BRAZZAVILLE, 20 déc (AFP) - 21h07 - Le président Denis Sassou Nguesso a nommé vendredi en conseil des ministres un nouveau chef d’état-major général des Forces armées congolaises (FAC), a annoncé à la télévision à Brazzaville le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Alain Akouala.

Il s’agit du colonel Charles Richard Mondjo qui était jusqu’à vendredi commandant de la zone militaire de Pointe-Noire (ouest), ville pétrolière et principal centre économique du Congo.

Le colonel Charles Richard Mondjo remplace le général de brigade Jacques Yvon Ndolou nommé le 18 août ministre délégué à la présidence chargé de la défense nationale.

Avant d’être nommé chef d’état-major des FAC, le colonel Mondjo a été élevé à "titre exceptionnel" au grade de général de division, a ajouté M. Akouala. Le général Ndolou a été nommé de son côté général de division.

Formé dans l’ex-Union soviétique, le nouveau chef d’état-major des FAC est un officier réputé rigoureux, calme et apolitique. Sa mission principale est de poursuivre la réorganisation des Forces armées.

La nomination de M. Mondjo intervient alors que l’armée congolaise mène depuis mars des opérations de police dans la région du Pool (sud-ouest), destinées officiellement à rétablir l’ordre et la sécurité perturbés par des miliciens rebelles ninjas.