vendredi18 mai 2007

Un gouvernement d’ouverture qu’il faut encourager...

Le nouveau gouvernement français est désormais en place. Le moins qu’on puisse avancer c’est qu’à la lecture de la liste de ses membres (en fin de cette chronique), Nicolas Sarkozy a réalisé ce qu’il avait promis : une ouverture, même si celle-ci fait grincer les dents de certains de ses fidèles ou partisans qui n’ont pu obtenir une part du gâteau. Bernard Kouchner ( Photo Reuters) est sans doute la vedette de cette équipe, et, au passage, la plus grande surprise. La présence de cet homme de gauche est vue par beaucoup – surtout les socialistes qui viennent de l’exclure de leur Parti – comme une haute trahison : Kouchner serait simplement attiré par le pouvoir au point de brader ses convictions pour un plat de lentilles... Or il faut louer cet acte qui montre que lorsque les compétences sont utiles au progrès d’un pays, les oppositions politiques devraient s’effacer. A condition, bien sûr, qu’il ne s’agisse pas de mettre un Jean-Marie Le Pen au Ministère de l’Intégration et de l’identité nationale ! Ce qu’il faut saluer c’est le sens de l’ouverture dont vient de faire preuve Nicolas Sarkozy, et, en sus, son habileté à dénicher un des hommes de gauche qui sait lier la politique à l’action. Kouchner, on le sait, fut donc plusieurs fois ministre (dans les gouvernements de Michel Rocard, de Lionel Jospin, de Pierre Bérégovoy, d’Edith Cresson). Il a été par ailleurs administrateur civil de l’ONU pour le Kosovo de 1999 à 2001, et a milité pour la reconnaissance du droit d’ingérence humanitaire dans les années 90. Il connaît bien notre continent, lui qui, dans les années soixante, se retrouve en mission durant la guerre du Biafra. Bernard Kouchner relève ainsi un défi en intégrant un gouvernement de droite avec ce poste stratégique (Ministre des affaires étrangères et européennes) qui n’échappera pas au contrôle permanent de Nicolas Sarkozy – comment par exemple définir clairement le domaine réservé du Président sur les questions internationales sans frustrer le Ministre des affaires étrangères ? Quelles seront les marges de manoeuvre de Kouchner ? Faut-il souligner souligner que son ancienne famille politique l’attend au tournant ? Le coup est dur pour la Gauche. Sans compter la présence d’un autre homme évincé par Madame Royal, Eric Besson, comme Secrétaire d’Etat... On rapporte que c’est lui qui a conseillé Sarkozy sur le "Pacte présidentiel" de Ségolène Royal.. N’oublions pas un autre dissident de la Gauche, un proche du couple Royal-Hollande, M. Jean-Pierre Jouyet, nommé Secrétaire d’Etat aux affaires européennes, auprès du ministre des affaires étrangères et européennes ! Le Parti socialiste n’a pas fini de s’émietter à l’heure où les barrières politiques ne sont plus aussi franches que jadis...

Enfin, il est remarquable de voir Rachida Dati (photo), d’origine maghrébine, au Ministère de la justice. Cela change de ces nominations presque humiliantes qui sont d’ordinaires réservées aux Français "venus d’ailleurs". JPEG C’est à ce jour la plus haute fonction ministérielle occupée par un citoyen venant de l’immigration. Jusqu’alors ces citoyens se contentaient de maigres postes comme de celui attribué à Azouz Begag (alors Ministre délégué à la Promotion de l’Egalité des Chances). Un poste qui, dans la pratique, n’aura rien signifié, sinon la satisfaction démagogique du gouvernement de Dominique de Villepin... Avec Rachida Dachi, c’est un Ministère en entier et non un petit couloir, voire un tabouret. Titulaire de deux Maîtrises (en droit public et en Sciences économiques) et d’un MBA, Rachida Dati, deuxième de douze enfants, est magistrate. Elle est devenue conseillère de Sarkozy en 2002 et s’est inscrite l’année dernière à l’UMP. Elle sera nommée un an plus tard comme Porte-parole du candidat Nicolas Sarkozy. Avec ce poste de Ministre de la Justice, c’est sans doute un grand pas dans les rapports de la France avec ses citoyens issus de l’immigration. Nicolas Sarkozy s’était déjà distingué en nommant un premier Préfet d’origine africaine (voir nos archives).

Au fond, peut-être a-t-on un peu trop diabolisé le nouveau Président français sans le voir à l’oeuvre ? En tout cas les premiers signes qu’il vient de donner sont encourageants...


COMPOSITION DU GOUVERNEMENT :

Premier ministre

François Fillon, UMP, 53 ans.

Ministre d’Etat, ministre de l’écologie, du développement et de l’aménagement durable

Alain Juppé, UMP, 61 ans.

Ministre de l’économie, des finances et de l’emploi

Jean-Louis Borloo, Parti radical, 56 ans.

Ministre de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités locales

Michèle Alliot-Marie, UMP, 60 ans.

Ministre des affaires étrangères et européennes

Bernard Kouchner, Parti socialiste, 67 ans.

Ministre de l’immigration , de l’intégration, de l’identité nationale et du codéveloppement

Brice Hortefeux, UMP, 49 ans.

Ministre de la justice

Rachida Dati, UMP, 41 ans.

Ministre du travail, des relations sociales et de la solidarité

Xavier Bertrand, UMP, 42 ans.

Ministre de l’éducation nationale

Xavier Darcos, UMP, 59 ans.

Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche

Valérie Pecresse, UMP, 39 ans

Ministre de la défense

Hervé Morin, UDF-majorité présidentielle, 45 ans.

Ministre de la santé, de la jeunesse et des sports

Roselyne Bachelot, UMP, 60 ans.

Ministre du logement et de la ville

Christine Boutin, UMP, 63 ans.

Ministre de l’agriculture et de la pêche

Christine Lagarde, 51 ans.

Ministre de la culture et de la communication, porte-parole du gouvernement

Christine Albanel, 51 ans.

Ministre du budget, des comptes publics et de la fonction publique

Eric Woerth, UMP, 51 ans.

Secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement, auprès du premier ministre

Roger Karoutchi, UMP, 55 ans.

Secrétaire d’Etat à la prospective et évaluation des politiques publiques, auprès du premier ministre

Eric Besson, ex-PS, 49 ans.

Secrétaire d’Etat aux transports, auprès du ministre de l’écologie, du développement et de l’aménagement durable

Dominique Bussereau, UMP, 54 ans.

Secrétaire d’Etat aux affaires européennes, auprès du ministre des affaires étrangères et européennes

Jean-Pierre Jouyet, 53 ans.

Commentaires

  1. Posté par Nietzsche_junior, le 18 mai 2007 à 12:13

    "Bernard Kouchner ( Photo Reuters) est sans doute la vedette de ce gouvernement, mais aussi la plus grande surprise. La présence de ce socialiste est vue par beaucoup – surtout les socialistes – comme une haute trahison. Or il faut louer cet acte qui montre que lorsque les compétences sont utiles au progrès d’un pays, les oppositions politiques devraient s’effacer"................................................................................. ;;

    cet acte montre rien du tout mis a part le regne d Homme médiatik , des sarko en short au bois de boulogne avec des garde du gard arborant le T shirt de la NYPD ..on aura tout vu lol .. il est clair qu avoir mis comme ministre des affaires etrangere un homme qui a été pour l invasion de l Irak par les USA et qui brillait un mandant a la tete de l ONU ( on sait quel genre d humaniste se porte candidat en général a la tete de cet organisation) , il est pour l interventionisme humanitaire ........................................................ ; et puis surtout on ira demander a MEdecain sans frontiere pkoi il lui ont dit de degager de la diretion de l Assoc ...... mais le plus drole c est Juppé ministre de l Ecologie lol .. celle la est est trop forte mdrrrr .. pov marmotte zon pas mérité ca ! .............

  2. Posté par Nietzsche_junior, le 18 mai 2007 à 12:24

    "Au fond, peut-être a-t-on un peu diabolisé le nouveau Président français sans le voir à l’oeuvre ? En tout cas les premiers signes qu’il vient de donner sont encourageants..."................................................................................

    mais l auteur de ces mot a l air d oublier que Sarko on la vu a l oeuvre depuis deja des années , il fut ministre et la tete de l UMP , sont oeuvre on en voit les consequence ici , les prochaines éméutes elle seront hélas sanglante ... ! il a poussé au desepoir en faisant croire que les racaille si elles etaient racailles c etais uniquement du a leur choix personnel et non a des condition social , Rachida ne sert qu a ca . ; a donner l illusion républicaine d une égalité voir d une parité qui en réalité n existe pas .. l equipe gouvenremental n est pas representatif d une rélaité social , c est meme généralement elle qui accentue la rupture ............................................... nan mais sérieux Juppéé a l ecologie lol ... franchement ! ..

  3. Posté par Nietzsche_junior, le 18 mai 2007 à 12:40

    et puis n oublions pas pour finir cette Fameuse petition contre le Racisme Anti BLanc dont les signataire furent entre autres ....Elie Chouraqui, Chahdortt Djavann, Alain Finkielkraut, Jacques Julliard, Bernard Kouchner, Pierre-André Taguieff. *............................................. ;

    on comprend mieux le choix de Sarko quand on suit non pas les titre médiatique accumulé par Kouchner mais plutot ses actes et ses paroles en arriere fond , en tous cas si les socialo Humanitaire Bobo se réjouissent de cet nommination c estt qu il n ont jamais compris que la plupart des socialiste sont a droite depuis les années 84 , apres Tapie voila Kouchner , je vous laisse deviniez leur point commun ( indice.. le Théatre ) , faut le comprendre le gars , avec les années les assoc de terrain ne voulaient plus de lui , a l onu il a raté sa nommination .. des Carrieriste voila ce qu est ce gouvernement ... on a meme droit a Juppé l Escroc reconvertie ecolo ! .

  4. Posté par Nietzsche_junior, le 18 mai 2007 à 12:47

    "Christine Boutin est consulteur du Conseil pontifical pour la famille".......................... ;; ;; ;; ;

    voila en tous cas celle qui me dégoute le plus ... apres un pro intervnetionsite a l américaine voila une consultante du Conseil pontifical pour la famille ............ merci Sarko de faire en sorte que la putophobie l homophobie et l islamophobie soit devenue le fer de lance d une politique qui est surtout anit-pauvre au lieu d etre anti-pauvreté , Famille Travail Patrie ....

  5. Posté par The kong, le 18 mai 2007 à 12:59


    Au fond, peut-être a-t-on un peu diabolisé le nouveau Président français sans le voir à l’oeuvre ? En tout cas les premiers signes qu’il vient de donner sont encourageants...


    Etonnante cette question. La dérive sarkoziste de ce site est de plus en plus manifeste... Parlons des élections au Congo, de littérature, de culture mais de grâce on a assez de journaux pour formater notre esprit à glorification de Sarkozy et on n’a pas besoin d’un blog en plus !

    Bien à vous,
    Joey

  6. Posté par TEM, le 18 mai 2007 à 14:01

    J’ai tendance à penser comme The Kong, cependant c’est bien A.Mabanckou qui crée et oriente les discussions ici...

    En ce qui concerne ces nominations en France, on peut déjà retenir que sur ce point là Sarkozy a été un homme de parole, parité respectée, un ministère important accordé à une personne d’origine extra-Européenne, vraiment des réalisations à louer haut et fort qui sont paradoxalement raillées par la gauche socialiste, étonnant ?

    Et toutes les provocations de la gauche vont évidemment continuer, depuis la création des concepts "gauche" et "droite" la France semble être le pays du manichéïsme pur et dur, pour la gauche la droite ne peut rien faire de bon, pour la droite la gauche ne peut rien faire de bon, vraiment burlesque.

    Vive l’Afrique.

  7. Posté par Denis S-N., le 18 mai 2007 à 14:04

    Là même moi qui me fâche souvent contre Mabanckou en le taxant de franc-maçon, je suis contre ton intolérance, ta haine, cher Joey !!! Laissez Mabanckou et Sarkozy tranquille ! Est-ce que Mabanckou n’a pas le droit de se réjouir de son champion Sarkozy ? Vous n’aviez qu’à gagner les élections avec la Royal qui a montré qu’elle ne maôtrisait pas les dossiers ! Et puis vous voulez qu’on parle des élections au Congo ? Mais dans quel monde nous sommes là ? Est-ce que le Congo c’est même une République ? Est-ce qu’il y a des élections chez toi là-bas où on sait déjà d’avance qui gagnera ? Franchement ! Laisse Mabanckou faire son Blog, sinon crée ton Blog où tu parleras des élections du Congo. Franchement !

  8. Posté par guibrich, le 18 mai 2007 à 15:10

    Je ne vais pas tirer sur la comète. cette équipe gouvernementale me fait malheureusement penser à l’équipe de France de footbal 2002, elle avait tout sur le papier pour réussir mais a échoué à forces de contradictions.
    A ceux qui s’enguelent au sujet de l’election passé où l’heure est au grands chantiers de rénovation, je leur dis STOP.
    Je suis sceptique quant à la gestion des dossiers entre un président hyperactif un premier ministre qui représente la tranquilité et une adjonction de contraire dans un mêmê gouvernement(Xavier bertrand- Jean louis Borloo, Kouchner-Jouyet). je ne pronostique rien sur la durée du pseudo mariage. Nicolas sarkozy a le mérite d’avoir un vrai projet de société, on peut ne pas l’aimer(son projet), mais au moins il a le mérite de dire où il va.
    Ce que je trouve dommage dans cette nouvelle démocratie, c’est le copinage (média-politique), peut être la première grande question réforme devrait être : "C’est quoi un journaliste en France en 2007, lorsque les patrons de presse sont accouplés ua politique show ?"
    la transparence n’est pas à l’ordre du jour malheureusement et je ne peux m’empêcher de repenser hélas "BLEUS 2002", mais la victoire arrive souvent après être tombé de haut, le partie socialiste n’a qu’à bien se tenir ("BLEUS 2006")...

  9. Posté par The kong, le 18 mai 2007 à 15:16

    Denis S-N, je ne t’autorise pas à me parler sur ce ton. J’ai pour Alain une admiration réelle et qu’y n’est pas né aujourd’hui. Parce qu’il a du talent. Parce qu’il est congolais. Et lorsque que l’on apprécie un personnage publique il peut être utile de critiquer ses approches même si au final, cela peut lui passer sur la tête. Contrairement à ton obsession maçonnique qui ne repose sur aucune preuve réelle, mon propos se base sur la ligne éditoriale actuelle de son blog qui, il me semble ne devrait pas s’apparenter à un organe de propagande.
    Voilà mon propos. L’argument ressassé du type "Tu n’es pas d’accord, tu écris ton bouquin ou tu crées ton blog" est complêtement puéril. Et Alain l’a démontré à plusieurs reprises ici, il est ouvert à la critique. Contrairement à d’autres auteurs.

    Cordialement,
    Joey

  10. Posté par l’inconnu du post 73, le 18 mai 2007 à 15:23

    Papier bien senti mais qui appelle tout de même une question : le fait d’appartenir à un parti doit il être au dessus du devoir de servir son pays ?
    En ce qui concerne la nommination de Madame Adati, je voudrais dire qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Vous semblez oublier qu’il y a déjà eu Senghor, et bien d’autres qui ont occupé des postes à responsabilité en France. Je crois savoir que le plus exemplaire de tous et le plus attaché au devoir de servir son pays fut sans conteste Gaston Monnerville dont je suis un inconditionnel ! Pour le reste c’est la politique made in Figaro Madame et Le Point  ! Ce que je souhaite de tout coeur c’est la réussite de ce gouvernement pour l’intérêt de la cohésion de la France.

  11. Posté par l’inconnu du post 73, le 18 mai 2007 à 15:25

    Le contraire ferait de la France un pays où règne un parti unique étant donné que le PS et ses satellites auront disparu après les législatives. C’est le seul danger qui pèse sur la démocratie française. Lorsque Madame Royale demandait à François Bayeroux de mettre en commun leur programme, il ne s’était trouvé personne pour s’y opposer. Ce qui m’aurait vraiment donner à parler de changement véritable c’est la nommination de Madame Royal comme premier ministre et la mise en commun des deux programmes ! Mais ça ce n’est pas demain la veille

  12. Posté par nestor, le 18 mai 2007 à 15:30

    Soyez tolérants ! Mabankou a tout à fait raison. Le Sarkozy dit "facho" est en contraste avec le nouveau gouvernement...


    Peut-on parler d’autres choses ? Littératute par exemple ? Ça commence à ressembler au site du consulat de France aux USA ici !!

  13. Posté par nubret, le 18 mai 2007 à 16:48

    Hélas, Joey a peut être raison, même s’il le dit avec des mots très durs ; car comme le souligne TEM "c’est bien Mabanckou qui oriente le débat...".
    Il ne faut pas oublier que c’est son blog, c’est son espace personnel, ce sont ses (ces)réflexions qu’il partage avec qui veut bien y répondre.
    C’est d’autant plus regrettable parce que tout le monde le sentait venir. Vous (moi y compris - même si je passe, je ne m’arrête que trop rarement dans ce village) critiquez, malheureusement la main qui pianote le logiciel de l’autre côté a certainement des imperatifs qui cadrent résolument avec ces trajectoires individuelles - telles des étoiles filantes - qui font rêver un moment la masse qui se cherche, mais au bout c’est un ego, ce "Moi, Veuve de L’Empire (désincarné)"qui se révèle au grand jour, loin de la démarche de proue que la mouvance des temps semblait leur destiner...
    Dommage. Cependant, respect, c’est son blog, celui de Alain Mabanckou, romancier, Poète - et homme simplement avec ses choix existentiels. A sa charge, il faut avoir aussi le courage de les assumer au lieu de les distiller a petites doses, ce qui horripile les gens de village, enfin, je peux me tromper. Je passe.

  14. Posté par Lire entre les lignes, le 18 mai 2007 à 17:38

    deuxième de douze enfants, elle passe son enfance dans une cité de Chalon-sur-Saône.

    Sa scolarité se déroula dans une école catholique avec des jeunes filles de la bourgeoisie provinciale.

    Elle travaille à seize ans comme aide-soignante de nuit, puis trois ans comme comptable chez Elf Aquitaine grâce à Albin Chalandon , tout en poursuivant des études supérieures en sciences économiques et gestion des entreprises.

    Après une rencontre avec Jean-Luc Lagardère, elle entre à la direction de l’audit de Matra communication, puis passe un an à Londres, au sein de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, toujours dans l’audit. En 1994, elle est contrôleur de gestion et secrétaire générale du bureau d’études sur le développement urbain à la Lyonnaise des eaux, et conseillère technique à la direction juridique du ministère de l’Éducation nationale[3].

  15. Posté par Pitou, le 18 mai 2007 à 18:05

    Rachida Dati est porte-parole de Nicolas Sarkozy avant d’être "d’origine maghrébine". Koucher ? Je suis heureux car il est à la hauteur pour l’international ; la France se fera écoutée ; ça changera de Douste... en revanche je ne comprends pas qu’un tel homme puisse être dans un gouvernement où figure un Ministère de l’Identité nationale et de l’Immigration...... berk, ce ministère, berk. Alain, pas un mot là-dessus ??? Depuis quand identité et immigration sont à opposer ?!

  16. le 18 mai 2007 à 18:18

    Un regard différent sur l’actualité américaine : « Regard sur les Etats-Unis ». Chaque jour retrouvez une information claire et objective sur la politique, l’économie et la société américaine. Ce blog offre une vision critique sur les évènements Outre-Atlantique. Alliant articles de fonds, analyses et focus factuels, ce blog a pour ambition de vous faire découvrir les facettes multiples d’une puissance à la fois dérangeante pour certains et fascinante pour d’autres.

    Alors n’attendez plus, venez découvrir « Regard sur les Etats-Unis » :
    http://reu-oi.blogspot.com/

  17. Posté par Ngnagna, le 18 mai 2007 à 18:46

    « Il connaît bien notre continent, lui qui, dans les années soixante, se retrouve en mission durant la guerre du Biafra. » C’est quoi c’est raccourci !Ce n’est pas parce qu’on a oeuvré dans l’humanitaire en Afrique qu’on connaît les réalités sociales, économiques et politiques variées et variable avec le temps de ce continent. L’humanitaire n’apporte pas de solution définitive à un problème sinon le PNUD et que sais je aurais fermé.

    « c’est Juppé ministre de l’écologie lol ». Peut être bien qu’il en a uniquement contre les multirécidivistes et les petits voyous minables. C’était peut être le prix à payer pour l’unité de la maison ou la recompense pour les bon services accomplis à l’époque.

    les prochaines éméutes elle seront hélas sanglante Pas d’appels aux meurtres ! Il y a des gens qui n’attendent que çà.

    Rachida ne sert qu’à ca. Peut être bien mais sa place au soleil, elle l’a cherché sans attendre le retour du père noel en France.

    Parlons des élections au Congo Dis combien il y a de ministères au Congo ?

  18. Posté par Ngnagna, le 18 mai 2007 à 18:51

    Quelque chose me dit qu’il y a moins de ministères en France qu’au Gabon ou au Congo ?

  19. Posté par Vous voulez, le 18 mai 2007 à 21:59
  20. Posté par Mame Diarra, le 18 mai 2007 à 22:50

    Moi j’ admire sincèrement Rachida Dati pour sa nomination, même si je ne suis pas sarkozyste, j’ ai écouté cette femme tout au long de la campagne et je l’ ai trouvé sincère et cohérente. Elle a un parcous béton ( Droit, Groupe Lagardère, Matra Com, Elf, Tribunal de grande instance de Bobigny etc...) On ne peut pas dire qu’on l’ a placé là pour faire joli ! Quant à la moyenne d’ age des femmes de ce gouvernement, elle commence à 39 ans pour la plus jeune et va jusqu’ à 63 ans( pour Christine Boutin ci noté). Même si on n’est pas d’accord avec les idées de Sarkozy, y’ a t-il déjà eu un gouvernement avec autant de femmes ? D’entrée de jeu le nouveau président donne des signals forts, fait du jogging comme un New-yorkais à Central Park et se permet le "luxe" d’ un gauchiste comme Kouchner au Quai d’ Orsay, le seul qui ait vraiment saisi sa bouée de sauvetage, face à un navire socialiste en détresse... En politique, il faut avoir les dents longues et changer de cap au risque de choquer si on est ambitieux et au mieux compétent. Besson aussi a joué très fort pour se retrouver secrétaire d’ état... A RFI où j’étais aujourd’hui avec Pierre Edouard Deldique,animateur de l’émission " Une semaine d’ actualité", la nomination de Kouchner signifie quelque chose, eh oui RFI dépend du budget du MAE et l’on reste circonspect à la maison de la radio... Etrange non ? Toutefois, Sarkozy n’en finit pas d’ étonner. Même si je n’ ai pas voté pour lui, je note un style différent, un ton plus people, le bonhomme qui va sur un yacht, revient tranquillement, nomme des ministres et applaudit Chirac dans la cour de l’élysée. Il y a un aspect dynamique et moderniste intéressant chez lui ( va t-il bousculer les institutions de la vieille France et se servir de la puissance du pouvoir exécutif et s’arroger le législatif pour régner ?), d’un autre côté, il ne manque pas de paradoxes dans ses discours ( un coup " la non repentance", un coup, " je vais au Luxembourg commémorer l’esclavage". Je pense qu’on ne s’ennuira pas avec ce président qui sera visible sur tous les plans et jour après jour... Qui sait si on ne vas le croiser en discothèque...non je rigole...
    Vive la République !

    Mame
    http://missdiarra.over-blog.net

  21. le 18 mai 2007 à 23:31

    Bonjour à vous,

    Très surpris que les Negres se laissent prendre au piège de "l’ouverture" à la sauce M. 53%.
    Soyons sérieux, vous accordez votre confiance à un homme qui flatte le FN avec son "ministère de la peur des Noirs et Arabes et l’identité nationale", mais pousse en même temps jusqu’à Guy Moquet, jeune résistant fusillé à 17 ans ?
    Enfin, hormis Rachida Dati, combien de Negres ont eu droit aux honneurs du triste sir ? Aucun !
    Circulez, y’a rien à voir !
    Malgré ça, Alain et quelques uns osent encore faire la promotion de cet homme prêt à tout pour le pouvoir.

    Salutions,

    www.alert2neg.com/article-66...

  22. Posté par Nietzsche_junior, le 18 mai 2007 à 23:54

    "Elle a un parcous béton ( Droit, Groupe Lagardère, Matra Com, Elf, Tribunal de grande instance de Bobigny etc...) "............................................... ;

    c est sans rapport avec miss UMP 2007 mais ce genre de parcours qui conduit des "individus" de Trust comme Elf ou Matra a un tribunal de grande instance ca me rapelle quelque chose lol .... c est etrange qu en pleine Affaire Clear stream on nomme a la tete de la justice une ancienne cadre de cess nébuleuse qui lie le destin industriel de Matra/EADS/Hachette ............. c etit un message de Radio corbeau , ma passion .. la délation !...

  23. Posté par Nietzsche_junior, le 19 mai 2007 à 00:17

    Cathrine Boutin qui veut bouter les parents Homosexuel , absurde quand on sait que pour les lesbienne ne l ontpas attendu pour démontrer que deux personne de meme sexe peuvent elever un enfant en tout "normalité" , et the French Doctor alias Doug pour les intimes qui a aucun moment ne c est insurger quand l’ UE créer une crise humanitaire en palestine , BK dit l’Alchimiste kossovar qui veut transformer les militaire en humanitaire comme jadis Merlin Pin Pin transformait l air en Co2 ou laure en Plon ;), ..... ... ............................................................................ mais sérieux Juppé ecolo et partisant du devlop durable franchement c est pas un peu faire en sorte que le metier de politicien en 2007 c est avaant se foutre de notre gueule ?

  24. Posté par Molékinzela, le 19 mai 2007 à 01:01

    S’agissant de la nomination de Rachida Dati, je dois avouer que je ne suis pas du même bord politique qu’elle.
    Cependant, je me réjouis tout de même de constater que cette personne, issue de l’immigration, a été appréciée à sa juste valeur par un gouvernement de Droite qui a su lui confier un grand ministère en rapport avec le domaine de définition de sa spécialité et de ses compétences.
    Au regard de tous les stéréotypes ambiants, c’est un acte audacieux et courageux qu’il faut saluer. Il nous change des inévitables ministères strapontins d’opérettes et de pacotilles auxquels nous avait habitués la Gauche et qui servaient de faire valoir pour se donner bonne conscience.
    La Gauche, en France, a trop considéré les voix issues de l’immigration comme une sorte d’électorat captif qui lui revenait de droit...
    Je n’ai rien contre les Thuram, Yannick, Passy et autres Zizou.
    Cependant, il me paraît toutefois important que la visibilité des images de réussites professionnelles des personnes issues de l’immigration, dépassent le simple cadre de la performance sportive ou artistique et s’étendent désormais vers des domaines politiques, scientifiques ou économiques...
    Il ne reste plus qu’à espérer que Rachida Dati soit utilisée à sa juste valeur et qu’on n’en soit pas réduit à lui faire exécuter un numéro de danse du ventre orientale comme l’ont fait jadis les gens de la Droite en faisant esquisser de ridicules pas de biguine à Michaux Chevry, Sécrétaire d’Etat à la francophonie...

  25. Posté par catharsis, le 19 mai 2007 à 01:38

    je n’y comprend rien ! Qui est ministre de l’interieur ?...... T’façon il est là, en place, là ou il desirait le plus etre...T’ain çà m’enerve de m’imaginer qu’il a du maculer de semence son dessous( sarko...slip ou caleçon ? à votre avis) aux resultats du 2iem tour. M’ynerveee ! c’est epidermiq, des que je voie son sourire carnassier, ses yeux chafoins...bon j’me calme, c’est des gens serieux ici.

    Enfin, ne soyons pas dupe. Mais laissons venir les choses. Qui sait ? Je rejoint chai plus ki dans les post, pensant qu’on a tous interet finalement que çà se passe bien.
    On pourra bientot juger sur les actes ce que le gouv sarko va faire.

    Par contre c’est vrai qu’un sujet non politiq serait le bienvenu. Si on parlait de croupes... alors moi je les aimes rebondies et hmmm...oui ? j’me tais ? hors sujet ??? mais en politiq c’est pas tous des trous du luc ? Bon bon ok...pfff Moi je prenais les devants, en parlant des derrieres, ici séant, et pas sans fondements. Va rendre service...Je vous entend dejà dire que j’ai encore loupé(l’arriere)train !

  26. le 19 mai 2007 à 03:17

    Est-ce vraiment de l’ouverture ?
    "Or il faut louer cet acte qui montre que lorsque les compétences sont utiles au progrès d’un pays, les oppositions politiques devraient s’effacer. A condition, bien sûr, qu’il ne s’agisse pas de mettre un Jean-Marie Le Pen au Ministère de l’Intégration et de l’identité nationale ! Ce qu’il faut saluer c’est le sens de l’ouverture dont vient de faire preuve Nicolas Sarkozy, et, en sus, son habileté à dénicher un des hommes de gauche qui sait lier la politique à l’action". Je trouve déplorable ce genre d’argument : Alain, tu sors du bois...Je trouve que ce n’est pas à la hauteur de ton immense talent d’écrivain.C’est décevant de faire l’éloge du débochage : ah,on tient l’homme toujours par l’ambition...Il n’est plus de gauche, KOUCHNER.On peut le voir depuis un certain temps dans ses interventions.Franchement désormais, je préfère lire le Sénégalais BOUBACAR BORIS DIOP.

  27. le 19 mai 2007 à 03:26

    P.S (du même) ALAIN tu peux méditer sur ceci :"À travers ses romans, ses essais et de courageuses prises de position, Mongo Beti avait fini par être pour nous le symbole même de l’intellectuel libre, prêt à payer pour ses convictions et ne se reconnaissant d’autre maître que sa conscience".(BOUBACAR BORIS DIOP)
    Voilà ce que nous attendons d’un écrivain Africain.

  28. Posté par catharsis, le 19 mai 2007 à 10:37

    ah bon ?? pasq etre un ecrivain africain renvoie forcement à une ideologie, un courant de pensée ? Avec les actes qui en decoulent ? Cela impliquerait d’etre plutôt à gauche qu’à droite ? Vous attendez/demandez trop de vos intellectuels qui reussissent à l’étranger. Ce ne sont que des hommes. Et des femmes. Oh Siiii, ya des femmes intelligentes, absolument.

    Lisez une vision, un regard sur le monde avec ses espérances, ses avis(en l’occurrence celui du maire du village)Cela peut vous surprendre, vous etonner. Mais de là à vous choquer, vous decevoir... Vous êtes libre de ne pas le partager. (je rappelle quand même que nous sommes dans des supputations d’apres le contenu des articles)

  29. Posté par Nietzsche_junior, le 19 mai 2007 à 14:45

    "ah bon ?? pasq etre un ecrivain africain renvoie forcement à une ideologie, un courant de pensée ?"........................... ;; ; non a un simple reflet qui a beau ressentir la souffrance du monde mais qui est incapable de la faire rentrer au plus profond de soi , ce qui nous offre a nous ce siecle c est le sens de la compassion et non celui du sacrifice , c est la representation plutot que l idéologie .. c est cela l Image Kouchner , un engagement a domicile par personne reflet interposé , celui d un medecin a l image d un tintin qui coure a travers le monde et produit plus de vent que de semance .......................................... ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;;....................................... ?????????????????????????........................................
    aller disperssons nous et partons sur ce sentier meublé de sentiment qui comble un vide au milieu de gens courtois , j ai abandonner ma jeunesse pour ne plus vivre d espoir dans cee jardins d enfants ...

  30. Posté par Mère Evé de Paris, le 19 mai 2007 à 15:03
  31. Posté par Ngnagna, le 19 mai 2007 à 21:31

    « Malgré ça, Alain et quelques uns osent encore faire la promotion de cet homme prêt à tout pour le pouvoir. » Tu es entrain de faire la promotion de Sarko, les choses ou personnes insignifiantes on les ignore.

    « he French Doctor alias Doug pour les intimes qui a aucun moment ne c est insurger quand l’ UE créer une crise humanitaire en palestine », ce n’est pas tout NJ il ne dit rien aux accords de libre échange que l’UE est entrain de faire signer en douce à l’Afrique. Il doit preparer une vaste campagne humanitaire en Afrique après l’effondrement des économies locales suite à ces accords. Trop fort le gars.

    « Vous attendez/demandez trop de vos intellectuels qui reussissent à l’étranger » ne généralise pas trop vite, il y a des milliers d’individus qui ne les connaissent pas, et d’autres qui n’en attendent rien. Incognito(post 27) Fanon disait que chaque génération devait choisir sa mission et la servir ou la trahir. avant de fustiger Mabanckou demande toi quelle pourrait être la mission qui s’est assignée ?

    Nestor, Joey j’attend toujours le nombre de minsitere qu’il y a au Congo ?

  32. le 20 mai 2007 à 06:42

    Méditation :
    Comment un "jeune" président de la République française peut-il dire devant les caméras du monde entier des choses aussi surannées que celles-ci : « Le rêve européen […] s’est rétréci quand s’est brisé le rêve qui jeta jadis les chevaliers de toute l’Europe sur les routes de l’Orient, le rêve qui attira vers le sud tant d’empereurs du Saint Empire et tant de rois de France, le rêve qui fut le rêve de Bonaparte en Egypte, de Napoléon III en Algérie, de Lyautey au Maroc. Ce rêve qui ne fut pas tant un rêve de conquête qu’un rêve de civilisation. »

  33. Posté par May, le 20 mai 2007 à 09:27

    Je me demande ce qui vous arrive, cher hôte de ce blog...

    Nicolas Sarkozy nous a dit et redit que la droite serait désormais totalement décomplexée, avec lui. c’est ce qu’il faut garder à l’esprit. Elle le sera, et la révolution conservatrice est bel et bien en marche.

    Kouchner peut faire le trottoir s’il le souhaite, c’est son affaire. Cela signifie simplement qu’il considère que la gauche est si mal en point, qu’elle ne reviendra pas aux affaires avant un bout de temps. Vous dites qu’il connaît bien notre continent... Comme ceux qui n’ont fait que le saigner à blanc jusqu’ici !

    Quant à Mme Dati, on ne va quand même pas se mettre à l’applaudir. C’est un peu comme Condoleeza Rice, dont on ne peut se féliciter qu’elle soit noire, si tout ce qu’elle a trouvé à faire dans la vie, c’est collaborer à une politique fascisante.

    Pour finir, la Prospective donnée à Eric Besson est tout simplement risible. Tout ça pour ça !

    Souvenez-vous que ceci est un premier gouvernement. Il y en aura d’autres, et c’est là qu’il faudra voir ce que veut faire Sarkozy. Là, il essaie juste de brouiller le jeu, pour s’assurer une belle majorité aux législatives. Un enfant pourrait le comprendre.

    J’ai le plus grand respect pour votre travail littéraire, mais vos analyses politiques sont très en deçà de la moyenne. J’essaie de rester polie, et de ne pas employer les termes qui me viennent à l’esprit, pour vous dire combien vous me décevez.

    Enfin, vous êtes humain. Les paillettes vous fascinent, et vous êtes prêt à leur trouver de l’attrait, quelle que soit la main qui vous les jette aux yeux. Car c’est ça, la fameuse ouverture : de la poudre aux yeux.

  34. Posté par Lalah, le 20 mai 2007 à 09:39

    Moi, ce que je voudrais savoir, c’est jusqu’où va l’ouverture de Sarkozy.

    Puisqu’il a kidnappé les électeurs du FN pour les ramener au sein de la République, je veux le voir ramener les enfants perdus de la République, qui sont de plus en plus nombreux à suivre le leader de GKS, Kemi Seba...

    www.seba-wsr.com

    Il y a une autre France, et toutes les Rachida du monde ne suffiront pas à la calmer.

    Renseignez-vous sur Génération Kémi Séba, et dites en un mot ici même, puisque vous voulez parler de politique.

    Je ne sais pas pourquoi, mais mon petit doigt me dit que vous ne le ferez pas.

  35. le 20 mai 2007 à 09:50

    Je suis absolument émerveillée, et le mot est faible, par la façon dont certains (à commencer par notre cher Alain) se laissent berner par Sarko, un grand professionnel de la politique ou plutôt un grand hypnotiseur de la politique, extrêmement compétent en la matière, il faut le reconnaître.

    Cette soi-disant ouverture n’est qu’un leurre. Sarko cherche à déstabiliser, voire détruire tout autour de lui (le PS, Bayrou) tout en essayant de rallier à lui ceux qui le condamnaient hier (par exemple, les beurs de banlieues grâce à Miss UMP 2007, une Juive marocaine pour ceux qui ne le savent pas encore). Je rappelle au passage pour ceux qui ne l’auraient pas remarqué que Miss UMP 2007 n’est pas noire donc je n’ai pas à me réjouir du fait qu’elle soit la première femme garde des sceaux ISSUE DE LA DIVERSITE comme ils disent de plus en plus maintenant. Eh oui, cher Alain, il faut te mettre au parfum. Je me serai réjouie si cette femme avait été noire comme moi, ce qui aurait été un véritable signe d’ouverture, mieux une révolution. Mais je comprends parfaitement la réaction de beaucoup sur cette nomination par rapport à celles d’un Begag, d’un Koffi GnamGnam ou peut-être demain d’une Rama Yade à la francophonie sans doute.
    Mais comme le souligne le Gri-Gri international (n°71 du 19 avril), avec Sarko ce sera le règne de l’ANPE, c’est-à-dire Aucun Nègre Pour l’Emploi. Car c’est fou comme il nous aime, Sarko. Il nous aime tellement qu’on a même eu droit à un traitement spécial dans son discours du 6 mai : "Je veux lancer à tous les Africains un appel fraternel pour leur dire que nous voulons les aider à vaincre la maladie, la famine et la pauvreté et à vivre en paix. Je veux leur dire que nous déciderons ensemble d’une politique d’immigration maîtrisée et d’une politique de développement ambitieuse". Tout est dit dans ces deux phrases : l’image qu’il a de l’Afrique et des Africains. Personnellement, je me passerai bien d’un tel amour.
    Il est très malin ce Sarko car il entretient l’ambiguïté sachant pertinemment que le Maghreb se situe géographiquement sur le continent africain.

    Il a également lancé un appel à tous les peuples de la Méditerranée mais c’est aux seuls Africains qu’il associe la politique d’immigration et pour cause, les Africains sont les seuls au monde à chercher à immigrer dans cette douce France. Vous ne le saviez pas ? Eh bien, vous le savez maintenant.

    L’ouverture de Sarko serait plutôt une ouverture vers la division pour mieux régner car je ne vois vraiment pas comment tous ses petits joujoux vont pouvoir s’entendre sans se renier, sans qu’il n’y ait d’étincelles.
    La décision d’une direction collégiale à la tête de l’UMP en est une excellente illustration : aucune tête ne doit dépasser et c’est Sarko qui décidera en dernier ressort.
    Il se prend déjà pour Louis XIX et il y pense, j’en suis sûre, depuis très, très longtemps avant même qu’il n’ait commencé à se raser. Il est partout, même au sujet du dossier EADS, Borloo n’a pas pu en placer une. Je rappelle au passage que son dernier fils s’appelle Louis. Il doit sans doute déjà le préparer à la présidence de la France.

    Cette ouverture est autant un leurre que la larme qu’il a essuyée sur le visage de sa femme le 16 mai. Je ne reviendrai pas sur ce qui est aujourd’hui un secret de polichinelle (lire les réactions à "Pourquoi Cécilia n’a pas vote pour son mari" sur le site rue89).

    Il multiple les symboles et les messages et ça marche. Je ne peux que lui dire : "Mille bravos, monsieur le Président ou monsieur le Jet-seteur, je ne sais plus ou plutôt je ne le sais que trop !".

    Chacun est bien sûr libre de penser comme il veut mais soyez juste un peu lucides un peu comme ces universitaires qui ont démissionné, hier je crois, pour protester contre la création d’un ministère associant immigration et identité nationale. Il s’agit de 8 historiens sur 12 composant le comité d’histoire de la future cité nationale de l’histoire de l’immigration.

    Il est intéressant de relire les deux phrases du discours de Sarko dans lesquelles il nous clame son amour en ayant à l’esprit l’intitulé complet de ce tout nouveau ministère.

    Voilà, c’était mon coup de gueule dominical mais comme on est sur le blog d’un homme de culture, je finirai en vous faisant partager un moment agréable que j’ai vécu au théâtre des Amandiers en allant voir la délicieuse pièce de Dario Fo "Faut pas payer" où nous avons beaucoup, beaucoup ri.
    J’ai tellement aimé que j’y retourne mardi soir. Elle dure 2 heures et demi mais elle vaut vraiment le détour : on rit avec intelligence.

    Ca change de la politique qui vous endort sans même que vous ne vous en rendiez compte.

    Bon dimanche à tous !

  36. Posté par Bahia, le 20 mai 2007 à 09:54

    Le message 35, c’est moi.
    J’ai oublié de le signer.

    Ouf, la lecture de May me rassure.
    Tout le monde n’est pas endormi.

    Merci...

  37. Posté par Bahia, le 20 mai 2007 à 10:05

    Rectificatif :

    "Il se prend déjà pour Louis XIV et non pas Louis XIX".

    Désolée s’il y a d’autres coquilles mais je n’ai pas le temps de me relire.

  38. Posté par Mila, le 20 mai 2007 à 13:09

    Hélas, cette démission de Nancy Green et de ses collègues... Il y avait eu de la part de la France un sursaut tardif de prise de conscience. Nous sommes très clairement en pleine régression avec cet homme ... Nous n’avions aucun espoir dans le PS, mais nous ne nous laisserons pas hypnotiser, ni endormir NON NON NON !!!!!!!!!

  39. Posté par gilda, le 20 mai 2007 à 13:33

    Moi non plus je ne crois pas trop à cette ouverture qui me semble purement de façade. Kouchner c’est juste pour foutre encore plus le bazar dans la gauche tiède (objectif déjà parfaitement atteint) et Rachida Dati comme elle est à la fois femme et issue de l’immigration d’Afrique du Nord permet de d’afficher en un seul poste un effort de parité et d’intégration.
    Cela dit si le gouvernement n’est pas remanié trop rapidement (généralement c’est juste après les législatives), peut-être qu’ils pourront faire des trucs pas trop nuls, mais en attendant je ne suis pas dupe, même si j’aimerais bien.

  40. Posté par nubret, le 20 mai 2007 à 14:09

    Merci May,salut Mila...
    May, tu viens de dire de manière moins ampoulée ce que je regrettais au post 13. C’est clair, visible et bien orienté. Tout le monde ne dort pas en effet, chere Mila. Je passe...

  41. Posté par Titus Pullo, le 20 mai 2007 à 15:30

    May au 33, Bahia au 35, chapeau bien bas. Aie : "la fascination des pailletes". Ouille : la course a l’arrivisme !

  42. Posté par May, le 20 mai 2007 à 18:07

    Dans ce gouvernement de 21 membres, puisque les secrétaires d’Etat ont rang de ministre, il y a 14 hommes pour 7 femmes. On nous avait parlé de parité... Cher hôte de ce blog, ayez les yeux bien en face des trous, vous êtes un grand garçon. Enfin, nous l’espérons.

    Kouchner était pour l’intervention en Irak. Ayez de la mémoire. Védrine n’a pas été choisi parce que la communauté juive de France qui avait soutenu Sarkozy, a fait savoir qu’elle verrait d’un mauvais oeil la nommination d’un ministre aussi ouvertement antisioniste, aux affaires étrangères.

    Rachida Dati est celle qui aplliquera les mesures de fichage, tout ce qui se rapporte aux penchants sécuritaires de Sarko. C’est un joli coup. Il fera faire le sale boulot par une femme d’origine maghrébine.

    Les plus grands patrons de presse de ce pays sont les amis proches du président. Les journalistes ont peur, et vous, vous encouragez l’ouverture.

    Nicolas Sarkozy affiche son amitié avec Vincent Bolloré, qui doit une grande partie de sa fortune à nos pays (où les fortunes se fabriquent comme on sait), et vous attendez qu’il agisse pour le juger.

    Mais quel est exactement votre problème ?

  43. Posté par Decu, le 20 mai 2007 à 19:14

    On savait Alain fan de sarko bien avant les elections mais de la a venir chanter ses loianges sur le blog comme pour nous convaincre et nous amener a aimer Sarko, je dis qu’Alain va trop loin et nous prend pour des cons.

    Rachida est juive marocaine (plus juive que marocaine dirais-je meme) donc une personne d’origine juive comme Sarko lui-meme. S’il faut voir les choses sous la "loi du retour" juive, Sarko et Rachida sont freres et soeurs car enfants d’Israel (et fortement soutenus par leurs freres juifs de France).

    Les liens entre Chirac, Sarko et la francafrique (la France-a-fric) sont connus de tous mais Alain s’acharne a nous faire croire que Sarko va faire bouger les choses et dicter une nouvelle politique pour l’Afrique. J’en doute tres fort mais disons "wait and see", comme les anglais.

    “Nicolas Sarkozy s’était déjà distingué en nommant un premier Préfet d’origine africaine (voir nos archives).” Alain de grace epargne-nous ca. Ce gars est francais comme sarko est francais. De meme que personne ne brandit l’origine hongroise de Sarko pour dire "1er president de France d’origine hongroise" nous aussi on ne veut pas de ce "1er prefet d’origine africaine". Il est francais, ses parents ont quittes le Maghreb pour l’Afrique pour lui donner les chances d’avenir meilleur. Ils ont reussi et leur gamin d’alors est citoyen francais a part entiere. En repetant ces phrases de Sarko tu ne fais que perpetuer l’idee selon laquelle les jeunes de banlieus ne sont pas francais mais simplement des gens venus d’Afrique mais apres la .... 5e, 6e ou 7e generation, y compris les descendants des harkis alors que leurs parents etaient francais, meme en vivant en Algerie avant de s’installer en France bien sur !

    Personne n’est dupe Alain ! Tu es libre de faire les propragandistes de Sarko mais ne viens pas nous berner avec des arguments bidons. On t’aime en tant qu’ecrivain et homme de lettre mais n’exploite pas notre amour et soutien que nous manifestons pour ce que tu fais pour nos convertir a la doctrine de Sarko. Nous ne sommes pas de moutons. Laisse la politique a Sarko et occupe-toi de la litterature. Au cas ou tu t’interesserais a la politique, annonce tes couleurs et joue franc-jeu, n’utilise pas des tours de passe-passe.

    Quelqu’un qui aime bien ta litterature mais qui est decu de tes virees en politique.

  44. Posté par Nietzsche_junior, le 20 mai 2007 à 19:36

    "Rachida est juive marocaine (plus juive que marocaine dirais-je meme) donc une personne d’origine juive comme Sarko lui-meme. S’il faut voir les choses sous la "loi du retour" juive, Sarko et Rachida sont freres et soeurs car enfants d’Israel (et fortement soutenus par leurs freres juifs de France)."....................................................................... ;

    mouais c est kan meme limite là . crtitquer un juif sur le simple fait d etre juif c est débile , un sioniste je veux bien ... Leon blum etait juif comme Marx ou Freud , Einstein ou l inconnue de 18h15 ..... on rend pas service au palestinien en dérivant la lutte contre israel l etat colonialiste et ségrégationsite en croisade contre le "peuple" Juif tout court ... ce qu on peut retenir par contre c est que c est l Europe Facisite et antisémite qui en premier est responsable de l Exode vers la palestine a force de les stygmatiser et enfin de tenter de les extermination tous les juif d europe ... faut pas oubliez que beaucoup de nationaliste Arabes ont serrer la Main des émissaires d Hitler .......... sarko peut réussir cest réforme tout comme Tatcher , blair Reagan ou bush l ont fait , il furent meme ré-elu ..come koi le peuple en redemander ....... ; la pensée de Gauche sera toujours minoritaire dans les nations impérialiste par culture

  45. Posté par D.O.W., le 20 mai 2007 à 20:28

    Ma chère May, comment te dire.. ? En te lisant, j’ai eu comme une envie de t’inviter au restaurant ! Ou de t’offrir des fleurs ! Ou de t’embrasser, bref comme une envie de te dire combien te lire m’a fait du bien ! Tout comme lire Joey. Et tous les autres ! (une mention spéciale à Bahia). Car je commençais à désespérer de l’intelligence de ce village. Je suis passé pour la dernière fois vendredi soir, et, après avoir lu ce sujet, je me suis demandé si je devais revenir sur ce site. Non pas que l’hôte d’ici n’ait pas le droit de dire son opinion. Mais - moi aussi je vais essayer de rester poli - comment ne pas relever la manière hypocrite de procéder. Il y a quelques temps, réagissant aux allégations d’une feuille de choux qui le rangeait dans les soutiens de Sarkozy, A.M. disait que "toute contestation devient alors illusoire". Mais il ne contestait guère. Ou du moins il n’en avait pas le courage. Et voilà que désormais, on découvre seulement insidieusement ce qu’il pourrait au moins avoir l’honnêteté de dire clairement. Pour répondre par avance à tous ceux qui nous prient de laisser tranquille Mabanckou et Sarkozy, Mabanckou a le libre droit de penser et dire ce qu’il veut, de soutenir et aimer son champion. Mais par stricte réciprocité, il me semble donc que nous avons le libre droit de lui dire ce que nous en pensons. De répondre à ses arguments par les nôtres. D’opposer à ses panégyriques, notre lucidité.

  46. Posté par D.O.W., le 20 mai 2007 à 20:51

    Et quant à ce Sarkozy, qu’il soit clair que nous sommes nombreux, qui sommes bien décidés à ne surtout pas le laisser tranquille. Il a trop l’allure intellectuelle d’un escroc, d’un dangereux fou, pour que nous le laissions tranquille. Comme dit May, ce que fait Sarkozy sur certains points, "un enfant pourrait le comprendre". S’il y en qui ne veulent pas voir, c’est leur problème. Mais nous qui sommes lucides, nous n’attendrons pas qu’il soit trop tard.

    Mais pour commencer, faisons attention à la valeur de nos arguments. Dire comme une parade définitive que Sarkozy est juif, ça ressemble à quoi ? N_j a raison : ayons de la tenue. Mais pour le reste, certes oui, ce type a remporté les élections sans l’ombre d’une contestation. Il est donc légitime. Mais qu’on n’aille pas nous dire que lui opposer notre défiance est anti-démocratique. Ce que beaucoup font en ce moment, ça s’appelle exercer une vigilence citoyenne. On ne lui demande pas de partir, mais on voit bien qu’il est dangereux, et il s’agit de lui adresser une mise en garde ; de lui faire comprendre que l’escroquerie, le louvoiement permanents, la menace systématique, ne passeront pas. Regardez-voir les jeunes qu’il y avait à la Bastille les premiers soirs. Dans l’ensemble, ce n’était ni des Noirs, ni des Arabes. Ce n’était même pas des "jeunes de banlieues" (autre variante pour dire "Noirs et Arabes"). C’était le plus souvent de jeunes universitaires "bien" Français et bien blancs. Et l’on ne se demande pas pourquoi ces jeunes ont ressenti le besoin de manifester, quitte à être violents. Je hais viscéralement Chirac, mais moi comme ceux qui n’ont jamais voté pour lui, jamais l’envie ne nous est venue d’aller manifester les deux fois où il a été élu. Pourquoi depuis Pétain (je crois), seul le sacre de Nicolas Sarkozy a mis des gens dans la rue ? Est-ce que l’on se demande cela ? Eh bien, moi je réponds : parce qu’il n’échappe pas à ceux les plus lucides, que ce type est venimeux, et qu’il renferme un potentiel d’infamie insoupçonnable.

    Regardez chaque fois sa façon de faire. Il y a des signes qui ne trompent pas. Bahia (post 35) a très judicieusement relevé que pour sa succession, il ne désigne jamais personne. Bahia relève le cas de l’UMP, où il a désigné une direction collégiale. Mais on pourrait citer également celui de la présidence des Hauts de Seine, où là non plus, il n’a pas voulu trancher entre Devedjian et Madame Balkany. Et chacun des deux dit avoir la promesse "du chef". Tous ceux qui ont étudié quelques grands traits de l’histoire politique moderne, savent très bien ce qu’il faut y lire, et ce que cela annonce.

    De même, la façon d’embrasser publiquement tout le monde, amis, ennemis, dans une étreinte de la même force. Alors qu’en privé, tout n’est que fulminations et menaces contre le moindre ennemi. Daniel Carton dans un livre qu’il fait paraître, rapporte cette déclaration de guerre de Sarko-l’ouverture : "sitôt à l’Elysée, je m’occuperai personnellement de Jean-François Kahn (le patron du journal Marianne)". Voilà la vraie face de "l’ouverture". Mais j’ai plaisir à voir que des résistances se forment. Notamment parmi les journalistes. Edwy Plenel disait chez Taddéi qu’avec ce petit Napoléon, les mots n’auraient plus aucun sens. On célèbrerait la veille Guy Moquet (la larme à l’oeil), Léon Blum, Jaurès, etc, avant de saper méthodiquement le lendemain, leurs héritages les plus lumineux. Un autre journaliste disait chez Pascale Clark (Canal+), qu’on n’avait encore rien vu. Que Sarkozy en allait bientôt arriver à proposer un poste à Besancenot ; à porter à manger aux syndicalistes sur leurs lieux de grève, etc, etc. Comme pour dire que ce type ne reculera devant rien pour fabriquer des apparences. Des apparences creuses, bien vides, bien trompeuses pour les niais. Comme "l’ouverture". Comme le "rassemblement". Alors même que chaque mot du discours divise et discrimine : la France qui se lève tôt (l’autre c’est laquelle ?)

    Mais je vous le dis : ce type, et ses fan clubs ("Le Figaro", le Cac 40, le Medef, ...), et ses sous-fifres, et ses inconditionnels, et ses groopies, crient victoire. Mais pour nous, le combat ne fait que commencer. Rassurez-vous, nulle violence. Mais le combat de la vigilence citoyenne. Profitant du temps libre d’une journée RTT, j’ai accepté une invitation à assister à une AG (assemblée générale) d’étudiants, dans une université de la région parisienne. Croyez-moi, si ce type continue de se comporter en escroc de la politique, ça va tanguer en France dans les prochains mois. ça bout dans les universités et ailleurs. Qu’il gouverne, et tout se passera bien. Qu’il cherche surtout à duper, à feinter, à flouer, et je crois bien que c’est ce même peuple qui l’a élu, qui le répudiera à grands coups dans le derrière. Le peuple ne voit jamais rien de lui-même (le peuple est toujours con, dixit moi-même ; et j’assume). Mais le peuple finit toujours par voir quand on lui ouvre les yeux. Let us wait... Time will tell...

  47. Posté par Decu, le 20 mai 2007 à 22:10

    NJ,

    Je ne critique pas Sarko parce qu’il est juif mais a cause de ses actes (ce qu’il fait ou ne fait pas) et a cause de ses propos. Ma phrase que tu cites n’a rien a voir avec une critique des juifs sinon montrer a Alain que Rachida est plus juive que marocaine car ayant grandie dans une famille juive et selon les traditions juives (que les juifs pratiquent librement d’ailleurs meme loin d’Israel). Je ne suis pas antisemite et je me rejouis de la contribution que les juifs ont apporte a l’humanite sur le plan scientifique, culturel, religieux, litteraire,....comme tous les autres peuples du monde aussi (a des degres divers selon les domaines).

    Resume :
    critiquer Sarko ou dire qu’il est juif ne signifie nullement que l’on est antisemite. De meme si quelqu’un te dit que tu es noir(e), cela ne signifie nullement qu’il est raciste : c’est aussi simple que ca.

    Decu par Alain

  48. Posté par SCARLETTE O’HARA, le 20 mai 2007 à 22:21

    Je croyais Monsieur Mabankou plus perspicace dans ces analyses politiques ?Que neni , il faut être sot pour croire que Sarko veut la paix dans le Monde ; au fait Alain que pensez-vous de la nouvellle espèrance de Sassou et de sa nouvelle Alliance avec le Nkoumbi de Total.

    Pour teminer Africains , je vous dirais beaucoup d’occidentaux vous trouvent illegitimes dans leurs territoires avec ou sans papiers , la victoire de TSARKO EST LE DEBUT DE LA FIN.LA FRANCE A SUCCOMBE COMME EN 40,ATTENDEZ-VOUS A DES TOUJOURS ARDUS AVEC VOS PROGENITURES.LES PARTIS D’EXTREMES DROITES SUPPLANTES LES PARTIS COMMUNISTES . CONTINUEZ A ETRE DUPES COMME VOS AIELLEUX QUE L’ON CONTINUE D’ INSULTER A NOUVEAU LEUR DIGNITE ON PARLONS DE REPENTANCE.

    QUI VIVRA VERRA.

  49. Posté par Pierre, le 20 mai 2007 à 22:22

    Je découvre la richesse de votre blog à l’instant et je reviendrai lire plus longuement

  50. Posté par Denis S-N., le 20 mai 2007 à 22:46

    une fois de plus, laissez Alain et Sarko tranquilles. Alain a le droit d’aimer Sarko et de parler de lui ici. Mais quel est vraiment votre probleme ? Gaston Kelman aime Sarko. le Grand Basile Boli aime Sarko. Faudel aime Sarko. Tapie aime Sarko.Seguèla aime Sarko. Moi j’aime Sarko. Quel est vraiment le problème ? Franchement vous manifestez vraiment votre intolérance parce que vous croyez que les Noirs doivent voter tous la GAUCHE. Qu’est-ce que la GAUCHE a fait de mieux pour les NOIRS ? Rien. Rien. Rien. C’est quoi donc ce delire, les gars ? Heureusement que le franc-maçon Alain ne vous répond pas ! Je commence à l’adorer. C’est vous dire !!!

  51. Posté par Nietzsche_junior, le 20 mai 2007 à 22:53

    " critiquer Sarko ou dire qu’il est juif ne signifie nullement que l’on est antisemite. De meme si quelqu’un te dit que tu es noir(e), cela ne signifie nullement qu’il est raciste : c’est aussi simple que ca"................................. ;;
    ce qui est plus simple c est de ne pas faire reference ni a ses origines "ethnique" ni a sa religion , car a mon avis c est pas un critere c est pas un critere perinent pour définir la connerie ................ Rachida adati est le contre exemple car en réalité sa scolarité fut dans le privée ...par contre ses parent etaient content d avoir eu des allocation familliale et la carte famille nombreuse et des bourses pour leur enfants ! .. vive l etat providence en quelque sorte , ce que justetement "ils" veulent détruirent .............................................

    Soyons honnete , quand mister Freche (Partis Socialiste ) fait des commentaire Raciste ,qunad les SOS racisme , ni pute ni soumise et autre embryon du PS participe a la concurrence victimaire a outrance d un coté et a la stygmatisation de l autre , quand le maire communiste de montreuil expulse manumilitari des Sans papiers comme un barbares , on peut pas reprocher a Sarko d etre la bete noir de l Afrique alors que le probleme des Banlieue par exemple est l exmple type qui démontre qu aussi bien a droite ou la gauche Jacobine fut sourde et muette a ce cri de rage .................................................. ;;
    Sarko n est pas raciste contre les africains , il est contre ceux qui ne peuvent suivre le rytme d une société ou la compétition et la réussite est la reference d une certain idée de l identité National , ne seront francais que les meilleurs ......... ..................................... ;
    ce qui caratérise Rachida adati c est qu elle est réussie .. reste apres a définir qu est ce qui définis les condition du succes voir de l echec .............. la volonté de puissance , on en est toujours au meme point mort , l histoire se repete car l evolution social stagne , seul l illusion du progres technique nous offre l impression d avancé ...

  52. Posté par Nietzsche_junior, le 20 mai 2007 à 23:05

    il y a un paradoxe Sarko a l image de ce fameux démon de Maxwell qui ouvre quand il le "désire" la porte qui sépare les deux compartiement ........ dire qu il est raciste alors qu il offre un ministere important a une beurette et qu il respecte la parité homme femme , fait entrer un socialiste au gouvernement , meme si Kouchner est ce qu il est il faut quand meme avouer que le critiquer maintenant c est un peu hypocrite de notre part , pkoi ne pas avoir parler de ses position pro sioniste par exemple plutot ??? ...................... ;; ;; ;;

    c est Sarko qui mene le bal et les gens suivent tant bien que mal et adhere ... le probleme hélas c est que l alternative a sarko les francais n en veulent pas .. ce n est pas en critiquant qu on s oppose mais en proposant une alternative .. pour les sans papier l alternative c est le régulariser .. tous le monde sait que la majorité des citoyen francais sont contre .......... en s opposant a sarko on s oppose aussi a la majorité de francais qui ont voté pour lui .......................

  53. Posté par Ngnagna, le 20 mai 2007 à 23:12

    « Il y a une autre France, et toutes les Rachida du monde ne suffiront pas à la calmer. » Faites sécession !.
    « Je me serai réjouie si cette femme avait été noire comme moi, ce qui aurait été un véritable signe d’ouverture, mieux une révolution. » T’avais qu’à demander à une femme noire de faire campagne pour Sarakolé oups Sarko.

    « avec Sarko ce sera le règne de l’ANPE, c’est-à-dire Aucun Nègre Pour l’Emploi ». On ne peut juger un homme que sur ses actes. Ton intervention pose le problème de savoir si on doit compter le nombre de noir qui trouve un emploi en France. Que dis tu ?

    « En repetant ces phrases de Sarko tu ne fais que perpetuer l’idee selon laquelle les jeunes de banlieus ne sont pas francais mais simplement des gens venus d’Afrique ». C’est de toi cà : « Rachida est juive marocaine » ? Comment réaliser une intégration réussie en France sans que la question de couleur se pose ?

  54. le 21 mai 2007 à 00:51

    Alain tu vois, c’est moi qui ait ouvert le feu sur ton analyse (cf.26 ? 27 et 32).Et tu vois,de nombreuses personnes n’ont pas aimé,parce qu’elles admirent ton parcours d’homme de lettre. Elles sont allées même plus loin que moi...Pourtant, il est difficile de ne pas les comprendre.Un écrivain africain, ne peut jamais être comme les autres écrivains du monde, compte tenu de la situation de notre continent. Et cela, même si ta réussite est aujourd’hui saluée et médiatisée en Amérique et en France. Tu n’as point à trembler de reconnaissance..., ni à louer des politiques. Nous aimons profondément, ton aîné, le savant, Théophile OBENGA, pour sa liberté d’esprit. Tout cela, tu le dois à ton talent, à ton travail aux tiens et à ton pays natal.

  55. Posté par May, le 21 mai 2007 à 08:31

    Je vais préparer une sauce gombo en pensant à toi, DOW :-)

    Cher hôte de ce blog, nous supportons déjà toutes les annonces publicitaires de votre page, vos appels du pied au milieu éditorial pour qu’il vous aie à la bonne (vous faites la promo de livres que vous n’avez pas lus, que vous ne pouvez avoir aimés si vous les avez lus), votre manière de ne jamais vous mouiller sur rien... enfin toutes vos faiblesses.

    Respectez-nous, si vous voulez nous garder. Nous attendons votre prochain billet, pour vous conserver ou non notre attention.

    Je suis furieuse contre vous.

  56. Posté par Jean-PierreD, le 21 mai 2007 à 10:21

    Je me réjouis de la nomination d’un tel gouvernement. Il va certainement être très instructif notamment sur ce que l’on a pris l’habitude d’appeler la pensée unique.
    On va en savoir plus sur la prédominance d’une technocratie (appeler les plus compétents techniquement pour exécuter des tâches de direction prédéterminées à l’avance) ou la démocratie (assumer des choix issus du peuple basé au moins sur deux options différents ; liberté de créer son destin etc...)

    Ce gouvernement est appelé à travailler en équipe reserrée et si l’on suit la pente logique de l’opposition gauche-droite, ils devrait y avoir des oppositions de fond sur l’approche de certains sujets entre nommés de l’ouverture et le reste des nommés.
    Difficile de penser que Ms Morin et Kouchner se trouvent en accord profond avec toutes les directions prises par ce gouvernement. Qu’en sera t-il de la fameuse solidarité gouvernementale ?
    Cela ou il n’y avait pas de différences idéologiques entre eux.

    S’il n’y a pas de profonds désaccords entre eux, c’est la droite, la gauche, le centre, finalement, qui n’ont plus d’existence et tous sont amenés à appliquer les mêmes choix politiques.

    Mine de rien, le résultat pratique de ce gouvernement est de falsifier ou non l’existence de la liberté des peuples.

    Très instructif bien qu’assez éloigné des considérations majoritaires de ce fil.

  57. Posté par Ousmane Diop, le 21 mai 2007 à 10:54

    je ne rentre pas dans la polémique sur Sarko
    mais vous avez une bonne approche sur
    sa politique
    approche simple claire et pleine de bon sens
    et votre Blog est trés interessant

    Ousmane Diop

  58. Posté par catharsis, le 21 mai 2007 à 11:10

    ...et toujours et encore ces questions : d’où tu viens ? Quelle couleur de peau ? c’est kel dieu que tu pries ? C’est probablement important puisque la question n’a de cesse que remonter à la surface, tel un indocile bouchon de liège. ...ce qui est plus simple c est de ne pas faire reference ni a ses origines "ethnique" ni a sa religion...Je pense qu’il est facile(et probablement plus réaliste)de contourner la difficulté en occultant cet état de fait. Mais ce n’est pas honnête et probablement incomplet. On devrait pouvoir vivre travailler voter respirer... sans que ces paramètres de provenance et d’appartenance jouent. On devrait pouvoir afficher ces vérités comme le nez au milieu de la figure, sans honte. On devrait juger... preferez évaluer, les gens sur leur “interieur”, plutôt que sur leur “exterieur”(nuit ou pas).

    On devrait...

    Que les élements du ministère, soit bleu vert ou jaune, que nous importe. Fichtre. Qu’ils aient à coeur le devenir des français, çà oui, çà c’est important. Que leurs aïeuls fussent(1) charretier à Petzouilles les bains, marchand de tapis à Zanzibar, vendeuse d’aloko à Mopti, boucher à Varsovie, ou dératiseur (2)dans les bas fond d’Ochimin...on s’en tamponne le coquillard ! Un peu comme les pets nocturnes de mon voisin d’étage...beaucoup de bruit pour rien ! Mais que ces gensss là, soient honnêtes(on peut tjrs rêver...) responsables et qu’ils ne rechignent pas à oeuvrer pour notre bien être, c’est çà qu’il faudrait.

    Le délit de leur intérieures bassesses devraient supplanter leur délits de faciès.

    (1):est ce le bon temps de conjugaison même ? Français là, difficile dè !

    (2):encore qu’il est possible que cette compétence ci intéresse Nicolas...mais je suppute un rien là.

  59. Posté par bosolo, le 21 mai 2007 à 11:58

    gouvernement d’ouverture arrêtez d’amuser la gallerie .si ouverture gouvernementale
    democratique s’était faite,c’eût étè sur base programmatique,à l’image de ce qui s’est passé en allemage ;au lieu de cela sarkozy s’est livré au débauchage de personnalités de gauche et du centre en mal de promotion sociale.la volte face de kouchner s’avère a ce titre la plus retentissante,bien qu’elle me surprenne qu’à moitié ;car enfin aprés avoir étè le pourfendeur de mobutu quelle ne fut ma surprise de decouvrir ce monsieur, au côté de notre beau denis,nous parlé de la création au congo du sécurité sociale à la française,alors même que de mobutu à sassou ,comme dirait l’autre bonnet blanc, blanc bonnet,autocratie obscurantiste."mayelé mba bouaki na mayi,pona mbolingo nya bato é nzangui"

    pour en revenir au gouvernement de sarkozy,le temps que les legislatives se passent,appretons nous à voir appliquer en france un programme de droite pur et dur,sarkozy ne s’est il pas présenté comme le chantre de la droite décomplexé.
    que la france xenophobe,celle de le pen,la meme qui lui à assurer une large majorité,s’apprete au réveil douleureux,car je la sais aussi friante de tout sorte d’assistance étatique.

  60. Posté par Bahia, le 21 mai 2007 à 12:16

    Bonjour cher Alain,

    J’avoue que toutes ces "attaques" (je ne sais pas trop quel mot utiliser) à ton égard me mettent un peu mal à l’aise d’autant plus que j’y ai contribué avec, il est vrai, beaucoup moins de force et de vigueur que certains mais je peux comprendre leur déception.

    C’est effectivement ton droit le plus absolu de soutenir qui tu veux, Sarko ou un autre et je respecte le choix de chacun.
    C’est une chose, cher Alain, d’encourager personnellement ce soi-disant gouvernement d’ouverture (moi, je parlerai plutôt d’une vraie-fausse ouverture), c’en est une autre de nous demander, à nous, lecteurs de ce blog, de l’encourager. C’est ta démarche qui m’indispose terriblement comme si tu nous prenais pour des imbéciles, des gens incapables de réfléchir par eux-mêmes et qui suivent bêtement, des moutons de Panurge, quoi !

    Tu es un homme de lettres et tu sais parfaitement quel sens donner aux mots, à leur répétition et notamment à la ponctuation ou plutôt à l’absence de ponctuation, l’une de tes singularités. Tu aurais, par exemple, pu formuler le titre de ton billet sous la forme d’une question au lieu d’utiliser une forme qui relève plutôt de l’injonction : "Un gouvernement d’ouverture qu’il faut encourager..., il faut louer cet acte..., ce qu’il faut saluer, c’est le sens de l’ouverture...).

    La dernière fois qu’on s’est vus, tu m’as écoutée très attentivement, comme à ton habitude d’ailleurs. J’ose espérer que tu prendras le temps de me lire aussi attentivement.

    May se demande ou plutôt te demande quel est ton problème.
    Je pense sincèrement que tu n’en as pas, tu es simplement un être humain avec ses forces et ses faiblesses, ses qualités et ses défauts. Tout te réussit depuis plusieurs années déjà et tu cherches peut-être à surfer sur la vague Sarko tels un Kouchner, une Dati, un Besson, une Rama Yade ou un Morin puisque pour les années à venir, ça peut aider d’être pro-Sarko et de l’afficher clairement, ce que tu fais très bien sur ton blog.

    Si c’est le cas, peut-on te le reprocher ? Doit-on te le reprocher ?
    Peut-être Sarko t’a-t-il fait des propositions intéressantes ? une mission particulière ?

    Si oui, qu’aurions-nous fait, nous-mêmes, à ta place ? Ca me rappelle justement la chanson de Goldman intitulée Né en 17 à Leidenstadt. Si vous ne la connaissez pas, je vous invite à prendre le temps de lire les paroles qui sont d’une très grande vérité.

    Je reconnais que la critique est facile et l’art difficile. C’est une chose d’accepter une mission confiée par Sarko (c’est juste une hypothèse), c’en est une autre d’accepter d’entrer dans un gouvernement qui comprend ce fameux ministère confié à Hortefeux, le Ministère des minorités fortement visibles. Pour une fois qu’on ne nous oublie pas, on devrait s’en réjouir.

    Tout bien considéré, tu as raison, Alain, c’est bien d’ouverture qu’il s’agit puisque tous les Noirs sont représentés dans ce Ministère : voilà venue l’ère de la discrimination négative (j’espère que je me fais comprendre).

    Je ne suis malheureusement pas régulière sur ce blog mais je crois qu’on ne peut que te remercier (veuillez m’excuser d’avance de parler en votre nom) pour l’existence de ce blog, véritable espace de liberté où chacun peut s’exprimer... même contre toi.

    Il me semble qu’une sorte de petite famille s’est constituée grâce à ton blog comme l’atteste cette délicieuse attention de DOW envers May.
    N’est-ce pas merveilleux ?

    Bref, coups de gueule, coups de coeur, mots doux, mots tendres, mots durs, c’est ce qui fait tout le piment de ton blog, tout le piment de la vie, piment qui relèvera aussi la sauce au gombo concoctée par May spécialement pour DOW.

    Merci infiniment, Alain, pour ce blog auquel je souhaite très longue vie.
    Merci aussi à tous les intervenants qui l’alimentent régulièrement et intelligemment.

    Très bonne journée à tous et à toi, Alain en particulier !

  61. Posté par catharsis, le 21 mai 2007 à 12:21

    Wouaille ! May là, est fachée ! Et je profite pour faire le trublion dans tout ce sérieux là...
    Petite diversion, exercice de style :

    "Que ne donnerais je pas noble dame, pour apaiser vos feux intérieurs

    (et là, deux options s’offre à nous, ou je fais dans le "gras", macho, relou...)

    Avec ma lance à incendie, dans votre lit je serai le meilleur.

    Je ferai trembler les lattes, vibrer le sous sol

    Sur la vie d’ma reum, j’vais vous rendre folle.

    (Ou plus nuancé, et avec plus de fioritures)

    Trouver les mots, pluie apaisante des brasiers de l’âme, et de mes caresses être un orage de douceur.

    Puis, quitte à risquer du Trés Haut un blâme, je me fondrai dans vos intimes moiteurs

    Dans le but avoué que nos esprits, de désirs se pâment, et que l’on se perdent dans un maelström de bonheur.

  62. Posté par catharsis, le 21 mai 2007 à 12:42

    Bahia ? Je te cite : ...Si oui, qu’aurions-nous fait, nous-mêmes, à ta place ? Ca me rappelle justement la chanson de Goldman intitulée Né en 17 à Leidenstadt. Si vous ne la connaissez pas, je vous invite à prendre le temps de lire les paroles qui sont d’une très grande vérité... .... D’une très grande sagesse je dirai même. je ne suis pas un inconditionnel de Goldman mais je salue ce couplet d’une grande justesse. Et d’une grande humanité/humilité aussi finalement.
    Comme koi, il y a aussi des juifs intéressants et clairvoyants...woua ! j’plaisante. Et je rappelle une des problématiques de l’article aussi(voir post plus haut). Mine de rien.

    çà dit kkchoses comme çà : et je rappelle c’est un juif qui chante :

    "si j’étais né en 17 a Leidenstad(arpège piano) au milieu des ruines d’un champ de bataille(arpège piano) aurais je été meilleur ou pire que ces gens, si j’avais été....allemand"

  63. Posté par Bahia, le 21 mai 2007 à 12:44

    Né en 17 à Leidenstadt

    Interprétée par J.J. Goldman, Carole Fredericks (décédée) et Michael Jones

    Et si j’étais né en 17 à Leidenstadt

    Sur les ruines d’un champ de bataille

    Aurais-je été meilleur ou pire que ces gens

    Si j’avais été allemand ?

    Bercé d’humiliation, de haine et d’ignorance

    Nourri de rêves de revanche

    Aurais-je été de ces improbables consciences

    Larmes au milieu d’un torrent ?

    Si j’avais grandi dans les docklands de Belfast

    Soldat d’une foi, d’une caste

    Aurais-je eu la force envers et contre les miens

    De trahir, tendre une main ?

    Si j’étais née blanche et riche à Johannesburg

    Entre le pouvoir et la peur

    Aurais-je entendu ces cris portés par le vent ?

    Rien ne sera comme avant

    On n’saura jamais c’qu’on a vraiment dans nos ventres

    Caché derrière nos apparences

    L’âme d’un brave ou d’un complice ou d’un bourreau ?

    Ou le pire ou le plus beau ?

    Serions-nous de ceux qui résistent ou bien les moutons d’un troupeau

    S’il fallait plus que des mots ?

    Et si j’étais né en 17 à Leidenstadt

    Sur les ruines d’un champ de bataille

    Aurais-je été meilleur ou pire que ces gens

    Si j’avais été allemand ?

    Et qu’on nous épargne à toi et moi si possible très longtemps

    D’avoir à choisir un camp

  64. Posté par B-K, le 21 mai 2007 à 13:28

    Quel texte poignant !
    Merci de nous le rappeler Bahia.

  65. Posté par Bahia, le 21 mai 2007 à 13:36

    "Et je rappelle que c’est un Juif qui chante" écrit Catharsis.

    Il s’agit plus précisément d’un trio : un Juif, une Noire Américaine décédée à Dakar le 7 juin 2001 et un Gallois.

    Ce sont surtout et avant tout trois êtres humains qui nous livrent un message fort, très fort.

  66. Posté par B-K, le 21 mai 2007 à 14:15

    Il ne faut pas céder à la critique facile. L’anti sémitisme primaire de certains me révulse. Je crois qu’il y a une ligne rouge à ne pas franchir dans l’escalade vers la bêtise. Nicolas Sarkozy a ses idées que l’on aime ou l’on aime pas, il faut peut-être le voir à l’oeuvre avant de tirer dessus à boulet rouge. Cette franchouillardise à deux sous me dépasse. Attendez de voir. La gauche et son fond de commerce pour l’entretient du monopole du coeur, tous ses petits Fodé Sylla n’a pas encore compris que le vrai problème de la gauche c’est la gauche elle même. Elle s’est crue tellement à gauche qu’elle en devient gauche. Le parti socialiste est de venu un club d’admiration mutuelle où l’on ne pense plus, le temps à gauche ne bande plus !
    Arrêtez d’insulter Sarko parce qu’il est juif ! Attaquez ses idées mais sachez garder votre dignité et vos bonnes manières !
    Walaï ya drap ! Tous les gnama gnama pensent que le prochain bateau c’est pour eux ! C’est l’homme qui a peur sinon y a rien ! Brice Hortefeux est ministre des identités, le jour de la passassion des pouvoirs il ne savait même pas où aller. MAM campait tellement droite devant son ministère que le pauvre n’a pas pu s’y refugier. Le temps qu’il trouve un local, des meubles de chez Emmaüs, il va se passer du temps... Enfin, me direz-vous il pourra procéder aux premières reconduites à la frontière avant de s’installer ! Walaï faforo !

  67. Posté par Edith Auriale Von Herself, le 21 mai 2007 à 14:36

    Alain loue le "gouvernement d’ouverture" de Sarko. On peut constater que dans le même temps, l’illustre écrivain est aussi devenu la coqueluche des "Dépèches de Brazzaville", qui l’avaient conciencieusement ignoré jusqu’à l’obtention de son Renaudot.

    Se prépare-til à nous expliquer que c’est dans le même esprit d’ouveture qu’il va aller à la soupe en acceptant le maroquin de la culture qui lui sera (peut-être) proposé lors de sa venue à Brazzaville pour le FESPAM 2007 ?

    Alain Mabanckou serait-il, écrivain brillant mais mauvais esprit, le Louis Ferdinand Céline congolais ?

  68. le 21 mai 2007 à 15:43

    Mabanckou, comment tu fais pour rester zen devant tous ces gens qui te lancent des pierres dans ta propre maison ? Tu as le droit de les censurer, c’est ton blog, merde !!!

    PS : si tu deviens Ministre de la Culture au Congo comme tout le monde le murmure, pense vraiment a moi, je peux donner des conseils utiles pour l’avenir du pays et encadrer aussi les jeunes (surtout pour le sport). Tu me connais, on s’est vus dans ton bar du 1er arrondissement de Paris. Je suis un peu gros, sombre de peau, les cheveux courts et je begaye...

    Est-ce que nommé Ministre de la Culture tu vas encore continuer le Blog ?

  69. Posté par Ya Sanza, le 21 mai 2007 à 16:18

    Eh, le monsieur du 68, comment veux-tu qu’Alain te nomme dircab si tu restes anonyme ?

    En tout cas Alain tu peux t’attendre à de nombreuses sollicitations du même type si ce qu’on dit est vrai.

    Au fait, pense aussi à moi, à ma petite soeur, à mon cousin et à toute la bande de parasites qui me pompent l’air.

  70. Posté par Pokou, le 21 mai 2007 à 16:57

    Bahia,

    Vous parlez de forces et de faiblesses, de l’humanité de notre ami... Pas d’angélisme. Le bonhomme est un filou, et il sait très bien ce qu’il fait.

    Prétendre que l’arrivée de Kouchner est une bonne nouvelle dans ce gouvernement (parce qu’il connaît bien notre continent), sans remarquer que justement, la partie se rapportant aux affaires africaines ne lui est pas dévolue puisqu’elle échoit à M. Hortefeux, c’est tout simplement de la malhonnêteté.

    Qu’est ce que M. Mabanckou a à dire de Brice Hortefeux, qui n’est pas de gauche et qui ne compte pas s’ouvrir à quoi que ce soit d’autre que ce qui l’a toujours guidé ?

    Vous demandez ce que nous aurions fait à sa place. Pas ça. Rien ne l’obligeait à s’exprimer sur ces questions.

    Il est bon de savoir à qui on a affaire, et je le sais à présent. J’attends le prochain Mabanckou, que je lirai peut-être. Après tout, certains auteurs français sentent le soufre. On lit encore Céline. Je lirai donc probablement M. Mabanckou.

    Simplement, cette fois, je ne lui donnerai pas mes euros. J’irai chercher l’ouvrage à la bibliothèque.

    Hotep, mes frères !

  71. Posté par B-K, le 21 mai 2007 à 17:04

    [...] La petite bête qui monte, qui monte qui monte, guili guili guili. Walaï, je suis obligé de me faire des guili pour ne pas pleurer-rire devant la liste des courses des uns et des autres ! C’est quoi même encore palabre-là qui fait de Alain ministre de l’(in)culture du Congo, poste que Tchicaya UTam’Si refusa net quand il lui fut proposé. Alain si tu es minsitre de l’inculture, maintenant que as le manuel de Don King sur comment dormir une femme sans se fatiguer , tu pourras faire de ma soeur ton deuxième bureau. Tu pourras la retourner délicatement pour me faire beaucoup d’enfants, histoire de cultiver le pays en nature. Elle a des tchilolo droit cultivées à Tandu Mpili qui feront bien l’affaire au sortir du conseil de ministres... Chik Alain, Chik (creuse Alain creuse), le trou de l’inculture a besoin d’être profondément creusé pour faire ressortir l’eau nécessaire pour laver la tête des petits congolais qui ont soif de savoir et de culture !
    Au fait Alain le conseil des ministres au Congo à lieu aussi un mercredi comme en France-là ? Walaï faforo !

  72. Posté par catharsis, le 21 mai 2007 à 17:11

    Bahia je reviens sur "Et je rappelle que c’est un Juif qui chante" écrit Catharsis. car pour moi il est important que l’on me situe bien. Je soulignais ce fait, car cela ne donne que plus d’importance à son message. Si c’est moi qui avait écrit ou même chanté(dieu nous en garde) ces paroles, c’eût été avec moins d’impact(et probablement moins de talent). Voilà. Par contre c’est vrai j’ai oublié un instant qu’il étais trois.

    inconnu du 68 écrit : Mabanckou, comment tu fais pour rester zen devant tous ces gens qui te lancent des pierres dans ta propre maison ? Tu as le droit de les censurer, c’est ton blog, merde !!!...ntt ntt ntt... s’il le fait il serait alors aussi médiocre que tous ces censeurs, menaçant la libre expression. Je n’y crois pas.

    BK : tu dis L’anti sémitisme primaire de certains me révulse. cela t’honore. Mais cela montre aussi à kel point ce sujet est encore sensible... Attention aux raccourcis encore trop souvent empruntés qui font anti sémites toutes personnes ne partageant pas une vision sioniste du monde.

    Conclusion : affaires de sang, de drapeaux, de confessions... C’est là, dans ce creuset que s’établie la genèse des souffrances de l’humanité. Vraiment...

  73. Posté par Lalah, le 21 mai 2007 à 17:12

    Bahia,

    Arrêtez la guimauve, je vous prie.

    Si vous voulez des conseils, on peut vous en donner, sur de la musique valable à écouter.

    Enfin, je compte sur Alain Mabanckou, pour nous parler de Kémi Seba, "l’exrémiste" noir qui fait du bruit.

    Au moins, on pourra s’échauffer sur de vraies questions.

  74. Posté par Stanislas Belford Elvis WOCCO, le 21 mai 2007 à 17:26

    Je dois avouer qu’après tous ces signes encourageants, j’ai requalifié ma vision sur Sarckozy car ne pas changé d’avis face à un tel gouvernement d’ouverture, de parité, d’éfficacité serait d’une notoire imbécilité.
    Maintenant attendons les actions,je ne suis pas du bord mais j’approuve que les clivages politiques disparaissent pour servir la nation et l’interêt de celle-ci.
    Quant à la nomination de la multidiplômée Rachida-Dati, vraiment bravo car malgré un CVen beton-armé, c’est pas la gauche qui aurait après une victoire nommé MALEEK-BOUTI ou NADJAT-BELKACEM à un ministère plein.
    Mais encore une fois attendons de voir, et pour ma part je leur souhaite une victoire aux législatives de ce 10 juin pour permettre de bien mener à fond leur reformes et leur politique gouvernementale, et ensuite si au bout de 5 ans il y’a deception, on les balayera.

  75. Posté par Bahia, le 21 mai 2007 à 17:47

    Cher Alain,

    Je pense que beaucoup, à commencer par moi, apprécieraient que tu répondes à leurs interrogations, que tu apportes quelques éclaircissements, que tu calmes leur "saine colère".

    Ne sommes-nous pas dans un espace de dialogue ?

    Est-ce trop demander au poète romancier ?

    Quant à Lalah (73), ton message est bien trop méprisant pour que je daigne y répondre.

  76. Posté par Lalah, le 21 mai 2007 à 19:37

    Vous me faites trop d’honneur, en prenant la peine de m’écrire que vous ne m’écrirez pas, ma douce Bahia !

  77. Posté par willo, le 21 mai 2007 à 19:44

    on ne peut pas vraiment parler d’ouverture concernant le gouvernement Fillon puisque les postes réservés aux personnalitées de gauche et de l’udf sont étroitements liées aux chef de l’Etat.Les kouchner et morin ne sont que des alibis d’ouverture.Le cadeau est peut-être bien emballé mais je préfère attendre et regarder de près ce qu’il y a à l’intérieur.ça y est la France à changer comme par enchantement,il n’y aplus de problèmes super nicolas va dorénavant donner du travail à tout le monde.On va tous se lever tôt,les metros et les bus seront bandés puisqu’il aura le plein emploi.Malheureusement nous continuerons à nous lever tôt pour des salaires de misères et pour la plus part d’entre nous pour des jobs qui ne correspondent pas à nos études.Maître chien,sécurité,femme et homme de ménage.Si M.Mabanckou enseigne aujourd’hui aux usa,il y a bien une raison,alors qu’il ne vienne pas nous donner des leçons d’ouverture.La vraie ouverture se trouve ailleurs.ça suffit maintenant avec cette poudre que l’on veut nous mettre dans les yeux.Nous avons des competences dans tous les domaines,c’est pourquoi il nous faut de la diversité.On ne peut se contenter de ces doses homéopathiques d’ouvertures.Cher Alain, nul ne sert d’avancer masquer,on veut de la clarté,c’est ton droit le plus striste de soutenir Sarko,encore faut-il avoir le courage de l’assumer.

  78. Posté par Ngnagna, le 21 mai 2007 à 20:07

    « il faut être sot pour croire que Sarko veut la paix dans le Monde ». Scarlette contre qui Sarko veut il la guerre ?.

    La haine n’est pas un argument.Il va falloir trouver autre chose contre Sarko. « Sarkozy s’est livré au débauchage de personnalités de gauche ». Kouchner aurait pu refuser, mais il a accepté.

    « Un écrivain africain, ne peut jamais être comme les autres écrivains du monde ». L’engagement doit rester une question de choix. Les histoires de sorcellerie pourraient etre a la base d’un roman d’epouvante.

    « que la france xenophobe » Bosolo la France n’est pas plus xénophobe que bon nombre de pays africains. La France accepte qui elle veut sur son territoire. Il serait temps qu’on se demande pourquoi un africain ne peut pas circuler sans visa ni carte de sejour, étudier, travailler et creer une entreprise aux memes conditions que les residents d’un pays africain X ?

    Doit on continuer a donner le travail aux Europeens en Afrique quand il existe des ressources humaines sur le continent ? Les francais ont besoin du seul passeport pour aller a Dakar, les europeens doivent ils penetrer le continent sans visa ? Il faut un minimum de réciprocité.

    « la partie se rapportant aux affaires africaines n’est pas dévolue a Kouchner ». Pokou qu’est cela aurait changé que Kouchner s’occupe des affaires africaines ? La France ne va fabriquer une autre « Chine » ou une autre « Inde » qui vont couper ses parts dans le marché mondial. Elle a déja fort a faire avec les geants que sont la Chine et l’Inde. On n’arme pas un potentiel ennemi.

  79. Posté par Ngnagna, le 21 mai 2007 à 20:11

    Alain est ce que je me trompe ? Il me semble que tu avais donné la possibilité aux intervenants du blog de proposer un texte.

  80. Posté par Nietzsche_junior, le 21 mai 2007 à 21:33

    " J ai trouvé que la terre etait fragile , et la mer légère , j ai appris que la langue , la metaphore ne suffisent pas pour fournir un Lieu au Lieu , N ayant pu trouver ma place sur terre , j ai tenté de la trouver dans l Histoire , Et l Histoire ne peut se réduire a une compensation de la Géographie perdue " Mahmoud Darwich ............................................
    Que les Intellectuel presevent en permanence leur facultés et puissent ils ne pas privilégier le pragmatisme au détriment des principes et des Reves .. E.Said ........................ ................................................
    ptite pensée pour les palestiniens

  81. Posté par D.O.W., le 21 mai 2007 à 22:15

    Est-ce que nous sommes un peu durs avec Mabanckou ? Ma foi, à chacun de juger. En tout cas, personnellement, je n’emplois jamais de mots gratuits. J’ai dit que sa façon de procéder était hypocrite, et j’ai expliqué très clairement pourquoi. Contrairement à ce que certains prétendent, nulle part ici, il n’a indiqué lisiblement qu’il soutenait Sarkozy, ou que celui-ci lui inspirait quelque admiration. C’est nous qui devons deviner, à la teneur de ses sujets, qu’il est probablement un admirateur du "petit homme". Ce serait bien d’afficher clairement son soutien. ça d’une part. Puis d’autre part, il me semble qu’on a rigoureusement le droit d’être déçu par un tel soutien. Personne ne nous reproche d’admirer Mabanckou si nous l’admirons. Personne ne devrait nous reprocher de ne plus l’admirer si nous le décidons, selon des critères propres à chacun. Comme dirait l’autre, c’est la vie qui va ainsi.

    Bahia, je connais bien la chanson de Frederiks, Goldman et Jones. Tu sais, on en trouve qui ne se posent même pas la question. Pour qui, se poser la question est déjà comme un signe inquiétant ;-)

    Et puis "délicieuse attention", etc, etc. Comme tu y vas ma chère ! ;-) Il me semble avoir également écrit : "mention spéciale à Bahia". Tu fais deux poids deux mesures ou bien ?

    May : puisque je vais un peu l’inspirer, que ta sauce gombo soit bonne ! Si tu en combines les ingrédients comme ceux de tes posts ici, ça promet. Who knows, maybe one fine day, i’ll taste it...for real ;-)

    Les amis, qu’il n’y ait pas d’amertume. Chacun défend ses positions et ses vues par le verbe. C’est tout. Moi je ne fais que dire et essayer de montrer ce que je reproche au président-super-star. Prendre plaisir par exemple à toujours accorder une prime à la forfaiture, à la félonnie, sont des gestes moins anodins qu’il n’y paraît. Kouchner, on peut dire que sa côte de popularité explique que Sarko ait voulu le "débaucher". Mais que dire du cas Besson ? Et revenant même sur Kouchner, certes la politique, nous savons bien que c’est ça : trahisons et compagnie. Mais quand même. Est-ce que faire de la politique c’est désormais de militer ici, et dès qu’on est battu, rejoindre le camp d’en face qu’on maudissait juste avant ? Est-ce qu’on peut vraiment systématiser cela ? Apprendre ça comme modèle à nos enfants ?? (rires).

    Allez, au plaisir de vous lire... y compris les sarkozystes ;-)

  82. Posté par Nietzsche_junior, le 22 mai 2007 à 00:29

    oui mais le camps d en face a changer , la France c est réjouit des 80 pourcent de Chirac et une "certaine france " a peur des 53 pourcent de Sarko ...........................................................................
    mais je refuse en tous cas l arguement du Wait and See ... Sarko ca fait des années qu ont peut juger de ses Actes ! ........... Encourager le gouvernement Sarko c est implicitement Encourager le Sarko sinistre de l Intérieur qui c est fait un nom en cassant du beurre et en pillant du maniok , en tant que féministe si je suis decue par Ségo je suis carrement écoeuré par les Sarko-propos sur l homosexualité et sa vision Traditionaliste de la Famille , une grande clake dans la gueule des ces Féministe essentialiste apotre de la Parité qui a defaut de vouloir modifier le fond transfigure la forme ( Avé St Thomas !) , et des Discriminologue positif et leur "répartition équitable " pour les descendant du Roi kunta kinté mais certainement pas de ses Sujet ....................................................................................... mais bon parait que quand on additione des truc negatif ca donne un truc positive ( Cf cours de MAth 5eme b college Louise Michel ) ..................................................... par contre on peut pas etre decus de l Auteur du BLog ,d une parceque il est prof au States et non en Afrique ( Cf Brain Drain ) ..... et de deux Sarko defendra les interet de la France et de sa Langue , ca on peut en etre Certains ! c est ecrit noir sur le Blanc dans la petit malette que chirac le lui a remis et que lui meme avait recus de Mitterand , j espere que Sarko n aurait pas l idée de concurrencer mitterand pour la Pyramide du louvre ... par contre les anti Sarko vous etes minoritaire en France , quand aux anti sarko anti sego comme moi on est encore plus ultra minoritaire , pour ca que nous dans le fond on s’en tape les bavettes ....

  83. Posté par Bahia, le 22 mai 2007 à 08:33

    J’ai bien pris note de ta réponse, Alain dans ton nouveau billet du 21 mai même si elle est donnée via Beuve-Méry.

    Ceci expliquerait donc cela et confirmerait mes hypothèses : tu es très fortement pressenti pour prendre la tête de la Convention de St Malo qui verra le jour le 27 mai au prochain Festival Etonnants Voyageurs.

    Servir pour mieux se servir ou plutôt pour mieux être servi comme ça fonctionne en politique et comme tout est politique...

    C’est ton choix, cher Alain, c’est ta carrière, c’est ta vie.

  84. Posté par May, le 22 mai 2007 à 08:52

    DOW, you have to be real, to taste it for real :-)

  85. Posté par Ngnagna, le 22 mai 2007 à 12:54

    « je refuse en tous cas l’argument du Wait and See ... Sarko ca fait des années qu’ont peut juger de ses Actes ! » posés en la qualité de ministre de l’intérieur et non de président de la République.

    ALAIN disait :Les idées d’un homme, ses manières de dire et de resoudre, ses respects, ses attentions, son genre de prudence et d’audace,tout cela dépend du métier qu’il fait.Non pas du métier qu’il a fait.

    NJ crois tu que les américains soutiennent contre vents et marées la politique expansionniste israelienne en partie pour des motifs réligieux : la protection du peuple élu de Dieu ?

  86. Posté par Bahia, le 22 mai 2007 à 13:50

    Entendu sur RMC ce matin ds l’émission de JJ Bourdin :

    Un fichier base élève serait en cours d’expérimentation en Ile et Vilaine. Il s’agit de répertorier, et ce dès la maternelle (donc entre 2 ans et demi et 3 ans), toutes les données concernant chaque élève, ce qui se pratique déjà par les directeurs d’école mais ces documents restent actuellement au sein de l’établissement.

    Dorénavant, les mairies et services de l’Etat auraient accès à ces fichiers.

    Il y est demandé par exemple la nationalité de l’enfant, la profession des parents, les langues d’origine parlées à la maison,...

    Ces fichiers devraient être remplies au plus tard le 31 mai. Je ne sais pas si ça ne concerne que l’Ile et Vilaine ou si c’est étendu à tous les départements.

    J’écris au conditionnel car je faisais autre chose en écoutant la radio. Je me souviens qu’il s’agissait du témoignage d’un homme.

    Bref, je trouve tout cela très inquiétant d’autant plus que je n’en avais entendu parler nulle part avant ce matin.

    Alors si quelqu’un est déjà au courant,...

    Demain, cette même émission reçoit Xavier Darcos, le nouveau ministre de l’Education nationale. J’ose espérer que la question lui sera posée et qu’il y répondra de façon claire et précise.

    Je pense que la CNIL risque d’être fortement sollicitée si ces faits sont avérés.

    Quant à DOW, tu écris : Tu fais 2 poids, 2 mesures, ou bien ? Je pense que tu as juste mal interprété mes propos, ça arrive : il ne faut pas voir "le mal" partout. Je m’expliquerai + tard.

  87. Posté par catharsis, le 22 mai 2007 à 16:15

    oh purge ! vous avez vu la video du lien sur le post 19...nonnnnn spo possib ! Ou c’est un montage et c’est excellent et drôle. Ou alors les choses vont déjà trés mal, mal, mal, même !

  88. Posté par catharsis, le 22 mai 2007 à 16:28

    je viens de lire ton post Bahia. Merdum, çà commence déjà !!!

    Me rappelle un grafiti sur un mur de ma ville. On y distinguait réalisé au pochoir, la chetron de Sarko. Et le text disait "little brother is watching you" .....ce qui fait référence au livre "1984" (G Orwell) roman d’anticipation oû tout le monde est surveillé, suivi, pisté par un ordi.

    La sagesse populaire(on pourrait presq dire clairvoyance) se livre parfois sur les murs de nos villes.

  89. Posté par Nietzsche_junior, le 22 mai 2007 à 19:41

    "NJ crois tu que les américains soutiennent contre vents et marées la politique expansionniste israelienne en partie pour des motifs réligieux : la protection du peuple élu de Dieu ?
    "

    c est la ou nous divergeons , pour moi Irael n est pas Expansioniste en réalité , c est un acte de colonisation particulier , il veulent ce que eux conssidere comme un leg Divin , un lieu délimité et clos , c est tous l inverse de l expansionisme , une forme de nationalisme religieux clos sur lui meme et qui refuse toute intrusion extérieure , le lien ciotyen est lié par un pact archaique .. , c est etrange que les sioniste au debut furent assez amis avec les orientaux , certain sioniste voulaient allier avec ls arabes contre leur oprreseur occidentaux .. un destin commun ....... ; les américain apres la guerre ont tout fait pour evitez que l Europe bascule a nouveau dans l Horreurs .........merde fo ke je file , mais j ai une théorie ., top super génial mega puissante , une putain de théorie meme :o)

  90. Posté par D.O.W., le 22 mai 2007 à 19:52

    Dear May, but i’m real ! (comme dit la chanson ;-) just show me the way to your mailbox and we’ll keep in touch...for real ;-)

  91. Posté par D.O.W., le 22 mai 2007 à 20:02

    J’attends avec hâte, Bahia, les explications qui viendront plus tard (rires). Non, je te chambre. Rassure-toi, tout ça était dit avec le sourire. Un peu de légèreté sied toujours en cette saison n’est-ce pas ? ;-)

    Pour le reste, j’ai bien peur que ce que tu nous apprends (post 86), ne soit que le début du cauchemar. Et n’illustre que trop bien ce que nous nous échinons à dire depuis très longtemps. Ce qu’il faut comprendre avec Sarko, c’est que l’ignominie se développe en profondeur. C’est pour cela que beaucoup ne comprennent toujours pas pourquoi on dit qu’il est dangereux. Mais gare à toi, peuple ! Je ne te l’aurai que trop dit.

    N_j, en attendant ta super-méga théorie (post 89), je pense comme toi (post 82). Je pourfends surtout Sarkozy, parce que lui n’a vraiment aucune limite. J’ai apporté mon soutien à Royal parce que tout valait mieux que Sarkozy. Mais dans le fond, Royal ne vaut pas beaucoup mieux. Et de manière générale, la politique est rarement descendue aussi bas que ce qu’on a vu pendant cette campagne. C’était un peu "la politique par l’ignominie". Jugez vous-même : acte 1 : Eric Besson fait un document de plusieurs dizaines de pages où il montre que Sarko est le personnage le plus lugubre de la classe politique en France. Résultat, il termine en l’applaudissant, que dis-je, en l’embrassant à la tribune. Acte 2 : Sarkozy dit, lors d’un meeting : "Royal drague tout le monde, de Besancenot à Bayrou. Dites-moi comment on peut faire un gouvernement avec des gens aussi dissemblables ?". Résultat, il façonne un gouvernement qui va de Kouchner, jusqu’à Martin Hirsch, en passant par Hervé Morin et Alain Juppé. Chapeau bas Monsieur. Acte 3 : avant le 1er tour, on murmure que Bayrou drague Strauss-Kahn. Interrogée sur l’opportunité d’une alliance avec le centre, Ségolène Royal répond qu’il est "impensable que la gauche se lance dans une telle alliance". La gauche ne serait plus la gauche. Et Bayrou floue son monde, puisqu’il a toujours appartenu à des gouvernements de droite. Résultat : Royal, entre les 2 tours, réclame, à corps et à cri, un "débat" avec Bayrou. Mais plus encore, interviewée, elle avoue clairement qu’elle pourrait faire de Bayrou son premier ministre. Chapeau bien bas Madame. Acte 4 : c’est le Canard Enchaîné (numéro du 16 mai ; à la Une) qui nous fournit l’acte 4. Avant le premier tour, Kouchner dénonce en Sarkozy, "un homme qui n’éprouve aucune honte à pêcher dans les eaux de l’extrême droite", avant de pronostiquer que les vilains jeux de Sarko, sur l’identité nationale, sur l’inné génétique, etc, tout cela annonce une "dérive historiquement scandaleuse". Résultat : Kouchner ne s’est pas fait prier pour servir les desseins et les ambitions du "petit homme", et donc la dérive scandaleuse.

    Elle n’est pas belle, la politique au 21ème siècle ? Vivement les prochains épisodes...

  92. Posté par Nietzsche_junior, le 22 mai 2007 à 23:43

    ben le prochain épisode je crois que c est la rupture-tranquille sarkosienne appliqué a la littérature , rompre avec le passé et définir le présent comme un moment stérile qui ne produit plus rien , qui stagne .. faut faire bouger les choses , voir les déplacer ,............ apres la politique-monde qui déploie ces ailes a travers l Océan tel l alabatros de Baudelaire nous avons la Littérature monde qui va déplacer le centre de gravité de la langue des Maitres et finir l oeuvre accompli il y a deja quelque siecle , il pense redefinr le Francais alors qu il ne font que participer a son inéxorable expanssion ( dilatation ? ).. c est comme la théorie des Gaz , toujours ce démon qui me hante , ces compartiment , des camisoles .. un puissance colonial déploie son impérialisme culturel , économique , militaire de differente façons , quand l algerie fut francaise le centre de gravite fut la méditéranné , aujourd hui ce sera le pacifique ... en voulant bien faire il ne font que rendre servie a cette France impérialiste et se nier un peu plus chaque jour ......................

  93. Posté par Nietzsche_junior, le 23 mai 2007 à 00:07

    cette querelle qui anime les gens de l exil qui s éloigne pour sois disant mieux saisir ce leur amante insoumise , s eloigner pour aimer , l amour c est une caresse , faut etre au corps a corps , pour pense l afrique faut y etre présent au quotidien , vivre et respirer chaque instant , entre contact et distance il y a ce qui sépare le réalisme de un idéalisme un peu trop ambitieux , toujours dans l autre rivage pour nous dévisager , nous scruter a travers leur mémoire sentimental , en pensant saisir le présent il ne faut que revivre leur enfance , ce pale reflet de ce que leur coeur a pu ressentir a un moment donné , cette nostalgie qui bizaremment les pousse déraciner le passé pour planter une nouvelle pousse , ces Moderne en devenir , pas tout a fait ancien mais deja précurseur
    l exil toujours l exil on ne ressent que ca dans leur mots ... zon la bougeotte spa possible , moi je revendique la littérature térroir ! .. celle de mon bled , de mon quartier , de mon usine , on est pas des scientifque , pour l art la distance déforme , ne plus etre dans un lieu c est deja ne plus faire partie de ce lieu , .........il faut laisser le centre en france , sinon c est une littérature Monde pour autiste en exil qu il vont faire naitre ........ un point fixe et apres on laisse le vent qui emporte les hommes ., t as vu c est térrible quand on veut pas se coucher tot ... on perd vite le nord

  94. Posté par May, le 23 mai 2007 à 08:11

    DOW,
    Can’t show you the way here, when everyone is watching. Someone else could take your place. Got a better idea ? :-)

  95. Posté par Bahia, le 23 mai 2007 à 08:43

    Laurent Solly, 36 ans, ancien directeur de campagne adjoint de Sarko deviendra le n° 2 de TF1, c’est-à-dire directeur général adjoint. Il devrait entrer en fonction aux alentours de mi-juin.

    Quel beau signe d’ouverture !!!

    Deux liens à consulter :

    "Quand les ressources humaines de TF1 se gèrent à l’Elysée" sur le site derue89

    www.rue89.com/2007/05/22/la_...

    "Nonce Paolini : le nouveau cerveau disponible de TF1" sur le site de Libération.

    www.liberation.fr/actualite/...

  96. Posté par Bahia, le 23 mai 2007 à 08:48

    Moi aussi, je salue cette ouverture pour une Présidence people aussi "transparente" que possible..

    Sur TF1 bien sûr.

  97. Posté par catharsis, le 23 mai 2007 à 11:56

    hey ! vous autres. vous tous ici là. Merci.

    merci car je peux glaner ds ce village kkes info et données, libres(pour l’instant) de l’influence gouvernementale. Je peux par ex grace aux derniers post, être plus lucide, plus éclairé.(Po le courage de lire assidument le canard enchainé ou autres médias)

    Continuez svp, à exhiber les dessous de l’affaire, qui évidement ne sentent pas bon... c’est vrai, quitte à me faire sodomiser, autant que je m’en rende compte et que j’en profite un peu... bien sûr qu’ici,ils ne détiennent pas la vérité ad integrum, mais avec deux son de cloche au lieu d’un, je suis déjà plus dans le vrai. (approche dichotomique de la vérité)

  98. Posté par catharsis, le 23 mai 2007 à 12:10

    DOW et May...bon...je propose...que l’un de vous génère une adress mail supplémentaire, la plus quelconque possible, et la donne en patûre au gens du village. Il sera alors facile de faire un tri dans les messages, reconnaitre qui de dow, qui de may...apres ce contact écrémé des parasites influences vous pourrez "get in touch" pour une dégustation...de sauce gombo, j’entends. Enfin moi j’dis çà, j’dis rien.

  99. Posté par Mila, le 23 mai 2007 à 12:21

    Bahia (posts 73 et 75), merci pour ce rappel, ce texte de Goldman post 63 est lucide
    Ne diabolisons surtout pas Sarkozy, mais reconnaissons-lui ce talent d’être légion, bientôt il parlera en langues et fera pivoter sa tête à 365 °, quel talent mais quel talent !

  100. Posté par Ngnagna, le 23 mai 2007 à 13:41

    Catharsis est ce une particularité française que le PM se présente aux élections législatives ?

    La rupture aurait consisté à laisser d’autres personnes se présenter pour plus de diversité, plus de jeunesse.

  101. Posté par Bahia, le 23 mai 2007 à 16:04

    Je ne suis pas sûre de bien comprendre ton message, Mila, notamment quand tu mentionnes Sarko.
    Une pointe d’ironie, peut-être ?

    La chanson de Goldman était à associer à Alain Mabanckou et non pas à Sarko.

  102. Posté par Mila, le 23 mai 2007 à 18:09

    Chère Bahia, ironie certes vis à vis de Sarko, quant à la chanson je l’associe à n’importe qui, à chacun d’entre nous, certainement pas à une personne en particulier...

  103. Posté par Hannibal, le 23 mai 2007 à 18:22

    Et si notre écivain francophone ne faisait qu’exprimer de manière voilée son soutien à Sarko l’anti-afriacin ?
    Voilà une publication de Jeune Afrique qui en parlait en Avril 2007.
    Source : http://www.jeuneafrique.com/jeune_a...

    Leur préférence
    FRANCE - 1 avril 2007

    - Plutôt Ségo
    Yannick Noah, chanteur, ancien tennisman

    Lilian Thuram, footballeur

    Serge Bilé, journaliste et écrivain

    Muriel Hurtis, athlète

    Marie N’Diaye, écrivaine

    - Plutôt Sarko

    Alain Mabanckou, écrivain

    Gaston Kelman, écrivain

    Doc Gynéco, chanteur

    Basile Boli, ancien footballeur

    Pascal Gentil, taekwondiste

    - Entre Bayrou et Sarkozy

    Calixthe Beyala, écrivaine

    - Comprend Le Pen

    Dieudonné, comédien

  104. Posté par catharsis, le 23 mai 2007 à 18:48

    Ngnagna, désolé je ne peux répondre, qu’est ce que tu entends par le PM :
    le petit molard...mais je ne te voies pas parler de sarko de la sorte, le philanthrope miséreux...çà me rappelle aussi sec une contrepèterie "la philanthropie de l’ouvrier partant chier" (1), le parti des moules...qui serait un parti exclusivement féminin... bref, précision stp ? moi pas très cultivé.

    (1)...mmmmhh...nan je ne donne pas la réponse maintenant

  105. Posté par Ngnagna, le 23 mai 2007 à 19:31

    PM= premier ministre dit est ce que tu suis le coupé décalé ? T’aimes le MOLARE OMAR ?

    Sarko l’anti-africain Hannibal si Sarko accordait le visa à tout africain, régularisait les sans papiers tu lui décernerais le prix de grand ami de l’Afrique ? Si tu veux te défouler faut t’en prendre à l’Union Africaine, à Mbongo, SASSOU etc.

  106. Posté par D.O.W., le 23 mai 2007 à 19:39

    Yeah, things seem to be a little bit complicated May ;-) I’m facing the same problem. I have so many enemies, i might just be receiving soon somme kind of dirty messages ;-) But,...let me see... ok try this : dow_du_blog@yahoo.fr ... I have only a few correspondents there...

    To my enemies : warning : i will easily identify May’s message. Any other messages that do not come from her will not be read, and will be automatically deleted ! erased ! and directly thrown to the trash can ! Thank you for your comprehension. Truly yours ;-)

    May, waiting to hear from you soon. And don’t worry, i’ll recognise the one and only May ;-)

  107. Posté par Titus Pullo, le 23 mai 2007 à 19:52

    Chronique d’un des partisants de la nouvelle ouverture (sourire en coin).

    http://bbernard.canalblog.com/archi...

  108. Posté par May, le 23 mai 2007 à 20:10

    Dear DOW,

    Bet everyone’s laughing at your warning ! I am, actually :-)

    You’re bold enough (sisters are gonna rush on that mailbox, and we’ll see if I’m really that recognizable...), and I like it.

    I’ll be writing soon.

  109. Posté par Hannibal, le 23 mai 2007 à 20:22

    Poste : 105 de Ngnagna :

    Vous devez être expert dans l’art d’escamoter le débat.

    Aimer les africains, ce n’est pas leur accorder à tous le visa et régulariser tous les sans papiers. Mais c’est avoir un devoir de vérité c’est à dire : ne pas réduire tous les africains à la polygamie ; parler des vraies causes de l’immigration, qui sont je le rappelle due à des dictatures dont la France contribue à consolider. Attention, je ne dis pas qu’il n’y a aucune responsabilité africaine. Sarko est un menteur, doublé d’un néo-colon quand il manipule la naïveté de ses compatriotes français afin de se faire élire, alors qu’il accroit, ce faisant, le racisme.

    Mais le réveil des français sera pénible le moment venu, vu les contradictions qui passent comme une lettre à la poste, et soutenu même par des observateurs attentifs comme Mabanckou.

    Par ailleurs, Hannibal, est profondément Panafricain, ce n’est un secret pour poersonne. Et ceux qui me lisent depuis quelques années sur les forums de congopage, savent ce que je pense du gachis de l’Union Africaine, de Sassou, de Bongo...

    Pointer la dangerosité de Sarko, ce n’est pas un défoulement, mais un Devoir.

    Panafricainement !

  110. Posté par D.O.W., le 23 mai 2007 à 22:06

    Dear May,

    i hope that my warning has not made the same effect on my enemies as on you ! ;-) Anyway... i wish i didn’t have to give that mailbox, but how could we proceed ? ;-)

    And yes you are that recognizable ! And the warning was for sisters too, i mean, for anyone who’s not May ;-)

    Take care.

  111. Posté par Titus Pullo, le 24 mai 2007 à 00:09

    Et l’ouverture de continuer avec la Sarkozyfication officielle de TF1. Ce charmant jeune homme de Solly, qui vient d’être nommé directeur général adjoint de TF1, est inspecteur des finances, est âgé de 36 ans et n’a jamais travaillé dans le domaine de l’audiovisuel. Que lui vaut alors cette ascension météorique qui le voit obtenir, si jeune, le poste de numéro deux dans la hiérarchie de la chaîne la plus regardée d’Europe ? C’est tout simple : il est l’ancien directeur de cabinet du ministre de l’Economie Sarkozy, puis du ministre de l’Intérieur Sarkozy, puis directeur adjoint de campagne du candidat Sarkozy. Enorme, non ? Ou comment officialiser le fait que TF1 soit, encore davantage que par le passé, l’organe de propagande du président Sarkozy, qui deviendra peut etre Berluscozy.

  112. Posté par catharsis, le 24 mai 2007 à 10:23

    Ngnagna je suis un peu. mais spo facile il y deux ou trois nouvelles dances par an. Et musicalement je t’avouerai que je trouve plus de consistance à des musique comme la mapouka ou au dombolo, à la musiq malienne.... plutot que leur énième Dj machinchose. Ils vont finir par tourner en rond....mmmh...remarques pour dancer tourner en rond, c’est pas mal...

    Plus sérieusement, je ne dispose pas assez de connaissances pertinents en matières (politique) pour répondre à ta question sur le prime minister, absolutely sorry mate !

    I smile, a bit, cause stranges things has began. Slowly, but surely. Two birds had sung their serenad. They had flown around each other. And soon, they ’ll be on the same branch , engaging the love grenade. My godness that Dow is a killer ! Mais je n’en ai que trop dit, je me retire...cui cui cuicui cui cui cui cuicui

  113. Posté par Ngnagna, le 24 mai 2007 à 12:03

    “ ne pas réduire tous les africains à la polygamie”, fais moi lire le texte. Il y a ces couples africains polygames en France bien qu’ils soient minoritaires.“Parler des vraies causes de l’immigration”, qui sont je le rappelle due à des dictatures. Il appartient aux africains de debattre des causes et des solutions à l’immigration.

  114. Posté par Marien, le 24 mai 2007 à 14:33

    A DOW,

    Tu te fais pas prier pour donner ton email à May lorsqu’il s’agit de la perspective d’une drague , mais pas pour tes frères qui veulent discuter avec toi de l’Afrique.
    Ah ce monde !

  115. le 24 mai 2007 à 18:48

    Poste 113 de Ngnagna :

    Soyez pas ridicule.

    1) Il y a aussi des minorités ripoux, barbouzes, racistes et corrompus français en Afrique et de par le monde, personne ne réduit l’ensemble de la communauté française de l’étranger à cette minorité là !

    2) Ne confondez pas peuples africains et dirigeants africains qui sont d’ailleurs bien copains avec votre champion Sarkozy. Il vous suffit de consulter les forums africains ou de participer aux échanges entre jeunes africains en Afrique même, pour s’aperçevoir que les Africains eux-mêmes discutent des vraies causes de l’immigration et des solutions y afférentes. Aussi, lisez la littérature politique des africains pour voir des textes courageux et revolutionnaires, malheureusement, comme ils ne font pas l’éloge de la francophonie, ils ne bénéficieront certainement pas de la publicité comme certains...

    Arretez d’être si ridicule, que les africains parlent ou non des vraies causes de l’immigration, cela donne t-il le droit à Sarkozy de mentir de cette manière là ?
    Vous avez une conception particulière de la morale, enfin, cela n’est guère étonnant que vous trouverez des circonstances atténuantes à ce monsieur !!!!

  116. Posté par Hannibal, le 24 mai 2007 à 18:50

    Le dernier post est bien d’Hannibal

  117. Posté par D.O.W., le 24 mai 2007 à 19:29

    Oh là, Catharsis, Marien, vous avez l’imagination bien débordante ;-) Mon frère Marien, je n’ai aucune "perspective". Et jamais je n’ai refusé d’échanger avec les frangins. J’ai toujours répondu que le cycle actuel de ma vie, ne m’octroyait pas le temps nécessaire pour avoir des échanges réguliers avec tous. Mais ce cycle prendra fin, et dès lors que j’aurai une plus grande disponibilité, c’est au contraire avec le plus grand des entrains que je solliciterai tout le monde. Disons que May est un peu priviligiée ;-) Mais pas pour les raisons que tu imagines ! Je te le promets frangin : l’Afrique réclame toutes nos énergies ! Et quand ce sera l’heure, c’est moi qui irai chercher tout le monde.

    Bien à toi.

  118. Posté par Titus Pullo, le 24 mai 2007 à 20:42

    D’apres Jean-Paul Gouveritch, enseignant à l’Université Paris XII Créteil, en France il y’aurait 280000 sans papiers Africains (oui, y compris le Maghreb), sur une population totale de 900 millions en Afrique. Soit un pourcentage de 0.03% de la population totale de l’Afrique, et 0.4% de la population Francaise (64 millions). Voici la menace epouvatable qui pese sur la France. A titre de comparaison, il y a 12 millions d’illegaux d’Amerique latine aux USA, soit 4% de la population Americaine. Alors les Sarkozyste Africains devraient avoir honte, honte...honte.

  119. Posté par May, le 24 mai 2007 à 20:52

    Catharsis,

    For the time being, the man is just shooting me a line :-) still looking forward to knowing how real he is :-)

    Marien,

    Puisque l’adresse de DOW est là, tu peux certainement t’en servir.

  120. Posté par D.O.W., le 24 mai 2007 à 21:35

    Ah mais certainement May ! Marien peut certainement s’en servir ;-)) Il faudra juste alors que tu m’offres ton service pour répondre régulièrement, si jamais Marien se révèle être un correspondant prolixe (lol)

    Je te salue Marien.

  121. Posté par Titus Pullo, le 24 mai 2007 à 23:59

    L’ouverture continue. Vers l’Afrique cette fois. On nous annoncait la fin de la France-afrique. Mais qui est donc le premier president Africain invite en visite oficielle a Paris, par Sarkozy ?

    Reponse ici :

    http://www.gabonews.ga/artfiche.php...

  122. Posté par Titus Pullo, le 25 mai 2007 à 01:34

    Comment peut-on etre Africain et Sarkozyste ? Honte, honte...honte...

    http://www.dailymotion.com/video/x1...

  123. Posté par May, le 25 mai 2007 à 06:46

    D.O.W,

    Si Marien t’écrit, il aura la patience d’attendre que tu entames le cycle de ta vie au cours duquel tu pourras enfin lui répondre... C’est que je tiens à mon privilège :-)

  124. Posté par Sympa MO5, le 25 mai 2007 à 08:10

    LISEZ CE PETIT TEXTE JUSQU’AU BOUT.

    A l’UMP, nous accomplissons ce que nous promettons.

    Seuls les imbéciles peuvent croire que

    Nous ne lutterons pas contre la corruption.

    Parce que, il y a quelque chose de certain pour nous :

    L’honnêteté est capitale pour atteindre nos idéaux.

    Nous démontrons que c’est une stupidité de croire que

    Les mafias continueront à gouverner comme par le passé.

    Nous assurons, sans l’ombre d’un doute, que

    La justice sociale sera le but principal de notre mandat.

    Malgré ça,il y a encore des stupides qui s’imaginent que

    L’on puisse continuer à gouverner

    Avec les ruses de la vieille politique.

    Quand nous aurons le pouvoir,nous ferons tout pour que

    Soit mis fin aux privilèges et au trafic d’influences.

    Nous ne permettrons d’aucune façon que

    Nos enfants meurent de faim

    Nous accomplirons nos desseins même si

    Les réserves économiques se vident complètement.

    Nous exercerons le pouvoir jusqu’à ce que

    Vous aurez compris qu’à partir de maintenant

    Nous sommes avec Sarkozy,l’homme de "la rupture".

    LIRE MAINTENANT LE TEXTE DE BAS EN HAUT...
    EN COMMENCANT PAR LA DERNIERE LIGNE ET EN REMONTANT JUSQU’AU DEBUT. C’EST... SURPRENANT !!!

  125. Posté par Mayombe82, le 25 mai 2007 à 09:28

    "Arretez d’être si ridicule, que les africains parlent ou non des vraies causes de l’immigration, cela donne t-il le droit à Sarkozy de mentir de cette manière là ? Vous avez une conception particulière de la morale, enfin, cela n’est guère étonnant que vous trouverez des circonstances atténuantes à ce monsieur !!!!" Frère, tu perds ton temps. J’ai discuté avec 1001 sarkozystes africains. Je suis désolé, mais ils sont légers en général et passent leur temps à botter en touche, ne répondant presque jamais aux questions qu’on leur pose. Enfin, tu le sais mieux que moi, ferme les yeux et tu riras tout seul. Le débat n’est pas leur fort. Ca me rappelle un autre de leurs frères, un certain Steevy Boulay qui brille par son intelligence légendaire (lol) et qui répondait à certaines critiques de Gérard Miller en répétant 3 ou 4 fois de suite "C’est pas des arguments ! C’est pas des arguments ! C’est pas des arguments !"

    Rien que sur ce blog, nous sommes un certain nombre à tackler régulièrement nos leaders tropicaux, les journalistes africains bossant pour des média comme le Gri-Gri International, Mutations et j’en passe le font à longueur de journée. Mais non, tout ça, c’est du beurre. Dès qu’on touche aux sacro-saints descendants de nos ancêtres les Gaullois (c’aurait été pareil si Mitterrand était vivant et au pouvoir), ils et elles sortent leurs chars de combats et leurs caravelles.

    En gros c’est " Ne critiquez pas notre nouveau dieu, occupez vous de vos dictateurs ! " Comme si on les avait attendus pour le faire... Ah ! le fil à couper le beurre...

    "Pauvres nègres, continuez à vous laisser insulter. C’est votre destin. La descendance de Cham n’est-elle pas maudite ?" @+, M82

  126. Posté par Ngnagna, le 25 mai 2007 à 13:12

    « Il vous suffit de consulter les forums africains ou de participer aux échanges entre jeunes africains en Afrique même, pour s’aperçevoir que les Africains eux-mêmes discutent des vraies causes de « l’immigration et des solutions y afférentes. » Tu devrais savoir que ce sont les dirigeants africains qui décident et pas le peuple ou les intellos. Il ne suffit pas seulement de discuter mais d’agir quand on a la possibilité. Quand bien même il faut crier, c’est lors des sommets de l’UA.

    « Ne confondez pas peuples africains et dirigeants africains ». d’ou viennent les dirigeants africains ?

    « Il y a aussi des minorités ripoux, barbouzes, racistes et corrompus français en Afrique et de par le monde, personne ne réduit l’ensemble de la communauté française de l’étranger à cette minorité là ! » Tout ce que j’ai démandé c’est qu’on me fasse lire le texte de Sarko dans lequel il réduit tous les africains à la polygamie.

    « Dès qu’on touche aux sacro-saints descendants de nos ancêtres ». On ne les a pas encore touché May82. Quand la France s’est opposé aux USA, les américains ont boycotté les produits français. Sarko veut faire passer un test de QI aux africains qui veulent un visa et bien demandons aux français un casier judiciaire qui attestent qu’ils ne sont pas pédophiles. Sarko veut le patriotisme économique ou la préférence communautaire(UE) que l’Afrique face de même merde ! La verve du verbe n’aura jamais l’effet du verge.

  127. Posté par Mayombe82, le 25 mai 2007 à 13:50

    « « Dès qu’on touche aux sacro-saints descendants de nos ancêtres ». On ne les a pas encore touché May82. » Ngagna, à moins que je ne me sois pas bien fait comprendre, mais que tu fasses du lot ou pas, il est des Nègres qui ne supportent pas la moindre critique du Caucasien qui à leurs yeux ne peut qu’avoir raison. Voilà pourquoi je parlais de « nos ancêtres les Gaulois (…) » comme on l’avait si bien appris à mon père lors de ses études primaires et à d’autres aînés.

    « Sarko veut faire passer un test de QI aux africains qui veulent un visa et bien demandons aux français un casier judiciaire qui attestent qu’ils ne sont pas pédophiles. Sarko veut le patriotisme économique ou la préférence communautaire(UE) que l’Afrique face de même merde ! » Que Sarko décide de faire passer 1001 tests à tous ceux et celles qui veulent venir dans son pays ne me dérange pas du tout. Je ne m’en formalise pas non plus. Mes critiques vis-à-vis de Sarko sont toutes ailleurs (que ce soit ses bilans en tant que ministre, ou les inepties qu’il sort sur l’Afrique) et je sais que me lis suffisamment ici pour ne pas botter en touche comme tu viens de le faire. Tu me parles de patriotisme économique ? Cette notion recouvre quoi exactement ? Je serai de te lire nous la développer ici. A ce que je sache, il n’a pasinventé le fil à couper le beurre car bien avant lui, Dominique Galouzeau de Villepin en a parlé. Mais bon, j’attends ton éclairage. Et c’est quoi la préférence communautaire ? De quelle communauté s’agit-il ?

    « Quand la France s’est opposé aux USA, les américains ont boycotté les produits français. » Du vent tout ça. Ça a fait du bruit et les choses ont repris leur cours normal. Je te signale (mais tu dois sûrement le savoir) que dans le même temps les Américains étaient à Paris pour solliciter « l’expertise » en politique africaine de Paris pour dégommer Idriss Déby de Boissons Itno et placer un autre homme à sa place. Un vrai boycott, c’est comme ce que les Arabes ont fait en 1973 avec leur pétrole. Ça c’est de l’efficacité. Ce n’est pas en déversant quelques litres de rouge dans les rues de New-York et en boycottant les Camembert et je ne sais quoi d’autre que les exportations françaises vont connaître ce que le Congo a connu comme à l’époque de feu le ministre Jean-Blaise Kololo nous avons perdu de smillions avec la Comilog et le Gabon : à ce jour, il y a des tas de familles congolaises qui ne s’en sont pas encore remises, bouffant vraiment la merde.

    «  La verve du verbe n’aura jamais l’effet du verge.  » Ca dépend encore une fois de la grille de lecture. Combien de causes ont été gagnées justement parce que le verbe a d’abord porté haut et les actions concrètes ont suivi ? Tu n’as pas de chance car comme l’a dit le Frère D.O.W., on ne le laissera pas respirer même si certains comme estiment que l’essentiel était de gagner. La vie est longue.

    J’avais préparé un long texte que j’hésite à mettre en ligne pour répondre à ce post, mais dis-moi, ce n’est pas le même petit hongrois qui la veille même du vote a fustigé Mai 68 et tout ce qui va avec et qui comme par enchantement a nommé le carriériste Kouchner dans son gouvernement ? Ou je suis fou, ou je suis dingue ! Mais je félicite quand même les thuriféraires de ce mec, car ce genre de couleuvres, désolé, mais je les avale pas. @+, M82

  128. Posté par Molékinzéla, le 25 mai 2007 à 16:22

    Mon cher M82 (POst 127)
    En parlant de mesures de QI à passer aux africains, si on en passait un sur la connaissance et le niveau de compréhension des réalités africaines, au regard effectivement de ce qu’on a entendu récemment, le Tsar Nicholas 1er se situerait vraissemblablement dans les bas niveaux de la déficience.
    Mais, à sa décharge, il n’est pas le seul en la matière. On a entendu des tas de crétinismes sur les africains dans le style :"c’est la polygamie qui engendre la délinquence juvénile chez les enfants d’immigrés (le terme exacte aurait dû être plutôt "enfant de migrants" car une personne qui est entrée en France est une personne "migrante" pour la France et un "immigré" pour son pays d’origine.
    Ce brave parlementaire de mr Accoyer aurait dû savaoir au moins qu’en matière de sciences humaines, un phénomène comme la délinquence est déterminée par une telle multifactorialité des causes (ou même leurs imbrications) qu’on frise la déficience intellectuelle en y trouvant qu’une seule cause "supposée".
    La Droite n’a d’ailleur pas l’exclusivité de la bétise en la matière. Plusieurs personnalités dites "de Gauche" ne connaissent pas mieux leur "pote".
    La réalité est que : un pygmé est "surdoué" dans la forêt vierge de la Sangha et "déficient" sur le pavé parisien tandis qu’un français de l’Exagone est "surdoué" (et encore...) sur le pavé parisien et complêtement "déficient" si on le larguait dans la jungle équatoriale.
    L’écrivain André Gide l’avait parfaitement compris lorsqu’il écrivait à peu près dans ces termes : "moins un blanc est intelligent, plus il croit que le noir est bête...".

  129. Posté par Mayombe82, le 25 mai 2007 à 16:43

    Molékinzéla, o za penza molékinzéla…

    Tes posts sont trop rares ici.

    Je dois foncer, WE ayant presque déjà commencé, pas le temps d’allonger les exemples dans la liste que tu donnes.

    «  En politique, il faut choisir  » nous a rappelé la sœur Christiane Taubira. Une invitation encore à ceux qui croient est soit l’ami (sic !) des Africains ou qu’il leur tient un langage de vérité (re-sic, j’ai envie de gerber) : http://www.bakchich.info/article1132.html. @+, M82

    PS Cette fois-ci, je vous dis vraiment bon week-end.

  130. Posté par D.O.W., le 25 mai 2007 à 19:55

    Oui je te le confirme M82 : nous ne le laisserons pas respirer !

    Et que ton week-end soit bon ;-)

  131. Posté par Ngnagna, le 25 mai 2007 à 22:47

    La patriotisme économique, la préférence communautaire représentent une forme de protectionnisme larvée. La France, l’Europe se protègent des exportations des produits africains et asiatiques, les USA idem. L’Inde et la Chine n’ont pas posés les bases de developpement sans protectionnisme. En Afrique, les marchés sont attribués préferentiellement aux européens ou aux chinois. Il n’y a pas de possibilité de croissance en Afrique si les économies naissantes sont livrées à une concurrence deloyale. Pour la prospérité de son entreprise il faut souvent etre proche du gouvernement. Si tu ne comprend toujours pas fais moi signe.

    « Combien de causes ont été gagnées justement parce que le verbe a d’abord porté haut et les actions concrètes ont suivi ? » Ce n’est pas avec "les intellos" que l’Afrique se developpera.

    « Quand la France s’est opposé aux USA, les américains ont boycotté les produits français. » Du vent tout ça. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres, comme tu l’as dit ont peut appuyer ou cela fait mal : le petrole. Il faut un minimum de réciprocité dans les relations internationales.

    « ce n’est pas le même petit hongrois qui la veille même du vote a fustigé Mai 68 et tout ce qui va avec et qui comme par enchantement a nommé le carriériste Kouchner dans son gouvernement ? » Cà me laisse de marbre. L’Afrique ne se fera pas avec lui, qu’il foute le bordel en France si cela est son désir.

  132. Posté par Mère Evé de Paris, le 26 mai 2007 à 10:08

    Puisqu’on parle de migrations et de méconnaissancce, voici une pétition qui circule :

    Que savons-nous de l’histoire des migrations, alors qu’une grande partie d’entre nous affirme ses origines "étrangères" ?

    Que savons nous de la réalité actuelle des migrations internationales, de leur volume, de leurs points de départ et de leurs destinations ?

    Que savons-nous de ce qui pousse des femmes, des hommes et des enfants sur les chemins de l’exil, au moment où des réfugiés "environnementaux" viennent grossir les rangs de ceux qui fuient la guerre ou la misère ?

    Que savons nous, à l’heure de la mondialisation, de l’impact des mouvements migratoires sur les économies ?

    Que connaissons-nous de la diversité des vies, des souffrances et des espoirs de ceux qui ont choisi notre pays comme terre d’accueil ?

    Que savons-nous des effets concrets des réglementations adoptées en France et en Europe ?

    De leur efficacité pour atteindre les objectifs mis en avant par les pouvoirs publics ?

    De leurs conséquences sur les parcours et les vies des migrants ?

    Parler "sans-papiers", expulsions, quotas, ne suffit pas pour informer sur la réalité de ce phénomène mondial, encore moins pour nourrir valablement le débat citoyen.

    Parler discrimination, racisme, diversité ne suffit plus pour combattre les "replis communautaires", d’autant plus que cette expression est souvent employée à tort et à travers.

    Pour que la question de l’immigration en France sorte de l’ornière de l’utilisation démagogique et fasse enfin l’objet d’un débat digne et responsable,

    Nous, associations, syndicats, journalistes, chercheurs, élus, citoyens de toutes origines, demandons à France Télévisions d’assumer pleinement sa responsabilité de service public d’information. Nous demandons qu’une émission régulière sur le thème des migrations soit mise rapidement à l’antenne sur l’une des chaînes généralistes de ce groupe.

    Premiers signataires : Syndicat National des Journalistes-CGT, GISTI, CIMADE, MRAP, Ligue des Droits de l’Homme, Association les Oranges, Centre d’Information et d’Etudes sur les migrations internationales (CIEMI), Collectif Bellaciao.

    Pour signer la pétition :
    http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=48758#sp48758

  133. Posté par Jean-PierreD, le 27 mai 2007 à 21:02

    D’apres Jean-Paul Gouveritch, enseignant à l’Université Paris XII Créteil, en France il y’aurait 280000 sans papiers Africains (oui, y compris le Maghreb), sur une population totale de 900 millions en Afrique. Soit un pourcentage de 0.03% de la population totale de l’Afrique, et 0.4% de la population Francaise (64 millions). Voici la menace epouvatable qui pese sur la France. A titre de comparaison, il y a 12 millions d’illegaux d’Amerique latine aux USA, soit 4% de la population Americaine.

    Il y a là peut-être une raison de l’opposition forcenée à un dénombrage ethnique qui aurait en potentielle conséquence de donner une vision inverse de l’immigration africaine, noire africaine telle qu’elle est perçue actuellement. On pourrait très bien se trouver dans un contexte d’immigration zéro comme indiquée par la citation (Pourquoi immigration zéro ? Parce que le flux étant faible par rapport aux masses concernées, on est techniquement dans l’ordre du négligeable, dans l’ordre zéro)
    C’est une des potentielles conséquences d’un tel recensement qui casserait le mythe de la France comme terre d’accueil et qui poserait aussi la question de savoir où sont passés ceux qui sont partis. On trouve des histoires intéressantes sur l’internet comme celle des 4 millions de Maliens qui ont quitté leur pays pour s’installer en France. Thème assez répandu mais qui ressemble à une légende.

    Immigration et (sous) développement : historiquement, les populations noires africaines n’ont pas été de grandes migrantes transcontinentales (on ne compte pas ici les déplacements de population liées à l’esclavage transatlantique). On peut y voir comme raison un manque de moyens de projeter en masse les populations.
    On peut aussi penser que le développement ira de pair avec une augmentation de l’émigration. Je lis sur ce blog que le sous développement serait l’une des raisons des émigrations. Pourtant, une fois encore, si on regarde historiquement, ce sont plutôt des pays qui se sont développés qui ont lancé de grandes vagues d’émigration (qui par ailleurs furent proportionnelles beaucoup plus importantes que celles vécues actuellement)
    La Chine qui est en développement accélérée voit aussi sa diaspora augmenter rapidement. Prendre aussi la France dont l’émigration des plus talentueux est aussi un thème récurrent. France, pays développé pourtant.

    Il en vient donc que si on veut privilégier une faible émigration africaine, il faut mieux tabler sur un sous développement qui limite les moyens de projeter la population. Lorsque cela est fait tout de même, c’est avec des pertes humaines importantes.

    Cette question du lien entre sous développement, faiblesse de la capacité à émigrer est rarement posée aux politiques qui préfèrent sur la scène publique se placer en partisans du développement pour endiguer une immigration noire africaine perçue comme très importante (alors qu’on a de bonnes raisons de penser que vu le manque de moyens, elle est probablement la plus faible des grands ensembles territoriaux)

  134. Posté par Bahia, le 27 mai 2007 à 21:04

    Tout le monde aura compris, même ceux qui ne veulent pas l’entendre, que le premier gouvernement Sarko Fillon n’est pas le gouvernement d’ouverture qu’on veut nous laisser croire mais bel et bien un gouvernement qui respecte scrupuleusement "la parité" : un homme, une femme, un traître - un homme, une femme, un traître - un homme, une femme, un traître.

    J’en ris encore...

    Bien vu, Charlie Hebdo !

  135. Posté par Bahia, le 27 mai 2007 à 21:08

    Et les traîtres ne se comptent pas qu’au sein du gouvernement.

  136. Posté par Minga, le 27 mai 2007 à 23:59

    Au sujet de Rachida Dati, A. Mabanckou wrote : C’est à ce jour la plus haute fonction ministérielle occupée par un citoyen venant de l’immigration.

    - J’ai bien ri en pensant, "non, ce prestigieux rôle revient à Nicolas, Paul, Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa, Hongrois naturalisé Français (2ème génération)"

    - Ceci dit, je suis d’accord avec l’inconnu(e) du post 21. Parler d’ouverture concernant Sarkozy ressemble un peu à de la pure complaisance... L’homme est sûrement un redoutable stratège et rival politiques, doublé d’un habile orateur. Peu importe, les Français l’ont plébiscité à 53%. Que leur volonté soit faite !

    - Cependant, on le porte aux nues, souvent avec complaisance, pour avoir "placé" sa Pierre Ngahane, ou imposé (récompensé ?) sa Rachida Dati. Ou même Basile Boli et assimilés dont on peut apprécier le zèle dans les vestiaires de l’UMP...

    - Par contre, à quand un Ministre (complet) à la peau noire ? Est-ce faute d’en trouver des compétents et des valeureux dans les hautes sphères de ce pays ?

  137. Posté par Minga, le 28 mai 2007 à 00:24

    - Toutefois, le plus déplorable, à mes yeux, reste ce cirage de pompes systématique ; cette obséquiosité, cette servilité avec lesquelles certains de "nos" intellectuels et pipoles noirs se positionnent. Basile Boli lancera même : Toute ma vie, j’ai voulu être le meilleur. Le meilleur, aujourd’hui, c’est Nicolas Sarko­zy .

    - Etre le meilleur ? Sarkozy, le meilleur ? Voyons, M. Boli, vous vous sous-estimez de trop ! Je parie que Sarkozy n’a rien de plus que vous. Français à part entière grâce à vos anciennes prouesses sportives, rien ne vous interdisait d’étancher votre soif de "meilleurité" en vous positionnant itou dans les starting-blocks, direction l’Elysée !

    - La moindre des choses quand on se sent les tripes d’un homme, un vrai, un dur ! Plutôt que de jouir mollement du mérite d’un autre, et s’en gargariser ! Je parie, cher Boli, et au nom de l’égalité des chances (ah ah ah !), que vous aviez toutes les chances d’être élu à la Présidence de votre pays-là. Au nom de la Liberté-Egalité-Fraternité !

  138. Posté par Minga, le 28 mai 2007 à 00:26

    - A moins que vous soyiez de ces néo-Français (sic) dont le credo est : se ranger simplement derrière celui qui gagne pour (continuer d’)assurer SON bout de pain. Penser d’abord à soi-même, ses propres petits intérêts, ses petites ambitions personnelles. N’est-ce pas qu’en France, dès qu’on est connu, on est moins Noir, moins "Arabe", moins banlieusard ?

    - Certains spécimens n’hésitent même plus à se déclarer "pas concernés" par les discours qui stigmatisent habituellemet les immigrés comme les jeunes de banlieues. Normal quand on est tiré d’affaire et qu’on a plus qu’une idée en tête : tirer un maximum de profit de cette percée dans le firmament des flonflons.

    - Et quoi de plus stratégique que de faire des salamalecs à ceux-là même qui détiennent tous les pouvoirs : publics comme obscurs... Je parle de millions d’hommes à qui on a inculqué savamment la peur, le complexe d’infériorité, le tremblement, l’agenouillement, le désespoir, le larbinisme.
    Au secours Aimé CESAIRE !!!!

  139. Posté par Jean-PierreD, le 28 mai 2007 à 09:00

    C’est toujours délicat de déclarer le meilleur.
    Dans des activités circonscrites telles que le 100 mètres, on peut espérer y arriver (même si certains aiment rappeler que le vainqueur est le meilleur du jour où il gagne)
    On peut ajouter un critère de régularité (celui qui gagne tous ses cent mètres est certainement le meilleur)
    Mais des activités moins circonscrites, aux contours moins délimités, il est difficile de déclarer le meilleur.
    Le Président Nicolas Sarkozy est le meilleur à quoi ? Le meilleur président ? Difficile de dire le contraire puisqu’il n’y a qu’un président et on est forcément le meilleur lorsqu’on n’a pas de concurrence.
    La tâche politique se rédéfinissant quotidiennement, il est aussi difficile d’établir un meilleur sur la base d’un tel contexte fluctuant.

    Il serait utile de préciser les domaines où le président Nicolas Sarkozy est le meilleur. Il l’a été indubitablement dans la course pour le pouvoir présidentiel. Après, c’est difficile de juger.

  140. Posté par Bahia, le 28 mai 2007 à 09:38

    Quelle excellente transition du 135 au 138 en passant par le 136 et 137. Merci Minga.

    En ce jour de la Pentecôte, je voudrais juste rappeler que ceux qui travaillent aujourd’hui n’ont rien compris au programme du Président Sarkoku (c’est ainsi que le désigne le Gri-Gri international) qui a bien dit "Travailler plus pour gagner plus" et non pas "Travailler plus pour gagner moins" : ce qui est le lot de tous ceux qui travaillent aujourd’hui et pourtant, je suis très solidaire des personnes âgées et des handicapés.

    Personnellement, je préfère, non pas "travailler plus pour gagner plus" mais "travailler autant pour gagner plus" ou mieux "travailler moins pour gagner plus".

    Je me suis surprise à aller travailler en "joggant", à aller faire mes courses en "joggant", j’ai bien peur que le sarkozysme soit en train de m’atteindre moi aussi à l’insu de mon plein gré un peu comme ce qui se passe dans l’excellente pièce Rhinocéros de Ionesco.

    Avez-vous entendu Jamel Debbouze hier à Cannes ? Voilà ce qu’il a dit : "J’annonce que je me rallie officiellement à Sarko et que je retire tout ce que j’ai dit de mal sur lui (qqs sifflements assez brefs). Je l’invite même à un jogging républicain au bois de Boulogne avec Faudel et Mireille Mathieu."

    Avec l’humour, tout devient possible, pour reprendre le slogan de Sarko. C’est ce que j’appelle un retournement de veste diplomatique par celui qui avait soutenu Ségolène mais qui avait délibérément, j’en suis sûre, disparu de la circulation médiatique pendant toute la campagne comprenant que ça tournait au vinaigre pour elle (relire le message 138). Etait-il présent à Charlety ? No idea.

    Si Ségo devient présidente dans 5 ans (tout est possible, non ?), j’espère qu’elle saura s’en souvenir.

    Bonne nouvelle qui n’a rien à voir avec Sarko : La qualification de Serena pour le 2ème tour.

    Allez, bonne journée à tous surtout à ceux qui, comme moi, refusent de travailler plus pour gagner moins.

  141. Posté par Bahia, le 28 mai 2007 à 09:49

    C’est donc bel et bien un gouvernement, non pas d’ouverture, mais ouvert à tous.

    Sarko à côté de Bongo, un président à sa hauteur au sens premier du mot, image à voir sur le site de Gri-Gri international.

  142. Posté par Bahia, le 28 mai 2007 à 14:19

    Juste un petit rappel pour compléter, au sujet de Basile Boli, le message 137 de Minga :

    "Moi, j’ai toujours senti chez Nicolas Sarkozy la force et le courage de pouvoir changer les choses. Avant, j’étais traditionnellement de gauche. Aujourd’hui, je le soutiens parce que je n’ai vu venir aucun changement : ni pour l’Afrique, ni pour les Français d’origine africaine."

    Basile Boli ne ménage pas son soutien au candidat de l’UMP. Patron d’une société de production qui emploie 14 personnes, l’ancien défenseur de l’OM et de l’équipe de France doit remettre cette semaine à son champion un rapport sur "le codéveloppement France-Afrique pour changer la manière de se comporter avec la jeune génération africaine."

    Français né à Abidjan (Côte d’Ivoire), il reconnaît que son choix politique a été perçu "de manière parfois difficile". Il raconte : "Un jour, j’ai été convoqué par six cents Français d’origine africaine à Saint-Denis. Un homme m’a dit : "En France, grâce à mes enfants, je touche 6000 euros par mois d’indemnités. Si je rentre au pays, je n’aurai droit à rien. Basile, pourquoi veux-tu que je parte ?"

    Je lui ai répondu qu’il devrait avoir honte de piller le pays dans lequel il vivait. Comme il était polygame, je lui ai aussi dit qu’il devrait respecter les lois de la France ! "Depuis 1981, il y a beaucoup de gens qui se comportent en victimes ou qui profitent du système."

    Il soutient l’idée d’un Ministère de l’immigration et de l’identité nationale lancée par Nicolas Sarkozy. "J’ai joué en Angleterre et au Japon. Dans ces deux pays, il existe le même ministère. J’affirme que c’est une très bonne chose, notamment parce que cela simplifie toutes les démarches."

    Quant à la discrimination positive prônée par le candidat UMP : "Aux Etats-Unis, elle a permis à 30 millions de Noirs de parvenir à l’élite"

    Pierre LEPIDI, Le monde du 10/04/2007.

    Bref, ça donne juste envie de vomir.

    Il espérait sans doute obtenir le Ministère de la jeunesse et des sports. Raté ! Peut-être un secrétariat d’Etat prochainement ? Au moins, il ne se sera pas mouillé pour rien.

    Franchement, ça me rappelle "Avant quand j’étais noir", spectacle du comique Mouss Diouf à qui je ne trouve personnellement aucun, mais vraiment aucun talent. Mais, ça, c’est un autre débat. Au fait, qui il soutient, lui ?

  143. Posté par Titus Pullo, le 28 mai 2007 à 15:00

    Voyons Bahia, quand Boli dit : "Je lui ai répondu qu’il devrait avoir honte de piller le pays dans lequel il vivait. Comme il était polygame, je lui ai aussi dit qu’il devrait respecter les lois de la France"

    Il ne fait que demander à cet Africain des cités, de respecter sa terre d’accueil, comme Buygues et Bolloré respectent l’Afrique en ne la pillant pas.

  144. Posté par Molékinzela, le 28 mai 2007 à 16:32

    Posts 142 et 143

    S’agissant de Basile Boli, je ne lui trouve aucun autre talent que celui de foot-balleur.
    Lorsqu’il évoque l’histoire de ce père de famille africain polygame qui toucherait 6000 euros d’allocs par moi, j’aimerai qu’il nous le montre. Je ne sais pas combien faut-il avoir d’enfants pour toucher 6000 Euros ?
    Si ce papa africain existait, il faudrait vraisemblablement prévoir tout un immeuble pour héberger sa nombreuse famille, une école élémentaire et un collège entiers pour scolariser ses enfants, un médecin dont l’activité serait entièrement dédiée aux soins médicaux de cette famille.
    Après tout, si ce père de famille existait réellement et s’il touche mensuellement une telle somme, en quoi serait-ce un acte de pillage puisqu’il est français et que sa situation familiale a vraissemblablement fait l’objet de vérifications par les services sociaux...
    Boli me fait penser à ces nègres que Malcom X appelait :"les nègres d’habitations" qu’il différenciait des "nègres des champs".
    Pour Malcom X, lorsque le Maître d’un "nègre d’habitation" était malade, ce dernier disait :"Maître, nous sommes malades...".
    Il n’y avait qu’à voir comment
    Boli pleurait à chaudes larmes en plein stade quand l’équipe nationale de France perdait. Je ne suis pas certain qu’il aurait versé autant de larmes si l’équipe de la Côte d’Ivoire avait perdu.
    Ainsi, Boli, par sa réussite sportive, se sent en état d’identification complêtement adhésive avec "ses amis" au point d’oublier d’où il vient et ce que subissent encore les siens.
    Je lui conseille de faire un tour aux services de l’immigration de la préfecture de Bobigny pour voir comment sont traités les siens... Ca lui rafraichirait peut-être la mémoire en s’imaginant qu’il aurait pu faire partie de ceux-là s’il n’avait pas percé au foot.
    Je ne lui souhaite pas de s’écrouler financièrement dans ce pays car ses "amis" risqueraient de lui donner un grand coup de pied derrière pour lui rappeler qu’il est nègre comme ceux qu’on ligotte comme une momie pour les expulser au prochain vol charter.
    Basile Boli fait malheureusement partie de ces africains français qui servent malheureusement de facteur d’amplification des stéréotypes ambiants qu’on entend tous les jours sur les africains, du genre : "on leur lance juste un petit croûton, ils veulent une baguette entière...".

  145. Posté par D.O.W., le 28 mai 2007 à 20:18

    Retour tonitruant de Minga ! Frangine, c’est comment dans le sud ? ;-)

    Je vois que toi aussi tu combats le sarkozysme ; bienvenue au club, on est nombreux ;-) Puisque tu parles de Rachida Dati, juste une petite info instructive. Beaucoup saluent sa nomination comme un événement d’importance : l’attribution d’un ministère de poids à une personnalité d’origine immigrée. Seulement, voilà qu’on apprend (par Le Canard Enchaîné du 16 mai) que Sarkozy avait bel et bien pensé, dans un premier temps, lui confier seulement "l’immigration et l’identité nationale". Ce n’est qu’en troisième position que lui a échu la justice, puisque Sarkozy a dans un premier temps confié le ministère de la justice à Philippe Séguin (refus poli). Il a ensuite pensé à Hubert Védrine, qui lui aussi a refusé, parce qu’il préférait les affaires étrangères. Ce n’est donc qu’après tous ces épisodes, qu’a été évoqué le nom de Dati. Vu comme ça, ce n’est plus la même chanson !

    Gare à toi Sarko ! Tu tromperas les naïfs, mais pas tout le monde !

    @+ les amis.

  146. Posté par Bahia, le 29 mai 2007 à 09:25

    Merci pour l’info, DOW. Je ne savais pas, ça donne effectivement un autre air à la chanson sarkozyenne.

    Encore une bonne nouvelle : Vénus également qualifiée comme sa soeurette.
    I’m so happy mais bon, j’attends la suite.

  147. Posté par Mayombe82, le 29 mai 2007 à 11:22

    Réponse au post 131

    «  L’Inde et la Chine n’ont pas posés les bases de developpement sans protectionnisme . » : Ngnagna, on est d’accord sur cette question. Je suis pour le protectionnisme, et sur ce point encore une fois, nos avis convergent. Mais je vois simplement que même si toi et moi, on dit ici notre envie de voir l’Afrique, les voies et moyens ne sont pas du tout les mêmes, même si certaines pistes communes existent. Mais bon c’est aussi cela, car si tout le monde pense de la même façon, ça veut dire que personne ne pense. Il en va de même pour la question des intellectuels. Certes, tes propos n’ont rien à voir avec ce disait jadis Goebbels fils, mais quand tu dis «  Ce n’est pas avec "les intellos" que l’Afrique se developpera.  », je trouve cela un peu ambiguë. Le fait que tu mettes « intellos » m’incite à ne pas trop réagir là-dessus car je ne sais pas si c’est de l’ironie, de l’humour ou bien tu as certaine pensée pas très saine des intellectuels africains.
    «  Il faut un minimum de réciprocité dans les relations internationales . » : on se comprend, et c’est tant mieux.
    «  L’Afrique ne se fera pas avec lui,  » : là aussi, même longueur d’ondes, et franchement, je ne vois pas pourquoi cette évidence entre dans une réponse me concernant ; sauf que cet homme est un danger pas seulement pour son pays, mais aussi pour l’Afrique entière. Nous ne cessons de le dire ici, et nous continuerons à le faire.
    «  qu’il foute le bordel en France si cela est son désir.  » : je ne peux pas aller dans le même sens que toi. Quand la maison du voisin brûle… @+, M82

  148. Posté par Ngnagna, le 29 mai 2007 à 12:22

    « Il n’y avait qu’à voir comment Boli pleurait à chaudes larmes en plein stade quand l’équipe nationale de France perdait. » Il est bien français non ! Ce genre de réflexion entretient les militants du FN.

    « Je lui conseille de faire un tour aux services de l’immigration de la préfecture de Bobigny pour voir comment sont traités les siens ». Je te conseille de trouver un moyen de faire filmer et diffuser par toi même ou les médias français et/ou africains(LC2,Africable).

    Par contre, à quand un Ministre (complet) à la peau noire ? Quand « les noirs » envahiront la scène politique. Sarko et Ségo ont osé pour gagner leur gagner leur place dans leur parti politique respectif. Que ce soit à l’UMP ou au PS ou à MDM ou « les noirs » doivent gagner leur place et se présenter aux élections législatives, municipales etc. Le gateau ou le pouvoir est partagé par la famille politique gagnante. OBAMA n’a pas cédé sa place à Hilary CLINTON, et a pu trouver des fonds pour sa campagne à la surprise de son propre camp.

    « Sauf que cet homme est un danger pour l’Afrique entière. » Par rapport à qui ?les chinois ?les américains ?les africains eux mêmes ?En quoi est il une menace particulière ?

  149. Posté par Molékinzéla, le 29 mai 2007 à 13:57

    Cher Ngnagna,
    Aux yeux d’un français de l’exagone, Boli est aussi "Français" que je me prendrais pour le Pape.
    Certes, il est Français "sur le papier" comme moi et peut-être comme toi ou un certain nombre d’entre nous.
    Mais il ne faut pas se tromper, pour un exagonal, la représentation non avouée qu’il se fera de Boli peut se résumer à peu près en ceci : "Boli est un Ivoirien (ou africain) qui a la nationalité française".
    Celà n’empêche pas d’avoir une pensée pour ses origines.
    Un breton est français et breton ; un alsacien (pourtant de culture germanique) est alsacien et français. Il en est de même des corses... des basques... etc...
    Tant que la personne de Boli sera connotée positivement, il sera "Français". mais si jamais il trempait dans une malversation ou pire, commettait un acte délictueux grave (ce que je ne lui souhaite pas), Boli sera désigné par les médias en tant qu’"ivoirien" ou "africain". On dira de lui, ’L’"Ivoirien" ou si on est un peu plus généreux : "L’ivoirien de nationalité française" l"Ivoiro-Français" ou le "Franco-Ivoirien".
    Quand Mabanckou avait raté de près le Renaudot, on disait de lui : l"écrivain congolais" et quand il a gagné l’année suivante les médias le désignaient comme le "français"
    Je ne t’apprends rien à ce sujet mon cher Ngnagna. Tu le sais, ça se constate et ça se dit dans les milieux africains...
    Pour résumer, lorsqu’un français d’origine africaine est connoté positivement, il est "français". Lorsqu’il s’est illustré négativement ou qu’il a perdu, il est "africain" ou si on est généreux, "afro-français".
    Pour parler de la Préfecture de Bobigny, les pratiques les plus humiliantes exercées à l’encontre de nos compatriotes, se font surtout par des agents administratifs d’origines étrangères (même si ce n’est pas la règle générale). C’est à ce niveau là où on trouve les plus zélés.
    C’est contre ce type de "français" que je m’insurge.
    Eh bien, lorsque Boli cite l’exemple complêtement improbable, du père de famille français d’origine africaine qui toucherait 6000 euros d’allocs, il contribue à créditer la représentation archétypale de l’africain "profiteur", "truand" et j’en passe...
    Là, il fait le lit du FN bien mieux que moi.
    Il ne s’offusque pas en ma connaissance, des milliardaires qui ont acheté des forêt entières en Côte d’Ivoire.
    Lorsque la France gagne, je suis content et quand elle perd, je suis déçu. Mais, de là, à mettre mes deux bras sur la tête et pleurer à chaudes larmes en publique, je réserve celà pour les circonstances plus graves de la disparition d’un être cher, comme le veulent nos coutumes.
    Je préfère pour ma part, l’action des personnalités publiques comme un Noha ou un Thuram qui défendent les leurs et dénoncent les injustices ; les personnalités qui mettent leur notoriété au service de la cause des démunis. Un Mohammad Ali aura toujours mes faveurs par rapport à un Larry Holmes (Champion de boxe américain noir qui prétendait qu’il n’était plus noir, parce que devenu célèbre et riche).
    Pour résumer, mon cher Ngnagna, les "Nègres d’habitation" m’insupportent.

  150. Posté par Minga, le 30 mai 2007 à 01:38

    DOW wrote : Retour tonitruant de Minga ! Frangine, c’est comment dans le sud ? ;-)
    - Eh oui, DOW, l’assassin revient toujours sur les lieux du crime. :) Le sud ? Cool ! On a eu un long week-end pluvieux et venteux : pas top. Là, ça va mieux ; je m’y plais. Et toi, ça va ?

    JP wrote : Le Président Nicolas Sarkozy est le meilleur à quoi ?
    - Meilleur en propos anesthésiants, pardi ! Ceux-là même qui pénètrent, sans forcer, dans le cerveau ramolli (sic) du Bon Nègre type. Et s’y incrustent profondément.

    - Le Banania quoi : grand dadais à qui l’on parvient encore, en 2007, en France, à faire croire qu’il serait Français à part entière. Et pas seulement quand on a quelque intérêt à récupérer de lui ! Quelque médaille ou coupe à fêter !

  151. Posté par Minga, le 30 mai 2007 à 01:48

    - Tiens, on a parlé d’ouverture par ici ? Ah ah ah ! Bonnes gens, souffrez que je vous oppose ma fermeture, mon refus, ma négation la plus farouche ! Tant à passer pour obtuse, j’avoue que noire et Africaine je ne comprends pas, logiquement, qu’un(e) semblable puisse chanter les louanges d’un Sarkozy ou d’un Le Pen ! Ca me dépasse tout bonnement ! Et, de grâce, stop à l’argument d’une quelconque ouverture chez l’un qui n’en est pas une !

    - Parce que les mêmes Africain(e)s en Occident, quand ils publient leurs livres, sortent leurs CD, postulent à quelque poste officiel attendent, espèrent (même secrètement) le soutien de l’Afrique, autant dire des Africains. C’est là qu’on vient titiller notre fibre fraternelle, flatter nos poches trouées. Et une fois la renommée installée, soudain l’on se découvre Africain(e)-mais, Noir(e)-mais...

    - Et face à ceux-là mêmes dont on quémande l’adoption, on pousse le ridicule à excuser les discours abjects qu’un certain ex Sinistre de L’Intérieur tenait habituellement sur ceux qui égorgent des moutons dans les baignoires. Et quand il faut parader devant les médias, on retrouve les mêmes Peau noire Masques blancs au-devant de la scène : se réclamant du continent maudit, s’en prévalant inamovibles représentants devant l’Eternel !

    - Voyez-vous, bonnes gens, d’où se nourrit ma méfiance face à ces parangons qui croient si bien NOUS représenter ? Comprenez-vous mieux mon profond mépris pour leurs prétentions ? Tout simplement, ma foi dans les intellectuels-pipoles africains de France est aussi mince et fragile qu’une coquille.

    - Ils sont loin de ME représenter ! Je n’ai jamais pu m’identifier à ces gens-là ! Trop épars, ambigus et affairistes à mon goût. Aucune attirance pour leurs discours qui se veulent rugissement quand le ventre est encore creux. Mais qui deviennent miaulement une fois le ventre plein !

  152. Posté par Minga, le 30 mai 2007 à 01:53

    - Dans le témoignage de Bahia, Basile Boli est à plaindre. Son avocasserie de valet aseptisé juste où il faut ne pourra convaincre que des (ego) bouffis de son rang. Voilà qu’il s’improvise conférencier et fait la leçon à un pseudo père de famille africain ! Quel zèle ! Je me demande même pourquoi il n’a pas signalé le bonhomme à la CAF... Qui sait, les 6000 euros sont peut-être le fruit d’une immense fraude. Avec un peu de pragmatisme les sympathiques besogneux de la Caf pourraient démanteler un vaste réseau de dangereux faussaires africains, fossoyeurs du bien de l’Etat français.

    - Notre frère Basile BoUli en tirerait bien quelques honneurs et récompenses. Qui sait, Chevalier ou directement Grand Officier de la Légion d’honneur ! Waoooh, je l’imagine même pour la circonstance : raide et saucissonné dans son bel habit. Hein que ça le ferait pour le frangin Boli ! Ensuite, soirée endiablée : Mapouka, Coupé-décalé du tonnerre, sourires banania, fronts luisants, abacostes et pagnes chatoyants, fesses virevoltantes et moites. Du Godé pour tous ! Oui, pour fêter dignement le Vieux Nègre ivoirien... oops français et sa Médaille  !

    - La langue bien pendue pour faire la morale au papa africain. Mais A quand une conférence à L’hôtel Ivoire pour en faire de même à ces nombreuses familles française dont un seul membre travaille sur place. Déjà grassement payé (trois fois qu’il ne pourrait l’espérer en France) et qui jouit de primes, avantages aussi farfelus les unes que les autres ; plus des congés de nababs pour toute la famille, payés aux frais de l’état ivoirien !

    - Basile Boli, comme bien d’autres Français d’origine africaine qui traînent dans le sillage, est un pauvre type intéressé. De larbiniser dans l’arrière-boutique de l’UMP, ces gens n’agissent qu’au nom de quelques espoirs de nominations, de reconnaissances et autres satisfecit inavouables. Le goût de la facilité, le besoin de s’enrichir vite, très vite, de briller et de tutoyer les étoiles, voilà ce qui lamine notre chère Afrique. Ce qui, bien plus que le sida, la prive de ses énergies vitales.

    - Alors, je lève mon bras pour dire : Honte à vous ! Honte aux troubadours de Sarkozy ! Agitez donc vos croupes en son honneur ! Applaudissez sa politique comme de bons petits Nègres que vous êtes ! Ravalez donc vos ersatz de virilités ! Buvez-les au court-bouillon ! Ensuite revenez-nous réitérer votre négritude quand on ne parle plus que de votre servitude !

  153. Posté par Jean-PierreD, le 30 mai 2007 à 09:53

    Des propos étonnants de la part de Basile Boli, si étonnants que l’on pourrait s’en mettre à douter de leur véracité et l’honnêteté du journaliste qui les rapporte.

    J’ai joué en Angleterre et au Japon. Dans ces deux pays, il existe le même ministère. J’affirme que c’est une très bonne chose, notamment parce que cela simplifie toutes les démarches."

    Quelles démarches ? Celles liés aux papiers administratifs de l’immigration ? Mais alors pourquoi l’identité nationale et pas simplement un ministère de l’immigration et de l’émigration ?
    Le Japon est-il vraiment un exemple dans la gestion du processus d’intégration quand on sait que les Coréens doivent accepter les services de nuit parce que leur simple vue irrite les Japonais et qu’il faut éviter de mêler les deux populations ?

    "Aux Etats-Unis, elle a permis à 30 millions de Noirs de parvenir à l’élite"

    Je n’ai pas les chiffres mais je crois me souvenir qu’il y a environ 36 millions de Noirs aux Etats Unis. Sur ces 36 millions de Noirs, 30 appartiendraient à l’élite et les 6 millions restants seraient répartis dans les couches inférieures ? Tout ça grâce à la discrimination positive ?
    Cela semble énorme mais si c’est vrai alors c’est un argument massue.

    Cette histoire de père touchant 6000 € est bien sûr anecdotique mais elle a le mérite de montrer que l’on peut s’en sortir mieux lorsque l’on n’adhère pas aux valeurs républicaines que lorsque l’on y adhère. C’est le gros problème actuel : la mise en concurrence de systèmes de valeur montrerait une faille dans la dite universalité de certains systèmes qui au final marchent moins bien que d’autres.

  154. Posté par Mayombe82, le 30 mai 2007 à 11:47

    « « Sauf que cet homme est un danger pour l’Afrique entière. » Par rapport à qui ?les chinois ?les américains ?les africains eux mêmes ?En quoi est il une menace particulière ? » : je crois, cher Ngnagna que tu fais exprès. Désolé, mais je passe à autre chose. Le sarkozysme a de beaux jours devant lui.

    D.O.W. wrote : "Retour tonitruant de Minga ! Frangine, c’est comment dans le sud ? ;-) " Tu m’as plagié, je vais porter plainte plainte. @+, M82

  155. Posté par Mayombe82, le 30 mai 2007 à 17:22

    Je me souviens qu’au lycée, lors de mon 1er cours de philo en seconde, le prof nous expliquait que le mot chose ne signifiait pas la même chose dans sa discipline que dans la langue française. Quelques mois avant l’élection présidentielle (l’a passé pour être un peu plus précis), dans l’émission Mots croisés animé par Yves Calvi, j’ai entendu un géographe (sorry, son nom est sorti de mon disque dur qui s’affaiblit avec l’âge) dire que dans sa discipline, un Dominique de Villepin, bien que né de parents français, « mais » au Maroc « était » immigré. J’ai cru tomber des nues. Il faudrait donc ajouter à cette prestigieuse liste Elisabeth Guigou (née Vallier à Marrakech, mais pas à Guigou qui est aussi une ville du Maroc), VGE (Coblence), J.-L. Mélenchon (Tanger) j’en passe et des meilleurs. De même qu’en droit et en économie… Ah ! la langue française est trop belle pour ne pas la laisser malmener par les Français qui se disent de souche (les autres étant de cime, sûrement…)

    Jean-PierreD wrote : « On trouve des histoires intéressantes sur l’internet comme celle des 4 millions de Maliens qui ont quitté leur pays pour s’installer en France. Thème assez répandu mais qui ressemble à une légende. » Tu dis que ça ressemble à une légende ? Un tel mensonge d’une grossièreté sans nom ? En France, on a l’art d’essayer de mettre un éléphant dans le landau. Pour essayer d’être précis, en 2005, on estimait le nombre de Maliens en France de 60.000 à 120.000, sur 4.000.000 qui constituent la diaspora de ce pays. Les Maliens ont le droit d’apprécier la France, mais au point d’y venir tous, quand même...

    Minga wrote : « Ceci dit, je suis d’accord avec l’inconnu(e) du post 21. Parler d’ouverture concernant Sarkozy ressemble un peu à de la pure complaisance... L’homme est sûrement un redoutable stratège et rival politiques, doublé d’un habile orateur. Peu importe, les Français l’ont plébiscité à 53%. Que leur volonté soit faite ! » Question : quand on a une majorité écrasante (« 1 député/jour » comme disait Dédé Santini, lorsqu’il était encore lucide, avant de goutter au vin de la trahison aussi), pourquoi « ouvrir » son gouvernement à des gens qui ont combattu un « programme », des gens qui ont une vision de l’avenir assez éloignée de la sienne ? On peut répondre ce que l’on veut, mais cela confirme ce que je pense depuis belle lurette : cette classe pourritique est en panne d’inspiration, de façon générale et elle est prête à mettre dans la même marmite le pain, le blé, le riz, le manioc, la banane, les farines animales et j’en passe. C’en est tellement indigeste que j’en vomis avant même de goutter… Par contre, quand en effet on n’a pas d’idées, c’est très simple et vieux comme le monde : il faut diviser pour (mieux) régner. Et à ce niveau, en attendant le verdict des 5 ans à venir, le nain de Neuilly réussit presque parfaitement son coup. Certes, au PS, il n’a réussi à débaucher aucun poids lourd (Kouchner est aussi important à gauche que je le suis sur la planète mars, ou que OBO & Sarko sur un terrain de basket). Sarko aura sa majorité en juin prochain, j’en mets mes ongles à couper.

    « Toute ma vie, j’ai voulu être le meilleur. Le meilleur, aujourd’hui, c’est Nicolas Sarko¬zy . » : j’ai du mal à comprendre cette ineptie.

    « "meilleurité" » : Minga, tu voulais peut-être dire « meuilleritude » ? Boli ? Je pense en effet que s’il fait preuve de la même hargne que sur un terrain de football, il peut très bien remporter un poste de député dans n’importe quelle circonscription hexagonale, et sans parachutage, mieux en tout cas que l’actuel patron du Quai d’Orsay champion du monde des échecs électoraux. Enfin, il peut rêver... By the way, le mot rupture n’est plus à la mode. Le Chi a transmis un dossier important au Nain : le Liban et la Syrie avec la suite de la sanglante Saint Valentin de 2005 qui a vu son ami TRafic Hariri se transformer en feu d’artifice, son ami personnel.

    Bahia (post 140), j’ai moi aussi travaillé, « solidaire » des vieux et des handicapés, mais malgré moi : je n’avais pas le choix. La boîte n’appartenant ni à ma grand-mère ni à mon fils… (lol !)

    « C’est donc bel et bien un gouvernement, non pas d’ouverture, mais ouvert à tous. » : attention aux courants d’air, ça peut faire très mal. @+, M82

  156. Posté par D.O.W., le 30 mai 2007 à 19:34

    Ben oui Minga, on fait aller ! Certes moins bien que toi dans le sud, certes moins bien depuis que Sarko règne, mais la vie suit son cours ;-) Et puis frangine, j’ai exprimé moi aussi ici ma stupeur de voir des Africains apporter leur soutien à un type qui, il y a peu, expulsait par charters entiers et sans faire de détail, de pauvres gens de chez nous. Que veux-tu, paraît que nos cerveaux ne sont pas tous faits de la même manière...

    Mon cher M82, je t’aurais donc encore volé ta pensée avant que tu ne la formules ? Diable, pourtant d’habitude je ne suis pas un rapide !... comprends pas ;-)

  157. Posté par Ngnagna, le 30 mai 2007 à 22:31

    « il y a peu, expulsait par charters entiers et sans faire de détail, de pauvres gens de chez nous. » C’est humiliant je le concède, récemment encore un malien aurait été rué de coups dans un avion à Roissy(RFI). Je ne vois pas autre chose qu’essayer d’envahir la scène politique pour agir.

    Ce que j’aimerais c’est l’impartialité : que les africains soient tout aussi prompt à demander du respect pour l’humanité quand les marocains ou algériens abandonnent les dit subsahariens "sans papiers" au désert sans eau, sans pain.

  158. Posté par Bahia, le 31 mai 2007 à 18:59

    Erreur, Mayombe82, contrairement à toi, je n’ai pas travaillé le lundi de Pentecôte car j’en ai plus que ras-le-bol qu’on soit tt le temps ponctionné.

    Si le président Sarko lui-même ne respecte pas la constitution en décidant de gouverner alors que cette mission relève du premier ministre (articles 5 -20 et 21), pourquoi devrais-je, moi, respecter cette soi-disant journée de solidarité pour les personnes âgées et les handicapés ?Existe-t-il une journée de solidarité pour les sans-papiers, pour les mal-logés et que sais-je encore ?

  159. Posté par Nietzsche_junior, le 31 mai 2007 à 22:46

    "Existe-t-il une journée de solidarité pour les sans-papiers, pour les mal-logés"...............................................................

    oué c est les congé payé , ca dure 5 semaine , et c est les Avec-papier qui vont passé leur vacances au Sud du Sud ... mais eux paar contre brille par leur signe ostentatoir de richesse ! tandis que les autres sont sur le fil du razoir a chacun de leur pas

  160. Posté par Nietzsche_junior, le 31 mai 2007 à 22:50

    "Ce que j’aimerais c’est l’impartialité : que les africains soient tout aussi prompt à demander du respect pour l’humanité quand les marocains ou algériens abandonnent les dit subsahariens "sans papiers" au désert sans eau, sans pain.".............................................
    pertienent mais c est occulter la responsabilité de l Espagne dans cette histoire , encore un résidus du colonialisme et non l incoherence de deux pays africain , tu pose des consequence présente en occultant les logique du passé qui les font naitre ! , d ailleur se sujet est etrangement occulter en France ! c est tres rare d avoir une info de ce conflit ...

  161. Posté par Mayombe82, le 1er juin 2007 à 08:40

    Je te comprends Bahia, mais je n’avais pas le choix. J’étais obligé de travailler.

    Tu as tout à fait raison. @+, M82

  162. Posté par Ya Sanza, le 1er juin 2007 à 11:50

    Très éloigné de la conception d’ouverture présentée dans l’article d’Alain Mabanckou, le début du (premier ?) quinquénat de Sarko Imperator tend vers le pouvoir absolu.

    La langue de bois et la démagogie dépassent tout ce à quoi Chirac, expert en la matière, nous avait habitués.

    Passons sur les manipulations de chiffres prétendant à la parité quand on constate qu’en incluant les secrétaires d’état, les femmes ne sont présentes que pour un petit tiers au gouvernement.
    Passons sur les tripatouillages des statistiques du chômage qui excluent la très grande majorité des sans emploi.
    Passons sur la nommination d’un Kouchner toujours plus carriériste aux affaires étrangères. (un p’tit coup à gauche caviar)
    Passons sur le fait que le seul ministre d’Etat soit celui de l’environnement. (Un p’tit coup d’écologie, même Voynet y croit)
    Passons sur l’immigrée Nord africaine garde des sceaux. (Un p’tit coup pour les immigrés)
    Toutes ces mesures rassurantes pour préparer au mieux les législatives dont le résultat, à n’en pas douter offriront une majorité écrasante au nouveau maître de l’Elysée.
    Il pourra alors se concocter un gouvernement des plus fermés lui assurant les pleins pouvoirs.
    Devant l’autel de Notre-Dame, il n’aura plus qu’à, poser lui même sur son Auguste tête la couronne impériale.

    Les français ont choisi tant pis pour eux...

    PARIS (AP) 31 mai 2007 - Depuis son installation, Nicolas Sarkozy est un président qui gouverne. Cette nouvelle pratique des institutions lève une hypocrisie entretenue par ses prédécesseurs, mais peut se révéler risquée en cas de crise.
    "Je serai un président qui gouverne. Les Français élisent un président de la République pour qu’il agisse et pour qu’il décide", a lancé le chef de l’Etat mardi soir au Havre.

    Nicolas Sarkozy n’a jamais caché sa conception de la fonction présidentielle. En janvier 2006, il avait plaidé pour "un président leader qui s’engage et qui est responsable".

    Il s’agit pour lui de tirer les conséquences de la réforme du quinquennat, qui a accentué la présidentialisation du régime. Mais aussi de mettre la fonction en adéquation avec son tempérament hyperactif.

    Tous ses actes depuis le 6 mai ont mis en évidence cette conception nouvelle de la présidence. Nicolas Sarkozy a constitué lui-même le gouvernement, s’installant même à la Lanterne, résidence de week-end des Premiers ministres. Il a pris à bras le corps les dossiers économiques comme Airbus, reçu à deux reprises les partenaires sociaux et préparé le "Grenelle de l’environnement" avec les ONG.

    Les arbitrages remontent tous à l’Elysée, de la déduction d’impôt sur les intérêts d’emprunts immobiliers à la défiscalisation des heures supplémentaires, en passant par le sort du décret Robien sur les obligations de service des enseignants. Et M. Sarkozy a déjà prévenu qu’il présenterait lui-même le plan d’action du gouvernement après les élections législatives.

    Le Premier ministre François Fillon est réduit à un rôle d’exécutant chargé d’appliquer "scrupuleusement" les engagements du président.

    Cette pratique semble éloignée de la lettre de la Constitution de la Ve République. Le président de la République "assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’Etat", stipule l’article 5. Le gouvernement, dirigé par le Premier ministre, "détermine et conduit la politique de la Nation", selon l’article 20.

    Pourtant, tous les prédécesseurs de M. Sarkozy dirigeaient bel et bien l’action gouvernementale, excepté pendant les périodes de cohabitation. L’élection du président au suffrage universel depuis 1962 en a fait le chef incontesté de l’exécutif.

    "C’est la fin d’un faux semblant", remarque le constitutionnaliste Didier Maus, professeur à l’université de Paris I. Selon lui, ce président qui gouverne est "dans la logique du quinquennat", et de l’intention de M. Sarkozy de se représenter en 2012 : "à partir du moment où le président veut être jugé le moment venu sur ses actes, il n’a pas d’autre solution que de diriger directement le gouvernement".

    A ses yeux, une telle pratique n’est pas contraire à la Constitution. "Le gouvernement est présidé par Nicolas Sarkozy et dirigé par François Fillon", estime-t-il.

    Professeur à l’université de Montpellier et auteur de "La Ve République se meurt" (Odile Jacob), Dominique Rousseau n’est pas de cet avis. "Le président de la République, de manière très décomplexée, assume tous les pouvoirs. On est dans une pratique constitutionnelle contraire au texte de la Constitution. La question qui va se poser est de mettre le droit en accord avec les faits", explique ce constitutionnaliste.

    Dominique Rousseau prône une révision de la Constitution pour supprimer le poste de Premier ministre, transformé en "ministre sans portefeuille", et inventer de nouveaux lieux d’équilibre des pouvoirs. "Cette évolution n’est acceptable que si elle est accompagnée d’une reconnaissance de contre-pouvoirs", dit-il en citant le Conseil constitutionnel, le Conseil supérieur de la magistrature ou le Conseil supérieur de l’audiovisuel.

    Autrement, Nicolas Sarkozy court le risque d’être en première ligne en cas de crise et sans le fusible que constitue traditionnellement le Premier ministre. "Ce système de responsabilité peut se retourner contre lui de façon très violente", remarque Dominique Reynié, professeur à Sciences-Po. AP

  163. Posté par Mayombe82, le 1er juin 2007 à 12:59

    Ce gouvernement est tellement "ouvert" qu’une a déclaré :« Rama Yade est femme et noire, elle va être promue. Heureusement qu’elle n’est pas lesbienne et handicapée. » Roselyne Bachelot

  164. Posté par Ya Sanza, le 1er juin 2007 à 13:45

    La bêtise est sans limite. Roselyne Bachelot n’en est pas à une ânerie près. Qui se souvient de lui avoir entendu prononcer quelque chose dépassant le 15 de QI ?

  165. Posté par POTO-POTO EZALI MALAMU, le 6 juin 2007 à 23:56

    J’ai cru reconnaître une amie en la personne de Mame DIARRA qui est admirative du parcours "extraordinaire" de la nouvelle ministre de la justice. C’est fou comment l’oncle tomisme peut faire rêver les enfants d’immigrés.

    Allez courage les enfants, travaillez dur, votre temps viendra où vous troquerez le balai et la serpière contre un porte-feuille de garde des sceaux.

    En attendant bon ménage et bon rêve.

    Vous faites vraiment pitié à force de vous croire citoyen.

  166. Posté par Bahia, le 7 juin 2007 à 12:47

    "Je ne sais pas si vous êtes au fait de l’actualité de l’immigration maintenant car depuis son arrivée il n’y a qu’un mois, Sarko a déjà fait mettre ne place un processus écoeurant. J’ai une amie qui est en France depuis 13 ans (elle a 26 ans) et devait avoir sa carte de 10 ans cette année. On la lui a refusée sous prétexte qu’elle ne justifie pas de revenus suffisants sur les quatre années précédentes, à savoir qu’elle aurait dû déclarer 11000 euros aux Impôts sur ces quatre années. Bien entendu, on ne tient pas compte du fait qu’elle était étudiante et en formation. Je crois que nous ne sommes qu’au début de sa politique d’éloignement pure et simple."

    C’est le contenu d’un mail que j’ai reçu hier d’une amie.

    Autrement dit "un gouvernement d’ouverture" pour un pays qui prône la fermeture tous azimuts.

  167. Posté par Minga, le 8 juin 2007 à 15:00

    Ya Sanza wrote : Roselyne Bachelot n’en est pas à une ânerie près. Qui se souvient de lui avoir entendu prononcer quelque chose dépassant le 15 de QI ?

    - Ben la Roselyne Cachalot, n’est-ce pas l’espèce de travelo décrétée sinistre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports ?

    - Le 6 mai dernier, lors du sacre de Nabot Léon, j’ai entendu Roselyne Cachalot répliquer : " mais oui, voilà, ce sont effectivement des racailles ! " Son interlocuteur ayant eu le malheur d’évoquer, dans la foulée, les algarades langagières de qui vous savez...

    - Clair que ses discours, ce n’est vraiment pas ce qui révèle son intelligence à la virago...

  168. Posté par Le Mollah Kasslo, le 15 juin 2007 à 17:28

    et l’Afrique dans tout cela, que va faire notre chéri Koko pour changer les relations de la patrie des droits de l’homme et de ses vassaux africains ?
    en tout cas, voyons voir !
    allez Ngoie-Ngalla, à moi !

    La France et l’Afrique demain

    Avec l’élection de Nicolas Sarkozy, tissées de magouilles et d’intrigues depuis les indépendances, les relations de la France et de ses anciennes colonies devraient s’assainir, à entendre la déclaration du Président élu. Ces pays devraient cesser d’être le pré-carré de la France pour devenir des partenaires économiques à part entière. Non certes parce que, plus que le général de Gaulle, plus que Georges Pompidou, Giscard d’Estaing, Mitterrand, et Jacques Chirac, Sarkozy nourrirait des sympathies particulières pour les Noirs, mais parce que, c’est là, pour lui, le meilleur moyen d’endiguer l’immigration, clandestine et non clandestine dans ce pays. A la base donc, non un élan de générosité, mais de froids calculs. Les statistiques le montrent, et les discriminations à l’emploi, le Noir n’est pas en France le bienvenu. Vade retro, Black ! Naturellement pour des problèmes de survie, le Black mal-aimé se cramponne. Il sait que dans cette France pour le salut de laquelle ses parents, ses grands-parents, ses arrières grands-parents avaient généreusement versé leur sang, il est guigné de travers. Certes la République le protège comme elle peut, mais n’a cesse en même temps de lui rappeler qu’il est un immigré. Par ailleurs sa présence massive, croit-on, fait que de nombreux français se trouvent au chômage.

    Le petit peuple français est naturellement sensible à la simplicité d’une telle idéologie. C’est en tout cas la position du Front National sans le vote massif duquel Nicolas Sarkozy ne serait probablement pas élu Président de la République Française. Il a bénéficié, on l’a vu, de 66% des voix de ce parti haineux et xénophobe. Parce que tout simplement Le Pen battu, Sarkozy restait le seul à porter les espoirs des nationalistes et des chrétiens xénophobes. Sauf à lui voler ses matières premières : cacao, pétrole, uranium, cuivre, diamant, etc, sur le plan économique, l’Afrique Noire n’est d’aucun intérêt pour la France, qui, au contraire a tout à gagner à concentrer ses efforts à la construction de l’Europe à laquelle il manquerait cependant quelque chose si on ne l’arrimait aux pays de la Méditerranée du sud : le Maghreb et le Proche Orient dont il faut à tout prix faire des partenaires privilégiés, à défaut de les intégrer à l’Europe. Ces pays du sud de la Méditerranée représentent en effet un énorme potentiel économique, et leur poids dans la politique internationale est considérable. Il convient donc, si proches de la France et de l’Europe, de les avoir avec soi.

    Mais l’Afrique ?(entendez les pays au sud du Sahara, l’Afrique Noire, puisque dans l’esprit des ressortissants de cette région, qui d’ailleurs comme leurs autres voisins les européens, n’ont pas une haute idée des Noirs, le Maghreb ne fait pas partie de l’Afrique, et qu’ils s’offusquent de s’entendre appeler africains. Mais on sait quelle tranche sombre de l’histoire de l’Afrique explique que les maghrébins prennent leurs distances avec leurs voisins Noirs) . Mais l’Afrique donc ? Sans illusion pour le moment, je pense qu’elle sera laissée pour compte par la France et l’Europe ; quitte à la piller, aussi longtemps que, sur l’échelle du monde, son poids économique sera dérisoire et que ses dirigeants depuis les indépendances hommes de main des politiciens occidentaux et bourreaux de leurs peuples ne prendront pas conscience du drame de l’Afrique, pour agir avec plus de dignité et de sérieux dans la gestion de leurs pays jusqu’aujourd’hui allégrement livrés aux multinationales.

    Dans quelques jours, quelques semaines comme toujours depuis longtemps, les chefs d’Etat de l’Afrique noire monteront à l’Elysée pour faire allégeance à Nicolas Sarkozy. Plaise au ciel que l’ardent théoricien de l’immigration choisie se souvienne de ce qu’il a dit dans sa déclaration du 6 mai au soir, et tienne parole pour dire à ses hôtes, les yeux dans les yeux : « chers amis, avec moi la donne a changé. De même que j’ai déclaré la guerre à l’immigration clandestine, dès aujourd’hui, je la déclare aux dictateurs auxquels sans répit je donnerai la chasse, c’est le seul moyen pour gagner la guerre contre l’immigration clandestine. »

    Publié par Dominique NGOÏE NGALLA à l’adresse

  169. Posté par Nkani Mikakatano, le 20 juin 2007 à 10:39

    La litterature mène à tout à condition de donner un chèque en blanc à... celui que l’on veut séduire en enfouissant sa tête dans le sable. Une ouverture de façade, des ministres gadjets cernés par des directeurs de cabinet désignés par Sarkozy ; un ministre des affaires étrangères chargé de l’humanitaire en Afrique et des affaires européennes non stratégiques(sans les négociations sur le "mini-traité") ; un débauché venant de Mulhouse qui s’est rallié pour sauver son poste de maire car il se sent cerné par les UMP ; Une "Guel" de Dakar, chargée de la Francophonie, (privilège réservé aux sénégalais avec Senghor, Diouf...)... Mon cher Alain (excusez la familiarité, svp !), je vous croyais plus fin que cela.

  170. Posté par Ya Sanza, le 20 juin 2007 à 12:03

    Je suis toujours dans ma logique tout sauf Sarko, je suis toujours persuadé que la pseudo ouverture n’est que manoeuvrière, mais je m’insurge contre certains propos qui ne tiennent pas la route.

    Certains disaient il y a peu : Ce n’est pas demain la veille qu’on verra un non caucasien à un poste ministérien de première importance, et on a vu arriver Rachida Dati à la justice.

    Maintenant Yama Rade arrive et je lis :

    Une "Guel" de Dakar, chargée de la Francophonie, (privilège réservé aux sénégalais avec Senghor, Diouf...)...

    et je ne comprends pas. La belle est elle moins noire qu’une centrafricaine, eut-elle été gabonaise qu’aurait-on trouvé ? Faut-il accorder un poste par ex-colonie afin de satisfaire tout le monde ? Privilèges aux sénégalais et on cite Senghor et Diouf, si le premier fut député à l’AN française, il n’a jamais à ma connaissance obtenu de poste au gouvernement quand à Diouf encore moins.

    C’est quoi ces conneries ? Attaquez Sarko tant que vous le voulez, mais avec un peu d’intelligence, là c’est du nihilisme.

  171. Posté par Mayombe82, le 20 juin 2007 à 12:53

    Je suis depuis un moment surpris par le fait que le caractère pléthorique de ce gouvernement ne choque pas tant de monde que ça. C’est ça « l’Etat modeste » ? Ceux qui triment avec le smic vont apprécier. Je ne parle même pas des doublons (cas de Liétard et Hirsch par exemple). Sarko est fou, il ne sait plus quoi faire. Ce pouvoir le détruira. @+, M82

  172. Posté par Bahia, le 20 juin 2007 à 13:46

    Il faut se réveiller Mikakatano (post 170) : La francophonie, ce n’est plus Rama Yade mais un type de gauche dont j’ai oublié le nom. Il a hérité de la francophonie et de la coopération.

    Elle est désormais secrétaire d’état auprès de Kouchner, chargée des affaires étrangères et des droits de l’homme. Benjamine du gouvernement, elle entre dans 3 cases comme je l’ai entendu ce matin : case "parité", case "diversité" et case "jeunesse".

    Et Fadela Amara ? Elle entre dans combien de cases, elle ? J’ai bien peur, vu son franc parler et son parcours, qu’elle ne soit au gouvernement de Fillon ce qu’a été Begag au gouvernement de De Villepin.

    Que veux-tu qu’on fasse, Mayombe82 (post 172) ? Il n’y a plus de chiraquien dans l’équipe depuis le départ de Juppé. Sarko va donc pouvoir tirer les ficelles de ses marionnettes comme bon lui semble.

    Toujours est-il que "sa folie" ne semble pas déplaire... pour le moment. Les gens vont forcément se réveiller et comprendre tout ce que Sarko leur a caché. On en a déjà eu un avant-goût avec la question de la TVA sociale.

    Bonne chance au "United colors of Fillon" !

  173. Posté par Mayombe82, le 21 juin 2007 à 11:55

    N’oublions pas à qui nous avons affaire, même si c’est connu, il faut le rappeler : http://www.courrierint.com/article.asp?obj_id=74082

    Avec une femme ouverte comme la sienne, il est tout à fait normal que Sarko prône l’ouverture... (lol !)
    @+, M82

  174. Posté par Bahia, le 21 juin 2007 à 19:09

    Je reconnais bien là une blague typiquement masculine >>> Moins 1 pour l’élégance, très cher, ou plutôt moins 3.

    Sache juste que Sarko n’est pas le seul à prôner l’ouverture, Ségo aussi mais vers la porte... pour son ex.

    Allez, en ce 21 juin, je t’offre blogueusement l’indémodable Hasta siempre en l’honneur du "comandante".

  175. Posté par Mayombe82, le 22 juin 2007 à 16:50

    Bahia (post 173) : «  Et Fadela Amara  ? »

    Le plus drôle avec cette classe « pourritique » française c’est de les entendre (ré)affirmer leurs convictions : « Je reste socialiste » disent quasiment la main sur le cour E. Besson, J.-M. Bockel, B. Kouchner et la dernière arrivée, Fadela Amara. Je ne sais plus sur quelle planète je vis. Même le mariage de la carpe et du lapin, c’est petit. C’est par contre avec plaisir mais néanmoins un certain dépit que j’ai entendu la sœur de la pauvre Sohane expliquer à la radio (RTL notamment) comment F. Amara s’était servie de leur drame familial pour arriver où elle est aujourd’hui… Il y a des morts qui font le bonheur des vivants.

    «  Quand on monte, il faut bien regarder les gens que l’on croise. Ce sont les mêmes que l’on retrouvera lorsqu’on descendra…  »


    (Post 175)

    Je reconnais bien là une blague typiquement masculine” Aïe !

    « Moins 1 pour l’élégance, » maman !

    « ou plutôt moins 3. » Il ne me reste plus rien, déjà que j’étais en dessous de -3…

    « Sache juste que Sarko n’est pas le seul à prôner l’ouverture, Ségo aussi mais vers la porte... pour son ex. » je note juste que la Jeanne d’Arc de Dakar (ceux qui aiment le foot africain se reconnaîtront) a attendu les élections avant de faire embrasser la porte par son apollon. Pour une femme de gauche, elle n’est pas très partageuse…
    « Allez, en ce 21 juin, je t’offre blogueusement l’indémodable Hasta siempre en l’honneur du "comandante". » choukram, hasta siempre la victoria. @+, M82

  176. Posté par Nkani Mikakatano, le 24 juin 2007 à 18:04

    Mon "Ya Sanza" (Post 171)- Senghor a été le "premier noir" de l’académie française parce qu’il écrivait bien le... français. Diouf est bien le président de l’autre machin connu sous le nom de "haut conseil à la francophonie" ou quelque chose de ce genre. L’expression "Guel de dakar" n’est pas méprisante ; cependant, ce qui ressort dans les médias à son propos, ce n’est pas sa compétence supposée mais sa beauté. Cela change certaine de Candy Rice l’américaine, une compétence prouvée mais une beaute "ramollissant". Rama Yade n’est dans ce gouvernement que parce qu’elle est belle, noire, militante UMP et alibi contre tous gens qui ont crié "Sarko facho" ; elle doit prouver sa compétence pour ne plus être un gadjet électoralisant, un alibi.
    L’intelligence que vous reclamez, "Ya Sanza" appliquez la à vous-même et vous verrez que les "conneries" ne viennent pas que des autres.

  177. Posté par Kouchner le sionisto-humaniste du dimanche , le 25 septembre 2007 à 01:42

    Ecoutez, parlons peu parlons bien. Kouchner est un sioniste notoire (oulala j’ai dis un mot qu’il ne fallait pas ? on n’a pas droit de prononcer ce mot ? y a que les antisémites qui l’emploie ?).

    On présente Dati comme ministre d’origine maghrébine, pourquoi on ne présenterait pas Kouchner comme un ministre d’origine juive ? Enfin bon, le problème n’est pas sa "souche", ou sa religion (juif ne veut pas toujours dire religieux d’ailleurs). Pour moi être juif, musulman ou chrétien, je m’en fous, du moment qu’on est modéré. Le problème, c’est l’idéologie politique qu’il y a derrière les intentions de notre ministre des affaires étrangères : le sionisme, une idéologie ultra nationaliste, presque xénophobe, prônant et mettant en place quasiment tous les moyens politiques et militaires au service du "Grand Israel". Cette idéologie a autant d’influence dans les sociétés occidentales, notamment à travers les médias, les politiques, et même parfois la culture (cinéma, show biz), que l’islamisme a d’influence dans certains pays du monde musulman.

    Le sionisme est la volonté d’une minorité d’individus juifs en l’occurrence, de vouloir créer, mais surtout étendre les frontières d’Israel de l’Égypte à l’Irak. C’est d’ailleurs l’une des, ci ce n’est la raison principale du pourquoi le peuple Palestinien est sans État encore aujourd’hui. Et je peux vous le dire, quoi qu’ils fassent, les palestiniens n’auront jamais d’État, car les sionistes ne veulent pas en entendre parler (même si publiquement ils affirment le contraire). En attendant, les USA, au nom de la défense de ce qu’on pourrait considérer son 51eme État, a depuis 50 ans, massacré, colonisé, pillé, acheté, les gouvernements du Moyen Orient et leur population (à part la Palestine, La Syrie, et l’Iran, et encore).

    On prétend que, notamment pour justifier la possession de la bombe H par Israel, ce pays est entouré de méchants pays islamistes prêts à le manger tout cru. Baliverne !
    Qui as bougé il y a un an pour la guerre scandaleuse au Sud Liban ?? Nobody. Pourquoi ? Oubliez les explications officielles du "chiites/sunnites". La vrai raison est parce que les gouvernements des pays arabes sont presque TOUS les putes des USA et par la même occasion d’Israel.

    Je vous laisse admirer le réseau des bases militaires des ricains en Moyen Orient

    http://jack.link-u.com/wp-content/u...

    Pays musulmans vendus et colonisés sur la liste : Turquie, Irak, Arabie Saoudite, Koweit, Qatar, EAU, Oman, Afghanistan, Pakistan, et j’en passe...
    Ca c’est un des nombreux mensonges que nos chers médias "Français de la République" nous font avaler tous les jours... C’est bien simple : tous les sujets touchant de près ou de loin Israel/Palestine, les pays du Moyen Orient, l’Islam, les arabes, la banlieue en France, seront toujours a parti pris, et seront traités de manière à influencer la pensée du bon Gaulois. On a affaire à des techniques de communication et de brainwash très élaboré, et ça marche. Et tout cela dans un même but et un seul au final : Défendre les intérêts d’Israel. Je n’ai pas besoin d’expliquer en quoi la façon dont est traité le problème des banlieues en France tant sur le fond que sur la forme, oeuvre dans indirectement ce sens, si vous êtes un peu intelligent et clairvoyant vous l’aurez compris.

    Pour revenir au sionisme, ce mouvement politique se manifeste par le soutien de manière quasi aveugle à la politique d’Israel, et de toutes les actions actions politiques et culturelles qui le défendrait.

    En conclusion, le soutien de Kouchner (l’humaniste du dimanche) à la guerre en Irak il y a 4 ans, et à l’éventuelle guerre en Iran, nait de son sionisme de défenseur d’Israel. Pour vous dire où ça nous a mener les 60 dernières années, et ça pourrait nous mener pour les prochains 500 ans...

    Ps : si notre cher président est si bien chouchouté par les médias, ce n’est pas pour rien. D’ailleurs on voit bien le profile de l’individu : anti-banlieue, donc potentiellement hostile aux maghrébins, aux noirs, anti-immigration (ce terme aujourd’hui en France ne réfère qu’à celle du Maghreb), et surtout pro-américains et pro-israéliens. D’ailleurs la question mérite d’être posée : Nico serait-il du même camp que Béber ? Que pensait-il de la guerre en Irak, que dit-il sur le conflit du proche Orient, et que pensera t-il dans quelques mois, d’une éventuelle guerre en Iran ?

    Voilà comment notre pays et notre République sont moisis de l’intérieur.
    Bonne chance "France".

Commenter


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)