Le 5 juillet 2007 au Commonwealth Stadium d’Edmonton, le Chili a obtenu son billet pour les huitièmes de finale en dominant le Congo 3:0. C’est la deuxième fois, depuis le début de la compétition, que les Sud-américains l’emportent sur ce score. Les supporters de la Roja sont aux anges.

Après un bon début de match, le Congo est réduit à 10 à la 22e minute suite au carton rouge direct reçu par le défenseur Yann Combo, pour une grosse faute sur Dagoberto Currimilla. En première mi-temps, Alexis Sánchez rate l’immanquable, suite à une erreur de Destin Onka. De façon assez curieuse, le gardien congolais envoie le ballon directement dans les pieds de Sánchez, qui frappe vers le but vide. Tout aussi curieusement, l’attaquant chilien manque le cadre. Il se rattrapera à la 49e en ouvrant le score d’une belle frappe à ras de terre.

Dans un match plaisant, le Chilien Mathias Vidangossy touche du bois, avant de voir son coéquipier Nicolás Medina doubler la marque, d’une frappe puissante du pied gauche. On joue la 75e minute. A huit minutes du coup de sifflet final, Arturo Vidal scelle les débats grâce à un joli tir enveloppé des 25 mètres. D’ores et déjà qualifié, le Chili disputera son dernier match à Toronto le 8 juillet, face à l’Autriche. Au même moment à Edmonton, les Congolais - qui comptent un point en deux sorties dans ce Groupe A - jetteront leurs dernières forces dans la bataille contre le Canada, hôte de l’épreuve.