À quelques jours de la rencontre qui les opposera aux Lions de la Teranga du Sénégal, les Diables Rouges veulent mettre toutes les chances de leur côté. Le ministre congolais des Sports et du Redéploiement de la Jeunesse, M. Marcel Mbani, a annoncé à cet effet, la mise en place d’une stratégie collégiale en collaboration avec les dirigeants des clubs, pour soutenir le onze national congolais.

L’objectif poursuivi étant de les associer de plus près dans la mise en œuvre des stratégies de soutien à l’équipe nationale.

Le rendez-vous du 5 juin prochain au stade Alphonse Massamba Debat constitue une occasion déterminante pour le Congo qui devra prendre sa revanche sur le Sénégal qui l’avait battu en match aller sur la marque de 2 buts à 0 à Dakar. Ce sera aussi l’une des dernières chances des Diables Rouges pour arracher les trois points qui leur permettront de rester en lice dans ce groupe 1, mené par le Sénégal, le Togo, la Zambie. Le Congo 4ème, est suivi du Libéria et du Mali.

Actuellement, l’équipe nationale se trouve en préparation au Cameroun.

Quant à l’équipe nationale du Sénégal, elle va quitter Dakar le jeudi 2 juin pour Brazzaville et le retour sur Dakar est prévu le même jour pour préparer la rencontre contre le Togo prévue le 18 juin au stade Léopold Sédar Senghor, selon le programme du sélectionneur Guy Stephan. En plus du forfait confirmé des défenseurs Souleymane Diawara et Omar Daf (plus Pape Malick Diop, indisponible depuis longtemps) et l’insuffisance de temps de jeu conséquent, en clubs, de Khalilou Fadiga et Salif Diao, c’est au tour de Babacar Guèye, l’attaquant du FC Metz (L1 française) d’allonger la liste des défections. Son entraîneur, Jean Fernandez, a en effet annoncé que son gaucher “ restera aux soins jusqu’à la fin du mois ”. De quoi donner de l’espoir aux sportifs congolais.

Evelyne Tshabola

© http://www.planeteafrique.com/LaCollecte/