Ce qui s’est passé à Nantes aux championnats de boxe américaine (Full Contact) de mi-lourds est un coup bas assené au noble art. Le franco-congolais Francis Kitoko a été déclaré vaincu par Farid Boukhary alors qu’il a dominé l’ensemble des rounds.

Le 09 juin 2006 au palais des sports de Beaulieu à Nantes, s’est déroulé le championnat du monde w.a.k.o. des mi-lourds entre Farid Boukhary et Francis kitoko tenant du titre. Après les hymnes nationaux, le combat démarrait tambours battants. A la première reprise, Boukary fut ébranlé par un enchaînement de crochets mais ne fut pas compté. Les 11 reprises suivantes étaient d’un rythme intense. A la fin de la 12ème reprise à la surprise de Kitoko et de certains spectateurs les juges déclaraient Boukary vainqueur et nouveau champion du monde des mi-lourds.

JPEG - 48.9 ko
Comme des gladiateurs de l’antiquité romaine

Il est triste de constater que certains responsables fédéraux puissent décider pour incompatibilité d’humeur de la suite de la carrière de sportifs de haut niveau...

JPEG - 54.2 ko
Tous les coups sont permis durant le corps à corps

Louons le fair play de Francis Kitoko qui a su perdre avec tous les honneurs. Il ne lui reste plus qu’à reconquerir son titre perdu inopinément.

JPEG - 61.8 ko
Un verdict qui en dit long sur l’arbitraire des arbitres