Un Francais a la tete des Diables Rouges du Congo.

Sports tous azimuts, pour les amoureux de l'effort et de la sueur, dans le virtuel aussi !

Message par Mecbohem » Mer 15 Oct, 03 6:17

Hum mama woooooooooooooo !

Matondo ma sakila mu djambu dia zi prolongations !

Désolé pour le jeu, aurais-tu enregistré ta performance ?










Mecbohem
Mecbohem
Veterran
 
Message(s) : 1238
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : Région parisienne

Message par CHARME » Lun 20 Oct, 03 12:31

salut sugar,

Ne compte pas trop sur son retour. Alphonsine n'est pas encore sortie de sa crise de confiance "anti - congolaise." J'ai bien songé à la présenter à Titus et Kalma pour qu'ils forment un trio et se réconfortent entre incompris. Mais tu devines la suite : elle ne veut plus rencontrer de congolais, n'est pas ironique ?

Moi, me diras tu ! elle n'a pas vraiment le choix ! Nos liens sont de ceux que l'on ne défait pas.
Avatar de l’utilisateur
CHARME
Doyen du forum
 
Message(s) : 774
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : mu nsi ya paladiso

Message par TITUS 74 » Lun 20 Oct, 03 2:30

ça me rappelle un peu Monsieur TARAGANDZO au procès des présumés assassins du Président Marien NGOUABI.

Il corrigea Jacques OKOKO en précisant :

"Je n'ai jamais juré de faire du mal à la Révolution Congolaise"

Mais "Je m'étais juré de ne jamais servir la Révolution congolaise"

La nuance est de taille.

Charme pour toute l'estime et l'admiration que j'ai pour toi, j'ai voulu apporter cette précision.

Je suis aujourd'hui un homme enfin libéré. Car 40 ans après je viens enfin de réaliser que je n'étais pas congolais. Je suis né accidentellement dans ce pays. C'est comme une punition de DIEU. Car s'il avait voulu faire de moi un homme heureux. Il m'aurait fait naître au Sénégal. Je suis comme un poisson dans l'eau avec les sénégalais et comme je l'étais avec les Yankees de Talas aussi. Dorénavant, je co-habiterais avec les congolais exactement comme DOUCOURE, SEYDOU, DIABATE ont vécu au Congo avec les congolais.

Ils aimaient profondément notre pays et les congolais. Ils ont fait beaucoup pour le Congo. Leur famille était fondue dans les congolais qui, en retour le leur rendait très très bien : moqueries, insultes, etc..
Après tout, ce n'était que des Waras

Je n'ai jamais entendu un seul jour DOUCOURE, SEYDOU ou DIABATE se plaindre de ce mépris des congolais envers eux.

Comme DOUCOURE, SEYDOU et DIABATE, j'irai au bout de ce que j'ai entrepris au Congo car j'aime le Congo, et ses petits orphelins de SAINTE-CLAIRE vis-à-vis desquels je m'étais engagé.

Ce qui va changer désormais c'est que je ne chercherais plus à changer quoi que ce soit dans ce pays (ce fût ma plus grosse erreur, et ma plus grosse illusion et naïveté).

Je me considererais désormais comme étranger parmi les congolais exactement comme les sénégalais et maliens DOUCOURE, SEYDOU et DIABATE étaient au Congo. Pourtant ils aimaient le Congo, investissaient beaucoup d'argent dans ce pays, en gagnait aussi. Le congo les a rendu riches. Ils en sont reconnaissant jusqu'à aujourd'hui. Ils ont su transmettre cet amour pour le Congo à leurs enfants. J'ai rencontré l'été dernier une des filles DIABATE. C'était formidable.

Je viens de m'amputer pour mettre fin à une souffrance psychologique atroce. Donc aujourd'hui, je suis TRES TRES BIEN. Je ne souffre plus. Je souhaite la même chose au Congo. D'être débarassé de ce kyste que j'étais pour lui doit lui faire du bien aussi. Alors bonne route à chacun. Je souhaite de tout mon coeur et sincèrement bonne chance au Congo, et que les congolais et congolaises soeint heureux en restant comme ils sont.

Merci pour ce que nous avons pu partager ensemble.

TITUS 74
ps : "Le ventre de l'Atlantique", un roman autobiographique de la Sénégalaise FATOU TIOUM (?). Je l'ai pas lu encore, mais les critiques en France en disent beaucoup de bien. Elle s'est dit avoir eu peur de "se faire lapider" au sénégal mais d'après que le roman a été également bien accueilli. Il semblerait qu'elle ait eu les mots sévères envers ses compatriotes.
L'Africain se serait-il mis enfin à parler ? et surtout à la première personne du singulier ? Toutes ses souffrances enfouies, cachées, dans ces sociétés où ils ne fallait surtout ne jamais rien dire. Quand on en sort, on a envie de parler. A la 1ere personne du singulier bien sûr. Car cette forme n'engage que vous et c'est aussi une façon de respecter ceux qu'on quitte.
TITUS 74
Doyen du forum
 
Message(s) : 298
Inscription : Mer 14 Mai, 03 10:24

Message par Mecbohem » Mer 22 Oct, 03 9:48

Nope princesse, u're not the only one !

What about me, may i make u remember tat we've met her and me ?

So am i particulary lucky or different of the kind of congoleses she hates ?

Any way, i'd been so glad to see her, she's a very nice girl !

D'ont forget, princess, i'm waiting for u answer where u know !










Mecbohem, just chiling !
Mecbohem
Veterran
 
Message(s) : 1238
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : Région parisienne

Message par CHARME » Ven 24 Oct, 03 2:08

Sugar,

Ta mémoire semble sélective. Votre rencontre avait un objectif et dans son esprit tu t'es servi de ce prétexte sans avoir jamais eu l'intention de répondre au but final qu'elle avait fixé. Trêve de discussion sur Alphonsine. C'est une grande fille dont je comprends le choix tout en ne le partageant pas.
You've got mail
Avatar de l’utilisateur
CHARME
Doyen du forum
 
Message(s) : 774
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : mu nsi ya paladiso

Message par CHARME » Ven 24 Oct, 03 2:34

Bonsoir Titus,

Je suis aujourd'hui un homme enfin libéré. Car 40 ans après je viens enfin de réaliser que je n'étais pas congolais.


Écoute j'en suis ravie pour toi. Ceci dit je suis congolaise et personnellement je ne crois guère aux punitions surnaturelles. En outre, je me réjouis de ce que les yankees ne soient pas congolais mais sénégalais parce que sinon cela voudrait dire que tu as réussi à être à l'aise avec une partie de la population congolaise.

Enfin Fatou Diome est sénégalaise, il me semble qu'il y'a un sujet posté dans le forum culturama sur son dernier ouvrage.
En parlant de biographie la trilogie de Ken Bugul (Le baobab fou, cendres et braises et enfin Riwan) te donnera un éclairage supplémentaire sur un pan de la société sénégalaise vue de l'intérieur et par une femme.

D'autres textes biographiques écrits par des africains existent. Mais les as tu seulement cherché ?

Après avoir entendu et lu Ken Bugul et Fatou Diome et pour paraphraser les premiers mots d'une prière juive qui stipule en substance la joie pour les mâles de cette confession de ne pas être nés « femme, » moi j'ai réalisé la chance que j'avais eu de naître femme congolaise dans les années 70.
Avatar de l’utilisateur
CHARME
Doyen du forum
 
Message(s) : 774
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : mu nsi ya paladiso

Message par TITUS 74 » Ven 24 Oct, 03 3:12

Charme,
C'est toujours un grand plaisir d'échanger avec toi. Tu me retrouveras bientôt sur le forum de la Culture Cosmopolite (http://www.clubifnbabela.com).

Les yankees c'était des marginaux de la société congolaise. C'est grâce à cela qu'ils ont vécu heureux au Congo. En marge des congolais. Je doutais, mais maintenant je la crois. Mon ex pseudo-psychanaliste a toujours considéré mon repli chez les yankees à l'âge de 13 ans comme un suicide. Quand je trouvais le mot trop fort, elle me disait "tu t'étais fait hara-kiri". Oui Charme, j'ai eu le mal de vivre au Congo dès l'âge de 13 ans. Je voulais m'exiler à Kinshasa. Faute de moyens, je me suis reclus chez les yankees où j'ai passé les plus meilleurs moments de mon existence au Congo. Ailleurs, ce n'était que souffrance. Le pays où les gens "marchent la tête en bas les pieds en l'air" et où, quand tu marches normal, tout le monde te reprends en disant "hé, regardes, c'est comme ça ! ".

Au Congo, les Yankees étaient des sortes d'anarchistes qui avaient pour Dieu le cannabis dont ils s'étaient auto-légalisé la consommation en public. Les yankees étaient les seuls congolais pour lesquels les zaïrois(es) étaient véritablement des frères et des soeurs. Les yankees sont les seuls congolais où je n'ai senti aucun soupçon de tribalisme. Et pourtant chacun affichait son apprtenance ethnique. Chose que j'ai faite naturellement ici, et dont certains au début m'avaient reproché. Je suis le premier congolais à l'avoir fait sur le WEB. Sujet tabou dans le reste de la communauté congolaise. Même ça, rien que ça. On va y donner une interprétation forcément politique.

Merci Charme pour les infos concernant FATOU DIOM. D'après qu'elle fait un tabac avec son livre. Elle sera (ou a été) en dédicace à Beaubourg.

Il faut que je m'interesse de nouveau à la lecture de la litterature Africaine. Elle a été chieuse et ennuyeuse au cours des 10 dernieres années. J'avais l'impression de lire du BALZAC. Mais elle semble avoir trouvé une nouvelle voie.

A l'instant même, je viens de recevoir un mail du Congo du jeune et talentueux Hugues ETA qui m'annonce que son livre vient d'être édité en FRANCE.

Je l'avais annoncé ici, il y a plus d'un an de mon retour du Congo, qu'un nouveau SONY était entrain de voir le jour sur le sol du grand LABOU TANSI.

Je ne connais encore, ni le titre, ni le contenu de ce livre dont je me chargerais de faire la promo en France. Je lui avais promis que je le soutiendrai jusqu'au bout car des congolais comme lui sont rares. Dans la misère de TALAS, et dans les troubles de Brazzaville ce licencié en lettres de l'Université Marien NGOUABI, sans emploi, père d'un petit garçon travaillait comme maçon pour financer son livre.

Bravo Hugues ! c'est comme cela que je veux que nous honorions TALAS. Filles et garçons.

Le Congo est le pays des écrivains de talents. C'est désormais connu universellement. Palme qu'il détient avec celui du "pays des fonctionnaires, des bureaucrates nuls et des politiciens du ventre".

Quiconque n'est pas cela, n'est pas congolais. Donc, je ne suis pas congolais.

Quant à ma punition divine, Dieu seul sait pourquoi il m'a fait naître dans ce pays qui n'aurait jamais dû être le mien.

J'avais dû être un méchant dans une vie antérieure. Je m'efforcerais toujours d'être bon avec les congolais car une telle punition, j'aimerais pas la revivre dans une vie future.


TITUS 74
TITUS 74
Doyen du forum
 
Message(s) : 298
Inscription : Mer 14 Mai, 03 10:24

Message par Mecbohem » Sam 25 Oct, 03 1:43

Sacré Blaise !


Je crains que tu n'aies pas encore pleinement saisi le sens premier de notre existence sur cette terre : en gros, tout ce que nous y vivons n'est qu'une somme d'expériences destinées à nous améliorer par rapport à notre "karma", que l'on peut traduire comme une sorte de vie à travers nos multiples naissances et renaissances dans des races, des pays différents !

De façon générale on peut dire que nous revenons ici pour changer des aspects de nous-mêmes que nous n'avons pas suffisamment bien "gérés" dans nos vies antérieures, en d'autres termes, si ton "différend" avec le Congo te tient tant à coeur today, c'est peut être aussi par ce que ta mission actuelle est d'oeuvrer en ce sens !

Poursuis-donc tes recherches dans le spirituel, frangin, et tu sauras bien assez tôt les tenants et les aboutissants de ton vécu, passé, présent et, surtout, à venir car alors tu pourras agir non seulement en connaissance de cause, mais aussi selon des choix réfléchis !

Nul ne peut se prétendre prophète pour d'autres dans cette voie-là, mais souvent le fond des choses se retrouvent dans nos motivations premières alors que nous étions enfants : tu dis avoir abhorée l'injustice, les écarts riches, pauvres, les parvenus, le tribalisme..., très tôt, c'est déjà là un signe de prédisposition qui n'est pas donné à tous !

Tu me croiras ou non, mais rares sont ceux qui se sentent blessés face à la moindre situation d'iniquité à laquelle ils assistent, tellement l'humain est en proie à l'esprit de possession et comme cela passe souvent par le piétinement ou la maltraitance des autres .......

Autrefois nos ancêtres vivaient dans un certain dénuement, travaux champêtres ou commerce, bref un gagne-pain transparent et au su de tous, la contre-partie en étaient une vie saine sur le plan moral, avec une absence totale de coucheries de gauche à droite, sinon il fallait officialiser son "union" avec la fille d'autrui, ils vivaient aussi plus vieux, facilement au delà de 80 ans !

De nos jours l'espérance de vie au Congo est limité au mieux à 54 ans pour les hommes et les guerres successives seules n'expliquent pas tout : le congolais vit désormais dans la phase des bureaux multiples et le matérialisme toujours plus poussé comme une surenchère permanente, avec tous les tracas que cela suppose : qui trop embrasse mal étreint !

Attention, loin de moi l'idée de prôner un retour aux sources béat, mais entre la quête permanente de l'argent pour l'argent et l'occidentalisation à outrance de nos moeurs, il est sans doute un juste milieux à trouver par chacun selon ses sensations propres !

Think about all that !









Mecbohem
Mecbohem
Veterran
 
Message(s) : 1238
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : Région parisienne

Message par Mecbohem » Sam 25 Oct, 03 1:47

Princess !


I just was joking about Alphonsine, never mind !

Any way, take care and have a good week end !

See ya !

U've got a mail too !









Mecbohem
Mecbohem
Veterran
 
Message(s) : 1238
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : Région parisienne

Message par CHARME » Ven 31 Oct, 03 3:02

Y'a pas le feu comme dirait l'autre, je suis open mind sugar !
Avatar de l’utilisateur
CHARME
Doyen du forum
 
Message(s) : 774
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : mu nsi ya paladiso

Message par CHARME » Ven 31 Oct, 03 3:05

Titus ,

Ce sera toujours un plaisir de te retrouver en grande forme.
Toute société a ses tares, ses bienfaits et ses marginaux. Ces derniers ne deviennent pas forcément apatrides. Comme dirait l'autre, c'est ton choix.
Avatar de l’utilisateur
CHARME
Doyen du forum
 
Message(s) : 774
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : mu nsi ya paladiso

Précédent

Retour vers Sports

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : rndmuyresferd et 2 invité(s)