Le vainqueur de la finale du championnat national du Congo, édition 2005, devrait être connu ce 2 octobre au stade Alphonse Massamba Débat de Brazzaville. Ce match opposera Saint Michel de Ouénzé aux Diables noirs de Brazzaville.

Jeudi dernier(29 septembre), malgré la pluie battante, au stade Alphonse Massamba Débat, en première rencontre des demi-finales, Saint Michel a triomphé du Club 57 par le score de 3 buts à 2. Jusqu’à l’heure du jeu, Saint Michel réduit à 10 était mené par 2 buts à 0. Les trente dernières minutes de cette rencontre rentreront assurément dans les annales du football congolais. Les poulains de Jean François Ndénguet, très compétitifs, ont vu leurs efforts récompensés en réduisant la marque puis en égalisant par le même Ntsoumou Lékibi. Ce n’est qu’à une minute de la fin de la partie que Lintsingui -ancienne star des Diables noirs connue sous le nom de A la queue leu leu- a tué tous les espoirs du Club 57, en inscrivant le but de la victoire de Saint Michel.

Pendant le match qui a opposé les Diables noirs à l’A.S Police, l’engagement et le suspens ont été au rendez-vous. Le score a été ouvert dès la 14e minute par le policier Bananga. Il a fallu attendre la 89e minute pour que Bamala redonne l’espoir aux diablotins. Ce but très controversé a conduit à l’expulsion de l’entraîneur de l’A.S Police. Ce dernier a accusé l’arbitre de la rencontre d’avoir fermé les yeux sur la faute signalée par son assistant quand l’attaquant des Diables noirs poussait le ballon au fond des filets à la suite d’un mauvais renvoi par le gardien de son équipe. Après les prolongations infructueuses, les deux équipes ont été départagées par les tirs aux buts. A l’issue de cette épreuve, les Diables noirs ont transformé 5 penalties contre seulement 3 pour l’A.S Police.

Ce dimanche 2 octobre, les deux championnats, dames et hommes, connaitront leur épilogue. En version dame, la Colombe affrontera sa perpétuelle rivale Espérance de Mountsanga. Les Diables noirs du président Hugues Ngouélédélé recevront Saint Michel de Ouénzé. Un après-midi chaud s’annonce donc à Brazzaville.