Question de mbochi ?

Lari, Téké, Vili, Mbochi, Bembe… le Congo se décline en de nombreuses langues ! N'oubliez pas de préciser dans votre titre à laquelle vous vous référez !

Re: Question de mbochi ?

Message par Ânkhti » Lun 26 Jan, 09 2:00

Hé hé! Tiens encore la chiennasse, non contente de se faire tabasser, qui ouvre sa gueule fétide pour aboua(lo)yer à tue tête un semblant de scoop qui fait...pshit :roll: comme dirait l'autre. De plus en plus tu apparais comme attardée ma pauvre, pas sûre que tu t’en rendes vraiment compte ! Tes formulations grotesques, tes majuscules et smyleys qui se suivent nous montre un pan de l'étendue de ta névrose.

Pour le faux scoop, la prochaine fois, au lieu de perdre une journée entière sur ton temps de travail de rue, ou plutôt de trottoir, a passer au peigne à larges dents mes 390 messages, demande à ta maitresse, Lassie. Pour faire court comme ta laisse, mes parents m'ont appris à parler la langue de mon père : le lari. La raison pour laquelle je dis qu'il est dommage qu'ils ne m'aient pas appris d autres langues, comme le lingala, est que je ne peux communiquer avec TOUS les congolais si ce n’est en français car tout le monde ne parle pas forcément le lari. J'ai 1sainte horreur de dévoiler mon appartenance 'ethnique' aux congolais et plusieurs réactions et commentaires déplacés ici m ont prouvées que j avais raison.

Mais cette fois ci pour mieux museler la chienne qui erre sur ce forum, notre Lassie qui perd ses moyens aussi vite que ses selles sur le trottoir :nono: ...je veux bien trahir un petit bout de mes résolutions.

ta soeurette a la CHANCE que je ne sois pas en fin de compte ce Jean Claude Vandame imaginé


Quel est le but de cette tentative ratée de réplique ?? :lol: Tu es pire que Jean-Claude Vandamme toi, il tient des propos plus intelligibles que toi ! Et puis cesse de jouer a la chienne courageuse. Il n y a rien de plus ridicule que d’aMBWAyer (tiens le petit exercice en lari me donne même des idées de jeu de mot lol, ça te va comme un gant) sur un forum virtuel qu'on serait capable de défigurer son adversaire SI on l'avait en face lol. Moi qui m’exprime bien mieux que toi (je suis gentille là), il me serait donc très aisé de décrire avec une rare précision ton long museau décoloré de chienne transformé en tête au carré. En attendant je me délecte et me contente de t'écrabouiller a distance. Ce que tu es, toi, incapable de faire. Commence déjà par trouver des répliques dignes de ce nom, je ne sais pas moi fais toi aider. Montre un avant gout de tes soi disantes férocité et habilité verbales car jusqu’ à présent les ko techniques c'est toi qui te les mange et les torpilles ravageuses c'est moi qui te les fait bouffer. La preuve tu fais même pleurer dans les chaumières: aux deux personnes qui m ont demandé en MP de cesser de torturer cet animal, ma réponse est niet :nono : un dressage ça se termine.

Vous aller devoir panser pendant longtemps encore les plaies du traumatisme que j’ai causé chez notre chère chienne enragée spécialiste du reniflement de caleçon. aMBWAlo tu n’es enracinée que dans la bêtise, et compte sur moi pour te déraciner comme un baobab sur lequel tu es incapable de pisser droit. Je vais bien finir par faire rentrer, dans ta caboche de clébarde, que ce ne sont pas tes babillages incohérents remplis de vulgaires fautes, dans plusieurs langues qui font de toi une polyglotte affirmée. L’aliénée n’est pas la personne qui parle LA langue de ses Ancêtres, mais bien celle qui se prend pour une lumière…Alors que tu ne brilles que par ta crétinerie. :zz Pire tu es l’ombre de tes parents : inculte, mal élevée, pas instruite et illettrée. Parlons de langues ! Où as-tu appris ton charabia toi ? Tu as reconnu (pour mieux l’effacer après que je t’aie envoyé une torpille spécifiant ton illettrisme lol) ne pas avoir usé les bancs de l’école très longtemps et tu as osé mettre ça sur le compte de l’extrême pauvreté de tes parents. Comment n’as-tu pas pu, toi la ménopausée aigrie, faire face à la débandade familiale, hum ? Moi mes parents m’ont donnés d’excellentes bases, la preuve, mais toi… qu’est ce qui justifie ce niveau ras les pâquerettes ? Wa kurila mu ntsatu dila ha zala ! Je devrais même dire au chenil ! Mais doit-on sortir les mouchoirs ? Non !! L’explication est sordide :Quand ta mère mettait bas ton vulgaire petit corps de cleps, après que ton caniche de père lui ait fait ce qu’on peut parfois apercevoir dans les documentaires animaliers, elle pensait déjà à la carrière de son chiot. La langue, d’accord, mais pour l’utiliser à titiller l’ustensile de ces vieux messieurs, et c’est à force d’avoir tourné de dessous de bureau en dessous de bureau et gouté à toutes les ethnies, que tu t’es concocté une faible base dans ces langues. Vraiment ba tata ku ba zaba ku longa ko !!!

aMBWAlo, jusqu’à présent lorsque tu aboyais je répondais avec le martinet, désormais quand tu couineras je t’assommerai au point de te faire voir de façon décuplée l’ étoile du drapeau de la RDC. Je sais descendre de plusieurs crans dans les bas-fonds de l’horreur, et ce n’est jamais moi qui reste au fond du trou, parole de Vivante.

Alors, la veille tu jalouses mes 28 ans, toute retournée que ce soit ta benjamine qui te donne la fessée, et le lendemain tu confirmes comme par magie mon âge parce que tes recherches infructueuses, motivées par ton traumatisme qui t’a fait jeter l’éponge, t’ont remplies d’eau ta cervelle de pigeon. Ndieri banza mayela me naku tcho katika nzomba ntia néné !!!! Selon ta mauvaise interprétation légendaire, je devrais, à 28, dépasser la bêtise familiale consistant à ?? Quoi au fait, puisqu'on m'a appris au moins LA langue de MES Ancêtres, à défaut de celle des voisins ? Toi-même ne le sais pas, ou plus, puisque tu la dyslexique en chef lis de travers, en diagonale en plus d’avoir un grave défaut de compréhension :saoul . Tu pisses toujours à côté, raison pour laquelle tu as besoin de mon dressage. En plus de viser juste, je vais t’apprendre à garder une ligne directrice et à bien t’exprimer parce que ku zébia zonza ko ntsonika pé yenza mwana mankangu ! Tu es une chienne errante, nzonzolo na bifu ntiana mwana bela mu balabala. Ton inconstance de pensée et de raisonnement nous montre bien le trouble psychique dont tu es frappée depuis ta naissance et ça je le dis sans moquerie aucune. Un corps de ménopausée AIGRIE abritant un encéphalogramme MAIGRE…Mdr, quelle vie de chienne !

La véritable signification d’aliénée est celle qui consiste, par exemple, à porter aux nues un blanc qui écrit sur les mbochis dont elle est, pire, incapable de lire une seule ligne. Bounty, vendue, sont aussi des qualificatifs que tu portes à merveille. JE t’ai déjà mise au défi de disserter des ouvrages d’Obenga grâce auxquels, entre autre, je maîtrise beaucoup mieux l’Histoire notre Continent que toi, et elle se dit enracinée, :anon: mbwa ya pamba pamba!

D’ailleurs, je t’attends fermement ici http://congopage.com/forums/viewtopic.php?f=22&t=10941 , espèce de mythomane compulsive, viens répondre qu’on rigole un peu. En espérant que depuis plus d’une semaine tu auras eu le temps d’aller grappiller à gauche à droite des idées sur google en guise de réponse, lol, parce que le temps de réponse est bieeeen long!!


une femme qui se respecte, aurait défigurer l'imprudent(e) lui ayant dit un tel mot


D’accord avec toi grand !! Cette chienne ne se respecte pas parce qu’elle ne réussit même pas à m’effleurer. Apparemment elle ne réfute pas cette dénomination de chienasse, au moins, on peut dire que ça bêtise est touchante d’honnêteté.
Dernière édition par Ânkhti le Lun 26 Jan, 09 3:54, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Ânkhti
Veterran
 
Message(s) : 1640
Inscription : Mar 25 Nov, 08 6:07

Re: Question de mbochi ?

Message par Loumo » Lun 26 Jan, 09 3:30

Ânkhti et Aboualo, je vous HAIME toutes les deux. Ngui dingui bino ka.


Aboualo a écrit :
olomi = homme ou mari olomi est commun à certaines tribus du sud congo comme par exemple dans la lékoumou (sibiti) en yaka et peut-être lali aussi .En tout cas ça y ressemble

Sauf qu'en kongo/lari, mouloumi ou nloumi l'équivalent de ce terme de parenté embosi (olomi) est invariable quand il s'agit du conjoint masculin et féminin. Il est interchangeable. Il veut à la fois dire "chéri " et "chérie".
Loumo
Veterran
 
Message(s) : 8261
Inscription : Mar 16 Sep, 03 10:30

Re: Question de mbochi ?

Message par BILOKOYANDEKO » Mer 28 Jan, 09 5:09

Loumo a écrit :Mes chers Bilokoyandeko et Ossambé

Je trouve le niveau linguistique, trop élévé, d'entrée de jeu. Si on le baisse de plusieurs crans, les élèves (les néophytes) y gagneraient.

Allons mollo.

Apendi se rend au marché. Sur le chemin elle croise Ondayi, un ami d'enfance qui lui fait une cour assidue.
- Belle journée, ma chère...
- Oui
- As-tu bien dormi ?
- Pas trop.
- Pourquoi ?
- J'ai une forte migraine.
- C'est moi qui te fais cet effet ?
- Arrête Ondayi. Tu sais bien que j'ai un fiancé...
- Tu veux parler de Kani ? Celui qui t'a oubliée depuis qu'il est en Amérique ?
- Tu es jaloux mon cher..
- Tu veux rire. Loin des yeux, loin du coeur. Kani a trouvé une autre femme.
- Non, Kani est dans mon coeur, c'est une partie de moi-même..

( à suivre)


Peut-on avoir la version embosi de ce texte de drague ?


Voici un essai de la traduction de la drague
-Oniangué a no ombia oyiri(oyourou)
-Eh
-Phili idi iboué?
-kah, la alonga ko
-Otsina ndé?
-Ibo idih lingandza
-Odihi l'obara nga?
-Koula Ondayi, no mbi l'oyebha ware nga idi la ibah la nga
-Nda?, Kani?, mbi assi tafha no, y'édzoué wa poro (Amérique ou Europe)
-No odi l'ikougna, ombia ibah.
-No l'odjessei nga, laitièri la lamissi, laitièri l'otéma. Kani mbi assi diya oyourou(oyiri) ossissi
-Obangui (mensonge), Kani adi s'otéma nga, wa mbi adi ndambé nga.
C'est l'embôssi de B/ville, de Ouenzé, "du cafouillage" comme on le dit au pays.

Tant qu'il n'y a pas de présentation officièlle, par ex. le premier vin, les amoureux ne sont que des amis (ABIA), OLOMI ou MWASSI sont normalement reservés aux mariés.

Loumo, Aboualo et Ossambé, c'est à vous.
BILOKOYANDEKO
Doyen du forum
 
Message(s) : 375
Inscription : Dim 03 Août, 08 2:51

Re: Question de mbochi ?

Message par Loumo » Jeu 29 Jan, 09 1:55

Je suis satisfait de la traduction. Mais ne me fait pas croire que c'est du embosi élémentaire. Tu as réussi à éviter les mots d'emprunt. Ta langue est pure.

-Oniangué a no ombia oyiri(oyourou)
-Eh
-Phili idi iboué?
-kah, la alonga ko
-Otsina ndé?
-Ibo idih lingandza
-Odihi l'obara nga?
-Koula Ondayi, no mbi l'oyebha ware nga idi la ibah la nga
-Nda?, Kani?, mbi assi tafha no, y'édzoué wa poro (Amérique ou Europe)
-No odi l'ikougna, ombia ibah.
-No l'odjessei nga, laitièri la lamissi, laitièri l'otéma. Kani mbi assi diya oyourou(oyiri) ossissi
-Obangui (mensonge), Kani adi s'otéma nga, wa mbi adi ndambé nga.


Phili, voilà un mot que j'au du mal à utliser dans une phrase.

Ibo idih lingandza = ibo ékandza ngaï ? (c'est juste ?)
Loumo
Veterran
 
Message(s) : 8261
Inscription : Mar 16 Sep, 03 10:30

Re: Question de mbochi ?

Message par Aboualo » Jeu 29 Jan, 09 4:29

:lol: :lol: :lol: Odi ognemi bva-bva bilokoyandeko :thup :thup :thup
Aboualo
Veterran
 
Message(s) : 7285
Inscription : Ven 12 Déc, 08 1:37

Re: Question de mbochi ?

Message par BILOKOYANDEKO » Ven 30 Jan, 09 2:14

Bonjour à,tous
PHILI c'est le sommeil. Phili idih iboué peut aussi se traduire comme: as-tu eu un bon sommeil?

Ibo idih L'IKANDZA, tu as raison, le k à la place du g, une erreur de frappe,surtout que c'est depuis mon tél portable que je vais sur cp, il m'est qq fois difficile de relire tout mon texte, l'écran étant petit. Ibo idih l'ikandza c'est au passé; au présent on dit IBO LA NGA L'IKANDZA. Par contre L'EKANDZA veut dire INTERDIRE, voici par ex. comment on utilise ce mot: BISSI L'EKANDZA BAH BAYAH OTA NO: Nous leur interdisons d'aller te voir.

IKOUGNA peut se dire aussi: OTEMA OBE

LAITIERI c'est aussi OSSIYA plus proche du lingala MOSSIKA.

Voilà monn cher Loumo, ma traduction est -elle plus claire?

Melessi oné Aboualo
BILOKOYANDEKO
Doyen du forum
 
Message(s) : 375
Inscription : Dim 03 Août, 08 2:51

Re: Question de mbochi ?

Message par BILOKOYANDEKO » Ven 30 Jan, 09 2:46

Je suis sincère, aujourd'hui,je ne peux plus tenir une convesation en embossi, quand j'appelle ma mère, les deux premières phrases sont en embossi, après je passe au lingala.
Dans mon enfance, j'ai presque fait tout le Congo, je n'ai donc pas eu la chance d'acquérir une base de l'embossi. Voilà pourquoi je dis que je cafouille.
BILOKOYANDEKO
Doyen du forum
 
Message(s) : 375
Inscription : Dim 03 Août, 08 2:51

Re: Question de mbochi ?

Message par Aboualo » Ven 30 Jan, 09 6:38

Ignangui no Bilokoyandeko ,

Comme papa bilokoyandeko le mien a voyagé dans toute la république , :cg :cg :cg d'ou ma capacité à passer d'une langue à une autre mais ce qui est vrai c'est que ba bora n'ga o mbondzi en terre embossi et toute ma vie a été entourée de personnages ambossi, à commencer par ngôô a nga ya dzambe une nommée Ossoungou :daisy :daisy :daisy que j'ai loupée à mbondzi parceque décédée une année avant que je ne m'y rende .le bi oko ususu .
Aboualo
Veterran
 
Message(s) : 7285
Inscription : Ven 12 Déc, 08 1:37

Re: Question de mbochi ?

Message par Ânkhti » Ven 30 Jan, 09 6:44

Avatar de l’utilisateur
Ânkhti
Veterran
 
Message(s) : 1640
Inscription : Mar 25 Nov, 08 6:07

Re: Question de mbochi ?

Message par Ossambe A'Gnama » Sam 31 Jan, 09 2:20

Bonsoir à tous.
Loumo,

Tu m'as posé malgré toi une colle pour laquelle je n'ai toujours pas de solution.

On dit bien en embôsi "nga ya mbé" pour dire une maladie dangereuse (en lingala bokono ya mabé) alors qu'on dira "moro obé" (moto mabé en lingala) pour désigner une personne laide, méchante ou sorcière.
mbwandé obé = un chien désobéissant ou laid. Pour un chien méchant, on dira plutôt mbwandé ya kièrè (Kière= colère).

Pourquoi on dit "nga ya mbé" et non "nga obé", aucune réponse. Le vieux Obenga pourra peut être nous éclairer.

Aboualo.
Il faut dire la terre mbôsi ou mieux tsengué ya mbôsi plutôt que terre embôsi; ambôsi(Pluriel de ombôsi) plutôt que personnages ambôsi.

Bilokoyandeko
Melessi oné Aboualo
Melesi n'est qu'une "lingalisation" du merci français.
Je ne crois pas que cette notion existe en embôsi. Il me semble que pour remercier dans la langue ancienne, on souhaitait simplement au donateur plus de richesses. "Ndzambé akana no aboh" = Que dieu te vienne en aide.

Ânkhti
Ta force argumentative n'échappe pas à l'attention quand tu t'attaques à des sujets du type "le racisme anti-blanc, une chimère" J'ai d'ailleurs pensé à notre dernier échange sur cette question il y a deux jours en plein voyage quand j'ai lu ce passage de Makhili Gassama" Dans L'Afrique répond à Sarkozy, p.31-332 : "S'il y a un homme qui doit s'efforcer d'accéder à l'universel, ce n'est certainement pas l'homme africain, le nègre d'Afrique...Non l'homme africain n'est pas entre les eaux; il n'est pas écartelé entre des mondes; il a ces mondes en lui" C'est beau et profond. je revendique toujours l'universel (lol)
Arrête cette avalanche de quolibets stp.

Proverbe
"Disi dza, ikafhi Dza" = n'a sa part que celui qui est présent= Qui part à la chasse perd sa place= les absents ont tort.
Ossambe A'Gnama
Doyen du forum
 
Message(s) : 937
Inscription : Mar 07 Nov, 06 2:59

Re: Question de mbochi ?

Message par BILOKOYANDEKO » Dim 01 Fév, 09 4:41

Aboualo a écrit :Ignangui no Bilokoyandeko ,

Comme papa bilokoyandeko le mien a voyagé dans toute la république , :cg :cg :cg d'ou ma capacité à passer d'une langue à une autre mais ce qui est vrai c'est que ba bora n'ga o mbondzi en terre embossi et toute ma vie a été entourée de personnages ambossi, à commencer par ngôô a nga ya dzambe une nommée Ossoungou :daisy :daisy :daisy que j'ai loupée à mbondzi parceque décédée une année avant que je ne m'y rende .le bi oko ususu .


Nga phi l'inianga no, Aboualo,

Je n'ai pas eu ta chance de faire les terres Mbochies, je l'ai dit une fois ici sur cp, ce n'est donc plus un secret, le CEII et le CMI, je les ai fait à Mouyondzi et je garde des merveilleux souvenirs de ces deux ans passés en terre Bembée, le CMII et la 6ème à Gamboma et puis Brazza pour tout le reste, mon embôssi ne peut donc pas être pure comme l'a dit Tomi Loumo.
Tiens, je vais te raconter une anecdote: je ne sais pas si tu as lu "Les petits-Fils nègres de Vercingétorix" d'Alain Mabanckou, dans ce roman il a parlé d'un certain Moussahou, un bembé qui dit on pendant la première guerre civile (1959), chargeait son fusil de graine de maïs à la place des balles de plomb pour tuer les mbochis ou encore qui pouvait "envoyer" des abeilles sur les bangalas. Ce Mr ( Moussahou), que la terre lui soit légère, je l'ai connu personnellement, il avait des boeufs et il en vendait de la viande le dimanche au marché.
Quand il m'appercevait, de vive voix, il m'interpellait: MOUKOUYOU, viens acheter ma viande, j'allais vers lui, la peur au ventre, il était balèze, plus de 100kg, tout Mouyondzi disait de lui qu'il était "sorcier", je lui parlais avec ma petite voix, Mr je suis MBOCHI, pas MOUKOUYOU qui veut dire DIABLE en bembé et lui, il me disait, c'est faux tu es comme Marien Ngouabi - Moukouyou. Je repartais à la maison avec 1,5 à 2 kg de viande au lieu d'1 et si c'était la période des safous par ex., il m'en donnait gratis en me demandant s'il y avait des telles fruits au nord? C'était ça mon Congo, on pouvait rire des autres tribus sans chercher à blesser. 35 ans après, je crois qu'il m'aimait bien et je ne peux croire que ce gentil monsieur ait pu faire du mal à qui que ce soit.

Tomi Ossambé: "Etsomah mbangui, ékibha la ouameh", mot à mot, je dirai: "c'est au coureur l'essoufflement", C'est bien ça?, que ce ça sous entend?
BILOKOYANDEKO
Doyen du forum
 
Message(s) : 375
Inscription : Dim 03 Août, 08 2:51

Re: Question de mbochi ?

Message par Loumo » Lun 02 Fév, 09 10:06

Tiens, je vais te raconter une anecdote: je ne sais pas si tu as lu "Les petits-Fils nègres de Vercingétorix" d'Alain Mabanckou,

Bilokoyandeko
Tu excites mon envie de lire ce livre d'Alain Mabanckou, un auteur qui, soit dit en passant, dipose souvent d'un vocabulaire trivial quand il s'agit de catégoriser les moeurs inter-ethniques. J'ai lu sous sa plme le terme de "chien batéké", reprenant à son compte un discours colonial à connotation péjorative car à côté des chiens existent aussi des poules batéké comme, pour les hommes, existaient les "civiliés" et les "indigènes". Le seul avantage de Mabanckou Alain c'est qu'il est protégé par son statut de prix littéraire.
Loumo
Veterran
 
Message(s) : 8261
Inscription : Mar 16 Sep, 03 10:30

Re: Question de mbochi ?

Message par niaou » Lun 02 Fév, 09 1:05

Loumo a écrit :Bilokoyandeko
Tu excites mon envie de lire ce livre d'Alain Mabanckou, un auteur qui, soit dit en passant, dipose souvent d'un vocabulaire trivial quand il s'agit de catégoriser les moeurs inter-ethniques. J'ai lu sous sa plme le terme de "chien batéké", reprenant à son compte un discours colonial à connotation péjorative car à côté des chiens existent aussi des poules batéké comme, pour les hommes, existaient les "civiliés" et les "indigènes". Le seul avantage de Mabanckou Alain c'est qu'il est protégé par son statut de prix littéraire.

Quand il est question de l'épagneul breton, ou du bouvier des Flandres, du bouledogue anglais, du pékinois, du dogue allemand, du lévrier afghan, on ne voit pas de "connotation péjorative".
Quand on parle de chien "batéké", voilà qu'on trouve dans ce terme une connotation péjorative...
Pire que l'afro-pessimisme, c'est du "niang-nianguisme" primaire, monsieur Loumo...
Je suis très fière que notre chien national porte un nom de lignée royale (batéké), plutôt que vassale comme il aurait pu être bagangoulou ou mbochi de l'Alima :run
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Question de mbochi ?

Message par Loumo » Lun 02 Fév, 09 7:17

Oui mais Nini, il ne s'agit pas de dingo, de berger, d'épagneul, de brillard mais de "chien" auquel on affecte une nation. J'aurai compris s'il s'agissait par exemple de Boxer ou de molosse batéké. Or il est question de chien. Parle-t-on de "chien français" ?
La dimension disgrâcieuse de l'expression "chien batéké" ne semble échapper qu'à toi.

Si tu n'étais pas ma petite chérie virtuelle, je t'aurais jeté un méprisant :
"Ibo mbila vouandé" (chienne entétée).
Loumo
Veterran
 
Message(s) : 8261
Inscription : Mar 16 Sep, 03 10:30

Re: Question de mbochi ?

Message par Ossambe A'Gnama » Lun 02 Fév, 09 7:22

Si tu n'étais pas ma petite chérie virtuelle, je t'aurais jeté un méprisant :
"Ibo mbila vouandé" (chienne entétée).


Ta petite chérie virtuelle s'appelle LA CHATTE et non LA CHIENNE.

Il faut donc dire ibo mbi la ngapami Ce qui ne serait que normal, donc une douce carresse in fine
Dernière édition par Ossambe A'Gnama le Lun 02 Fév, 09 7:51, édité 1 fois.
Ossambe A'Gnama
Doyen du forum
 
Message(s) : 937
Inscription : Mar 07 Nov, 06 2:59

Re: Question de mbochi ?

Message par niaou » Lun 02 Fév, 09 7:44

Loumo a écrit :Parle-t-on de "chien français" ?
La dimension disgrâcieuse de l'expression "chien batéké" ne semble échapper qu'à toi.

Oui monsieur Loumo, on parle de chiens français...
Outre une batterie de caractéristiques propres à leur race, on affirme même que les mâles doivent avoir deux testicules d’apparence normale complètement descendus dans le scrotum. Clique ici pour en savoir plus...
Il n'empêche que j'aime mon chien batéké et que je suis fière de lui..., surtout qu'il déteste les Canigou et autres chinoiseries à la mélanine, pour ne manger que du local...
Mboto sauce au foufou, ou pondou au riz de mossendjo...
Attention à tes mollets si jamais tu te hasardais à venir rôder autour de mes filles! Un "tchope-le" suffirait pour te faire fuir loin de mon parage. :bina
niaou
Veterran
 
Message(s) : 6898
Inscription : Jeu 15 Fév, 07 12:10

Re: Question de mbochi ?

Message par Aboualo » Mar 03 Fév, 09 1:20

:o :o :o ibo mbi la vouande =chienne entétée ?????? :saoul :saoul

ah bon! :thd :thd :thd
Aboualo
Veterran
 
Message(s) : 7285
Inscription : Ven 12 Déc, 08 1:37

Re: Question de mbochi ?

Message par Loumo » Mer 04 Fév, 09 9:52

Aboualo a écrit ::o :o :o ibo mbi la vouande =chienne entétée ?????? :saoul :saoul

ah bon! :thd :thd :thd


A Monaco, quand on est en face du palais princier, on peut admirer, en arrière-plan, du côté de la Turbie, une configuration du relief qui évoque une image animalière. On appelle ce caprice de la nature "Tête de chien". On aurait dit, en effet, un chien qui veille à la sécurité des grosses fortunes de Monte-Carlo.
Cette image est inquiétante. A partir de là je comprends le sens de l'expression "ibo mbi la vouandé".

Ngapami = chat. Je viens d'enrichir mon lexique. J'aurai utilisé l'onomatopée "niaou" pour désigner "chat" en embosi.
Loumo
Veterran
 
Message(s) : 8261
Inscription : Mar 16 Sep, 03 10:30

Re: Question de mbochi ?

Message par Aboualo » Jeu 05 Fév, 09 1:15

en langue akoua il est dit ceci :le ma bôô eberi edi kombo nga mêê n'okio
ce qui veut dire: en eau douce(cours d'eau) , jamais une jacinthe ne s'enracine

:lol: :lol: :lol:
Aboualo
Veterran
 
Message(s) : 7285
Inscription : Ven 12 Déc, 08 1:37

Re: Question de mbochi ?

Message par BILOKOYANDEKO » Jeu 05 Fév, 09 1:22

Salut,
VASSAL - homme libre lié à un Seigneur par serment de fidélité, en contrepartie le Vassal bénéficie d'une protection seigneuriale.

niaou a écrit :Je suis très fière que notre chien national porte un nom de lignée royale (batéké), plutôt que vassale comme il aurait pu être bagangoulou ou mbochi de l'Alima

Très chère niaou, peux-tu éclairer ma lanterne?, de qui les Mbochis de l'Alima étaient-ils vassaux?
BILOKO
BILOKOYANDEKO
Doyen du forum
 
Message(s) : 375
Inscription : Dim 03 Août, 08 2:51

PrécédentSuivant

Retour vers Autres langues congolaises

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 3 invité(s)