TEKE - Les Pronoms personnels

Lari, Téké, Vili, Mbochi, Bembe… le Congo se décline en de nombreuses langues ! N'oubliez pas de préciser dans votre titre à laquelle vous vous référez !

TEKE - Les Pronoms personnels

Message par ramsesII » Sam 09 Avr, 05 2:43

Mbotè (Buori) à bè (biè)
Bonjour à (vous) tous

THEME 1 : Les Pronons personnels

Eléments de méthodologie.
J'utiliserais principalement la variante téké du du bord de l'Alima et, quand je peux, je mettrais entre parenthèse la variante kukuya ou autre.

Mè (variante kukuya : Miè) = Je = me = moi
Wè = tu = te = toi
Ndè (variante kukuya : Diè) = il = elle = lui
Bri (variante kukuya : biabiè ) = nous
Bè (variante kukuya : biè) = vous
Bô (variante kukuya : bwo) = ils = elles = eux

Concernant le premier pronom Mè, dans certaines circonstances, il revêt un autre sens.
Par exemple, dans la phrase Onkali a mè on peut traduire littéralement, la femme de moi ce qui en français correcte donnera Ma femme Mè se traduit donc dans ce cas par Ma

Dans certains autres cas, le Mè peut signifier Mien. Ceci dit, il est peut être plus judicieux de s'arrêter là pour ce thème et, comme l'aurait dit vieux Kabass, ne pas sortir du cour. Ce point fera l'objet d'un autre thème d'étude.

Voilà pour les pronons personnels suivant les variantes du bord de l'Alima. J'insiste un peux sur ce fait mais, il y a une chose à relever, ces variantes sont très souvent plus une question d'intonation et, la difficulté dans ce type d'exercice c'est de ne pas disposer ce caractères phonétiques.

La sirà obwè
ramsesII
Doyen du forum
 
Message(s) : 337
Inscription : Jeu 27 Nov, 03 10:20

Message par Mecbohem » Sam 09 Avr, 05 8:44

Tout d'abord merci à toi d'avoir pris les choses en main ici.
A présent les questions: en somme les pronoms, du moins dans le cas du , sont également des adjectifs dans certaines circonstances?
Et que signifie au juste le La sirà obwè que tu mets à chaque fin de texte, je me doute qu'il fait office d'au revoir, mais littérallement?
En Lari l'au revoir se dit "sala bubote ou sala eee", ce qui mot à mot signifie "restes bien (en bonne santé) ou restes (en bonne santé), donc dans le cas présent qu'en est-il?
Le onkali mè, il me semble avoir déjà entendu le onkala mè (à moins que cela ne vienne de la contraction du onkali a), est-il possible de dire onkala au lieu de onkali?
De tous les sous-groupes Tékés lequel serait numériquement le plus nombreux?
Et, enfin, le roi est-il choisi indistinctement parmi les membres de n'importe quel sous-groupe ou bien cela est-il l'affaire d'un groupe spécifique?

__________
Mecbohem
Mecbohem
Veterran
 
Message(s) : 1238
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : Région parisienne

Message par Invité » Sam 09 Avr, 05 9:45

Bonsoir Mecbohem

Nos langues sont si proches que tu arrives à trouver toi même les réponses à tes questions.
Et que signifie au juste le La sirà obwè que tu mets à chaque fin de texte, je me doute qu'il fait office d'au revoir, mais littérallement?

C'est exactement ça !

En Lari l'au revoir se dit "sala bubote ou sala eee", ce qui mot à mot signifie "restes bien (en bonne santé) ou restes (en bonne santé), donc dans le cas présent qu'en est-il?

La sira obwè signifie littérallement Vous, restez bien

Le onkali mè, il me semble avoir déjà entendu le onkala mè (à moins que cela ne vienne de la contraction du onkali a), est-il possible de dire onkala au lieu de onkali?

Tu a tout dit. Onkal'a mè est une contraction de onkali a mè. Notez que l'on peut également rencontrer le Onkari

De tous les sous-groupes Tékés lequel serait numériquement le plus nombreux?

Je ne dispose pas de statistiques sur ce point mais ma conviction c'est que les principaux groupes par ordre d'importance sont les Nziku, les Boma et les kukuya

Et, enfin, le roi est-il choisi indistinctement parmi les membres de n'importe quel sous-groupe ou bien cela est-il l'affaire d'un groupe spécifique?

Comme je l'ai dit plus haut, la formation de la macro-ethnie TEKE est une oeuvre coloniale. A l'intérieur de cet ensemble, il y a eu un sous groupe dit Anzico d'où sont issus les MAKOKO. Jusqu'à présent, je n'ai pas connaissance que la lignée royale viennent d'ailleurs que des MAKOKO. Ceci dit, MAKOKO, de l'ethnie Anzico fut le roi de tous les batékés.

Sur ce dernier point, je peux me tromper.
Invité
 

Message par ramsesII » Sam 09 Avr, 05 9:48

L'invité c'est RamsesII, vous l'aurez compris

La yaa bua !
ramsesII
Doyen du forum
 
Message(s) : 337
Inscription : Jeu 27 Nov, 03 10:20

Message par Mecbohem » Jeu 14 Avr, 05 9:27

Bonsoir Ramses

Tout d'abord merci de tes réponses, mais sur l'expression La sirà obwè, j'aurais voulu la traduction littérale, en kikongo, par exemple, on dira "sala kia mbote" ou "saleno kia mbote" selon qu'on s'adresse à une personne ou à plusieurs, qu'en est-il du Téké?

__________
Mecbohem
Mecbohem
Veterran
 
Message(s) : 1238
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : Région parisienne

Message par ramsesII » Mar 26 Avr, 05 11:16

Mecbohem

Bonsoir et, désolé de ne pas avoir donné suite à ta question.
Et que signifie au juste le La sirà obwè que tu mets à chaque fin de texte, je me doute qu'il fait office d'au revoir, mais littérallement?

En Lari l'au revoir se dit "sala bubote ou sala eee", ce qui mot à mot signifie "restes bien (en bonne santé) ou restes (en bonne santé), donc dans le cas présent qu'en est-il?


La sira obwè signifie littérallement : Restez bien dont l'équivalent en français serait : Portez vous bien.

restez = La sirà (Le verbe rester c'est sirà. )
bien = obwè

Notez que, cette formule s'applique lorsque vous vous dressez à plusieurs interlocuteurs. Par contre, lorsque vous vous adressez à une personne, le sujet (Wè = toi = tu) est éludé. Vous direz alors : sirà obwè
On aura donc :
Mè a sira (je reste)
Wè a sira (tu restes)
Ndè a sira (il ou elle reste)
Bri La sira (nous restons)
La sira (vous restez)
Bo La sira (ils ou elles restent)

dans le cas qui nous interesse, nous aurons :
au singulier : sira obwè
au pluriel : La sira obwè

En kituba cela donnerait :
au singulier : bikana mboté
au pluriel : beno bikana mboté

En lingala cela donnerait :
au singulier : tikala malamu
au pluriel : bo tikala malamu

Notez que l'on peut avoir vanda mboté ou vanda malamu respectivement pour le kituba et le lingala

Employé dans le sens de dire Au revoir, on gardera le La pour le pluriel La sira pour Bè La sira et le a par contre disparaît pour le singulier sira pour Wè a sira .

Par ailleurs, en français, Au revoir peut se traduire littérallement par A nous revoir (à une prochaine rencontre).
Ce sens est rendu en téké par (Bri) La yaa bua.
En mboshi on dira : (Bisi) Lé bii otsotsa dans le sens, au hasard d'une prochaine rencontre.
La yaa mbali = A demain

Bien à vous.
ramsesII
Doyen du forum
 
Message(s) : 337
Inscription : Jeu 27 Nov, 03 10:20

Message par Joey the Kong » Jeu 19 Mai, 05 12:07

Cher Ramsès,

J'attends les cours de conjugaison, c'est ma principale faiblesse.

Que la force soit en toi.

8) Joey 8)
Joey the Kong
Doyen du forum
 
Message(s) : 171
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00

Re: Les Pronons personnels

Message par CHARME » Sam 02 Juil, 05 3:44

ramsesII a écrit :Mbotè (Buori) à bè (biè)
Bonjour à (vous) tous


La sirà obwè


Grand Ré,

comment entamer une conversation des plus classiques, après avoir dit bonjour ?

Comment vas tu ?
Comment allez vous ?
Je m'appelle
comment t'appelles tu ?
j'habite
où habites tu ?
je suis la fille de
j'appartiens à la famille
mon père, ma mère sont
Que fais tu dans la vie?
Es tu mariée, séparée, divorcée, seule ?
Je suis mariée, séparée, divorcée, seule,
As tu des enfants ?
j'ai trois enfants
je n'ai pas d'enfant
Pourrait on se revoir ?
J'aimerais mieux te connaître ?
Avatar de l’utilisateur
CHARME
Doyen du forum
 
Message(s) : 774
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : mu nsi ya paladiso


Retour vers Autres langues congolaises

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invité(s)