Comme tu l’aurais dit Moncère, c’est toujours à ne rien comprendre ! ! !

Car pendant qu’on nous apprend que Ntumi n’est pas prêt à désarmer, on nous annonce la mise en œuvre d’un « plan pour le retour organisé et volontaire dans le département du Pool » et ce quand bien même d’après une dépêche de l’Agence Française de Presse (AFP), dans un entretien avec un groupe de journalistes à son retour de Kinkala, Mme Raoul a souhaité que le retour des déplacés soit suivi du désarmement et de la démobilisation des miliciens dans le Pool : « Ce que nous sommes en train de faire serait vain si l’opération de désarmement, de démobilisation et de réinsertion sociale des ex-combattants ne réussissait pas », a prévenu la ministre. Ne parlons pas de la relance du transport des passagers sur le CFCO sous la bienveillante attention des miliciens Ninjas et Nsiloulous d’une part, et la gendarmerie nationale d’autre part.

C’est peut-être là, Moncère, la manifestation concrète de la manière dont seront dorénavant conduites les « affaires » du pays ? A défaut d’un accès pour tous à un minimum vital émerveillons-nous tout au moins des accords du Pool. Et puis, il faut bien un début à tout.

Mais déjà, Moncère, préserve nous de tes conclusions tortueuses du style : « … on dirait les préparatifs d’une nouvelle boucherie à venir, alors on plante le décor !!! »

Et des fois que, Moncère, tu l’aurais oublié, ici nous vivons en mbé-mba !!!

Ton ami, Loembe Maltraité de cheminot Pointe-Noire


Par : libodo