Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Débats sur le Congo, réflexions sur ce qui s'y passe, sur son avenir, la recherche de solutions.

Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Message par sycie l'impérative » Jeu 14 Jan, 16 10:23

http://www.dailymotion.com/video/xjtlcc ... nisme_news

conférence sur la naissance d'une nation en pays balkan, ex-Yougoslavie : 1991

Après-coup, l'indépendance d'un peuple amène toutes sortes de thèses... Après-coup...
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Message par sycie l'impérative » Jeu 14 Jan, 16 10:25

38-39 | 2011 : Conflits et mémoires dans les Balkans
Le dossier : Conflits et mémoires dans les Balkans
L’idéologie du mouvement Oustachi de 1930 à 1941
The Oustachi movement ideology from 1930 to 1941
Stefan Sipic
p. 3-18

https://ceb.revues.org/745#ftn7

Ne pas faire fi de l'Histoire... un oublie monstrueux
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Message par sycie l'impérative » Jeu 14 Jan, 16 10:26

De l’illyrisme au yougoslavisme

1868 : Signature de la Nagogba, compromis croato-hongrois : l’union personnelle de la Croatie est confirmée. Le ban de Zagreb demeure chef d’un gouvernement autonome. Existe également une force armée croate dont le croate est la langue de commandement. Au Sabor de Zagreb (Agram en magyar) siègent 121 membres dont un quart sont désignés par l’empereur et les trois autres par les villes et les comitats. Fiume et Medjimurje restent occupés par les Hongrois. L’Istrie et la Dalmatie relèvent directement de Vienne.


http://www.clio.fr/CHRONOLOGIE/chronolo ... avisme.asp
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Message par sycie l'impérative » Jeu 14 Jan, 16 10:28

L’idéologie du mouvement Oustachi de 1930 à 1941

Quelles sont les racines idéologiques du mouvement oustachi d’Ante Pavelić, dans quelle mesure et depuis quelle date est-il purement fasciste ? Si le fascisme italien semble être un modèle pour Pavelić, peut-on pour autant considérer le mouvement oustachi comme fasciste ?
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Message par sycie l'impérative » Jeu 14 Jan, 16 10:29

sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Message par sycie l'impérative » Jeu 14 Jan, 16 10:31

Conflits et mémoires dans les Balkans

http://ceb.revues.org/61

Douleurs, douleurs....
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Message par sycie l'impérative » Jeu 14 Jan, 16 10:35

RDC :
http://terrain.revues.org/15850

Vivre dans le « combattantisme »
Parcours d’un chef de milice en Ituri (République démocratique du Congo)
Élisabeth Claverie


Le tribunal comme instance de description
Les groupes armés comme forme
L’Ituri et la « deuxième guerre du Congo (RDC) »
Le conflit des Hema et des Lendu / Ngiti
Découpage administratif et pouvoir coutumier
La collectivité de Walendu-Bindi
L’entrée en scène de Germain Katanga
L’autodéfense
La Codeco
Le système Kasaki
Le braconnage et le commerce illégal d’animaux
Les armes
Les batailles de Bukiringi et Kazana
Le combattant Kute
Rituels et fétiches
La cérémonie de Tchey
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Message par sycie l'impérative » Jeu 14 Jan, 16 10:38

http://terrain.revues.org/15314


Informations sur cette image
ISBN 978-2-7351-1650-8
62 | MARS 2014

Les morts utiles
A l'inverse des "mauvais morts" qui pourchassent les vivants de leur vindicte, les morts dont il est question ici peuvent, dans divers contextes sociaux et religieux, devenir utiles aux vivants. Qu'ils agissent comme révélateurs de moralité, comme intercesseurs amoureux, comme thérapeutes, comme caution politique, etc.
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Message par sycie l'impérative » Jeu 14 Jan, 16 10:43

63 | 2014 L'Ancestralité revisitée
I. La question de l’État dans les processus d’ancestralisation
Les « os de la République » ou l’ancestralisation contestée au Congo-Brazzaville
Rémy Bazenguissa-Ganga

http://civilisations.revues.org/3645

Plan
L’ancêtre colonial : le point de vue des colonisés et de leurs descendants
André Matswa ou le nom politique des os
Le traitement des os du fondateur de l’ordre colonial : le mausolée S. de Brazza
Retour sur la question de l’ancestralité


Rémy Bazenguissa-Ganga
est directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Son travail de recherche porte sur la longévité du maintien au pouvoir des élites africaines et sur les guerres électorales. En 2012, il a co-dirigé Sociétés en guerres : ethnographies des mobilisations violentes (Paris, Éditions de la MSH).
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Message par sycie l'impérative » Jeu 14 Jan, 16 10:46

1279 | 2009 : L'Afrique en mouvement
L'Afrique en mouvement. Un autre regard
Migrants et insécurité existentielle
Le cas de Brazzaville
Bruce Whitehouse

Résumé

Un peu partout sur le continent africain, les immigrés originaires d’Afrique de l’Ouest sont victimes de violences et de discriminations. En Afrique du Sud, en Côte d’Ivoire ou en République du Congo, le ressentiment monte parmi les populations autochtones. Dans un contexte de crise économique, elles reprochent aux migrants d’accaparer les emplois. C’est le cas à Brazzaville, où il est difficile pour les Ouest-Africains de s’intégrer. Plongés dans une société qui les rejette, ces migrants vivent une insécurité aux multiples visages.


http://hommesmigrations.revues.org/317
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Message par sycie l'impérative » Jeu 14 Jan, 16 10:51

ce que travailler veut dire, sur le présent et le quotidien dans des temporalités guerrières....

Champs de recherche et enjeux de terrain
La recherche en actes
Champs de recherche et enjeux de terrain
Les pratiques de terrain en situation de tensions sociales et de guerre civile au Congo-Brazzaville
Abel Kouvouama

.../...
Selon Pierre Bourdieu « l’objectivation participante se donne pour objet d’explorer, non seulement "l’expérience vécue" du sujet connaissant, mais les conditions sociales de possibilité (donc les effets et les limites) de cette expérience et, plus précisément, de l’acte d’objectivation. Elle vise à une objectivation du rapport subjectif à l’objet qui, loin d’aboutir à un subjectivisme relatif et plus ou moins antiscientifique, est une des conditions de l’objectivité scientifique » (Bourdieu, 2003)


sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Message par sycie l'impérative » Jeu 14 Jan, 16 10:52

4 | 2015 : La matière Congo
Dossier "La matière Congo"
Réécritures posthumes de Tchicaya U Tam’si entre Brazzaville et Pointe-Noire
Pierre Leroux

Résumés

FrançaisEnglish
L'œuvre théâtrale de l'auteur congolais Tchicaya U Tam'si (1931-1988) se résume à trois textes : Le Zulu, Le Destin glorieux du Maréchal Nnikon-Nniku prince qu'on sort et Le Bal de Ndinga. Cependant, les nombreuses adaptations pour la scène de romans, nouvelles et autres ensembles de poésies témoignent de la volonté qu'ont eue certains artistes congolais ou français de se réapproprier l'héritage du « père de notre rêve ». Au travers de l'examen de trois spectacles montés à Brazzaville et à Pointe-Noire, cet article tente de montrer comment la scène transforme les textes et comment l'auteur lui-même devient un personnage représenté et fantasmé.
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Message par sycie l'impérative » Jeu 14 Jan, 16 10:55

Oups... le lien ;
http://coma.revues.org/518

Réécritures posthumes de Tchicaya U Tam’si entre Brazzaville et Pointe-Noire

COMA =

Continents manuscrits est une revue semestrielle dont la vocation est de publier les travaux de recherche portant sur les manuscrits littéraires des Suds (Afrique, Caraïbe et diasporas africaines et caribéennes dans le monde, dans une perspective francophone et multilingue) et de faire le point sur l’actualité de ces recherches en France et à l’étranger.

Largement ouverte à la recherche internationale, aux doctorants et jeunes chercheurs comme aux chercheurs confirmés, la revue accueille les travaux en langue française, anglaise et espagnole, après avis d’un comité scientifique constitué d'experts internationaux.
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Message par sycie l'impérative » Jeu 14 Jan, 16 10:57

4 | 2015 : La matière Congo
Sony Labou Tansi : L’Anté-peuple ou le peuple hanté
Patrice Yengo

http://coma.revues.org/520

Résumés

Quelles sont les racines idéologiques du mouvement oustachi d’Ante Pavelić, dans quelle mesure et depuis quelle date est-il purement fasciste ? Si le fascisme italien semble être un modèle pour Pavelić, peut-on pour autant considérer le mouvement oustachi comme fasciste ? Quelles sont ses racines idéologiques ? La politique qui engendra les massacres de 1941 était-elle inhérente à l’idéologie du mouvement dès les années 1930 ? Telles sont les questions auxquelles cette communication veut répondre. On peut dater la naissance de l’organisation oustachie au printemps 1930 sous l’appellation UHRO. Même s’il est soumis à l’influence très forte de l’Italie mussolinienne, le mouvement oustachi ne peut être considéré comme un mouvement purement fasciste avant 1941, pour Ante Pavelić, son but se résume à la création d’un État croate indépendant dont lui-même sera le chef absolu. La « question serbe » n’est pas directement abordée dans ces années-là, mais il est clair que le discours change vers la fin des années 30 et qu’à partir de 1941, dans des conditions exceptionnelles, l’idéologie oustachie s’inspirera directement du fascisme et du national-socialisme.
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Message par sycie l'impérative » Jeu 14 Jan, 16 11:01

Voilà un extrait de la page :
http://coma.revues.org/520#tocto1n2

Dossier "La matière Congo"
Sony Labou Tansi : L’Anté-peuple ou le peuple hanté
Patrice Yengo

Folie et mort : un peuple hanté
5Mais pour coller au plus près à cette folie, il faut s’éloigner des berges de l’exotisme. Pas de gris-gris, de féticheurs, de scènes de sorcellerie. Pas de folklore. Nul souci de plaire non plus. L’Anté-peuple, c’est donc avant tout le regard lucide, combattif et sans concession que l’écrivain porte sur l’Afrique postcoloniale et particulièrement les deux Congo hantés par deux dictatures qui, pour se réclamer de deux idéologies différentes, ne relèvent pas moins du même envers où les oligarchies prennent possession des États-nations bricolés par les anciens colons belges et français. Sony Labou Tansi est lui-même victime de ce bricolage, puisque natif du Congo belge, qui se changera en Zaïre sous Mobutu avant de redevenir Congo (République démocratique du Congo), il fera ses études et enseignera au Congo-Brazzaville. Mais l’attaque porte moins sur les anciens colons, que sur les dirigeants actuels, ceux qui ont hérité du pouvoir et qui d’une rive à l’autre ne cessent de fomenter des coups d’État, des guerres sans fin. Aucune discontinuité donc entre des dictatures qui sont parfaitement transposables jusque dans leurs rites de pacotille, mais aucune discontinuité non plus du côté du génie du peuple et de son identité. C’est grâce à ce génie commun que d’un côté ou de l’autre du fleuve, l’on se reconnaît et s’entraide.

5 Ibid., p. 41.
6Mais le peuple hanté ne l’est pas seulement par ses dictateurs. Il l’est aussi par ses propres démons, héritages peu consensuels d’un monde en mouvement qui n’a réussi à battre en brèche l’ordre ancien que pour mieux exalter les fantasmes individuels. Et la femme est au centre de ce fantasme. Loin de la figure de victime, mineure et exploitée, qu’on aime à lui assigner en Europe, la femme africaine, congolaise, est ici aux deux bouts de la chaîne de la narration. Ange de la tentation, elle est la source des malheurs du héros dont elle réveille les désirs les plus enfouis, mais elle est aussi, par la grâce de l’amour, celle par laquelle la rédemption arrive. Paradoxalement, c’est par la vertueuse Yavelde, dont le nom évoque le mot Yaveh, que le scandale surgit, alors que Yealdara, fille libre, sacrifie sa liberté pour lui. C’est que Yealdara est « peut-être, comme toutes les femmes, putain, mais putain des hautes sphères morales, putain du large de la vie ; et le large de la vie, pour y aller, il faut du talent, de la patience5. »
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Message par sycie l'impérative » Jeu 14 Jan, 16 11:03

4 | 2015 : La matière Congo
Dossier "La matière Congo"
Le Kongo de Sony Labou Tansi
Céline Gahungu
Résumé

Les textes inédits de Sony Labou Tansi proposent une réflexion sur l’histoire, et plus singulièrement sur celle du Kongo. Le souvenir du prestigieux royaume apparaît dès les premiers manuscrits, composés au début des années 1970. Loin d’être circonscrit aux écrits de jeunesse, le Kongo surgit sous de multiples formes dans le dédale des textes rédigés au cours des années suivantes. Cette fascination pousse l’écrivain dans une dynamique de recherche esthétique : comment évoquer cet illo tempore mythique sans sacrifier à une historicité convenue ? Comment inventer une écriture en mesure de rendre compte du fabuleux royaume ?
.../...
Le rayonnement du Kongo – immense royaume dont la superficie, au faîte de sa gloire, recouvrait en partie les territoires actuels du Congo, de l’Angola et de la République démocratique du Congo – a exercé un indéniable pouvoir d’attraction sur les historiens et les anthropologues qui ont constitué un discours scientifique régulièrement renouvelé à son endroit


http://coma.revues.org/523
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Message par sycie l'impérative » Jeu 14 Jan, 16 11:07

http://apad.revues.org/213

25 | 2003 : La Violence endémique en Afrique
Roue libre
Mort d'un héros. Tensions politiques autour de l'enterrement de Bienvenu Roland Faignond à Brazzaville
Marc-Eric Gruénais

Depuis les guerres civiles, qui ont secoué le pays de 1993 à 2000, et jusqu'en cette année 2004, les Brazzavillois ont peur, et la rumeur va bon train. Tout événement politique est potentiellement source de dérapage et de violence.

sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Message par sycie l'impérative » Ven 15 Jan, 16 1:53

Voici ce qui nous attend :

démocratie ;
https://vimeo.com/142054447
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Message par sycie l'impérative » Mar 19 Jan, 16 10:29

https://youtu.be/OZU5vW2YRWw

Disparition anonyme d'une migrante au Royaume Unii....
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Martyrologie et idéologie, racines de guerres

Message par sycie l'impérative » Mar 19 Jan, 16 3:56

Autour d'un procès pour acte virtuel répréhensible, la naissance d'une conscience ; affaire Chouchou Illunga ;
https://youtu.be/16Gz-yKBv4w

Montréal, le virus de la com dans la peau
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Suivant

Retour vers Les Grands Débats

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invité(s)