ENFANTS DE... par hérédité?

Libre d'accès et ouvert à tous sujets de discussion.

ENFANTS DE... par hérédité?

Message par Aboualo » Sam 23 Nov, 13 5:46

Voici l'urgentissime besoin des familles , je dirai mieux des grandes familles dirigeantes du monde :Le placement des rejetons , coûte que coûte et quoi ils arrive .
Partout dans le monde , c'est une vague de la mondialisation des placements .
Ils sont disent ou pensent -ils être sous le coup de l'hérédité, les gosses de...
-Se croient héréditaires
-se croient doués , tous , et tant pis pour ceux qui ne le sont
Leur route est toute tracée et peu importe qu'elle soit
- mal tracée
-semée d'embuches
Ils finissent pour le bon nombre à atteindre leur destination
Le 20 novembre , c'était la journée internationale des enfants :
-enfants du monde ?
-enfants particuliers ?
Pourquoi sélectionner une condition qui est elle , universelle ?
Un enfant quel qu'il soit l'est par rapport à des droits qui lui sont définis par rapport à:
La vie, la naissance , la loi, la nature , la société , la culture , la civilisation .
la parenté ,l'ascendance , la descendance, la lignée , hérédité , la généalogie , la consanguinité sont tous des petits " tracés " qui habillent protègent et font l'enfant .

Mais on ne le dira jamais assez ,<< l'habit ne fait pas le moine , cependant
fait le pouvoir ...>>
Il ne faut donc pas se fier aux apparences .
Quoi que :
<< quand la un certain héritier par son père est à 23 ans bombardé Président de l'EPAD, ce costume, vite cousu et trop grand ne passe pourtant pas aux épaules du fiston .Qui du reste pour revêtir la robe du barreau se retrouve dans une posture plus compliquée .En effet les fils de ne sont pas toujours plus intelligents que ... mais eux voient tout en grand .
Ainsi le fiston a son papa qui rêve comme papa d'embrasser la carrière d'avocat, doit savoir
mieux que quiconque , que ici pas de piston possible .

Chargé de TD en droit spécial des sociétés à l'Université de Créteil, le << Prince Jean S >> qui est aussi président UMP du Conseil Général des Hauts-de-Seine a appris fin octobre son échec aux épreuves d'admissibilité au barreau:" << c'est un examen difficile qui nécessité beaucoup de bachotage et de formatage , entre mon mandat , mes deux enfants et mes activités dans le cabinet d'avocats , c'était un peu compliqué... >> confesse ce bourreau de travail de 27 ans . Avant d'ajouter :
<< je voudrai pas porter la plume à votre place , mais si vous écrivez que j'ai raté mon examen du barreau, pensez bien à mentionner que je suis sorti major de mon master 2 de droit privé en juillet >>.

Heureux hasard , le lendemain de notre coup de fil , une brève parution dans le Parisien et reprise ensuite par de nombreux journaux chantaient les louanges de cet étudiants modèle .
Pas encore avocat mais déjà redoutable dans la contre offensive médiatique .
Mon avis :
De Anne à Jean en passant par Gilbert , Claude et aujourd'hui Thomas , ils sont tous de merveilleux enfants de leurs parents , et sont aussi très tendance ,comme Thomas qui plus discret pourtant et surtout comme Jean , porté par la loi, ne s'est pas gêné de chauffer cet été la carte bleue avec des luxueuses vacances en Corse ....
Tous héréditaires , très tendance certes mais à consommer avec modération en ces temps qui courent par les << ni>> fils de ....sans hérédité .
En un mot :
Circuler y ' a personne à voir ..... dééééé :oops:
ABL
Aboualo
Veterran
 
Message(s) : 7285
Inscription : Ven 12 Déc, 08 1:37

Re: ENFANTS DE... par hérédité?

Message par Arc. Kani-I.Jefferson » Sam 23 Nov, 13 7:47

Aboualo Motema ya Niaou!

Kani.
Arc. Kani-I.Jefferson
Veterran
 
Message(s) : 5551
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00

Re: ENFANTS DE... par hérédité?

Message par Aboualo » Dim 24 Nov, 13 5:19

Kani wa kani
Martine,la digne fille de son pere
travaille figure toi .Et crois moi
ses compagnons du devoir sont
nombreux .Elle n a ke l ambarras
du choix . :lol: pour le remplacement.
Tu me suiiiiiiiis Kani ? Lol
Aboualo
Veterran
 
Message(s) : 7285
Inscription : Ven 12 Déc, 08 1:37

Re: ENFANTS DE... par hérédité?

Message par sycie l'impérative » Lun 25 Nov, 13 10:02

De quel hérédité s'agit-il ?

En droit, la succession mystique ou politique n'existe pas.
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: ENFANTS DE... par hérédité?

Message par Aboualo » Mar 26 Nov, 13 12:58

A nous ramener eternellement au pratiques villageoises
made in « mbokatiers »...
La mystica-machination n est pas hereditaire
mais culturelle .
Aboualo
Veterran
 
Message(s) : 7285
Inscription : Ven 12 Déc, 08 1:37

Re: ENFANTS DE... par hérédité?

Message par Aboualo » Mar 26 Nov, 13 1:04

.. Mais qu est-ce a dire sur l heredite chez
les enfants de...
A qui tout semble mieux sourire ? ? ?
Aboualo
Veterran
 
Message(s) : 7285
Inscription : Ven 12 Déc, 08 1:37

Re: ENFANTS DE... par hérédité?

Message par Aboualo » Ven 29 Nov, 13 10:47

Et ke dire de tous ceux qui s auto-proclamant
Premiers de... pas gand chose
et ki , toute honte bue,apres le porn-way of life,
ont du mal a assumer leur obscene obsession.
Les voila definitivement « disparus du site » ,
ou « dindons de la farce » lol aboualika
Que bueno ! :lol:
Elle est pas belle la vie heinnnn !
8) :lol:
Aboualo
Veterran
 
Message(s) : 7285
Inscription : Ven 12 Déc, 08 1:37

Re: ENFANTS DE... par hérédité?

Message par Aboualo » Dim 01 Déc, 13 9:35

Si comme le dit CT , la transmission est un devoir
Mais que devons-nous transmettre et dans quel
etat d esprit ?
Aboualo
Veterran
 
Message(s) : 7285
Inscription : Ven 12 Déc, 08 1:37

Re: ENFANTS DE... par hérédité?

Message par sycie l'impérative » Ven 03 Jan, 14 5:27

pour transmettre la caisse et l'art de la vider, je vois pas trop l'intérêt de l'étudier....
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: ENFANTS DE... par hérédité?

Message par Aboualo » Ven 03 Jan, 14 8:35

Quand on est «hors-sujet a vie »
On a rien a «transmettre »
Hein MBouin !
Et quand on a confondu un Akwa avec je ne sais trop :
Une peuplade de Cote d Ivoire ?!?!?
Le « konte » n est pas «bon» pour le kongo dia ntotila
devenu simple legende ... Ouille .
Aboualo
Veterran
 
Message(s) : 7285
Inscription : Ven 12 Déc, 08 1:37

Re: ENFANTS DE... par hérédité?

Message par sycie l'impérative » Sam 04 Jan, 14 7:02

Et quand on a confondu un Akwa avec je ne sais trop :
Une peuplade de Cote d Ivoire ?!?!?


hahahaaha! lol !

J'adore cette histoire ! Dans la recherche de l'origine des peuplades du Nord, il s'est avéré que longtemps des histoirologues aient prétendu que ces peuples (ethnies ) étaient autochtones avec les pygmées nomades sur la ligne de l'équateur... mais depuis quelques temps des scientologistes ont déclaré avoir retrouvé les actes de naissance des chefs d'état de la fameuse ligne des pays équato-giunéens... et leurs origines en RCI, chez Houphouet et sa descendance... (pauvre Me. Aka Anghui....) !

Il était convenu que la seule tribu rapportée était les makoua... maintenant c'est tout le peuple du Nord...; avec des croisements "Z"... quels zigzag !

Comme les coco adorent s'inventer des hérédités, j'ai pensé qu'en fait ils doivent essayer de se rattacher à ceux qu'ils pensent avoir l'expertise de la longévité au pouvoir et avoir su se mettre à l’abri des vengeances intestines... ou bien c'est pour éviter qu'on ne leur mettent sur le dos la déstabilisation de la RCI pendant l'exil de certains congolais dont les rwandais là-bas, qui leur a permis de se reconstituer en puissance politique et économique.

Mais les richissimes akan étaient réfugiés au Sud des USA et leurs enfants ont fréquenté les meilleures universités... ils n'avaient pas de pétrole eux.... rien que du café ; ils ont dû se faire plus malin... ou ils l'étaient déjà... va savoir, on peut supposer n'importe quoi..

Alors d'où viennent les makoua et de qui héritent-ils leur.... heu.. savoir ? heu .. expérience ...? bon de qui, de quoi, comment ?

Au fait, les mbokatiers se dissipent dans la ville et y reproduisent leurs mœurs de mbokatiers... et en adoptent d'autres de mœurs d'autres mbokatiers, parfois... d'après les scientosociologues bling bling...
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: ENFANTS DE... par hérédité?

Message par Aboualo » Sam 04 Jan, 14 8:51

Accouchez voyons Altesse !
Car avec vous c est le «Brevet de l invention »tout azimut qu il faille creer .
Ou voulez_vous en venir avec tout ce ramassis « fumant »
On se taille quand on vous pose des vrais problemes et
brusquement c est l Euphorie du desespoir .
Depuis quand etes-vous histo-rieuse ? Lol
Soyez convaincante et serieuse et on vous
prendra «maybe » O serieux .
Aboualo
Veterran
 
Message(s) : 7285
Inscription : Ven 12 Déc, 08 1:37

Re: ENFANTS DE... par hérédité?

Message par sycie l'impérative » Lun 06 Jan, 14 4:22

Ici propagande ultra-marine et extrême gauche ; vent de panique...

Invasion de la cinquième colonne à toutes les strates de l'état :
social-nationalisme en poupe, associé l'international gauchiste...

Là sont les hérédité des enfants de la petite sœur du colonialisme, ces élites choisies dans les années des indépendances qui ne veulent pas dégager, qui prônent leur expérience et savoir-faire, transmis à leurs rejetons, pour perdurer au pouvoir.

Ces deux factions ne veulent pas libérer leurs esclaves ; d'après eux, la femme appartient à l'état ainsi que le monopole du marché matrimonial ; résultat : retraits de nationalités tout azimut pour les familles mixtes, ou interdiction du droit de sortie du territoire, afin d'empêcher quiconque d'aller enrichir un pays "ami", mises en déshérences (nationalisation et confiscation des héritages et des successions), mises en cessation civiles et commerciales.

Et voilà, rebelote, comme en 60 ! Y en a qui risquent de se faire jeter à la rivière s'ils refusent de se jeter à l'eau d'eux-mêmes. C'est ça la révolution ; la tentative d'arracher à l'autre son gagne pain, l'arracher du sol, le pourchasser, juste pour voler, car les caisses sont vides depuis que l'Afrique a été exemptée de payer ses dettes, et qu'elle refuse de soutenir sa diaspora contrairement aux asiatiques.

Alors méfiez-vous de quiconque se dit de votre famille, votre porte-parole, votre parent, votre défenseur ; il veut vos biens, votre travail, votre place (même pauvre, il paraît qu'il y aune fortune dans le ghetto, même dans les tas d'immondices des collines d'ordures)...

Elle est belle l'hérédité...
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: ENFANTS DE... par hérédité?

Message par Aboualo » Jeu 09 Jan, 14 9:14

Moi je ne crois pas a l heredite
1-Elle handicape
-immobilise
-detourne
-Vous fait faire «just a bad trip» dans la vraie vie
-Vousempeche de d arriver a non port
Vous empeche de toucher aux «sommets» de la colline
Or «mon principe est : le defi
Don't do a round trip to imagination ,
Do you ?
Je prefere tout avoir a l «arrache » comme
Aqui a «kongopage» ou plus personne n osera .
Belle Victoire que celle-la ,a la force du poignet .
par «heredite ? »
Que nenni ...
Aboualo
Veterran
 
Message(s) : 7285
Inscription : Ven 12 Déc, 08 1:37

Re: ENFANTS DE... par hérédité?

Message par sycie l'impérative » Ven 24 Jan, 14 4:33

Voilà tu as tout compris....

Le malheur vient toujours de son prochain ; soit il est poussé à devenir complice et à dénoncer les siens, soit il est soumis aux siens. Dans tous les cas pour s'introduire au sein de la famille, il faut un complice ou un gêneur qui se dit amiable compositeur....

Quand ça prend cette tournure, on en vient à se chercher une légitimité ailleurs que dans sa famille, on cherche une ascendance mythique lointaine et on refait un recensement, une généalogie ; on organise sa digne hérédité... Pourquoi refuser de s'offrir une mug shot avec tout ce fric ? Après ils pourront dire qu'ils pnt payé leur dette à la société non ?

C'est pathétique ; c'est comme ça qu'on verra par exemple la fille DSn se chercher un avocat pour organiser sa fortune et attester que c'est le fruit de son, travail, tous ces millions... ou bien des clercs entrain de plancher pour essayer de donner un sens mais qui ne font qu'organiser des clivages où s'engouffrent les déçus....c'est parfois surprenant.

http://www.slate.fr/tribune/82509/democratie-credules-arrogance-clercs
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: ENFANTS DE... par hérédité?

Message par Aboualo » Ven 24 Jan, 14 5:30

Mein kempf :
Defi a la force .
J exclue la violence ok.
Aboualo
Veterran
 
Message(s) : 7285
Inscription : Ven 12 Déc, 08 1:37

Re: ENFANTS DE... par hérédité?

Message par sycie l'impérative » Jeu 06 Fév, 14 2:34

Tous les enfants ont un père et une mère, ou un parent quelconque... mais accepter que ses enfants soient des enfants de voleurs c'est dur... à moins que ça ne soit la profession familiale, l'héritage de la famille ; voleurs de père en fils... Ali Baba et les 40 voleurs.... A propos d'enfants et d'hérédité ;
quand les employés des caisses de sécurité sociale volent les fonds sociaux et de solidarité, c'est les enfants du peuple qu'ils volent non ? Et c'est la même caisse pour les bourses scolaires et les cotisations du CAC40 et autres groupes d'entreprises qui travaillent au Congo et en France ; pour l'instant je n'ai vu qu'une seule personne porter plainte pour les détournements de fonds de sa pension que des employés congolais on détourné en passant directement au Ministère des Finances. En tout cas l'UMP a découvert comment ces gens et leurs satellites volent même dans la caisse de sécurité sociale de France et du Congo des fonds pour des associations bidons. Après ils accusent les congolais de la diaspora d'avoir volé des allocations familiales ; ce sont les enfants de... ces voleurs qui vendent comme ça la diaspora ; il y a des mamans qui n'ont rien ici pour vivre ; après ils les insultent devant les autorités en disant qu'elles vendent des objets volés à Chateau Rouge, qu'ils ont l'expérience de leur diaspora et que c'est comme ça qu'ils font au pays, c'est pour ça que ça vaut pas la peine de leur donner les fonds d'aide sociale payée par les cotisations des grandes entreprises pétrolières et minières. D'ailleurs ils demandent encore des fonds directement aux entreprises et aux municipalités pour faire des dons de pagne et de conneries à des groupuscules de leur village ; les mamans violées de 11 ans. Si ça se trouve ce sont leurs enfants naturels. enfin, on en saura plus long bientôt...

http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/comment-l-etat-detourne-l-argent-28215
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: ENFANTS DE... par hérédité?

Message par Aboualo » Jeu 06 Fév, 14 6:33

Vous m etonnez Altesse !
«Tous les enfants ont un pere et une mere ?
Ca c etait avant !
Les enfants issues du mariage pour tous ont eux plus q1
Papa et maman .
Et puis en Afrique noire ,je sais pas trop pour les pays du
cote de l Atlas , il y a plein d otres ''papa et maman''
C est vous dire ,et peu immorte que ces derniers assument
assurent ou pas ,soient fictifs ou pas .
On s y perd kedika !
Heredite ou pas .
Aboualo
Veterran
 
Message(s) : 7285
Inscription : Ven 12 Déc, 08 1:37

Re: ENFANTS DE... par hérédité?

Message par sycie l'impérative » Lun 10 Fév, 14 8:56

On a retrouvé le "Papa où t'es" des immigrés :
Voici où passez les sommes dues au titre des contrats d’assurance-vie en déshérence :
exemple :
Organismes bénéficiaires : FSV
Textes législatifs : Art. L. 1126-1 5° du CGPPP, complété par l’article 18 de la LFSS 2007
Participations et intéressements en déshérence
Organismes bénéficiaires : FSV

mais ce n'est pas tout ;

- dans la polygamie de fait des africains, celle où les "bureaux" se substituent aux mères légitimes (parentes isolées), et où ces victimes finissent soit cramées avec leurs enfants dans un pseudo incendie électrique ou encore la mère seule emportée par une maladie inconnue (empoisonnement) ou disparaissent, par "retour"aux sources :
EXTRAITS :
"Colonisés-immigrés et “périls migratoires” : origines et permanence du racisme et d’une xénophobie d’État".
Olivier Le Cour Grandmaison
"Immigrés, “clandestins”, “flux migratoires” et menaces diverses supposées peser sur la France en raison de la présence de “trop nombreux étrangers” que l’on dit mal intégrés à la société : vieille est cette antienne. En mai 2007, c’est elle qui a justifié la création, sans précédent connu, d’un ministère ad hoc doté de compétences multiples qui vont de la « gestion » de l’immigration à la défense de l’identité nationale en passant par l’intégration et le co-développement. Vaste programme. Pour l’heure, cette nouvelle administration et celui qui en a la charge se font surtout connaître par une activité menée avec un acharnement que rien ne vient tempérer : les expulsions massives d’étrangers en situation irrégulière pratiquées dans la continuité des orientations mises en œuvre par l’ancien ministre de l’Intérieur devenu président de la République. Comme le prouvent certains documents présents sur le site officiel du ministère que dirige Brice Hortefeux, une telle politique permet, conformément à la “culture du résultat” aujourd’hui de saison, de faire croire aux Français qu’en ces matières le chef de l’État et le gouvernement font ce qu’ils disent et disent ce qu’ils font [1]. Nouveauté ? Rupture comme l’affirme le credo présidentiel relayé par de nombreux experts en communication ? A rebours de ce bruit médiatique savamment orchestré, on s’interrogera sur les origines républicaines, et la permanence, d’un racisme et d’une xénophobie d’État que l’on découvre déjà présents dans les années 20 du siècle précédent. Quels ont été leurs ressorts anthropologiques, ethnologiques et politiques ? Dans quelles circonstances ont-ils surgi ?"
"es analyses ne sont pas seulement soutenues dans le cadre des travaux du prestigieux Institut national d’études démographiques ; sous une forme adaptée au public visé désormais, elles sont reprises par Chevalier dans les cours qu’il a rédigés pour les étudiants de l’université de Paris et de l’Institut d’études politiques. Après avoir affirmé que « le problème français de l’immigration est un (…) des plus graves » qui « se posent aujourd’hui » et critiqué le métissage qui « provient », la « plupart du temps », de la « rencontre d’éléments sociaux » inadaptés « à leur milieu », il conclut : « le grand obstacle à l’assimilation » des Nord-africains « semble bien être l’Islam. [47] »
« Sans doute, écrit Lavergne en 1956, quand le Musulman se trouve transplanté en France, il perd assez vite ses habitudes et (…) ses croyances ; mais ce serait une grave erreur de croire que pour autant il devient un Occidental. ». A preuve : « Les 208 000 Nord-africains qui (…) vivent chez nous ne s’assimilent nullement (témoins les troublent qu’ils ont causé le 20 août dernier dans le quartier de la Goutte d’Or à Paris et à Douai) et seraient un élément très dangereux le jour où un mouvement révolutionnaire se produirait en France. [49] ».
Au nom de la défense des intérêts supérieurs du pays et de la souveraineté, c’est elle qui légitime le recours aux dispositions restrictives étudiées. De nos jours encore, le droit des étrangers, opposable aux anciens colonisés notamment même si beaucoup d’autres sont visés, demeure soumis à des considérations de ce type qui, présentées comme des impératifs intéressant l’ordre intérieur, l’unité et l’identité nationales - en témoigne la création en mai 2007 d’un ministère ad hoc [51] -, sont toujours à l’origine d’un prurit législatif et réglementaire qui ne se dément pas.

Olivier Le Cour Grandmaison.
Université d’Evry-Val-d’Essonne.
Dernier ouvrage paru : Coloniser. Exterminer. Sur la guerre et l’État colonial , Paris, Fayard, 2005.
[1] . « La lutte contre l’immigration illégale restera une priorité absolue » lit-on ainsi. « Grâce à la politique pragmatique menée par le gouvernement précédent, sous la conduite du ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy, les reconduites effectives à la frontière ont augmenté de 140% entre 2002 et 2006. Nous resterons très fermes : pour 2007, l’objectif est de 25 000 éloignements. » http://premier-ministre.gouv.fr/iminidco. Des chiffres légèrement supérieurs ont été récemment fixés par le premier ministre pour l’année 2008 cependant qu’en 2010 le nombre d’expulsions à atteindre est d’ores et déjà établi à 28 000.


Voici un argument bien plus significatif ;


Tableau des indemnités en droit des assurances :
Proches de la Victimes indemnisées ; pour chacune des victimes directes, indirectes et par ricochet
Montant en milliers d'euros :
jusqu'à ;
Préjudice du conjoint (ou concubin) en cas de disparition de l’autre conjoint(e), absence prolongée


Époux/épouse 20.000 €- 30.000 €
Partenaires cohabitants (Exigence d’une relation stable et durable avec cohabitation) 20.000 € - 30.000 €
Parent cohabitant, non partenaire € 7.500
Fiancées € 5.000

Partenaire séparé de fait € 3.750, Parent non cohabitant € 3.750

Préjudice de l’enfant en cas de décès du père ou de la mère : 20.000 €-30.000 €
- enfant mineur majoration 20.000 €-30.000 €
- enfant mineur déjà orphelin 40 à 60 % 8 000 €-18 000 €
- enfant majeur vivant au foyer 15 000 €-20 000 €
- enfant majeur vivant hors du foyer 11 000 €-15 000 €
Beau-fils/belle-fille (second lit) cohabitant 5 000 €
Beau-fils/belle-fille (second lit) non cohabitant € 2.500
Beaux-enfants cohabitants € 1.750
Beaux-enfants non cohabitants € 1.150

Préjudice du parent pour la perte d’un enfant :
Fausse couche € 2.500
Enfant vivant en autonomie (par parent) € 5.000
Enfant cohabitant (par parent) € 12.500
- si l’enfant vivait au foyer 20.000 €-30.000 €
- si l’enfant vivait hors du foyer 15 000 €-20 000 €
Préjudices des frères et sœurs :
- vivant au sein du même foyer 9 000 €-12 000 €
- ne vivant pas au même foyer 5 000 €-20 000 €
Préjudice des beaux-parents pour la perte d'un gendre/bru
Beaux-parents cohabitants € 1.750,
Beaux-parents non cohabitants € 1.150,
Beau-père/belle-mère (seconde union) non cohabitant € 2.500
Beau-père/belle-mère (seconde union)cohabitant € 5.000,
Préjudice de la fratrie pour la perte d'un frère/soeur
Frère/soeur cohabitant € 2.500
Frère/soeur non cohabitant € 1.500
Préjudice du grand-parent pour la perte d’un petit-enfant :
- vivant au sein du même foyer 11 000 €-14 000 €
- ne vivant pas au même foyer 7 000 €-10 000 €
- Petits-enfants cohabitants € 2.500 (foyer fiscal séparé) 2 500 €
- Petits-enfants non cohabitants € 1.250
Préjudice du petit-enfant pour la perte d’un grand-parent :
Grands-parents cohabitants € 2.500, ancien 2 500 €
Grands-parents non cohabitants € 1.250, ancien 1 250 €
- vivant au sein du même foyer 11 000 €-1 400 €
- ne vivant pas au même foyer 7 000 €-10 000 €

Les états, les communes sont assurés pour les personnes recensées.
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: ENFANTS DE... par hérédité?

Message par sycie l'impérative » Lun 10 Fév, 14 8:58

Tu vois, en Europe aussi, la famille élargie ça compte !
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Suivant

Retour vers Forum Public

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)