Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Libre d'accès et ouvert à tous sujets de discussion.

Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Message par sycie l'impérative » Ven 13 Mai, 16 9:17

https://youtu.be/yVhv1XdBMPw

Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

En économie, une anticipation est une estimation des valeurs futures d'une variable économique (inflation, revenu, taux d'intérêt, salaire...) par un agent économique, et elle fonde ses décisions. Les anticipations ont pris une part de plus en plus importante dans l'explication de la conjoncture économique et de nombreux modèles économiques tentent de les formaliser et de les intégrer dans les analyses, notamment dans le domaine de la politique économique.
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Message par sycie l'impérative » Ven 13 Mai, 16 9:19

http://gpo.identitat-d-oc.net/Ministere_Justice2.htm

GPO

Ministère de la Justice

Ministre : Xavier BADA

Secrétaires ministériels : Assompcion AMAT et Joan-Francés CECCALDI



Allocution de Monsieur le Ministre de la Justice.



Monsieur le Président

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Mesdames et Messieurs,



La scène judiciaire tient en intrigue nombre de nos questions de société. Des « affaires » aux grands débats politiques, économiques ou sociaux, des reconnaissances de responsabilité aux questions de moeurs, la justice mobilise des femmes et des hommes qui rejouent chaque jour le même rituel. Un rituel n1illénaire soumis à des choix de mise en scène qui varient avec le temps et avec les cultures. Quel est donc le visage de la Justice européen au XXIème siècle? Une Justice que l'on dit puissante et que l'on voit fragile, une Justice toujours plus sollicitée et jamais autant décriée.

Elle est la conséquence de choix philosophiques, politiques ou économiques consentis par la société depuis des décennies.



Choix des auteurs d'abord: con1ment opère-t-on le passage d'une justice idéale à une institution concrète ?

Quelle production législative nourrit la production des juges? Quel cadre procédural détermine la règle du jeu judiciaire?

Choix des acteurs ensuite, qui sont ces juges, ces procureurs et ces avocats, que l'on investit professionnels du droit ? Quelle place pour une participation citoyenne à l'oeuvre de justice?

Choix des représentations enfin : combien de citoyens connaissent la Justice autrement que par ce qu'on en montre à la télévision ou au cinéma, à travers le parti pris des auteurs ?



Une justice démocratique se doit d'entretenir un dialogue constructif avec la société civile.

C'est à quoi devrais contribuer un ministre de Justice en essayant de répondre au mieux à toutes ces questions.



Permettez moi partir de l'idée universellement admise que le XXIème siècle nous dirige inéluctablement vers, un espace judiciaire mondial qui affectera d'une manière ou d'une autre les mentalités et les pratiques juridiques au quotidien.



La justice, garante, dans tous les systèmes constitutionnels, de la protection de la société, est à cet égard, interpellée plus que d'autres, pour, non seulement, s'adapter au plus vite mais, aussi, et surtout, pour opérer les anticipations nécessaires pour avancer toujours au même rythme que l'ensemble auquel nous nous intégrons progressivement et de façon de plus en plus globale.

Partout où la problématique de l'Etat de droit s'est posée, aussi bien il y a un siècle, qu'à la veille du XXIO siècle, s'est posé et se pose, aujourd'hui encore, la place de la justice dans la société.

Partout, repenser la justice, a été considéré naturellement comme la première urgence sociale.



Monsieur le Président,

La morale et la déontologie sont les réacteurs de toutes les actions et constituent pour la justice une condition sine qua none.

Les valeurs morales sont en fait la véritable protection de la dignité humaine.

Les acteurs de la justice doivent avoir la volonté d’œuvrer pour que la justice soit rendue selon l'exigence d'une conscience pure et saine.



Je vous remercie de m'avoir prêté attention.

Mercés de la vòstra escota.

sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Message par sycie l'impérative » Ven 13 Mai, 16 9:21

Zoom sur 11 anticipations : retard vers le futur
Ce qui est advenu

Quand la science-fiction pense l’avenir, elle ne part pas de rien. Elle s’inspire de recherches scientifiques en cours et imagine les applications possibles ainsi que les débouchés envisageables. Parfois, elle vise juste, ou pas loin

http://www.liberation.fr/futurs/2015/10 ... nu_1407389
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Message par sycie l'impérative » Ven 13 Mai, 16 9:23

https://youtu.be/m5qXr9lLdwA

Christophe Maé [b]- Il est où le bonheur[/b] (Clip officiel)

Paroles de la chanson "Il Est où le Bonheur" par Christophe Maé

Il est où le bonheur il est où?
Il est où?
Il est où le bonheur il est où?
Il est où?


J’ai fait l’amour, j’ai fait la manche
J’attendais d’être heureux
J’ai fait des chansons, j’ai fait des enfants
J’ai fait au mieux
J’ai fait la gueule, j’ai fait semblant
On fait comme on peut
J’ai fait le con c’est vrai, j’ai fait la fête ouai
Je croyais être heureux


Mais y’a tous ces soirs sans pots
Quand personne sonne et ne vient
Ces dimanches soirs dans la flotte
Comme un con dans son bain
Essayant de le noyer mais il flotte
Ce putain de chagrin
Alors je me chante mes plus belles notes
Et ça ira mieux demain


Il est où le bonheur il est où?
Il est où?
Il est où le bonheur il est où?
Il est où?

Il est là le bonheur il est là
Il est là
Il est là le bonheur il est là
Il est là



J’ai fait la courre, j’ai fait mon cirque
J’attendais d’être heureux
J’ai fait le clown c’est vrai et j’ai rien fait
Mais ça ne va pas mioeux
J’ai fait du bien j’ai fait des fautes
On fait comme on peut
J’ai fait des folies, j’ai pris des fous rires
Je croyais être heureux


Mais y’a tous ces soirs de noël ou l’on sourit poliment
Pour protéger de la vie cruelle
Tout ces rires d’enfants
Et ces chaises vides qui nous rappellent
Ce que la vie nous prend
Alors je me chante les notes les plus belles
C’était mieux avant


Il est où le bonheur il est où?
Il est où?
Il est où le bonheur il est où?
Il est où?

Il est là le bonheur il est là
Il est là
Il est là le bonheur il est là
Il est là



C’est une bougie le bonheur
Ris pas trop fort d’ailleurs, tu risques de l’éteindre
On le veut le bonheur, on le veut
Tout le monde veut l’atteindre
Mais il fait pas de bruit le bonheur
Il fait pas de bruit
Nan il n’en fait pas
C’est con le bonheur
Car c’est souvent après qu’on sait qu’il état là



Il est où le bonheur il est où?
Il est où?
Il est où le bonheur il est où?
Il est où?

Il est là le bonheur il est là
Il est là
Il est là le bonheur il est là
Il est là


Oh mais il est où le bonheur?
Il est où le bonheur
Il est où, il est où?
Oh mais il est où le bonheur?


Hum hum mais il est là
Le bonheur il est là, il est là
Mais il est là
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Message par sycie l'impérative » Ven 13 Mai, 16 9:29

https://youtu.be/L-JXGChXtx8

La jument de Michao (le loup, le renard et la belette)

C'est dans dix ans je m'en irai
J'entends le loup et le renard chanter
{2x}

J'entends le loup, le renard et la belette
J'entends le loup et le renard chanter
{2x}

C'est dans neuf ans je m'en irai
La jument de Michao a passé dans le pré

La jument de Michao et son petit poulain
A passé dans le pré et mangé tout le foin
{2x}

L'hiver viendra les gars, l'hiver viendra
La jument de Michao, elle s'en repentira
{2x}

C'est dans huit ans...
C'est dans sept ans...

C'est dans six ans...
C'est dans cinq ans...

C'est dans quatre ans...
C'est dans trois ans...

C'est dans deux ans...
C'est dans un an...
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Message par sycie l'impérative » Ven 13 Mai, 16 2:22

Jean Marc Ela, Anne-Sidonie Zoa, Fécondité et migrations africaines : les nouveaux enjeux, L'Harmattan, 2006, p. 149-150.

La réalité virtuelle. Ce monde est-il réel ?

L'action des contributeurs est attirée sur le fait que l'uchronie revêt une définition précise : il s'agit d'un récit selon lequel, dans l'histoire de l'humanité, d'un pays, d'une personne, un point de divergence a existé entre la « trame normale » de l'histoire telle qu'elle s'est réellement déroulée et la « trame historique nouvelle » ou la « trame historique dérivée », issue du point de divergence et créant une nouvelle réalité. Il conviendra de se rappeler que tous les récits de science-fiction ne sont pas forcément uchroniques ; de plus tous les récits impliquant le voyage dans le temps, même s'ils peuvent créer des paradoxes temporels, ne sont pas non plus forcément uchroniques. Dans chaque article, il serait souhaitable d'indiquer fort clairement le point de divergence séparant l'« histoire réelle » de l'« histoire uchronique ».
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Message par sycie l'impérative » Ven 13 Mai, 16 4:02

https://youtu.be/YYaNbGOZ9tE

Voilà ce que redoute l'armée des 70.000 fonctionnaires de l'état français et ses vieilles desséchées des standards des années 70, enfants de parents atteints de kwashiorkor de la guerre de 40 ! Ils doivent avoir des séquelles mentales en réalité. Pourquoi on ne montre pas les enfants qu'ils étaient à deux ans comme ils aiment montrer les photos des noirs et autres affamés et souffrants de malnutrition ce que eux-même ils ont été ?

Ils osent parler de royalisme alors qu'eux ne sont que des mendiants, des enfants de pauvres ; les rois aussi avaient faim et leurs enfants mourraient
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Message par sycie l'impérative » Sam 14 Mai, 16 9:25

Marine jalouse du succès de Black M !!!
https://www.youtube.com/watch?v=wXfB7AI04ns

T'as pas honte Marine !

Alors les idiots congolais vous voterez encore Le Pen ?
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Message par sycie l'impérative » Jeu 19 Mai, 16 1:36

https://www.youtube.com/watch?v=rb1Of5X5bH0

Selfie Sassou: Koffi Antoinne maudit ses enfants jusqu'à la 4 ième génération par une Togolaise
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Message par sycie l'impérative » Jeu 19 Mai, 16 1:39

https://www.youtube.com/watch?v=PKFDPHZvTcI

Koffi Olomide agressé après avoir chanté SELFIE pour Sassou Nguesso
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Message par sycie l'impérative » Jeu 19 Mai, 16 1:48

https://www.youtube.com/watch?v=ylIwmDC_YB8
ffaire «Panama Papers» : Des ONG à Kinshasa demandent l’arrestation immédiate de Jaynet Kabila
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Message par sycie l'impérative » Jeu 19 Mai, 16 1:49

https://www.youtube.com/watch?v=JnPIgq44jsM
Affaire Panama papers: Réaction de Lambert Mende, Gouvernement RDC
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Message par sycie l'impérative » Jeu 19 Mai, 16 1:53

https://www.youtube.com/watch?v=L3ZIO-mBxfE
Cash investigation : "Panama Papers" Paradis fiscaux; le casse du siècle / intégrale
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Message par sycie l'impérative » Ven 20 Mai, 16 11:34

http://www.babelio.com/auteur/Ninon-Grange/262078
Oublier la guerre civile? : Stasis, chronique d'une disparition de Ninon Grangé
Toutes les constitutions existantes sont valables parce qu’elles font qu’une cité fonctionne, mais aucune n’est parfaite, puisqu’aucune cité n’est à l’abri de la stasis. Au lieu d’être le mal absolu, la stasis est une imperfection de la constitution. Dès que la constitution ne correspond plus à l’idée que les citoyens s’en font, alors éclatent les staseis. Les citoyens se divisent en n’étant plus unanimement d’accord sur les fondements de la constitution. Au lieu de la discorde qui prendrait l’aspect du choc frontal comparable au polemos, la stasis exprime l’inadéquation entre les citoyens et leur constitution, elle résulte de la perte d’un accord unanime. Moins destruction du lien social que « déliaison », la stasis est pourtant inhérente au politique puisqu’elle provoque dans la cité un changement de constitution et donc de forme, d’essence. La constitution défectueuse dépend de la défection des citoyens. La mobilité succède à l’immobilité. Aristote édulcore la violence qui travaille la cité. Il y a seulement métamorphose, d’où l’insistance sur la metabolè (μεταβολή).


sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Message par sycie l'impérative » Ven 20 Mai, 16 11:38

https://www.youtube.com/watch?v=DNbyXhqtQRM

Tempête Infernale (Hellstorm) - La Mort de l'Allemagne Nazie - VOSTF

Éloignez l'écran des personnes sensibles et des enfants !
images excessivement violentes !
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Message par sycie l'impérative » Ven 20 Mai, 16 12:52

Si vous avez eu le courage de voir ça, ce reportage sur la fin de la guerre mondiale, auriez-vous encore le courage de vous chamailler et de propager la haine ? les soldats de tous les pays qui ont participé à ces guerres sont rentrés chez eux ; certains n'ont jamais parlé... ni les victimes rescapées. D'autres parlaient entre eux et ceux qui étaient à proximité ont entendu, ils ont parlé à leurs enfants, qui ont parlé à leurs enfants.... C'était l'époque de mes grands-parents. Mais à l'époque de mes parents, cela a continué avec les guerres de libération sur tous les continents. 4 générations traumatisées : les souvenirs sont là en nous, les traumatismes aussi. Nous avons des voisins, des amis. Il y a des réfugiés des balkans des guerres qui n'ont jamais cessé, des rescapés d'Afrique en guerre, traumatisés ici à Putu. des rwandais, des nigérians, des maures, des congolais, des asiatiques, des gens de partout. Ils ont vécu la même chose. ils sont nos contemporains.

Les affaires étrangères suivent de très près ces gens qui vont sceller alliance depuis 1990 avec des autres guerriers. Ils importent des mercenaires, parfois ils emmènent des armes et de l'argent. Ils provoquent des guerres, des viols et la destruction....

Nous ne pouvons pas laissé faire. Les prochaines personnes qui s'aventurent vont aller directement en prison ou seront abattues. C'est tout.
A bon entendeur salut.

Nous ont a vu ; on est allé à l'école, on nous a montré les films de guerre. Il n'y avait pas d'internet. ?us avons milité et lutté pour faire cesser ces choses.
Les personnes qui utilisent ces horreurs pour demander à ce que ça recommence, ces personnes ne seront plus jamais tranquilles.

Si les états ne font rien avec leur police et leur armée et leurs renseignements, on a mis la responsabilité individuelle ; il vaut mieux neutraliser une personne que d'entraîner le monde en enfer. Ne tentez plus jamais.

Sassou doit arrêter les gens de son milieu qui depuis des années tissent les toiles de la terreur et de la guerre. Ils ne viendront plus jamais ici et seront arrêtés s'ils tentent de sortir de leur pays.

C'est valable partout.
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Message par sycie l'impérative » Mar 24 Mai, 16 2:39

https://youtu.be/u68oCsO7mJM

ROGA ROGA DEMOLI PAR UN IVOIRIEN - PITIE
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Message par sycie l'impérative » Mer 25 Mai, 16 4:25

http://www.laruemeurt.com/2014/03/les-1 ... -amerique/

Bon.... maintenant voyons la version des vaincus....
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Message par sycie l'impérative » Mer 25 Mai, 16 4:28

Tempête Infernale (Hellstorm) - La Mort de l'Allemagne Nazie - VOSTF

Après ça vous comprendrez que ce n'est pas l'affaire d'un pays contre un autre, mais d'idéologies, et de sacrification des peuples...

Je n'ai pas regardé jusqu'au bout... La guerre c'est insupportable à voir.
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Re: Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse.

Message par sycie l'impérative » Mer 25 Mai, 16 4:35

le temps actuel est dégueulasse. Pourtant cela s'annonçait très bien... le futur... Pourquoi tant de haines ???
sycie l'impérative
Veterran
 
Message(s) : 4181
Inscription : Jeu 20 Mai, 10 9:08

Suivant

Retour vers Forum Public

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité
cron