Communiqué de presse du 27 septembre 2020. L’association Actions pour le Congo-Brazzaville avec Jean Marie Michel Mokoko-France (ACB-J3M) a tenu son assemblée générale (AG) élective le 26 septembre 2020 à Paris.

Cette rencontre était particulièrement attendue afin de renouveler ses instances dont les mandats avaient pris fin depuis plusieurs mois pour diverses raisons (cf. Entrecongolais.com du 28 septembre 2020 https://www.entrecongolais.com/congo-b-politique-diaspora-paris-les-retrouvailles-des-pro-mokoko).

L’assemblée générale étant souveraine, les militants ont d’abord procédé à quelques amendements des statuts de l’association pour la rendre beaucoup plus stable et fonctionnelle. Puis s’en est suivi le vote à bulletins secrets qui a opposé Thierry-Paul IFOUNDZA, président sortant à Jérôme ITOUA-OKONGO, ancien vice-président. C’est finalement le rapport moral et d’activités présenté par l’équipe sortante qui a été le facteur déterminant pour le choix du vote.

Le docteur Thierry-Paul IFOUNDZA l’emporte largement avec 75% des suffrages exprimés, pour un mandat de trois ans non renouvelable. J. ITOUA-OKONGO, lui a obtenu 25% des voix.

Ainsi, la composition du bureau est la suivante :
Président : Thierry-Paul IFOUNDZA
Vice-présidente  : Émilie MACOSSO
Secrétaire général : Jérôme ITOUA-OKONGO
Chargé de communication : Jean -Raphaël OYABI
Trésorière générale  : Simone MOUFOUMA.

Le conseil d’administration a également été renforcé par l’entrée de nouveaux membres aux postes laissés vacants par des administrateurs démissionnaires, conformément aux statuts de l’association.

Par ailleurs, les pro-Mokoko ont exprimé leur profonde amertume au spectacle désolant impliquant les « opposants politiques  » congolais en séjour en France et une partie de la diaspora congolaise de France. Cette affliction est d’autant plus grande qu’elle associe les anciens présidents de l’ACB-J3M !

Claudine Munari

Les pro-Mokoko condamnent fermement la démarche de Madame Claudine MUNARI qui ne s’est pas rapprochée des personnalités représentatives des associations des congolais de l’étranger. En outre, depuis le début de la crise post-électorale de mars 2016, les activités de l’opposition congolaise incarnées par Pascal TATSY MABIALA et Claudine MUNARI ne les ont jamais convaincus. Dès lors, le projet de création d’une plate-forme de la diaspora, à l’initiative de Madame Claudine MUNARI, s’apparente à une mission de « débauchage  » de la diaspora, pour semer la division ou la diversion en son sein.

Pour les partisans du général JMM Mokoko réunis en assemblée générale, il ne fait aucun doute que cette plate-forme ne servira pas les intérêts de la résistance contre le pouvoir absolu de Brazzaville et ne répondra pas aux exigences de la composante J3M. Ils réaffirment leur attachement à l’apaisement du climat politique qui doit passer par la libération sans conditions de tous les prisonniers politiques, parmi lesquels le Général JMM Mokoko.

Rejet

Quant à la participation de l’association ACB-J3M-France à cette plate-forme, les partisans de Mokoko ont carrément rejeté cette idée. Par conséquent, l’adhésion de certains membres de l’ACB-J3M à cette dernière, et à titre individuel, n’engage qu’eux-mêmes. Statutairement, ces derniers sont en contradiction avec leur appartenance à l’ACB-J3M. Ainsi, pour mettre un terme à cette confusion et éviter à l’avenir les conflits d’intérêts, l’assemblée générale a unanimement opté pour la rédaction d’une charte d’éthique qui sera présentée par son exécutif.

Le président réélu, Thierry-Paul IFOUNDA a clos les travaux de l’AG par une allocution au cours de laquelle il a remercié les participants d’avoir répondu à l’invitation en dépit des contraintes sanitaires imposées par les autorités françaises face à la pandémie à Covid-19 d’une part, et rappelé la non-participation de l’ACB-J3M-France à cette plate-forme, d’autre part. Enfin, il a appelé les militants au rassemblement, principe cher au général Mokoko.

Fait à Paris, le 26 septembre 2020
Pour l’assemblée générale,
Thierry-Paul IFOUNDZA
Président de l’ACB-J3M-France