BEMBE - traduction de textes...

Lari, Téké, Vili, Mbochi, Bembe… le Congo se décline en de nombreuses langues ! N'oubliez pas de préciser dans votre titre à laquelle vous vous référez !

Message par CHARME » Mer 24 Jan, 07 4:44

Muleb' Kongo a écrit :
CHARME a écrit :J’ai pris note de ta première ébauche, voici la traduction telle que je l'"entendais" après discussion avec la compositrice, ce que je souhaiterais dans l'idéal c'est de vraiment plancher sur les mots, expressions comme tu le fais souvent en extirpant un peu les différents sens possibles, distinguer les verbes et le temps employé afin que l'on puisse obtenir à la fin une belle traduction mais aussi que j'en apprennes un peu plus.


Nous sommes ici, heureusement, dans le cas d'une version et non d'un thème. Je ne pense pas que je sois un fort en thème dans cette langue. Votre discussion avec la compositrice ne peut d'ailleurs pas être assimilée à une version ni à un quelconque type de traduction, mais à la transcription directe de la ligne de pensée qui l'a inspirée. Je m'efforce donc non pas d'alimenter, de réduire ni d'augmenter la pensée initiale, mais de donner dans la version, la traduction, ce qui fait en toute certitude intervenir des aspects subjectifs (ma lecture de la religion et ma pénétration des deux langues), malgré toute l'objectivité scientifique que je puisse vouloir y mettre.

Pour ce qui est des différents sens possibles, nous sommes ici dans le cas d'un cantique chrétien, ce qui donne à priori un cannevas dont il serait difficile de s'éloigner. Mes décisions ne peuvent porter que sur des points de compréhension ou de carence, quand il ne s'agit pas de non-dits, d'inflation ou d'idiomatismes.

Bien compris maître Muleb !
Avatar de l’utilisateur
CHARME
Doyen du forum
 
Message(s) : 774
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : mu nsi ya paladiso

Message par CHARME » Mer 24 Jan, 07 4:51

Muleb' Kongo a écrit :
CHARME a écrit :Mfumu ya muooyo ni ndé c'est là que se trouve le dieu tout puissant

je suppose que ya muooyo c'est vivant littéralement???)
est ce que "ni ndé " = là bas où ?

La notion de VIE est introduite par le christianisme. Et en principe on ne parlera pas du Seigneur Vivant (les ba mfumu ba ma kaanda et autres ba mfumu ba nsi sont de toute évidence vivants) mais du Dieu Vivant, notion biblique qui signifie que les autres dieux (parce qu'ils sont représentés par des statues ou des choses et êtres alors supposés sans vie) sont des dieux vils et sans vie. La toute-puissance divne est en béémbé comme dans toute la culture koongo et baantu incluse dans la dénomination même du Dieu Tout Puissant Nzambi Ya Mpuungu.

Ndé est le personnel Lui. J'aurais écrit Mfumu ya muooyo ndé, le ni d'insistance n'étant pas absolument indispensable ici. Mais peut-être manquait-il une syllabe pour la beauté du chant ?

À la réflexion en effet çà ressemble à une petite faute assez courante, oui le seigneur lui il est là bas, çà fait un peu lourd quand on le traduit, mais en effet, cela sonne plutôt bien à l'oreille, du moins en chant et pour moi qui ne connais pas grand chose !
Avatar de l’utilisateur
CHARME
Doyen du forum
 
Message(s) : 774
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : mu nsi ya paladiso

Message par CHARME » Mer 24 Jan, 07 4:58

Muleb' Kongo a écrit :
CHARME a écrit :Tu koonini ku pala mu nsi nous sommes parvenus dans ce royaume

tu as mis une négation dans ta proposition, pourquoi ?

Pour moi, ku koono veut dire échouer, ne pas arriver, surtout dans la forme "tu koonini".

ouille, nous avons un problème dans ce cas !
cela ne colle pas avec le reste, que disent vos amis mwa muleb ?

Muleb' Kongo a écrit :
CHARME a écrit :Ba ngaa kiminu ba teekiri au milieu de tous ceux qui nous ont précédé

Kiminu : foi, mais aussi joie, allégresse. Ba ngaa Kiminu : ceux qui ont la foi, les possesseurs de la foi, par extension, les saints.

vous ne dites rien sur "Ba ngaa", qu'est ce que cela donne en décortiquant ?
Avatar de l’utilisateur
CHARME
Doyen du forum
 
Message(s) : 774
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : mu nsi ya paladiso

Message par CHARME » Mer 24 Jan, 07 4:58

Muleb' Kongo a écrit :
CHARME a écrit :Mweendu weetu ka bungiri il nous a conservé notre place

Mweendu = le départ; weetu = notre, à nous; J'ai gardé ka bungiri en rouge dans mon essai de traduction parce que cela ne me parle pas : il faudra encore patienter que j'aie écouté le cantique.


Muleb' Kongo a écrit :
CHARME a écrit :Masumu ma nsi les souffrances terrestres

Mu yuri na mo s'achèvent

Masumu : les péchés. Les souffrances auraient été traduites par mpasi, y compris la Passion du Christ.
Mu yuri na mo : en rouge dans mon essai de traduction parce que cela ne me parle pas.


Pour ces deux là, nous attendrons votre inspiration grand maître !
Dernière édition par CHARME le Mer 24 Jan, 07 5:04, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
CHARME
Doyen du forum
 
Message(s) : 774
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : mu nsi ya paladiso

Message par CHARME » Mer 24 Jan, 07 5:03

Muleb' Kongo a écrit : Nzambi Mpuungu ka ku kebe, Mwa CHARME.

Matoondo !
comment puis je vous répondre, qu'il vous garde aussi ?
qu'il veille ?
qu'il vous bénisse ?
Avatar de l’utilisateur
CHARME
Doyen du forum
 
Message(s) : 774
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : mu nsi ya paladiso

Message par Muleb' Kongo » Mer 24 Jan, 07 6:22

CHARME a écrit :vous ne dites rien sur "Ba ngaa", qu'est ce que cela donne en décortiquant ?


Ngaa <x> : celui/celle qui possède <x>
au pluriel cela donne
ba ngaa <x> : ceux/celles qui possèdent <x>.
Il s'agit de possession perçue en tant qu'attribut d'une personne.

Exemples :

Ngaa mboongo : celui/celle qui possède de l'argent --> le riche (d'argent, et pas d'autre chose !).
Ngaa kwiibi : celui/celle qui possède (l'art du) vol --> le voleur
Ngaa nkwinyi : celui/celle qui possède (le défaut de) gourmandise
Ngaa matiiti : celui/celle qui possède les fétiches
Ngaa nsi : celui/celle qui possède la terre --> propriétaire terrien*
Ngaa nzo : celui/celle qui possède la maison --> le propriétaire, le père de famille, l'hôte*
Ngaa Kiminu : celui/celle qui possède la foi.

Idiomatisme par construction :
Par une règle qui est plus liée à une certaine recherche de gloire, une certaine démonstration de puissance, une certaine vantardise ou de la forfanterie propre à ce peuple chez qui la bravoure était et reste une des valeurs premières, certains de ces ngaa <x> sont transformés en nga<x> et deviennent des alias dont se couvrent les grands, des alias forts je devrais dire car on peut aller jusqu'à oublier le nom d'origine de la personne. Cette fusion traduit sans équivoque l'appropriation profonde de l'attribut par celui qui s'accorde ou à qui la foule ou la troupe accorde un tel nom. Voici un exemple qui parle. Pas de pluriel dans ce cas, on aura compris que ceci est parfaitement individuel.

Ngaa ba ngo devient Ngabango : celui qui possède les panthères --> Le Felin (en fait si ngaa ba ngo est possesseur de panthères que tout le monde peut voir comme chez le dresseur, Ngabango possède les panthères en lui, qui s'expriment de toutes leurs puissances lors de l'affrontement, lors du combat).

Ngaa lukosi devient Ngalukosi : celui qui possède le filet (de pêche) --> Le Roi de la Pêche.
_________________________________________________
*à rapprocher avec les mots tékhé très répandus parce que devenus des noms : Ngantsié, Ngandjion
Dernière édition par Muleb' Kongo le Jeu 25 Jan, 07 12:55, édité 1 fois.
Muleb' Kongo
Doyen du forum
 
Message(s) : 907
Inscription : Lun 09 Mai, 05 12:16

Message par CHARME » Jeu 25 Jan, 07 5:25

Matoondo ma sanga na ngebe Mwa Ngalukosi Muleb ;)
La suite est attendue na kiminu !
Avatar de l’utilisateur
CHARME
Doyen du forum
 
Message(s) : 774
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : mu nsi ya paladiso

Message par Djess dia moungouansi » Jeu 22 Fév, 07 2:00

Matoondo ma sanga na ngebe Mwa Ngalukosi Muleb


Charme, tu sais que je t'adore !!!?. Quelle modestie, quelle ouverture d'esprit !!.
Par les temps qui courent, il n'est plus évident de trouver des gens comme toi qui ont tant de patience, d'obstination, d'abnégation pour apprendre une langue.

Dans la phrase ci-dessus, tu nous dit : " Un mélange de tristesse et de joie au chef du Filet Muleb". Le Chef du filet doit être entendu comme le redistributeur de vivres au village. Le lukossi etant le filet de pêche, instrument de capture de poissons dans le but de nourrir le village.

Djess
Djess dia moungouansi
Veterran
 
Message(s) : 1396
Inscription : Sam 29 Mars, 03 10:08
Localisation : Levallois-Perret

Message par CHARME » Lun 26 Fév, 07 3:46

Mwa Djess,

Il paraît que l'on adore que Dieu et comme je ne suis pas une "divinité", je préfère que tu me "longol" ou que tu me "mfiasse" ! :lol:

Blague à part, j'aimerais en parler bien plus, çà viendra lorsque je serais sur place à temps plein, ce sera plus facile. Par contre, tu tombes bien, il me manque vraiment le "son", je tiens à prononcer correctement et malgré la phonétique proposée par le maître Muleb, j'aime autant avoir une aide auditive, tu parlais il y'a quelques temps de musique, peux tu m'orienter dans ce sens ?

Pour ce qui concerne "Matoondo ma sanga na ngebe Mwa Ngalukosi Muleb" : " Un mélange de tristesse et de joie au chef du Filet Muleb".
Comme tu lis dans mes pensées, tu as compris que j'ai tenté malgré mon faible niveau de faire une métaphore, "Le lukossi étant le filet de pêche, instrument de capture de poissons dans le but de nourrir le village" en fait c'est peu ou prou ce que je voulais dire sans être sûre de la formulation que Muleb est en quelque sorte le roi de la pêche aux informations, aux nuances, aux précisions !
Avatar de l’utilisateur
CHARME
Doyen du forum
 
Message(s) : 774
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : mu nsi ya paladiso

Message par Djess dia moungouansi » Mer 28 Fév, 07 4:11

Comme tu lis dans mes pensées, tu as compris que j'ai tenté malgré mon faible niveau de faire une métaphore, "Le lukossi étant le filet de pêche, instrument de capture de poissons dans le but de nourrir le village" en fait c'est peu ou prou ce que je voulais dire sans être sûre de la formulation que Muleb est en quelque sorte le roi de la pêche aux informations, aux nuances, aux précisions !


OH CHARME !!, une fois de plus je te "longoll "( terme approprié à ce qui paraît!!). Quelle gesticulation intello-bembéenne!!!

Dans tous les cas, le Ngwa lukossi, Muleb appréciera !!

Ce terme peut être appliqué au sens large à celui qui détient le savoir, la maîtrise d'une langue etc.. Dans ce cas, il ne serait pas utopique que tu deviennes à court ou moyen terme "une Ngwa lukossi" pourvu que t'aies l'aval de l'academicien Muleb'

Djess
Djess dia moungouansi
Veterran
 
Message(s) : 1396
Inscription : Sam 29 Mars, 03 10:08
Localisation : Levallois-Perret

Message par CHARME » Lun 05 Mars, 07 4:49

Kur djess,
charme, "Ngwa lukossi" ?
Pele !
ka me ko !
Mé nia "ngaa nkwinyi" ;)

corriges moi s'il te plaît, je sens qu'il manque quelque chose dans la phrase !
Avatar de l’utilisateur
CHARME
Doyen du forum
 
Message(s) : 774
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : mu nsi ya paladiso

Message par CHARME » Lun 05 Mars, 07 4:53

Puisque Maitre Muleb est occupé ailleurs en ce moment et en attendant son retour pourrais tu me donner une idée de la formulation des points suivants ?

que Dieu

- vous garde ?
- veille sur vous ?
- vous bénisse ?
Avatar de l’utilisateur
CHARME
Doyen du forum
 
Message(s) : 774
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : mu nsi ya paladiso

Message par CHARME » Lun 05 Mars, 07 4:57

Djess dia moungouansi a écrit :

OH CHARME !!, une fois de plus je te "longoll "( terme approprié à ce qui paraît!!). Quelle gesticulation intello-bembéenne!!!

Djess

bien kur djess,
oublions les gesticulations et retournons à nos leçons si tu veux bien, puisque nous parlons d'affection, je serais ravie d'avoir quelques traductions à ce sujet, comment exprimer ses sentiments en mbeembée avec toutes les nuances !

comment dire

je t'aime

- bien

- beaucoup


ou bien

je te veux du bien

ou encore pour une signature

- fraternellement

- affectueusement

- amicalement

- amoureusement


ku peepe kooko
Avatar de l’utilisateur
CHARME
Doyen du forum
 
Message(s) : 774
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : mu nsi ya paladiso

Message par Djess dia moungouansi » Lun 05 Mars, 07 2:10

Mboto ya laka mwa CHARME

Puisque Maitre Muleb est occupé ailleurs en ce moment et en attendant son retour pourrais tu me donner une idée de la formulation des points suivants ?

que Dieu

- vous garde ?
- veille sur vous ?
- vous bénisse ?


que Dieu

- vous garde ? Nzambi ka lukêebe
- veille sur vous ? Nzambi ka lukêebe ou encore Nzambi ka luyéelele c'est du bembé profond çà!
- vous bénisse ? Nzambi ka lussakumuna

Tu sais, « vous garde » et « veille sur vous » ont la même signification en bémbé . le Dr Muleb’ saura faire le distingo.

Djess
Dernière édition par Djess dia moungouansi le Lun 05 Mars, 07 2:24, édité 1 fois.
Djess dia moungouansi
Veterran
 
Message(s) : 1396
Inscription : Sam 29 Mars, 03 10:08
Localisation : Levallois-Perret

Message par Djess dia moungouansi » Lun 05 Mars, 07 2:21

CHARME a écrit :


comment exprimer ses sentiments en mbeembée avec toutes les nuances !

comment dire


Je vais essayer :

- je t'aime = Me ni ku tiri :lol:

- bien =bu bwe

- beaucoup = Bwa laka

ou bien

je te veux du bien = Me nti ku kusa bu bwe

ou encore pour une signature

- fraternellement = Mu ki kâanda

- affectueusement = Mu ki yeengui

- amicalement = Mu ki mbâssi

- amoureusement = Mu lu tia :demoi:

ku peepe kooko = Saluer ou faire signe ( de loin)

Qu’en penses-tu CHARME ?Tu sembles maîtriser désormais les subtilités de cette langue ? Bravo !!!

Djess
Djess dia moungouansi
Veterran
 
Message(s) : 1396
Inscription : Sam 29 Mars, 03 10:08
Localisation : Levallois-Perret

Message par CHARME » Mar 06 Mars, 07 6:55

mboto kur Djess!

Matoondo ma laaka pour la rapidité de la réponse. :thup

Ce que je pense de quoi ?
De la traduction du vocabulaire amoureux ?
Que du bien et que cela me semble très proche du Kikongo, enfin je ne me sens pas perdue, j'ai un sentiment de déjà vu qui est très rassurant.

Autrement, je grappille ici et là des choses qui me seront utiles sur le terrain mais c'est encore loin de me satisfaire, mais je ne suis jamais pressée alors petit à petit, j'apprends.

J'espère que tu trouveras encore le temps pour m'apporter quelques réponses.

Comment dirais tu :

tu es un petit ange:
c'est une gentille fille très douée
c'est un beau garçon courageux et intelligent
Elle est jolie comme un coeur


comment traduire ces mots de l'absence

partir
quitter
décès
solitude ou solitaire
tristesse
soulagement
isolement

Mu ma wassu
Avatar de l’utilisateur
CHARME
Doyen du forum
 
Message(s) : 774
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : mu nsi ya paladiso

Message par Djess dia moungouansi » Mar 06 Mars, 07 6:53

Mboto kur Mwa CHARME

Ce que je pense de quoi ?
De la traduction du vocabulaire amoureux ?
Que du bien et que cela me semble très proche du Kikongo, enfin je ne me sens pas perdue, j'ai un sentiment de déjà vu qui est très rassurant.


Ce que tu penses de la traduction , bien entendu puisque tu fais désormais partie des sommités qui maîtrisent cette langue. Ton avis compte pour deux…

J'espère que tu trouveras encore le temps pour m'apporter quelques réponses.

Comment dirais tu :

tu es un petit ange:
c'est une gentille fille très douée
c'est un beau garçon courageux et intelligent
Elle est jolie comme un coeur


comment traduire ces mots de l'absence

partir
quitter
décès
solitude ou solitaire
tristesse
soulagement
isolement

Mu ma wassu


Je vais essayer chère CHARME :

Tu es un petit ange= Yé mwa mba's Nzambi
c'est une gentille fille très douée = Yiyo mwa ntumba ya lubuka
c'est un beau garçon courageux et intelligent = Wu ndé mwa munkula wu na makwa na madiélé
Elle est jolie comme un coeur = Wa mu bwe buni mutima
……………………………………………….

Partir= Kwendé
Quitter = Ku yissika
Décès = Lufwa
Solitude ou solitaire = Bukaka
Tristesse = Kiari
Soulagement = Ki lengui
Isolement = Bu yéké

Mu ma wassu = Rapidement


Djess
Djess dia moungouansi
Veterran
 
Message(s) : 1396
Inscription : Sam 29 Mars, 03 10:08
Localisation : Levallois-Perret

Message par CHARME » Dim 11 Mars, 07 5:53

Ma Mboto ma laka na matoondo ha yulu matoondo kur Djess !!
Je voudrais juste revenir sur certains points si tu le veux bien et dès que tu as une minute !
Avatar de l’utilisateur
CHARME
Doyen du forum
 
Message(s) : 774
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : mu nsi ya paladiso

Message par CHARME » Dim 11 Mars, 07 6:01

Djess dia moungouansi a écrit :
- je t'aime = Me ni ku tiri :lol:

- amoureusement = Mu lu tia :demoi:

Djess


est ce que je peux conclure que
Tia = amour ?
Tiri = aimer à la première personne du singulier

alors comment traduire le verbe "aimer " à l'infinitif ?
Avatar de l’utilisateur
CHARME
Doyen du forum
 
Message(s) : 774
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : mu nsi ya paladiso

Message par CHARME » Dim 11 Mars, 07 6:06

Djess dia moungouansi a écrit :
- fraternellement = Mu ki kâanda
Djess


Kanda chez moi = famille

là est ce que je peux conclure que
kâanda = frère
et donc pourrais je dire Wu ndé mwa kâanda pour dire c'est mon frère ? ou bien c'est quelqu'un de ma famille ?
Avatar de l’utilisateur
CHARME
Doyen du forum
 
Message(s) : 774
Inscription : Jeu 01 Jan, 70 2:00
Localisation : mu nsi ya paladiso

PrécédentSuivant

Retour vers Autres langues congolaises

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 22 invité(s)