JPEG - 56.3 ko
Les Assises à Paris

« Les travaux des Assises de Paris commencent à donner des fruits. En marge du Sommet USA/Afrique, l’Opposition congolaise pour un changement apaisé au Congo a tenu à faire entendre un autre son de cloches après les "mensonges éhontés" véhiculés par le Général Président, Monsieur Denis Sassou-Nguesso, dans la presse américaine. »

ASSISES NATIONALES DU CONGO

COMMUNIQUE DE PRESSE

SOMMET AFRIQUE-USA : participation avec brio de la délégation des Assises Nationales du Congo à la Table-ronde sur les constitutions des deux Congo (RDC, Congo-Brazzaville).

La délégation des Assises Nationales du Congo, conduite par son Coordonateur Jean Luc MALEKAT, ancien Ministre des Finances de la République a participé avec brio ce lundi 04 août 2014 à la Table –ronde sur les constitutions dans les deux Congo (RDC et Congo-Brazzaville) organisée en marge du Sommet AFRIQUE-USA par la National Endowment Democraty (NED).

Cette conférence qui s’est déroulée en présence des représentants des Cabinets du président OBAMA et du Secrétaire d’Etat John KERRY et d’organisations américaines, avait pour but de confronter les positions des gouvernements, des sociétés civiles et des oppositions de la République Démocratique du Congo et de la République du Congo (Brazzaville).

Lors de son intervention, le Coordonateur Jean Luc MALEKAT a dénoncé avec fermeté les récentes manœuvres éhontées et les déclarations extravagantes du Général Président SASSOU NGUESSO sur RFI (Radio France Internationale) et au National Press Club qui, une fois de plus, a montré aux yeux du monde son mépris pour son peuple et son extrême aversion pour un changement politique apaisée au Congo-Brazzaville.

Evoquant le cas du Congo-Brazzaville, le Coordonateur Jean LUC MALEKAT a rappelé aux participants la position des Forces Vives Congolaises de l’intérieur et de l’extérieur qui considèrent que le débat actuel sur la constitution n’est pas juridique mais avant tout politique.

S’associant aux populations congolaises pour exiger le respect intégral de la loi fondamentale, il a ainsi souligné que le changement de la constitution préconisé par le Général Président SASSOU NGUESSO au moment où s’achève son dernier et ultime mandat n’est qu’une dérobade pour se maintenir au pouvoir. Monsieur SASSOU NGUESSO, a-t-il précisé, veut se garantir une immunité à vie pour échapper ainsi à ses responsabilités concernant les crimes humains et économiques liés à son régime à l’exemple des dossiers imprescriptibles des 353 disparus du Beach, des victimes du 04 mars 2012 et ceux des biens mal acquis.

Il a également fait remarquer que trente années de règne absolu de Monsieur SASSOU n’ont engendré que plus de misère et de désespoir pour les populations congolaises qui n’ont ni eau potable, ni électricité, ni soins de santé primaires, ni de structures scolaires dignes.

En outre, déplorant l’absence des représentants du pouvoir de Brazzaville pourtant invités et inscrits à la Table-ronde, le Coordonateur Jean Luc MALEKAT a mis l’accent sur les stratégies de déstabilisation de la sous région Afrique centrale orchestrées aux seules fins de conservation du pouvoir par le général Président SASSOU NGUESSO.

Saluant l’initiative et l’implication des autorités Américaines pour l’établissement de démocraties véritables dans les pays Africains, le Coordonateur Jean Luc MALEKAT a lancé un appel solennel à la communauté internationale pour le soutien à la cause défendue par les Assises Nationales du Congo-Brazzaville qui s’inscrit dans la double dynamique de prévention de conflits et d’alternance politique apaisée.

L’intervention du Coordonateur Jean Luc MALEKAT a été très fortement applaudie par l’ensemble des participants et surtout saluée par les représentants officiels des Etats-Unis.

Ont pris part à cette conférence pour le compte des deux Congo :

-  La délégation du Gouvernement la R.D.C conduite par Mr. Lambert MENDE (Ministre de la Communication), Mr. BOSHAB (Assemblée Nationale), Mr. RAMAZANI (représentant du PPRD, parti du Président KABILA).
-  La délégation de l’opposition et de la Société civile de la RDC conduite par Mr Vital KAMERE et un représentant de MBEMBA.
-  La délégation de l’opposition du Congo-Brazzaville conduite par Mr. Jean Luc MALEKAT, Coordonateur des Assises Nationales du Congo
-  La Société civile du Congo-Brazzaville représentée par Mr. Christian MOUNZEO.

La délégation des Assises Nationales du Congo poursuit son programme de rencontres avec les Autorités et élus américains, les organisations des droits de l’homme et les institutions Internationales.

Fait à Paris le 05 Août 2014

La Coordination des Assises Nationales du Congo