Brazzaville, Congo (PANA) - La presse privée du Congo-Brazzaville
a reçu ce vendredi du gouvernement une aide financière et
matérielle estimée à 300 millions de FCFA (plus de 400.000
dollars).

Une vingtaine de journaux et une radio privée ont reçu du
matériel informatique (ordinateurs, imprimantes, scanners et
consommables) et des chèques d’un montant global de 50 millions
de FCFA (plus de 67.000 dollars).

Cette aide avait été annoncée en juin dernier par le président
congolais, Denis Sassou Nguesso, lors de la réunion de la presse
francophone à Brazzaville.

S’exprimant lors de la cérémonie de remise, le ministre congolais
à la Présidence chargé du Contrôle d’Etat, Gérard Bitsindou, a
indiqué que ce don ne constituait qu’un premier pas d’une série
d’autres qui suivront, "afin de soulager la presse congolaise
naissante encore confrontée à des difficultés financières
énormes".

C’est pour la première fois que les autorités congolaises
viennent en aide à la presse privée depuis son éclosion dans les
années 1990.

"Nous apprécions hautement ce geste du gouvernement qui vient
ainsi atténuer nos difficultés. C’est également l’occasion de
saluer le président Denis Sassou Nguesso qui a tenu sa parole,
après avoir promis ce don en juin dernier", a affirmé Joachim
Bandza, directeur de publication de l’hebdomadaire catholique
’La Semaine africaine’.

"Le gouvernement vient de nous démontrer son intérêt pour les
médias privés. Il s’agit maintenant pour les journalistes de ces
médias d’être professionnels en publiant des informations
responsables et crédibles", a-t-il ajouté.

Le Congo compte une quarantaine d’hebdomadaires et de mensuels
dont seulement une dizaine paraissent régulièrement.