MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Lari, Téké, Vili, Mbochi, Bembe… le Congo se décline en de nombreuses langues ! N'oubliez pas de préciser dans votre titre à laquelle vous vous référez !

Re: MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Message par Aboualo » Jeu 05 Fév, 09 2:07

ma grand-mère chantait souvent cette chanson :indèlè a congo bi dza akayabo pèguè (bis )
quand elle voulait se moquer de nos pseudo- civilisés :bina :bina :bina :lol:

Gnoka je sais que tu peux faire mieux , dompte ta colère voyons! biso nionso to zali ba kélani ya dzambe moko :noel :noel

Bilokoyandeko : losako na moboti wa yo :thup :thup

la fatigue et Morphée m'emportent ce soir :zz :zz :zz
Aboualo
Veterran
 
Message(s) : 7285
Inscription : Ven 12 Déc, 08 1:37

Re: MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Message par BILOKOYANDEKO » Ven 06 Fév, 09 2:13

Gnoka je sais que tu peux faire mieux , dompte ta colère voyons! biso nionso to zali ba kélani ya dzambe moko

Bilokoyandeko : losako na moboti wa yo

Aboualo,
wana ezali maloba ya bakolo; nzambé mpé a pambola yo.

BILOKO
BILOKOYANDEKO
Doyen du forum
 
Message(s) : 375
Inscription : Dim 03 Août, 08 2:51

Re: MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Message par Aboualo » Ven 06 Fév, 09 3:17

sua hururu= merci beaucoup en langue akoua :run :run :run
Aboualo
Veterran
 
Message(s) : 7285
Inscription : Ven 12 Déc, 08 1:37

Re: MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Message par Gnoka » Ven 06 Fév, 09 11:23

Mon très cher frère OSSAMBE A'GNAMA,
Non, il ne s’agit nullement de la renonciation ; les parlers locaux ne sont pas spécifiques à l’Afrique. Prétendre maîtriser tous les parlers locaux ne fut-ce que du TS€NGU€ est une opération téméraire. Le dialogue courant entre un paysan Garé (à la lisière du pays Ngoko) ou d’un paysan Akoua (à la lisère de Likouala aux herbes), un Mbochi de Tsambitsô (sur la rive nord d’Alima) et un citoyen d’Etoro (à la frontière Téké du pays Gangoulou)… est presque impossible. Pourtant, il s’agit bien tous des descendant de KOKO NDINGA. Une conversation entre ressortissants kouyous d’élinguinawé (sur les berges de Lahoussa au sud d’Owando) n’a pas de secret pour un mbochi d’Abala, Ekouasséndé, Ollombo, Allembé, Tsikapika, Ngoko, Tongo, Mbandza, etc. Et inversement. Toutefois, les tournures idiomatiques, les divers accents et autres intonations interdissent tout dialogue courant. Ça c’est la réalité. :ve:

Désolé, la maîtrise de l’histoire des francs ne rime pas avec la maîtrise des parlers datant de l’époque de CLOVIS ni de Charlemagne (mille an plus tard). Le baron de Montesquieu pratiqua l'occitan toute sa vie. C'est en français que nombreux se délectent de son savoir. :P

Le 1er empereur de Chine, le père de l’empire du milieu, marcha sur les parlers locaux en imposant le mandarin. La tradition mbochie peut rester immuable dans une nation Bantoue. Les célébrations des rites celtiques (datant de 3 à 4 mille ans) perdurent de nos jours en français ou en anglais... langues livresques véhiculaires vivantes somme toute très récentes. ;)

BILOKOYANDEKO,

L’éraflure avec Loumo était en fait un coup de sang. Je la retire ou plutôt je l’ai déjà retirée et cela m’a été pardonné. :thup
le patois ne fait-il pas parti de la culture traditionnelle ?

C’est sous Jules Ferry à la fin du XIXème que l’école publique rentra en guerre contre les parlers locaux, les patois et autres dialectes pour imposer le français. Tu vois. Il n’y a pas si longtemps.
Pour le reste, ma vie ne sera pas assez longue pour maîtriser les quelques 60 dialectes et patois congolais. Ceci explique sans doute cela. Merci.

Gnoka.
Avatar de l’utilisateur
Gnoka
Veterran
 
Message(s) : 2598
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : Paris, France.

Re: MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Message par Ossambe A'Gnama » Sam 07 Fév, 09 10:08

Salut à toi Gnokito.
Chapeau bas pour ta connaissance de la descendance de Ndinga. Je ne te fais pas grief d'avoir évité la traduction de mon texte. Ton argument tient la route. Je te pose cependant la question suivante. Devrions nous donc consacrer la disparition des patois au profit de..... quoi précisement????
Je suis partisan de l'espéranto mais je postule en même temps la préservation de la diversité linguistique.
Bon week end
Ossambe A'Gnama
Doyen du forum
 
Message(s) : 937
Inscription : Mar 07 Nov, 06 2:59

Re: MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Message par Aboualo » Sam 07 Fév, 09 2:02

Gnoka ,

Bravo pour le fair-play, chapeau pour la connaissance en coins et re-coins des descendants de dinga :bravo :bravo

Petit omoni changement! :lol: :lol: :lol:

Comme disent les asi akoua ngui di na kesemwe , c'est dire que j'adore rigoler

Désolé(e) je dois partir ,je suis attendu(e) :run :run :run
Aboualo
Veterran
 
Message(s) : 7285
Inscription : Ven 12 Déc, 08 1:37

Re: MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Message par Gnoka » Dim 08 Fév, 09 12:11

M82 stigmatisait la diversité d’accents entre les habitants du Tsεngε : Le Pays Mbochi.
Marv a écrit : Difficile de parler du Mbochi (Em’bøsi) sans parler des Mbochis (am’bøsi).
Il existe 11 sous groupes linguistiques Mbochis : Olee ; Ngilima ; Tsambitsø ; Ngae ; Mbondzi ; Obaa ; Ømbøø ; Koyo ; Akwa Penda ; Ngare ; Mboko.Tous les Mbochis descendent d’un ancêtre commun nommé Ndinga. Les anciens Mbochis disaient « Bisi ledi am’bøsi, bisi andaa a Ndinga » (Nous sommes les Mbochis, nous sommes la postérité de Ndinga)

Vois-tu mon très frère Ossambé A’Gnama, il est souvent très difficile de se frayer un chemin dans ses échanges virtuels. Nous ne prenons pas toujours assez de temps pour nous relire. Nos questions sont souvent redondantes. Mayombe 82 manifestement n’avait pas lu dans son intégralité To’omi Marv… Au quel cas, il aurait su qu’un habitant d’Ekouassendé est un Nguilima, celui d’Ollombo est un Olee et celui de Boundji un Mbondzi… tous sont descendants de NDINGA. L’accent est en tout temps lié à l’éloignement des locuteurs. Allez-y au Québec, à Bruxelles ou à Marseille… C’est pourtant toujours du français n’est ce pas !
Je suis désolé, les parlers locaux sont voués à disparaître. Toutes les langues parlées en Palestine du temps de Jésus de Nazareth sont mortes et enterrées y compris les langues officielles (Grec ancien et Latin). Tu peux toujours faire la résistance. Mais, rien à faire, c’est peine perdue.
Merci chère ABOUALO pour ton soutien.
Bon we ;)
Gnoka.
Avatar de l’utilisateur
Gnoka
Veterran
 
Message(s) : 2598
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : Paris, France.

Re: MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Message par Ossambe A'Gnama » Dim 08 Fév, 09 2:26

Mon cher Gnokito

Vois-tu mon très frère Ossambé A’Gnama, il est souvent très difficile de se frayer un chemin dans ses échanges virtuels


Avec un peu de volonté on y arrive mon frère. D'ailleurs, il n'y a jamais eu de malentendu entre nous. J'observe avec jubilation que pour quelqu'un d'élevé en Europe, tu as une maîtrise du patois que t'envierais un villageois de Tchambi tcho.

Au quel cas, il aurait su qu’un habitant d’Ekouassendé est un Nguilima, celui d’Ollombo est un Olee et celui de Boundji un Mbondzi… tous sont descendants de NDINGA.


Ca je le sais. Monseigneur Ngatsongo, l'autre sacrifié sous l'autel de la vengeance tribale semble t-il, a écrit un opuscule qui fait autorité sur la question. Vocal Bantu l'a immortalisé dans l'une de ses chansons.

Je suis désolé, les parlers locaux sont voués à disparaître. Toutes les langues parlées en Palestine du temps de Jésus de Nazareth sont mortes et enterrées y compris les langues officielles (Grec ancien et Latin). Tu peux toujours faire la résistance.


C'est ici où je t'attendais et ne t'esbigne pas s'il te plait. Au nom de quoi et au profit de quoi ces langues doivent-elles disparaître?

Nada mas hermanito
Ossambe A'Gnama
Doyen du forum
 
Message(s) : 937
Inscription : Mar 07 Nov, 06 2:59

Re: MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Message par Loumo » Dim 08 Fév, 09 2:52

J'observe avec jubilation que pour quelqu'un d'élevé en Europe, tu as une maîtrise du patois que t'envierais un villageois de Tchambi tcho.

J'ajoute que pour quelqu'un dont ce n'est pas la langue maternelle, ça force l'admiration.
Loumo
Veterran
 
Message(s) : 8261
Inscription : Mar 16 Sep, 03 10:30

Re: MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Message par Aboualo » Dim 08 Fév, 09 4:57

Loumo a écrit :
J'observe avec jubilation que pour quelqu'un d'élevé en Europe, tu as une maîtrise du patois que t'envierais un villageois de Tchambi tcho.

J'ajoute que pour quelqu'un dont ce n'est pas la langue maternelle, ça force l'admiration.


Non loulou, c'est toi qui te trompes dessus la , car si gnokito a été comme savent le faire voir certains "charognards" ici par une ombossi , par conséquent l'embossi est bel et bien sa langue maternelle , même si ses origines ne le sont
Les africains en général sont les seuls au monde A pouvoir prétendre être de vrais polyglottes :thup
yele !
Aboualo
Veterran
 
Message(s) : 7285
Inscription : Ven 12 Déc, 08 1:37

Re: MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Message par Ossambe A'Gnama » Mar 17 Fév, 09 4:39

Citation:
Je suis désolé, les parlers locaux sont voués à disparaître. Toutes les langues parlées en Palestine du temps de Jésus de Nazareth sont mortes et enterrées y compris les langues officielles (Grec ancien et Latin). Tu peux toujours faire la résistance.

C'est ici où je t'attendais et ne t'esbigne pas s'il te plait. Au nom de quoi et au profit de quoi ces langues doivent-elles disparaître?

Pas de réponse depuis plus d'une semaine.

Conclusion: Notre frère Gnoka est un adepte de l'universalisme qui s'ignore.
Ossambe A'Gnama
Doyen du forum
 
Message(s) : 937
Inscription : Mar 07 Nov, 06 2:59

Re: MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Message par Gnoka » Ven 20 Fév, 09 5:10

Ossambe A'Gnama a écrit :
Citation:
Je suis désolé, les parlers locaux sont voués à disparaître. Toutes les langues parlées en Palestine du temps de Jésus de Nazareth sont mortes et enterrées y compris les langues officielles (Grec ancien et Latin). Tu peux toujours faire la résistance.
C'est ici où je t'attendais et ne t'esbigne pas s'il te plait. Au nom de quoi et au profit de quoi ces langues doivent-elles disparaître?

Pas de réponse depuis plus d'une semaine.
Conclusion: Notre frère Gnoka est un adepte de l'universalisme qui s'ignore.


Faute de temps mon très cher frère ! :ve:
Va pas croire à ceux qui pensent que j'ai un logiciel ou un BLACK (comme cette chère et tendre Ânkhti ;) ) prêt à répliquer sur tous les points du globe. En plus, je ne prends presque jamais le RER :-? . Non frangin, je ne suis pas au courant de tout ce qui s'écrit sur le Web. Si j'avais un peu plus de temps, j'aurai été sur la page d'accueil à essayer de répliquer auprès de ses zouaves qui s'acharnent sur le pauvre AKOUALA rendu coupable pour avoir été nommé ministre de la propagande. Mais bon, je suis exactement comme une de mes collègues à qui j'ai posé une question ce matin :
ça va Lucie ?
Ne me parle pas car ça ne va du tout, j'ai mal dormi... et puis, j'en ai marre des mecs... mon ami etc...
:o
je lui ai dit : "non ça ne va pas", aurait suffi...
A+
Gnoka.
Avatar de l’utilisateur
Gnoka
Veterran
 
Message(s) : 2598
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : Paris, France.

Re: MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Message par Ânkhti » Ven 20 Fév, 09 5:20

Je savais que j'allais voir ces 6 lettres se suivre Â...N..K...H...T...Y, avant même de te lire.

Moi je ne suis pas d'accord ImageImageImage parce que tu trouves toujours le moyen de te moquer de moi! :evil:
Avatar de l’utilisateur
Ânkhti
Veterran
 
Message(s) : 1640
Inscription : Mar 25 Nov, 08 6:07

Re: MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Message par Ossambe A'Gnama » Sam 21 Fév, 09 2:06

Va pas croire à ceux qui pensent que j'ai un logiciel ou un BLACK (comme cette chère et tendre Ânkhti ) prêt à répliquer sur tous les points du globe

Elle a de la classe la frangine. Cela dit, tu pourras essayer le htc diamond touch. Plus fin, esthétique, il glisse dans la poche comme un billet de banque et te permets de te connecter partout, pourvu qu’il y ait une borne wi-fi.
Ossambe A'Gnama
Doyen du forum
 
Message(s) : 937
Inscription : Mar 07 Nov, 06 2:59

Re: MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Message par Gnoka » Sam 21 Fév, 09 4:51

Ah ! Vocal Bantu !
J’ai écouté hier soir chez des compatriotes le dernier opus de VOCAL BANTU ; Paraît-il, interdit des matangas et autres manifestations festives à Brazza.
Le titre de la chanson est « Yihi pôo kâa » qui pourrait se traduire par « circuler, il n’y a rien à voir ».
Littéralement :
« Yihi » pour rait se traduire par «cela » ou « c’est » :
Exemples :
« yihi » mboa mbissi = c’est notre village ;
« yihi » pôo ya kala = c’est une affaire ancienne ;
« yihi » pôo ya mbé = Nôo odila pôo ya mbé = c’est une mauvaise parole (au sens d’agissement ou comportement).
Cependant, « Yihi pôo kâa » tel que chanté par les griots de VOCAL BANTU, cette maxime montre toute l’étendue de la subtilité du parler Em’bøsi. Tout est en nuance. Il faut écouter la chanson, la réécouter, la faire transcrire et traduire par des oreilles des locuteurs encore plus pointus pour pouvoir se l’approprier. En tout cas, j’ai adoré : « Yihi pôo kâa ».
Sassou-Nguesso peut toujours diriger par la terreur et la censure : « Yihi pôo kâa ».
Il paraît que ce tube fut composé par des chanteurs à la lisière de la contrée d’ABALA PARIS L’ANGONGA. Les jeunes là-bas se disent laisser pour compte par le pouvoir incompétent, égoïste et clanique de l’homme d’EDOU. Ils se sentent aussi pointer du doigt par les détracteurs dudit pouvoir ; mais ils disent garder leur dignité. Ils mettent en garde ceux qui les menacent et disent ne jamais supporter les intimidations. C’est là-dedans que j’ai enfin compris le sens du terme « koro-koro » qui signifierait imbattable ou plutôt immortel. Encore une fois, ce n’est jamais clair et explicite, chaque terme mbochi est toujours enrobé d’une métaphore. Le « koro-koro » serait en réalité une sorte de fourmi géante que l’on trouve en plaine dans les collines des contrées d’ABALA PARIS L’ANGONGA. Toutefois, il y a des témoignages que ce fourmi n’est pas endémique auxdites contrées. Je serais curieux de savoir comment dit-on « koro-koro » dans les autres pays MBOCHIS ?!

Ossambé a écrit : Au nom de quoi et au profit de quoi ces langues doivent-elles disparaître?

Nada mas hermanito

Il y aurait dans le monde entre 2 500 à 7 000 langues dont 90% s’éteindraient d’ici à 2 100 (Sic, André Martinet 1909-1999). Les travaux de ce linguistique éclairent sur les différenciation : patois, dialecte et langue. :zz

Cela dit, je ne tronquerai pas mon N95 contre aucun BLACK, même si Ânkhti me nargue avec :roll: ; même l'I'phone, c'est un truc de gonzesse. Nôo kia reste le phone du mâle :ve: . J'attends avec impatience le grand-frère du N95.

Gnoka.
Avatar de l’utilisateur
Gnoka
Veterran
 
Message(s) : 2598
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : Paris, France.

Re: MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Message par BILOKOYANDEKO » Sam 28 Fév, 09 11:48

Frangin Gnoka bonjour,
J'ai une vieille cassette de "Vocal Bantou", le groupe est si je ne me trompe pas "OMWE". Il y a dans celle-ci un chant sur les descendants de koko NDINGA. J'ai lu et relu la liste des 11 sous groupes Mbochis proposés par Tomi Marv, je ne trouve pas le sous groupe BOMITABA, alors que le griot dit bien que les Bomitaba sont aussi les descendant de NDINGA. Quant au sous groupe "ONDINGA" qui n'est pas dans la liste, il est peut-être présenté par un autre nom, ce serait sûrement le sous groupe "NGILIMA". Je vais reécouter la chanson et j'essayerai de la transcrire ici pour nos futures échanges. Dans quels sous groupes sont les "LIKOUBA" et les "MOYI" par exemple? As tu une idée de l'installation de l'ensemble de ces sous groupes sur la terre Mbochie "TSENGUE"
Salut à tous,
BILOKO
BILOKOYANDEKO
Doyen du forum
 
Message(s) : 375
Inscription : Dim 03 Août, 08 2:51

Re: MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Message par Aboualo » Dim 01 Mars, 09 12:32

[quote="BILOKOYANDEKO"]Frangin Gnoka bonjour,


:o :o Tiens tiens Biloko la règle de la chartre a t'elle changée ,parce que moi aussi je comptais éviter lafamiliarité
Mais , comme je l'avais dit :plus facile A dire qu'A faire :thd
:anon: :anon:Charité bien ordonné ,commence par ata yo moko biloko :lol: :lol:
Aboualo
Veterran
 
Message(s) : 7285
Inscription : Ven 12 Déc, 08 1:37

Re: MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Message par Gnoka » Dim 01 Mars, 09 7:00

« Difficile de parler du Mbochi (Em’bøsi) sans parler des Mbochis (am’bøsi).
Il existe 11 sous groupes linguistiques Mbochis : Olee ; Ngilima ; Tsambitsø ; Ngae ; Mbondzi ; Obaa ; Ømbøø ; Koyo ; Akwa Penda ; Ngare ; Mboko.Tous les Mbochis déscendent d’un ancêtre commun nommé Ndinga. Les anciens Mbochis disaient « Bisi ledi am’bøsi, bisi andaa a Ndinga » (Nous sommes les Mbochis, nous sommes la postérité de Ndinga.
"

A mon avis, la classification de To’omi Marv peut-être discutable. Les frontières entre les sous-groupes ne sont pas forcément étanches ni sévèrement cloisonnées. A moins de se référer aux circonscriptions originelles du TSENGUE. Je ne connais aucune lecture sur ce point.

Je crois que To’omi Marv inclut dans les mochis de Tsambitso les MOYI dits aussi les NGUELES ( Mossaka, Loukoléla, Liranga…). D’ailleurs, les habitants de Mabirou ou de Mbandza (les Nguilima) appellent les habitants de Tongo, Tchikapika, Makoutoupoko… les NGUELé ou MOYI.

Sur ce, on peut s’accorder à dire que les Likoualas sont aussi absents de cette classification. Or, les Bomitaba, sont des Likoualas.

Par ailleurs, entre les Ngaré, Mboko et ce que To’omi Marv nomme Ømbøø, les frontières de cette distinction sont aussi à revoir ou à discuter.

Certains prétendent que les habitants de Mbandza (celui de la cuvette) ou de NGOKO sont dits Mbochis Emboyi ou Ømbøø… c’est ce qu’on appelle stricto sensu les Mbochis d’Owando (danseurs d'ékongo et elèmbé) dont la frontière se situerait sur Lahoussa, plus loin, vous avez les Koyos et après la rivière Koyo et au-delà d’Ombélé, vous avez les Akoua penda, les terres des Andzimbistes indécrottables, capables de vous faire disparaître en un tour de main :P . Là aussi, les frontières précises sont très difficiles à dessiner.

A mon avis, seules les frontières des NGAé (célèbres danseurs de kébé-kébé) seraient étanches et sévèrement cloisonnées. Les NGAé sont les mbochis actuellement du district d’Allembé. Ils se trouvent entre les rivières Mpama et Alima. Les Nguilima (région des plateaux) auraient un territoire très large s’étendant d’Abala jusqu’aux abords de l’Alima avec les villages de Mbandza, Oyo, Mabirou,… Entre les Nguilima et les Olée, la frontière ??? Les habitants d’Assèngué, village du célèbre pasteur OTTO*, sur la route Ollombo-Abala, sont-ils des Nguilima ou des Olée ? C’est la terre de la danse Olée, des éboro ya bah, des maras, triomphe de ONDINGA, danseurs de mondo… de Vocal Bantu :bina etc.

NON, :oops: mon cher BILOKOYANDEKO, je n’ai pas une idée sur l'installation de l'ensemble de ces sous groupes sur la terre Mbochie "TSENGUE". Dommage que j’ai égaré la carte proposée ici par To’omi Marv.

Gnoka.

•* OTTO était un pasteur qui a sillonné toutes les contrées Mbochis dans les années 60 et 70. Cet homme était paraît-il l’arme fatale contres les ANDZIMBA. Il mourut à Brazzaville au milieu des années 70.
Avatar de l’utilisateur
Gnoka
Veterran
 
Message(s) : 2598
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : Paris, France.

Re: MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Message par BILOKOYANDEKO » Mar 03 Mars, 09 10:40

Aboualo a écrit :
BILOKOYANDEKO a écrit :Frangin Gnoka bonjour,


:o :o Tiens tiens Biloko la règle de la chartre a t'elle changée ,parce que moi aussi je comptais éviter lafamiliarité
Mais , comme je l'avais dit :plus facile A dire qu'A faire :thd
:anon: :anon:Charité bien ordonné ,commence par ata yo moko biloko :lol: :lol:


Bonsoir Aboualo,
J'ai voulu te montrer l'horizon, tu n'a vu que mon index. En ce qui concerne les couleurs et les odeurs, il n'y a dit-on pas d'amis.Que veux-tu que je te dise d'autre?
J'ai cependant pensé à toi aujourd'hui, en recherchant la cassette de "Vocal Bantou", je suis tombé sur celle D'Aimé ELANGUI", mwana ya Marataï, je ne sais pas si tu l'as connu, il a chanté dans Télé music avec Nelly OKEMBA et BALOU Canta; tu n'imagines pas le plaisir avec lequel j'ai écouté son tube des années 80: "Testament"; la qualité du son s'est dégradée, il y a par exemple le refrain chanté en Akoua que j'ai essayé de noter, je te serai très reconnaissant, si tu me le corriges:
Ahéé Bénélita é é
Otiri na ndzoro ndé ééé
Nga nota mbi bara aa
Otema mba nga no yoga swaga aa
Ndako mba nga no yoga kombo oo
Assimissi mba nga no yoga passé
.......................................
Otiri na ndzoro ndé, Bénélita éé
Bénélita yé wo wo wo
Bénélita yé wo wo

Quelques phrases m'ont éhappé, connais tu cette chanson?
BILOKOYANDEKO
Doyen du forum
 
Message(s) : 375
Inscription : Dim 03 Août, 08 2:51

Re: MBOCHI - Tsεngε : Le Pays Mbochi

Message par BILOKOYANDEKO » Mar 03 Mars, 09 10:42

Merci, mon cher Gnokito
Bonsoir,
BILOKO
BILOKOYANDEKO
Doyen du forum
 
Message(s) : 375
Inscription : Dim 03 Août, 08 2:51

PrécédentSuivant

Retour vers Autres langues congolaises

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité