Prince KESTAMG a élargi son royaume musical. Son dernier titre, Gueyo Mama, a recueilli des suffrages des mélomanes du Festival Panafricain de Cannes édition 2020. Le public, noblesse oblige, a reconnu à juste titre, qu’un roi du groove est né dans la galaxie du show-biz.

A peine sorti il est déjà sur Trace-Africa en New et Play List.

« Gueyoh Mama » est un extrait de l’album Dance Dance beautiful people. Cette chanson de l’artiste dédiée à toutes nos mamans qui peinent tous les jours pour assurer nos besoins quotidiens élémentaires. Plus généralement, elle est une récompense faite à tous ceux qui ont bien travaillé dans l’année, à quelque niveau que ce soit. « Gueyoh Mama » célèbre leur réussite en une danse ultime. Eloge maternel, éloge sempiternel...Ô daman ! « Femme des champs, femme des rivières... »

Présenté à la 17 ème édition du Festival du Film Panafricain de Cannes, le grand palace sur la Croisette, Le Martinez, avec son cadre feutré, a eu la primeur de cette performance artistique.

Références

Musicalement l’artiste Prince KESTAMG il fait un clin d’œil à Fela Ransome Kuti, célèbre artiste nigérian, maître de l’afro-beat. Fela, appelé aussi Anikulapo, fut un défenseur des causes populaires. Son tempo continue de marquer des générations sur toute la planète musicale.

Apkms association Prince KESTAMG and Show

La prestation de Prince KESTAMG au Festival International du Film Panafricain de Cannes (17ème édition) a confirmé un partenariat APKMS (Association Prince KESTAMG and Show ) avec Nord-Sud Développement de Basile Ngangue Ebelle qui, chaque année, se fait plus effectif.


A Cannes, l’artiste a réalisé au moins trois performances entre le vendredi 23 octobre 2020 et le mercredi 28.
Prince Kestamg a chanté à l’ouverture du Festival. Il a encore presté pendant le dîner de gala le samedi 24 octobre 2020 à l’hôtel Martinez. Puis, bouquet final, l’artiste s’est exprimé à la clôture du Festival à l’Espace Miramar au moment de la remise des récompenses (les Dikalo) aux films et acteurs ayant fait le choix du jury. Un jury, qui, autre hommage rendu à la femme, était entièrement féminin.

Pendant la finale, mercredi 28 octobre, Prince KESTAMG, s’est souvenu du grand Manu Dibango et a fait observer une minute de silence en honneur aux enfants de Kumba au Noso (Cameroun) massacrés dans une école primaire.

Rootens

La clôture de la série de conférences de la Convention 2020 de NSD-Institute à l’hôtel Martinez s’est faite en compagnie des entreprises ROOTENS et APKMS, représentées respectivement par Madame Rose TENKEU et l’artiste Prince KESTAMG.

Le moins que l’on puisse dire est que la lanceuse d’alerte Rose TENKEU reste le pilier incontournable de la « Dynamique APKMS. »

G.D Bimbou