Le Buekabueni (2)

Recettes et trucs pratiques sur la cuisine congolaise.

Le Buekabueni (2)

Message par Mayombe82 » Dim 30 Juil, 06 4:42

Dans un thread précédant, j'avais été interpelé par les Systas Vali et Venga:

Merci Mayombe écrit en Lingala pour moi.... cette recette fera un malheur !!
Venga
J'allais l'dire !

Tu peux traduire frangin ?
Vali
Frangines Venga et Vali, je manque complètement à mes devoirs. J’espère que d’ici là, vous aurez trouvé un peu de buekabueni pour découvrir et déguster.

Voici la traduction :

C’est un poisson qui est extrêmement salé, à ce niveau, certains le font bouillir longtemps le jour même de la cuisson (2 à 4 fois pour bien faire évacuer le sel). Personnellement, je préfère le mettre la veille dans une marmite ou une cuvette pleine d’eau et je laisse jusqu’au lendemain. Là, à coup sûr, le gros du sel est parti, et certains pensent même que tout est parti ! (C’est une question de palais…)
Juste avant la cuisson, bien nettoyer le poisson car il a souvent plein d’impuretés (ça peut être un gros, un petit morceau ou plusieurs selon la quantité dont vous disposez, les Systas…)
• on peut simplement le faire frire (certains diront revenir…) dans une poêle avec un peu d’huile (de colza, d’arachide, mais pas d’huile de palme, de grâce ! j‘ai subi ça un jour, et je peux vous dire que j’en ai encore le goût…) ou de la margarine à cuire. Les oignons, je les mets en fin de friture qu’ils ne soient pas cramés ; oignons préalablement découpés en fines lamelles bien sûr…
• vous pouvez aussi faire un bouillon avec juste un peu de sel (au cas où le poisson aurait perdu toute sa salinité…), un peu d’oignons découpés en lamelles ou une grosse échalote (les deux peuvent aussi aller ensemble). Mettre les morceaux avec un peu d’eau (4 à 6 verres d’eau selon vos goûts) directement dans la casserole. Et laisser chauffer. Concernant les ingrédients, là, j’ai donné la base. Selon les goûts, on peut ajouter un poivron (vert de préférence) prédécoupé aussi, du poivre moulu (je préfère le noir), des épices de poisson. Si on aime le piment, on peut en mettre un entier dès le début et le percer vers la fin. Un bon bouillon de poisson salé (le buekabueni en est une forme pour moi) ou de poisson fumé (mokalu) va obligatoirement avec le coco, pour moi évidemment. Quand on sent que le poisson est bien tendre (il faut goutter évidemment), on prend son coco qu’on bien lavé au préalable, qu’on a laissé reposer dans une passoire et on le met dans la marmite, ET ON ARRETE LE FEU AUSSITOT, car le coco ne va pas avec le feu. Sinon, il devient rouge et immangeable. Les épinards ou d’autres légumes peuvent très bien suppléer le coco, mais dans ce cas, ça se met au milieu de la cuisson ou au début. PAS A LA FIN, sauf si ce sont des légumes pré-cuits de nos chers supers marchés.
• Vous pouvez aussi faire votre buekabueni en 3 pièces (avec de la pâte d’arachide en plus du coco)

Les sœurs, je reste à votre disposition pour tout éclairage. :lol:
J'espère que vos bonhommes apprécieront :noel
Bon appétit. :D

@+, M82 :fish
Avatar de l’utilisateur
Mayombe82
Veterran
 
Message(s) : 2595
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00

Message par Niaou » Dim 30 Juil, 06 5:01

Mayombe82 a écrit :ET ON ARRETE LE FEU AUSSITOT

Il faudrait se prémunir des menottes, d'une matraque, d'une bombe lacrymogène au cas où, pour l'arrêter et le mettre au gnouf!
Sinon, il peut détaler, et pour l'attraper, ce sera une autre histoire!
Moi je l'éteindrais plutôt...
Pour ce qui est des légumes, je varierai avec le bari, légume très prisé, avec le musoso...
Le coco, je le trouve vraiment indigeste, et mon wuara le surnomme à raison "Tergal" car le coco ne se transforme en aucune manière et est expurgé dans le même état qu'il est englouti.
Il me fait penser au musakasaka, cette éponge en fibre végétale qu'on utilise chez nous pour se frotter le corps lors d'une douche.
Il y en a qui kiffent pour le coco, mais là, des goûts et des couleurs...
:lol:
Niaou
 

Message par vali » Dim 30 Juil, 06 5:18

Oh ! Merci, grand chef Mayombe ! :chef:

Eh ben dis donc, je suis épatée de lire les conseils culinaires que tu nous prodigues !
J'espère que vos bonhommes apprécieront

Quand ? dans trente ans ! :-?

Je garde cette recette précieusement sous le coude, ça pourra servir ! ;)
Encore merci, frangin.

Vali
vali
Veterran
 
Message(s) : 1660
Inscription : Mer 02 Mars, 05 12:43

Message par Mayombe82 » Dim 30 Juil, 06 8:41

Oh ! Merci, grand chef Mayombe !
Grand? N'exagérons pas! C'est moi qui te remercie...

Quand ? dans trente ans !
Pourquoi attendront-ils 30 ans? Quand c'est bon, ils peuvent apprécier aussitôt, isn't? Et même s'ils ne le disent pas, à voir le visage de quelqu'un qui apprécie un repas, on peut aisément deviner... :lol:

@+, M82 :fish
Avatar de l’utilisateur
Mayombe82
Veterran
 
Message(s) : 2595
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00

Message par Niaou » Dim 30 Juil, 06 8:44

Et nous les femmes savons que le chemin le court pour atteindre le coeur d'un homme passe par son estomac! (il parait que c'est aussi le chemin pour atteindre le coeur des chacals...), mais je n'ai pas vérifié pour ces derniers!
Niaou
 


Retour vers Cuisine

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)
cron