De source sûre, on apprend qu’un accident d’hélicoptère a eu lieu le mardi 5 avril dernier en mi journée sur la plate-forme pétrolière de Yanga exploitée par Total E & P Congo au large de Pointe-Noire.

Après avoir décollé de l’héliport avec à son bord deux ingénieurs (en plus de l’équipage), l’appareil qui avait atteint une hauteur d’environ 300 mètres a eu des ennuis mécaniques. Le rotor arrière ne répondant plus aux commandes du pilote, ce dernier a eu le bon réflexe de (re)poser en catastrophe son appareil sur l’héliport.

L’accident n’a fait aucun blessé et aucun mort, mais l’appareil n’est plus en mesure de décoller de ses propres forces motrices. Ainsi, durant tout le week-end écoulé, les services techniques de Total se sont attelés à ramener l’hélicoptère à terre ou à bord d’un navire approprié.

Depuis le déroulement de l’incident les services compétents de Total E & P Congo n’ont pas encore officiellement annoncé les faits. Ce sont plutôt les agents en poste à Yanga au moment de l’incident qui ont rapporté la nouvelle.