La nouvelle espérance, un concept cher au président de la République Denis Sassou Nguésso semble prendre corps au niveau du football congolais. Dans ce concept qui sévit au congo depuis bientôt 4 ans, le football oscille entre le bas niveau et pire encore, les entraîneurs, les ministres et bien sur les joueurs se succèdent. La solution du relèvement de la discipline se trouve du coté de Mpila, qui, semble-t’il ne ménage aucun effort pour tenter de remettre les pendules a l’heure.

La nomination Mpila, d’un nouveau ministre, jeune, motivé et décidé à relever le défit Marcel Mbani, laissait entrevoir une ébauche de solution.

Le ministre nomme rapidement un entraîneur suisse à la tête des diables rouges. L’arrivée du sorcier blanc donne une lueur d’espoir. L’équipe part en chantier en Europe, pour parfaire sa formation. La campagne éliminatoire de la coupe d’Afrique 2004 débute sous les meilleurs auspices.

Malheureusement, malgré tous les efforts fournis par l’entraîneur et les joueurs, l’autorité de tutelle semble vivre sur une autre planète et ne respecte en rien les programmes discutés avec le sorcier blanc venu sortir le football congolais de sa médiocrité. Sans l’incompétence des dirigeants le Congo se serait qualifié pour la coupe d’Afrique des nations 2004. L’équipe avait très bien débuté la phase aller des éliminatoires de la coupe d’Afrique. Hélas elle s’est confrontée à de sérieux problèmes financiers. Plus de voyages, primes insuffisantes, pas de stage a l’étranger... Certains joueurs par manque de compréhension et de mauvaise foi des dirigeants n’ont pas pu rejoindre l’équipe et le retour très attendu de l’ancien capitaine des diables rouge, Rolf Cristel NGUIMIEN n’a pas eu lieu. Les joueurs posaient-ils donc, des conditions léonines ? En aucune façon, ils n’exigeaient que de bénéficier d’une assurance tout risques préalablement à tout déplacement. Cette revendication restée lettre morte explique l’absence de joueurs tels que Christian Bassila et Matt Moussilou..

Le bateau de la nouvelle espérance vient de couler au large du fleuve Congo faute de volonté, de transparence et d’honnêteté.

Bien que les diables rouges aient, une fois encore, raté leur participation aux éliminatoires jumelés Can/Mondial 2006 aux profits du Togo, et du Sénégal, l’année 2006 portait tous les espoirs de renouveau du football congolais. Les dirigeants sportifs congolais décidant de laver leur linge salle en famille et de tout restructurer organisent de nouvelles élections à la présidence de la fédération congolaise de football, depuis plus de 10 ans gouvernées que par le même pool.

Le nouveau président élu, apporte avec lui une nouvelle direction et comme à l’accoutumée, fusent de toute part des promesses solennelles. Les nouveaux maîtres du football congolais décident alors de partir en chasse d’un nouvel entraineur qui prendra en charge les destinées du nouveau cru des Diables Rouges. Plusieurs noms sont pressentis : Gérard Gili, Alain Giresse... Finalement le français Noël Tosi devient le sélectionneur de l’équipe du Congo. Moins connu du football européen et mondial vu qu’il n’a pas séjourné dans les plus grands clubs et surtout qu’il n’a pas fait carrière dans le football de haut niveau. Qu’à cela ne tienne sa politique semble être payante car à peine nommé il vient de faire le tour des championnats européen. Dans sa nasse plusieurs jeune évoluant en France ont accepte de jouer pour la première fois pour le Congo. Il reste cependant à concrétiser des résultats qui tardent toujours à prendre corps dans cette Nouvelle Espérance qui nous désespère depuis bientôt 5 ans.

Selon nos sources, les Diables Rouges seront en chantier en France à partir du 12 août pour préparer les nouvelles échéances dont celle des éliminatoires de la Can 2008. Ils livreront un match amical contre le club du Havre le 16 août au stade de cette ville, jumelée avec Pointe-Noire. Sera présente a ce regroupement la nouvelle vague de jeune joueurs encore méconnus du public congolais car évoluant hors du pays et bien sûr quelques retours attendus.

On y comptera dans le team ces joueurs évoluant en Europe :
-  Mouko Barrel, Dijon D2 France
-  Oscar Ewolo, FC Lorient D1 France
-  Teddy Ongoly (Oniangué), Reims, prété à Angers(national) France
-  Opounga Camille, Passy/Eure(CFA) France
-  Tsoumou Denis (Amoros), FC Gueugnon, (D2) France
-  Gervais Batota (Tchoulé), FC Lyon Duchère (CFA) France
-  Yann Lucien Aubey, ToulouseD1 France
-  Albin Ebondo, Toulouse D1 France
-  Matt Moussilou, OGC Nice D1 France
-  Lavie Miénandy Ted, FC Girondins de Bordeaux, D1 France
-  Lavie Aimé, Cannes (National) France
-  Eloy Pasteur Moutsita, FC Lyon Duchère CFA France
-  Lys Mouithys, SOC Angers D2 France
-  Ikango Bruce, Angers SOC Ligue 2 France
-  Douniama Ladislas, Olympique de Nime D2 France
-  Moké Kajima, sans club France
-  Noel Moukila, Cherbourg France
-  Christopher Samba, Cs Herta Berlin D1 Allemagne
-  Rolf Christel Nguimien, Fortuna Köln D2 Allemagne
-  Armel Disney Mamouna, FC Farul Constanta D1 Roumanie
-  Christian Bassila, Sunderland D2 Angleterre

Y seront associé les joueurs évoluant au Congo et dans les autres pays.