ROME (AFP) - Plus de 240 immigrés clandestins à bord de sept embarcations ont été interceptés ou ont débarqué sur la petite île italienne de Lampedusa ces douze dernières heures, a indiqué l’agence Ansa vendredi matin.

Jeudi vers 19H00 GMT, 42 personnes ont été récupérées par les gardes-côtes, qui ont ensuite secouru 39 autres immigrés à quelque 80km des côtes de Lampedusa.

Alors qu’une vedette se dirigeait ensuite vers une embarcation de 36 personnes signalée au large de l’île, elle a croisé un autre bateau avec 48 immigrés à son bord qui ont été secourus.

Vendredi à l’aube, les unités navales patrouillant dans le canal de Sicile ont intercepté une embarcation avec 24 clandestins à son bord, puis un deuxième avec 15 occupants. Un troisième petit bateau, chargé 40 personnes, a également été secouru par un bâtiment de la marine militaire.

Les arrivées de candidats à l’immigration n’ont cessé de se succéder ces derniers jours sur l’île située au sud de la Sicile.

Deux embarcations d’immigrés clandestins ont coulé le week-end dernier près de Lampedusa. Onze corps ont été repêchés mais des dizaines d’autres personnes se seraient noyées, selon les témoignages des rescapés.

Le gouvernement italien a dans la foulée annoncé la création de pôles d’enquêtes spécialisés pour lutter contre le trafic d’immigrés clandestins sur le modèle des pôles antimafia ou antiterrorisme.

Selon le ministère de l’Intérieur, un total de 178 embarcations avec 10.414 personnes à bord sont arrivées sur l’île de Lampedusa entre le 1er janvier et le 31 juillet 2006, contre 6.901 durant la même période de 2005.