Le premier pain fabriqué avec la farine fortifiée a été présenté par La société de Minoterie du Congo (MINOCO) au cours d’une rencontre organisée à Pointe-Noire, en mi mars 2009, à l’intention des Boulangers et Pétrisseurs de Pointe-Noire. L’objectif de cette rencontre est de montrer l’attachement de cette société aux recommandations de l’OMS qui veut l’utilisation de la farine fortifiée pour résoudre le problème du manque du fer de l’organisme.

La fortification est aujourd’hui quelque chose de plus en plus répandue dans le monde entier afin de répondre aux carences alimentaires en micro nutriment comme le fer et les vitamines qui sont essentielles au bon fonctionnement de l’organisme.

Cette fortification est légalisée et les gouvernements donnent des doses à incorporer et la tricherie avec les doses est sanctionnée car elles sont légalement connues par les Etats. Ainsi l’idée est qu’à travers la farine qui est consommé via le pain tous les jours par la majorité de la population congolaise, leur donne cette disponibilité en fer et en vitamines de façon simple.

Pour le DG de MINOCO, M. Christophe Bardy, cette présentation est une fierté pour nous dans l’accomplissement des vœux de l’OMS et aussi d’être les premiers en Zone CEMAC en consommant le pain fait avec la farine fortifiée de notre moulin.. Ainsi nous allons parfaire ce partenariat né entre MINOCO et le syndicat des Boulangers du Congo afin d’ouvrir des boulangeries écoles à Pointe-Noire et à Brazzaville pour une formation des pétrisseurs du Congo.

Selon M. Bardy sa société qui se bat pour le bien être de tous ses consommateurs, a répondu aux cris des hommes de santé pour pouvoir aider et sauver la vie de ses consommateurs voire notre population.

De son côté, M. Maxime DELAPLACE, pour le compte de la société Eurogerm, partenaire technique du moulin de MINOCO Pointe-Noire., le Congo est en train de devancer le marché africain d’un point de vue santé puisque c’est essentiellement pour la santé de la population que cela est fait, car l’utilisation de la farine fortifiée à travers le moulin de MINOCO, va permettre de résoudre le manque de fer et de la vitamine B9 dans l’organisme des consommateurs de notre produit.

Mais la spécificité de cette farine fortifiée est qu’elle se diffère de la farine traditionnelle parce qu’elle contient du fer sous forme ferrique et la vitamine B9 (l’acide folique). Du côté de qualité farine, il n’y a aucune différence sur la production du pain ou sur la couleur ou l’odeur ou sur le goût du pain. Par contre, ce qui est sûr est que là dedans il y a des micros nutriments qui sont contrôlés directement au moulin et vérifiés pour savoir que les doses prescrites par le Organisation Mondiale de la Santé sont respectées (10kg de ce pré vitaminique et en fer qui correspond à la dose pour 100 kilo de farine).