Impfondo : "Radio Moka", une chaîne locale, réduite au silence

Bâillon

par Keila Samuel | lundi 5 septembre 2005

Les tensions intestines au PCT viennent de faire une victime : Radio Moka, chaîne privée qui émet dans la Likouala. Pour n’avoir pas couvert une manif des partisans d’Ambroise Noumazalaye bien implantés dans la région, le couperet de la censure est tombé net sur ce moyen de communication communautaire.

Impfondo : Fermeture de la Radio Moka

Radio Congo, chaîne nationale, qui, n’émet qu’en onde courte dans le département de la Likouala, est souvent relayée par la Radio Moka. Cette chaîne communautaire, émettant en fréquences modulées à Impfondo, préfecture du nord congo, a été victime de la foudre vindicative des représentants administratifs de la Likouala.

Ce 1er septembre, le préfet de la Likouala, basé à Impfondo, a décidé de la fermeture de cette station privée pour traitement et diffusion partielle de l’information, incitation à la haine et à la division, incomplementarité des documents administratifs.

Mais pour Alain Moka, député de la Likouala et propriétaire de cette radio dont le rédacteur en chef est le conseiller à la communication à la préfecture, les chefs d’accusations qui lui sont reprochés ne sont qu’une mascarade.

Les paramètres qui ont motivés cette décision préfectorale, affirme M. Alain Moka ne sont, entre autres, que la non couverture par son unité d’une manifestation organisée par le parti congolais du travail (PCT) à Impfondo pour soutenir Ambroise Noumazalaye, actuel président de la chambre haute du parlement congolais, principal adversaire de Justin Lekoundzou dans le PCT.

S. K.





Copyright © 2009 Congopage.com. Tous droits reserves | Designed by Richard Songo