheter. Il ne font pas autre chose que ce que tu viens de faire Mecbohem, et que je fais faire à mes collaborateurs au Congo.

Bien sûr Mecbohem, dans ce Guide du routard Afrique Noire. Il n'ya pas le Congo (les Congo). Ni le grand Congo (RDC) ni le petit Congo (Brazzaville). C'est le témoignage même de notre culture. Comment voulons nous que les gens viennent visiter notre pays, s'ils n'ont aucune info pratique sur le pays. D'où l'idée du DATAWARE HOUSE (qui me tient tant à coeur) et où chaque congolais pourra faire émerger son propre data mining.

Data mining restauration, data mining culturel, data mining économique, data mining sportif, data mining musical avec possibilités de croiser les informations à partir de cet entrepot des données , le fameux DATA WARE HOUSE qui m'est si cher.

Et avec le support d'une association derrière (NOUVELLE ELITE, en l'occurence), on peut légaliser cette démarche.

Enfin concernant toujours ce fameux Guide du routard Afrique Noire, il est bien mentionné sur la couverture "Sans Côte d'Ivoire, ni Sénégal, ni Cameroun" qui font certainement l'objet de Guide spécifique. Mais pour pouvoir faire un Guide spécifique sur un pays, il en faut de la data. Quels sont les hôtels au Congo ? les adresses ? les prix des chambres, avec petit lit, grand lit. Le prix du repas. Menu, à la carte, etc....

En parlant des prix des repas dans les restos au Congo, je disais l'autre jour, que je trouvais 10 euros excessivement cher pour un repas au Congo. C'est ce que j'utilise en FRANCE pour le déjeuner quand je bosse à l'extérieur. Et même, la moitié est prise en charge car on considère que 10 euros le repas c'est cher, déjà ici en FRANCE où le pouvoir d'achat est 10 fois plus élevé qu'au Congo. Quand je me tapes un resto le soir (remboursé quand je suis en mission), ça fait 15 euros. Je parle pas des resto de luxe. je bouffe pas sur les champs Elysée moi. Quoi que ...

6000 CFA au Congo c'est environ 9,5 euros. C'est cher mon cher Mecbohem. Quand tu penses que la salaire moyen au Congo est de 50 000 CFA. Donc tu fais 10 repas au resto et c'est tout ton salaire qui est bouffé. C'est comme si en FRANCE avec un SMIC à 1000 euros, le repas dans un resto à peine correct coutait 100 euros, c'est ce que ça veut dire. Et cela pour manger local à BRAZZA.

En 2002, un de mes beaufs (un autre), m'avait invité manger dans le fameux resto de la rue LOUTASSI, le "pauvre" a sorti 13 000 CFA pour payer la note. je souffrais pour lui (bien que prof de FAC au Congo donc les plus haut salaire du Congo hors politique). J'avais mangé quoi ? 1 maboké, 2 safous et 4 fines tranches de moungouélé, plus une ngok bien sûr.

Le lendemain, une vieille connaissance (tu vois ce que je veux dire) m'invitera déjeuner au centre ville dans un resto congolais. Prix du menu 13 000 CFA (20 euros), donc à deux ça fait 26 000 CFA (40 euros). Soit le SMIC congolais. Je lui ai demandé "c'est toi qui paye ?"

Elle m'a dit "nini ?" ("quoi ?"), en me dévisageant de haut en bas puis de bas en haut (comme savent le faire les femmes chez nous).

Je lui ai dit, "alors je te laisse manger et on se rejoint après".

- "Mais j'ai pas d'argent", m'a telle dit, en m'enguelant.

- "Moi non plus ! et alors, pourquoi tu as choisi ce resto ?", lui ai je demandé, gentiment.

Ah ! le CONGO. Les congolais. Les congolaises.

D'après que la patronne du Restaurant de la rue LOUTASSI est une béninoise et celle du restaurant congolais du centre ville, ....une camerounaise.

Ce qui est hallucinant c'est que ces restos sont pleins, avec même nombre d'hommes et de femmes à l'intérieur, et plein de 4X4 climatisés garés dehors.

Non cher Mecbohem, c'est pas ça mes références. Personnellement il y a un resto qui m'a beaucoup inspiré quand j'étais plus jeune au Congo, cest le restaurant "COCO MANIOC". Je ne sais pas si tu l'as connu. Il était situé à l'époque sur l'avenue de la PAIX à hauteur du marché de MOUNGALI. On y mangeait pour 500 CFA (même si il y a eu l'inflation depuis). C'était bon, et il y a même les blââns qui venaient y manger. Même s'il faut reconnaitre que les rideaux étaient sales quand même.....

Il y avait aussi le restaurant chez "Mama BONDO" sur l'avenue des 3 martyrs, pas loin du Rond Point KOULOUNDA. Il était très propre celui-là. Ce resto avait même été lancé par Michel BOYIBANDA dans une de ses chansons.

C'est ce type de resto qui m'inspirent plus. Il suffit d'y ajouter plus de proprété et d'hygiène. j'aurais eu ça quand j'étais à BRAZZA avec mes amis blââns, ils auraient apprécié le "COCO-MANIOC" . Ils vaient cepandant très apprécié quand on avait été faire les courses au marché TOTAL a BACONGO, puis au marché de la PV. On avait fait des cours plus de 600 000 CFA (makayabu, mokalu, haricot, foufou, riz, etc...). Et j'avais payé une jeune fille pour leur faire la cuisine. Il était logé à l'ORSTOM de Brazzaville. Très beau cadre. Ils ont jamais mis les pieds au SCORE de Brazzaville. Parmi les amis français, il y avait une géologue. mais ils ont pas profité de Brazzaville. IL N'Y A RIEN A BRAZZAVILLE quand tu emmènes les étrangers blââns.

Je remercie le DIRECTEUR de l'ORSTOM de Brazzaville de l'époque. me voyant entrain de me dépatouiller tout seul dans BRAZZA, c'est lui qui proposa de loger gratuitement ma délégation étrangère dans le Village de l'ORSTOM à Brazza. Et pourtant en partant j'avais eu des garanties qu'ils seraient logés à la cité Universitaire de l'INSSED à Brazza. D'autant plus que c'était la période des vacances.

Mais voyant arrivés des blââns. Tout le monde croyait que j'avais l'argent et mes amis blancs aussi. C'est vraiment dommage cette façon des congolais de voir le blanc qui vient chez nous.

A Brazza, mes amis ne demandaient qu'une chose, ils s'attendaient à pouvoir vivre comme nous.....goûter nos plats. Mais j'a été le premier a être vraiment déçu.

Là-bas, j'ai pas pu faire correctement manger congolais à mes amis géologues. Ici je peux pas faire correctement manger congolais à mes amis informaticiens. C'EST TRISTE ! même s'il m'arrive ici d'inviter en "individuel" pour faire manger congolais.

ps : j'irai en éclaireur chez SIMS, et je vous en donnerai les nouvelles ici, même.

Merci Mecbohem.


Blaise
Blaise
Veterran
 
Message(s) : 5933
Inscription : Dim 07 Avr, 02 10:46
Localisation : Val-de-Marne

Message par Hervé-Gilles Koutsimouka » Lun 04 Juil, 05 11:37

Bonjour!

Bisulu (Pâte d'arachide), na Mfumbua (coco) du Mukalu plus du piment non broyé à maturité la sauce parait un peut huileuse... (AAAAAAHHHHHHHHHHH Gnoka MUFUOFUO Mukalu na ngai) Oyo Ézalaka Mboka Mbandéko...

En tous les cas, ça fait trop de BAS temps donc ça ma dit plus rien, c'est la vie...

Bien à vous!
Hervé-Gilles Koutsimouka
Veterran
 
Message(s) : 1112
Inscription : Mer 01 Oct, 03 9:22

Précédent

Retour vers Cuisine

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invité(s)
cron